Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mewnoutis : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Prince captif, Tome 1 : L'Esclave Prince captif, Tome 1 : L'Esclave
C. S. Pacat   
Bon, bon, bon. Par où commencer ?

Tout d'abord, je vais commencer par dire que j'ai adoré. En fait, je me suis carrément délectée de ma lecture. C'était super.

J'ai beaucoup entendu parler du PRINCE CAPTIF avant de me décider à m'y plonger à mon tour.
Et une fois qu'il s'est retrouvé dans mes mains, avant même que je l'ai commencé, il était clair dès le départ que ce livre terminerait dans ma liste de diamant et se révèlerait être un coup de cœur. Pour cause, L'ESCLAVE avait tout ce dont j'avais besoin qu'il ait pour pouvoir le définir en tant que tel.

Dans ce premier tome d'une trilogie qui promet d'être tout bonnement épique, C.S. Pacat nous fait découvrir un univers aussi fascinant qu'impitoyable, avec des intrigues de cour, des complots et des manœuvres politiques parfaitement bien réfléchies. Et avec des personnages forts de caractère qu'on se plait à aimer parce qu'ils sont tout simplement parfaits dans le rôle qu'ils jouent dans cette histoire.

C'est un mélange drôlement bien fait d'esclavage, de trahisons, plein de suspens et où les personnages sont loin d'être des imbéciles. Et attention aux apparences car certains cachent très bien leur jeu.

On se laisse très facilement emporté par la vague de questions et d'émotions qu'apporte le PRINCE CAPTIF. Chaque mot qu'écrit l'auteure est un nouveau sentiment, une nouvelle émotion, qui s'emparait à coup sûr de tout mon être. Et pour être tout à fait honnête, c'est une lecture qui m'a plu comme peu réussissent à le faire.

Déjà, la plume de C.S. Pacat est tout simplement captivante. Elle est riche, fluide, descriptive et tout bêtement entraînante.

Ensuite, l'histoire, tout comme les personnages, est d'une crédibilité sans faute ! On y croit du début à la fin. À aucun moment on ne va se dire que telle ou telle chose fait tache dans le décor et que ça ne marche pas. Loin de là ! Tout concorde à la perfection !

Pour faire un court résumé de l'histoire, c'est celle de Damen, prince héritier du trône d'Akielos, qui se retrouve suite à une trahison qu'il n'attendait pas de la part de son demi-frère, Kastor, au cœur du royaume ennemi à servir pour le prince héritier de Vère en tant que son esclave personnel. Prince héritier, Laurent, qui ne porte déjà pas les akieloniens dans son cœur mais encore moins le prince héritier de ce fameux royaume... Du coup, on peut deviner sans problème que si Damen tient à garder sa tête, il va devoir faire profil-bas et tout mettre en œuvre pour que sa véritable identité ne soit pas découverte.

Alors tout au long de ces 312 pages, nous suivons principalement Damen dans ses aventures à la cour de Vère qui est loin d'être un doux paradis... surtout pour lui qui est l'esclave personnel de Laurent !

Pour parler des personnages, ils sont tous parfaits dans leur rôle ! On ne peut pas ne pas les aimer, même si ce ne sont ni des tendres ni des anges.

Mais plus particulièrement, je voudrais parler de Laurent.
Comment vous expliquer que je voue un culte à ce personnage ? Ce n'est pas un être parfait, bien loin de là. C'est même un jeune homme cruel, sournois et froid. Il a tout de l'anti-héros dans toute sa splendeur ! Et c'est ce qui fait que je l'aime tant. Il n'est pas spécialement gentil et il ne s'en cache pas. Il est même plutôt hypocrite, manipulateur et égoïste. Il est fier, arrogant mais par dessus tout il est crédible de la tête aux pieds.
Et malgré le fait qu'il soit tout ce que j'ai pu citer plus haut et plus encore, on ne peut pas vraiment mépriser ce personnage. Pour ma part en tout cas. Il fait certes des trucs qui lui vaudraient bien des claques dans la tronche et pire encore mais il n'en reste pas moins fascinant, captivant et passionnant. Mais par dessus tout, je l'avoue, je me suis attachée à lui.
Je crois même que sans ce personnage et tout ce qu'il représente, l'histoire n'aurait aucun intérêt et serait bien fade.
Ok, je l'avoue, c'est mon personnage préféré ! Eh oui !
Aussi, je crois qu'au-delà des apparences se trouve un jeune homme dont la haine causée par la mort de son frère des années auparavant cache quelqu'un de bien et de digne de confiance.
Je pense, après ça reste à prouver... scientifiquement parlant, c'est une ordure de première. ^^

Ensuite, quant à Damen c'est le héro par excellence quand on y pense bien. Mais c'est loin d'être gênant. Et puis il n'est pas parfait non plus, n'allez pas croire. Néanmoins, il est moins tout ce qu'est Laurent. J'irais même jusqu'à penser qu'ils sont aux antipodes l'un de l'autre.
Damen, malgré le fait qu'il soit dans un merdier total et traité comme un esclave alors qu'en réalité il est un prince, ne se laisse pas démonter par tout ça. Il reste fort, il encaisse les coups (aussi bien au sens propre qu'au sens figuré) et malgré le fait qu'il soit tout en bas de l'échelle alimentaire dans ce royaume, il ne perds jamais une occasion de dire ce qu'il pense.
Tout comme Laurent, il est intelligent mais contrairement à ce dernier, il ne se sert pas de cette intelligence pour manipuler les autres.
Alors bon, certes Damen n'est pas parfait mais il l'est quand même plus que Laurent. C'est peut-être la raison pour laquelle je l'ai aimé -ah ça oui !- mais pas autant que ce dernier. Mais bien-sûr, je me suis attachée à lui comme je m'attacherais au dernier carré de chocolat de la planète. ^^

Quant à la relation entre ces deux personnages, c'est un pur régal ! Chaque fois qu'ils se retrouvent au même endroit, ça sent la tension à plein nez !
Si je devais décrire leur relation en quelques mots, je serais obligée de dire : tendue (comme une chaine sur le point de se briser), fascinante (à en donner des frissons), addictive (parce qu'on veut toujours un peu plus de Laurent/Damen), brutale (suffit de lire un certain passage par rapport à une croix pour le savoir ^^), sensuelle (à vous en faire baver et étouffer) et enfin, étrangement touchante (eh oui, aussi incroyable que ça puisse paraître et pour des raisons que je ne m'explique pas, je l'ai trouvé touchante...).

En gros, PRINCE CAPTIF c'est le genre de lecture qui ne vous laisse pas indemne. Vous refermez votre livre en vous disant que vous avez couru un marathon et vécu une expérience de dingue.

Finalement, j'ai eu l'impression de découvrir une histoire poétiquement brûlante. J'explique mon expression peu claire.
Enfin, je vais essayer.

La plume de l'auteure, que j'ai décrite plus haut, rend tout (personnages, histoire, univers, situation) poétique sans que ça ne le soit pour autant. Et tout ça rend la lecture brûlante. Parce que tout du long on sent notre cœur s'embraser à un regard croisé, à un acte fait, à une parole dite. Tout, quoi.
Poétiquement brûlant. Un peu comme si en lisant ce bouquin, on prenait feu. Comme si le livre était la boite d'allumette et moi, je suis l'allumette. Et que la dureté de l'univers le rendait presque beau.

Toujours pas clair ? J'avoue que j'abandonne pour le coup. Je n'arrive pas à expliquer mais c'est ce que ça m'a fait ressentir.
Et puis, au final, personne n'a dit que ce qu'on ressentait était toujours clair ! ;)

Et parce que mon commentaire va dans tous les sens, je voudrais rapidement revenir sur Laurent.
N'oublions pas que c'est un prince qui n'avait pas prévu de se préparer un jour à être roi puisqu'il est cadet et que c'est donc son frère qui aurait dû monter sur le trône et diriger Vère.
Aussi, tout le monde passe son temps à comparer Laurent à ce fameux frère (Auguste).
Je pense donc qu'il est probable qu'il soit devenu si froid et tout ça un peu à cause de ça. Bien entendu, je me trompe sûrement mais voilà.
Ensuite, je me suis souvent dit qu'il cachait le fait qu'il soit intelligent. Quand on pense Laurent on pense : manipulateur, arrogant, nonchalant, malin, tout ce qu'on veut. Mais pas vraiment intelligent alors qu'en réalité, le petit est loin d'être bête !
Et pour terminer, à mes yeux, Laurent est un véritable mystère que j'espère pouvoir élucider lors des deux prochains tomes.

De plus, la petite histoire qu'il y a à la fin à propos d'Erasmus,m'a énormément plu ! C'était court mais vraiment bon ! Un excellent bonus.

Tout simplement, C.S. Pacat m'a offert un voyage au cœur d'une œuvre à couper le souffle, qui donne des frissons et à la fin, on ne peut qu'en redemander ! :)

par Sheo
Prince captif, Tome 2 : Le Guerrier Prince captif, Tome 2 : Le Guerrier
C. S. Pacat   
Sublime.
Le premier tome avait été une bourrasque tiède, m’enveloppant délicieusement : un décor voluptueux, des mœurs presque indécents, des coups majestueux et des personnages subjuguants. Une atmosphère non sans rappeler celle de Jacqueline Carey.
Et ce deuxième tome aura été comme une tempête. Violente, électrisante. Des frissons à n'en plus finir, une histoire haletante. Nous évoluons sur un fil tendu à l'extrême, au moindre faux pas, c'est un fossé sans fond qui nous attend. Cette tension ressentie tout le long des pages était exquise. Je me délectais de l'univers de C.S. Pacat. Sombre, sensuel, addictif. Une écriture subtile mais saisissante, les accents des voix prenaient échos dans mon esprit et les scènes se déroulaient sous mes yeux, quasiment tangibles. Je me souviens m'être retrouvée, sans en être consciente, le souffle saccadé, la mâchoire crispée, ressentant la douleur jusque dans mes entrailles. Et je relisais, relisais chaque mot rempli de finesse, de délicatesse. J'avais les nerfs à vif, les émotions à fleur de peau. On se régale de cette douleur délicieuse. On ferme les yeux de plaisir face à tant d'ingéniosité.
Et on savoure Prince Captif, aussi doux que tranchant.
Je suis éblouie.

par Tiato
Prince captif, Tome 3 : Le Roi Prince captif, Tome 3 : Le Roi
C. S. Pacat   
Que dire? Bon tout d'abord, il faut que je précise que mon avis ne sera absolument pas objectif parce qu'il s'agit d'une de mes séries favorites!

Cette trilogie est tout simplement remarquable! Et je ne pensais pas qu'il était humainement possible d'aimer davantage cet univers et bien j'avais tort! C.S. Pacat s'est surpassée et ce dernier opus m'a littéralement coupé le souffle. Ce tome a parfaitement répondu à mes attentes.

Petit bémol: la fin est un peu trop précipitée!

Mais bon l'auteure a annoncé la publication de trois nouvelles qui se dérouleront dans l'univers de Prince Captif!

La première nouvelle sera centrée sur la relation entre Jord et Aimeric. La seconde sera l'épilogue tant attendu par tous les fans frustrés par la fin! Et CS Pacat ne peut pas annoncer le contenu de la troisième sans spoiler.

Je suis tellement impatiente! Vivement la sortie de l'épilogue!

par lilliana
Le cœur en balance Le cœur en balance
Marie Sexton   
Avis posté sur BdP:
http://www.boulevarddespassions.com/t12532-le-coeur-en-balance-de-marie-sexton#234125

Lu en vo.

Voilà une histoire qui m'a beaucoup émue. Plusieurs sujets sont abordés ici comme la religion mormone et les interactions familiales concernant l'homosexualité de l'un des leurs. Mais aussi d'autres thèmes assez difficiles tels que l'abus sexuel et la dépression.

Nos deux héros sont à l'opposé l'un de l'autre. Levi aime le sexe et le surf. Barman la nuit dans un bar gay, c'est un bon vivant sexy qui plaît aux clients et ne se prive pas pour s'offrir très régulièrement du bon temps avec eux. Ils ne sont que des coups d'un soir sans attache et il se complaît dans cette situation. Issu d'une famille mormone avec qui il est en désaccord concernant son homosexualité, il s'est éloigné d'eux. En réalité travailler dans ce lieu de perdition - selon leurs dires, et mener ce train de vie, c'est un peu un pied de nez qu'il leur fait, démontrant ainsi: Voyez, je suis homosexuel, je l'assume et le vis pleinement !
Sa rencontre avec Jaime lui fera prendre conscience que cette vie-là ne le rend pas heureux finalement, et qu'il aspire à bien plus que ça.

Jaime est un homme timide et introverti en grande souffrance depuis de nombreuses années. Coincé dans une dépression et victime de terribles cauchemars la nuit, atteint de troubles obsessionnels compulsifs et ne supportant pas qu'on le touche, il ne vit pas, il survit j'ai envie de dire. Des hommes lui ont fait beaucoup de mal lorsqu'il était plus jeune et l'ont brisé. Il n'a ni famille (celle-ci lui ayant lâchement tourné le dos lorsqu'il avait le plus besoin d'elle), ni ami, personne à part sa chienne Dolly qu'il affectionne énormément. Son contact ne lui faisant pas peur, lorsqu'il craque et a besoin de réconfort c'est elle qu'il serre dans ses bras et contre qui il étouffe ses pleurs. Il sait qu'il aime les hommes mais n'a aucune expérience du fait de son traumatisme passé. [spoiler]Il était jeune et encore vierge lorsqu'il a été violé.[/spoiler] Exercer le métier de masseur était une façon pour lui de ne pas tourner complètement le dos au monde, à la vie, de rester ancré dans cette réalité qui l'effraie terriblement.

Il s'agit d'une romance certes, mais pas seulement. Le chemin pour nos deux hommes va être long avant que leur désir réciproque les mène à des contacts physiques et intimes. Ils seront d'abord des amis et il faudra patienter une bonne partie du roman avant qu'ils échangent leur premier baiser. Leurs contacts intimes sont empreints de douceur et de respect de l'autre et d'ailleurs [spoiler]il n'y a pas de réelle pénétration[/spoiler] mais franchement étant donné le sujet difficile abordé je trouve que ça rend le texte d'autant plus intense et touchant.

Arriver à se rapprocher, apprivoiser et gagner la confiance de Jaime va être un véritable challenge pour Levi. Et si celui-ci parviendra à ouvrir peu à peu son compagnon à lui et ce qui l'entoure, Levi lui aussi va évoluer et changer pour devenir un homme meilleur et vivre plus sainement en commençant par se respecter lui-même et son corps.

J'ai aussi apprécié le fait que parallèlement à leur histoire nous en apprenions sur les croyances mormones. La famille de Levi tient une place importante dans ce récit, et j'ai aimé que malgré leurs désaccords Levi ne souhaite pas leur tourner le dos et essaie d'arranger les choses. En apprendre sur le mormonisme était assez intéressant bien que j'avoue avoir trouvé certains passages un petit peu longs...

Le passage ci-dessous se déroulant sur le bord d'une plage m'a fait vibrer, parce que les rares premiers moments de contact physique entres Levi et Jaime sont précieux et doivent être savourés avec beaucoup de respect. (voir mon extrait 1, en vo par contre)

Une belle histoire romantique et touchante, qui se construit doucement mais sûrement.

Ma notation: 4.25/5


par Attila9
Nos silences Nos silences
Christelle Verhoest   
Quelle superbe histoire ! Chris Verhoest est une auteur étonnante. Incroyablement prolifique, elle sait pourtant chaque fois se renouveler, se réinventer, et nous offrir à lire des choses qui n'appartiennent qu'à elle. Je me suis évadée avec les aventures du prince et de l'androïde dans les Orages mécaniques, j'ai frissonné dans le huis clos des Portes écarlates, me suis immergée dans le monde onirique, sensuel et cruel des Sirènes, et été happée par les jeux de miroir entre rêve et réalité, passé et présent des Tables tournantes. Avec Nos silences, c'est encore autre chose. Une romance réaliste certes, mais pas seulement. Quelque chose de plus intime, de plus personnel, que l'auteur nous laisse voir. Un saut sans parachute dans la dure réalité de deux âmes blessées, de deux corps maltraités, deux jeunes hommes opposés qui pourtant se ressemblent, murés dans le silence mais s'exprimant par les tatouages qui couvrent leur peau.
Naïk et Armel se rencontrent, s'affrontent, deviennent amis puis amants. Mais il est impossible de trouver le bonheur au présent quand on a pas réglé les comptes de son passé, et chacun d'eux devra faire son propre travail sur lui même. La vie ne les y aide pas, et ne leur épargne aucune épreuve. C'est dur. Parfois c'est trop, surtout pour Naïk. Même si habilement, l'auteur prend le parti d'un changement de narrateur à un tournant de l'histoire, et de nous faire connaître ses tourments par la voix de son amant, ce qui permet d'introduire une légère distance par rapport à sa souffrance, une distance qui nous est salutaire. Tout en nous permettant de comprendre mieux le solide et vibrant Armel. Mais il n'y a pas que de la souffrance dans cette histoire, il y a de la colère, il y a de la force, beaucoup de force. Celle de Naïk qui parfois au prix de la fuite et du silence, parvient à tenir debout et entier, là où tant d'autres se seraient brisés en mille éclats, et celle d'Armel, assez grande pour deux. Il y a aussi de la tendresse. Du sexe. Des moments d'amitié et de partage. Et par dessus tout, de l'amour. L'amour infini de Naïk pour Armel et d'Armel pour Naïk, cet amour qui les porte, les soutien et fini par guérir les blessures.
J'ai aimé ce livre, beaucoup. Sans doute le plus personnel de l'auteur. Pour moi le plus émouvant et le plus abouti de ses romans...en attendant les prochains.


