Livres
461 205
Membres
417 259

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-07-31T22:39:15+02:00
Or

Afin de célébrer la rencontre Belgique/Angleterre de ce 28 juin 2018, il me fallait un roman où un Belge tient tête à la Perfide Albion et qui de mieux que mon compatriote Hercule Poirot aurait pu accomplir le traditionnel 1-0 ?

Un Hercule Poirot oui, mais hélas pas de ma chère Agatha Christie… Et son style à elle était inimitable, inégalable et ses solutions introuvables tant elles étaient brillantes et hors codes du polar.

Pourtant, Sophie Hannah a réussi à rentrer dans les pantoufles de la mère Agatha en ce qui concerne son personnage et ses ambiances so british.

Donc, je ne vais pas bouder mon plaisir de retrouver mon cher Poirot dans une nouvelle enquête, aidé en cela par Deadpool !

Ah non, pardon, je confonds, il est aidé par Catchpool, de Scotland Yard, un gars un peu coincé, n'aimant pas voir des morts suite à un traumatisme enfantin et possédant ce fameux sens de l'honneur des anglais qui fait tellement soupirer Poirot.

Ça va me causer des ennuis, mais je n'ai pas réussi à trouver la solution des trois meurtres dans trois chambres d'hôtel et durant toute l'enquête, je me suis faite balader, promener et finalement entubée, le tout royalement !

Là, sûr que Holmes va soupirer devant mon manque flagrant d'observation et de collecte de tous les indices semés au gré de l'enquête de son collègue Poirot.

D'ailleurs, j'ai trouvé ce premier roman mettant en scène Hercule bien plus élaboré que le suivant, qui possédait une intrigue moins tarabiscotée que celle-ci qui, elle, bouscule le lecteur et les codes habituels du roman policier.

En prime, dans le second opus (La mort a ses raisons), je ne retrouvais pas mon Poirot habituel, il était changé par rapport à celui de dame Christie, une sorte de Canada Dry comparé au véritable qui lui, était un pur malt belge ! Oui, on produit du whisky en Belgique et paraît qu'il est extra (pub gratuite).

Même si notre petit détective ne sera jamais la copie conforme A.O.C de celui de A. Christie, cela va sans dite, mais au moins, ici, il fait plus vrai avec ses petites manies bien connues des habitués.

Et puis, le final est comme je les aime chez Hercule Poirot avec tout le monde rassemblé devant le petit homme et sa belle moustache pour enfin apprendre que le coupable était le colonel Moutarde dans la bibliothèque avec le chandelier, mais ne version plus élaborée, plus recherchée, plus poussée et à laquelle vous n'auriez jamais pensé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marykel 2018-03-18T09:47:14+01:00
Lu aussi

Etant fan inconditionnel d'Agatha Christie et de son Hercule Poirot, j'ai eu envie le le lire et de suivre encore ses aventures Verdict : l'histoire se tient, le déroulement de l'enquête est semblable.et on retrouve les tics et manies du personnage qu'on aime tant. Cependant, je préfère la "vrai" version. Mais merci Sophie Hannah d'avoir pris soin de nous restitué ses nouvelles énigmes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2017-11-23T20:19:44+01:00
Or

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/11/meurtres-en-majuscules-de-sophie-hannah.html

Une lecture très agréable.

Bon, on n'est pas du niveau des meilleurs Agatha Christie parce que de toute façon le fait d'introduire un nouveau personnage comme narrateur change tout au ton de la série.

Mais pour moi c'est tout de même réussi parce que l'ambiance à réussi à me faire voyager dans le temps et à me rappeler avec nostalgie l'époque ou je dévorais les livres de la grande dame.

J'ai apprécié en fait que le ton soit différent. Ça donne l'impression que l'auteur ne cherche pas à juste copier Agatha Christie, mais à raconter de nouvelles enquêtes à sa sauce.

On a vraiment tous les éléments d'un bon mystère. On se pose plein de questions, les idées fusent dans tous les sens et l'intrigue est suffisamment complexe pour nous tenir jusqu'au bout.

Pour ce qui est du personnage que nous introduit Sophie Hannah, il s'agit de l'inspecteur Catchpool. C'est un tout jeune inspecteur, à la fois plein de certitudes bien encrées sur ce qui est bien ou pas, pas du tout sur de lui au niveau de l'enquête car il est totalement perdu. Il a quand même de bonnes idées de temps en temps. Il est très porté sur les bonnes manières et pour lui c'est même plus important que tout.

Du coup aussi on a sa vision de Poirot, ce n'est pas forcement exactement l'image qu'on pouvait en avoir nous auparavant. Par exemple il est assez souvent énervé par le pointillisme de Poirot, et il est du genre bavard ce qui fait qu'il y a aussi beaucoup de dialogues. Par exemple ils se disputent pendant des pages sur l’intérêt ou pas de tel ou tel indice et sur toutes les possibilités que ça implique.