par Lena06
Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers
Benjamin Alire Sáenz   
http://wandering-world.skyrock.com/3177420197-ARISTOTLE-AND-DANTE-DISCOVER-THE-SECRETS-OF-THE-UNIVERSE.html

Foudroyant. Mélancolique. Lumineux. Magnifique. Parfait. Voici la liste des premiers mots qui me viennent à l'esprit pour qualifier ce roman. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE est une lecture hyper forte, hyper prenante, hyper bouleversante et hyper intense. Je vous assure qu'en refermant le roman, j'affichais un immense sourire, et j'étais empli d'une espèce de joie étrange. Depuis combien de temps un livre aussi bon et aussi rafraîchissant n'avait-il pas croisé ma route ? L'histoire de Dante et d'Aristotle est juste poignante au possible. Poignante, et inexorablement réaliste. En effet, ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE traite de sujets qui concerne chacun d'entre nous. Le passage d'un âge à l'autre, l'acceptation de soi, de l'idée que certaines choses nous échappent, et que l'univers, et tout ce qu'il comporte, est aussi compliqué qu'il est magnifique. Benjamin Alire Sáenz nous livre ici un récit inoubliable et d'une puissance rare, écrit avec une plume qui mêle finesse et dureté. Et j'ai adoré, fatalement. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE est un très très très beau coup de foudre ♥
Comme l'indique extrêmement bien le titre, ce roman est avant tout basé sur l'histoire d'Ari et de Dante qui cherchent à découvrir tous les secrets de l'univers. Sauf qu'ils vont très rapidement comprendre que l'univers, c'est eux. C'est nous. Ce n'est pas compliqué : dès les premiers chapitres, j'ai complètement craqué pour Aristotle. Ce jeune homme est tout simplement ADORABLE. Il est drôle, attachant, et il voit la vie de manière réaliste et hyper juste malgré ses 15 ans. Tout, absolument tout, à son sujet m'a plu et m'a fait vibrer. Ari est un de ces héros. Vous savez, ceux qui nous ressemblent inexplicablement. Qui sont comme nous. Qui sont nous. J'ai vraiment du mal à mettre des mots sur toutes les sensations qu'il a provoqué en moi. La moindre de ses pensées, le moindre de ses sentiments, la moindre de ses impressions, le moindre de ses doutes... Tout m'a pulvérisé. Je veux dire... Vraiment pulvérisé. VRAIMENT. Comment pourrais-je vous faire comprendre ce que j'ai éprouvé... Haaaaaaaaaaaaa !!! Je suis hyper frustré !!! Il faut que vous réalisiez qu'Ari est un personnage en or, totalement humain et juste ultra passionnant. Je viens de regarder le mur de citations dans ma chambre et je crois en avoir trouvé une parfaite pour lui : « Les rencontres sont comme le vent : certaines vous effleurent juste la peau, d'autres vous renversent. ». Voilà, c'est ça. Aristotle m'a renversé. Aristotle m'a purement et simplement renversé.
Très rapidement dans l'histoire, Dante intervient. Et, là, je crois que même les mots ne vont pas suffire pour vous expliquer ce que j'ai pensé de sa relation à la fois hyper ambigüe et hyper claire avec Ari. J'ai envie de jurer, là tout de suite. D'écrire des "putain" et des "merde" à répétition. J'ai envie de crier. De hurler dans le désert. De courir au beau milieu d'une tempête. De me souvenir de la pluie. Parce que, merde, que l'amitié entre Ari et Dante est éblouissante. C'est le genre de lien que vous ne créez qu'une seule et unique fois dans votre vie. Et encore, si seulement vous êtes assez chanceux pour rencontrer la bonne personne. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE nous offre une amitié perdue entre confiance et loyauté, entre sentiments amoureux et remises en question, entre le soleil et les nuages, entre la répulsion et l'attirance, entre ce que les héros veulent être et ce qu'ils se laissent être. Putain, c'est magnifique. Excusez-moi pour les gros mots, mais je veux que vous compreniez à quel point ce roman est fort et captivant. Il y a quelque chose entre Ari et Dante d'admirable et de splendide. D'exaltant et de déchirant. De fascinant et de dévastateur. De créateur et de chaotique. Très souvent, la plume de l'auteur et sa manière de construire ses protagonistes m'a fait penser à l'écriture de John Green. Si vous avez aimé NOS ÉTOILES CONTRAIRES, vous allez adorer ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE. C'est promis. Ari et Dante sont merveilleux, réels, émouvants et touchants ♥
Si ce récit est aussi bouleversant, c'est également grâce à l'écriture poétique et parfaite de Benjamin Alire Sáenz. Ici, pas question de tourner autour du pot. La plume de l'auteur est vive et va droit au but. On ne s'encombre pas avec des mots inutiles et des phrases sans consistance, loin de là. Vous pouvez comprendre ce que j'essaie de vous dire grâce au dialogue entre Dante et Ari à la fin de ma chronique. Benjamin Alire Sáenz a une manière de retranscrire les échanges entre les garçons qui m'a totalement conquis. Tout serait tellement plus simple dans la vie si nous pouvions tous parler comme il écrit. Vous voyez ce que je veux dire ? On dit ce qu'on pense, point. On ne s'embête pas à prendre des détours, on exprime ce qu'on ressent. Purée ♥ J'ai complètement craqué pour la plume de cet auteur.
Autre point essentiel du roman : les messages qu'il possède. Benjamin Alire Sáenz, grâce à son écriture et à ses personnages, nous donne de grandes et magistrales gifles sur des thèmes qui sont plus que d'actualité. Entre l'homosexualité, le racisme, l'acception de l'autre ou encore la compréhension du monde qui nous entoure, l'auteur nous fait vivre de véritables montagnes russes émotionnelles. Je suis passé par toute une foultitude de sentiments : la haine, le chagrin, la peine, le bonheur, la joie, le plaisir, la rage et la détresse. Car ce qui arrive à Dante et Ari arrive à des millions de personnes. Je vous assure que j'ai été révulsé devant certains évènements qui sont pourtant bien réels. L'homosexualité étant un thème qui fait du bruit (et pour rien, en plus... Depuis quand devons-nous justifier nos choix en amour ?), je pense que ce récit devrait être lu par absolument tout le monde, histoire de faire ouvrir les yeux à un maximum de personnes. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE m'a dévasté de par ses magnifiques leçons de vie et de compréhension, mais également grâce au fait que je me suis reconnu dans énormément de messages. En effet, ce roman aborde aussi des sujets tels que le passage à l'âge adulte, les premières responsabilités, la découverte de soi et de nos ambitions. J'ai 18 ans, et comment vous dire... Je suis actuellement en train de découvrir tout ça moi aussi. Ce livre est arrivé entre mes mains au meilleur moment possible.
Jusqu'à la fin de l'histoire, j'ai été fasciné par le comportement d'Ari envers Dante, et inversement. Si leurs personnalités sont diamétralement opposées, leur relation est pourtant unique et renversante. La conclusion du livre est parfaite. Vraiment. Je m'en doutais un peu, mais ce n'est pas grave, car c'est ce que je voulais voir. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas autant aimer un happy ending. La boucle est bouclée. J'ai été subjugué par ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE de la première à la dernière page. J'ai également adoré les parents de Dante et d'Ari à la fin du livre. Seigneur, qu'ils nous transmettent de merveilleuses choses eux aussi *.* Vous l'aurez compris, cet ouvrage n'est que pure perfection d'un bout à l'autre de notre lecture.
ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE est donc un véritable coup de foudre. Pas un coup de cœur, puisque je m'interdis presque d'en avoir un depuis ma lecture d'UNDONE de Cat Clarke, mais une véritable lecture coup de poing. Ari et Dante m'ont fait rêver. Il m'ont fait rêver et ils m'ont fait grandir. Ils m'ont inspiré, ils m'ont touché, et ils m'ont irrémédiablement marqué. Leur relation est magique. Il n'y a aucun mot pour la décrire. Aucun mot assez fort. Assez puissant. Grâce à sa plume, Benjamin Alire Sáenz nous livre d'importants messages et nous fait traverser de profonds instants de mélancolie et de pur bonheur. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE est un roman que je vous recommande plus que chaudement, et dont je conserverai un souvenir ultra lumineux. Putain, quelle lecture ♥