Le différence du coup c'est qu'on a plus l'impression d'avancer et d'être actif dans l'enquête que dans les livres originaux ou on finissait la plupart du temps à attendre les conclusions de Poirot parce qu'on était totalement perdu et qu'on n'avait aucune idée de la solution.

Bon après tout n'est pas parfait. Déjà ça m'a un peu énervé que Catchpool mette toujours les interrogations de Poirot en doute, comme si il avait la science infuse. Bon après c'est à maitre sur l'assurance de la jeunesse, d'ailleurs on le voit un peu évoluer au fur et à mesure qu'il se rend compte qu'il a tort. Et ensuite le rythme de l'enquête était différent d'un Agatha Christie. Dans le sens déjà ou on prends le crime déjà commis dés le tout début. On n'a pas toute la présentation des personnages qu'on avait l'habitude de voir, et ça change pas mal de choses finalement.

J'ai aussi été un chouilla déçue par la toute fin, j'avais un peu envie de dire "tout ça pour ça". Mais bon je n'avais pas deviné la fin donc c'est déjà pas mal.

Un lecture plaisante, qui m'a fait passer un bon moment mais pas sans défauts pour ce premier tome. Je suis quand même optimiste pour la suite et je suis sure que l'auteur saura tirer son épingle du jeu pour les suivants.

16/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marmotte-s 2017-01-16T08:54:10+01:00
Argent

Bon roman policier mais on a du mal à retrouver la plume d’Agatha Christie. Il est dommage que Sophie Hannah reprenne le personnage d’Hercule Poirot.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sandycot 2016-12-05T07:25:56+01:00
Or

Un vrai plaisir, l'écriture nous transporte dans le monde d'Agatha Christie et nous fait revivre la même émotion, tout y est !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emeralda 2016-10-03T14:09:41+02:00
Bronze

Je n'ai pas lu un roman d'Agatha Christie depuis de nombreuses années, mais j'ai gardé d'excellents souvenirs de ces moments partagés avec ses personnages récurrents dont Hercule Poirot fait parti.

Les reprises d'un univers crée par un autre artiste (écrivain, cinéaste, dessinateur etc...) sont monnaie courante, mais pas toujours heureuses. Souvent la qualité est là, néanmoins, les fans puristes trouvent à redire tant ils peuvent être pointilleux. J'avoue être plus laxiste car je recherche plus un plaisir simple, moins exigeant sur certains détails. Je me suis donc lancée dans cette lecture de manière détendue.

Reste qu'il m'a semblé trouver dés le début de l'intrigue une petite erreur dans les horaires annoncés pour certains recoupements. Rien de bien grave car sans réelle incidence pour la suite, mais gênant pour les perfectionnistes.

Pour le reste, il y a un côté très britannique à cette histoire et Hercule Poirot est bien de retour même s'il regrette certaines mœurs ou caractéristiques purement Britanniques (voir certaines promesses de Mr Catchpool par exemple).

Le style reprend un peu le genre Conan Doyle car c'est un narrateur est un ami (Mr Catchpool) de notre enquêteur belge. Et puis, très souvent les déductions sont faites par Poirot qui idéalise toujours les raisonnements et toutes autres activités que ses chères cellules grises mènent tambour battant au grand dam de Catchpool qui se sent un peu perdu. On retrouve un duo finalement assez proche de celui de Sherlock Holmes et du Dr Watson. Assez classique donc, mais c'est ce que l'on recherche dans ces nouvelles aventures. Paradoxe ? Oui et non.

Dans l'ensemble, ce fut un roman agréable et distrayant. Sans être un ouvrage que je garderai éternellement en mémoire, il ne démérite pas et oser reprendre un personnage aussi connu qu'Hercule Poirot n'était pas une mince affaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par peyrelong 2016-04-22T11:57:05+02:00
Bronze

Bon exercice pour Sophie Hannah. Dommage qu'elle sacrifie à cette mode de reprendre des héros créés par d'autres auteurs. Est-ce un challenge pour voir si on peut faire aussi bien ou mieux ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LittleHarmony 2015-11-21T14:02:08+01:00
Argent

Je ressors totalement satisfaite de cette lecture. Je dois admettre que j'avais peur de me retrouver avec une pale copie d'un Agatha Christie un peu mal faite, mais non, il n'en est rien.

Sophie Hannah a décidé d'employer un style différent, l'histoire est donc racontée par M. Catchpool. Poirot est totalement fidèle au personnage original : méticuleux, maniaque, réfléchi.. C'est agréable de retrouver un personnage qu'on aime tant.