par Jordan
Takeover, Tome 1 : Entreprise de séduction Takeover, Tome 1 : Entreprise de séduction
Anna Zabo   
Mouais : Michael s’est enfin pris une semaine de vacances à Curacao. Le dernier soir, il rencontre Sam et passent ensemble une nuit torride sans question, ni lendemain. Si Michael assume son homosexualité, ce n’est pas le cas de Sam puisque cela pourrait mettre en danger sa carrière donc cette seule nuit était l’occasion de s’abandonner sans risque. De retour à la réalité, ils pensent chacun l’un à l’autre en sachant qu’ils ne se reverront pas. Mais le destin en a décidé autrement : quand le nouveau directeur général de Michael se présente, c’est le choc puisqu’il s’agit de Sam embauché pour redresser l’entreprise en faillite. Homme puissant au travail, Sam aime se faire dominer dans l’intimité et a du mal à résister à Michael qui semble fait pour lui mais les obstacles sont nombreux... Ayant lu la version en 4 épisodes, il fallait mieux les avoir tous pour éviter la frustration surtout avec un début prenant mais cela reste une romance M/M sans surprise.

par Folize
Takeover, Tome 2 : Affaire de séduction Takeover, Tome 2 : Affaire de séduction
Anna Zabo   
Je ne m'y attendais pas mais enfaite j'ai eu un coup de coeur pour ce livre.

Assez différent du tome précédent, ce livre est vraiment plus basé sur l'histoire personnelle du couple que sur la vie d'entreprise comme dans le premier.

L'histoire, les personnages, les scenes de sexes, tout est très intense ici. Leurs histoires sont lourdes pour eux à vivre. L'histoire de Justin nous montre bien à quel point les subtilités peuvent tout changer, et surtout à quel point ça peu etre dur de se protéger. Avec Eli on découvre le probleme lié à la religion, et c'est assez rare enfaite d'aborder cet aspect (ici religion juive).

Les scenes sont vraiment très bien écritent et décritent. J'ai eu un gros coup de coeur pour la toute première, j'ai rarement lu une scene aussi intense.

Bref ces personnages m'ont emmené avec eux. Un petit bémol sur la fin qui a été beaucoup trop rapide pour moi, et il manquait quelques réponses à des problemes soulevés pendant le livre. [spoiler]Justin nous parle de dettes de 40 000 dollars. Nous parle d'un appel de Francis quelques mois avant. On ne voi pas vraiment comment le couple arrive à ce reconstruire ... dommage, j'aurais aimé lire ça aussi.[/spoiler]

Mais ça reste un coup de coeur. Je me ferai un plaisir de relire ce livre régulièrement!

par Angel0978
Désir enfoui, Tome 1 : Aime-moi Désir enfoui, Tome 1 : Aime-moi
Piper Vaughn   
Tendre : Depuis un moment Jonah est amoureux de Laurie, le meilleur ami de son frère. Le seul moyen qu’il a trouvé pour se rapprocher de Laurie est de lui demander de lui faire perdre sa virginité avant son entrée en fac. D’abord retissant vis-à-vis du frère de Jonah, Laurie accepte… Une romance M/M pleine de douceur et de tendresse qui nous fait passer un très bon moment et nous fait regretter que ce soit une nouvelle.

par Folize
Promenade Sensuelle Promenade Sensuelle
Victoria Lace   
A la base, je ne suis pas fan des nouvelles: elles sont généralement beaucoup trop rapides du coup je reste toujours sur ma faim...

Et j'ai toujours été une gourmande... ;p

Cela étant dit, je suis heureuse que cette nouvelle ne dure pas trop longtemps vu la profondeur de celle-ci...

Ces quelques pages ont été faciles à lire, elles seront tout aussi faciles à oublier...

par missnuage