L'enquête quant à elle, est on ne peut plus intéressante. Très vite, on voit se dessiner une trame assez logique et on en devient satisfait. On se sent enquêteur dans Londres, et ça, c'est génial !

Le dénouement laisse néanmoins des surprises, et pour ma part quelques questions.

Je conseille fortement le livre en tout cas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lectrice-Lambda 2015-09-27T19:27:47+02:00
Diamant

Dans « Meurtres en Majuscules », une sordide histoire va entacher un luxueux hôtel londonien. Effectivement, trois meurtres ont été commis le même soir dans le même hôtel, dans trois chambres différentes.

C’est l’inspecteur Catchpool qui est mandaté pour résoudre le mystère de ces trois morts et il sera aidé du célèbre Hercule Poirot.

Est-ce que ces victimes se connaissaient ? Ont-elles été tuées par le même assassin ? Pourquoi ? De nombreuses questions qui ne resteront pas longtemps sans réponse.

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu un livre policier et encore plus longtemps une histoire avec Hercule Poirot.

J’avais très envie, depuis plusieurs mois, de me replonger dans ce genre littéraire et que demander de mieux avec ce livre ?

Une histoire d’Hercule Poirot, mais pas écrite par la célèbre Agatha CHRISTIE.

Je ne pouvais donc que lire ce bouquin et je ne ressors absolument pas déçue de ma lecture !

L’histoire commence sur les chapeaux de roue.

Une petite introduction et les meurtres sont de suite arrivés.

L’auteur ne nous ménage pas, tant au niveau du rythme que du dérangeant. En effet, les corps retrouvés ont chacun un bouton de manchette dans la bouche, avec inscrit dessus les lettres PIJ. C’est plutôt sordide, mais on pouvait s’y attendre.

Dès que l’enquête commence, nous sommes embarqués dans l’histoire et la recherche d’indices comme nos deux enquêteurs. Comme eux, nous allons être surpris par tous les liens que partagent les victimes et les suspects.

Histoires de village, de commérages, d’amour, de haine : ici, rien n’est laissé de côté.

J’ai apprécié être aux côtés de nos deux détectives.

Hercule Poirot ne perd rien de sa superbe : ses cellules grises fonctionnent toujours aussi bien. J’ai un peu moins apprécié son côté détaché, impatient et légèrement imbus de lui-même, mais on passe rapidement au-dessus de tout ça.

Catchpool est le personnage que j’ai le plus apprécié. Il est d’apparence sûr de lui, mais on découvre au fur et à mesure des pages qu’il est un peu dépassé par les évènements et pas très confiant. J’ai aussi apprécié son côté torturé qui le rend bien plus humain que les autres personnages.

Enfin, j’avoue ne pas avoir accroché aux autres personnages car je les soupçonnais tous. Du coup, tout le monde me semblait suspect et chacun était ainsi un potentiel assassin. On peut dire que de côté-là, l’auteur a vraiment réussi son coup !

Toute cette histoire est très bien imaginée par l’auteur et je salue son ingéniosité.

Tout au long du livre, nous avons une multitude de renseignements qui devraient nous sauter aux yeux, mais on n’y prête aucunement attention. Heureusement que Mr Poirot est là à chaque fois pour nous remettre sur la voie, tant nous que Catchpool.

Quant à la fin, elle est très surprenante !

A l’image des poupées russes, on pense atteindre la vérité, mais finalement un nouvel élément surgit qui nous fait croire à une nouvelle vérité, et ainsi de suite. L’auteur nous fait entrer dans une spirale haletante, pour finalement connaître enfin la vérité, la vraie, qu’une trentaine de pages plus tard.

Coup de maître !

En conclusion, « Meurtres en Majusucules » est une histoire policière comme on aime en lire. Prenante, mystérieuse, haletante, on ne peut que se laisser porter dans cette enquête aux côtés du légendaire Hercule Poirot, tout en accompagnant notre lecture d’une bonne tasse de thé !

Un livre à lire pour les amoureux de livres policiers, et ceux qui adorent Hercule Poirot.

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2015/09/meurtres-en-majuscules-sophie-hannah.html )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Samaritain 2014-10-11T19:59:23+02:00
Argent

C'est de l'Agatha Christie, sans être d'Agatha Christie. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'une très grande fidélité a été respectée pour ce retour d'Hercule Poirot. Tant au niveau du style que de l'intrigue (tortueuse à souhait) on suit ce moustachu belge avec délectation jusqu’au traditionnel moment où Poirot les ayant rassemblés tous, annonce : "le coupable est donc...". J'avoue un certain a-priori quand au retour de Poirot (qu'Agatha Christie avait choisi de faire mourir dans "le rideau") mais la lecture agréable m'a fait changer d'avis et je vous le conseille

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode