Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mg-u : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Nightshade, Tome 2 : L'Enfer des loups Nightshade, Tome 2 : L'Enfer des loups
Andrea Cremer   
Intense. Explosif. Excitant. Voilà ce que je retiendrai de Wolfsbane. Ce livre, c'est de l'adrénaline à l'état pur. J'ai adoré, ce n'est pas plus compliqué que ça ! On est absorbé par l'histoire ! L'intrigue est violente, explosive et poignante ! Tout ce que j'aime.
Pour commencer, je dois vous avouer que je n'en attendais pas énormément de ce roman. J'avais aimé Nightshade, mais sans l'avoir adoré. Ce tome 2 a donc été une vraie révélation, car il a surpassé mes attentes ! Si vous me posez la question "Est-il mieux que le tome 1 ?" je vous répondrai sans hésiter un grand "oui". Mais d'où vient cet énorme potentiel ? J'ai ma petite idée là-dessus...
Voyez-vous, le premier opus posait l'histoire. On découvrait Calla et Ren, deux alphas, deux chefs de meute, ainsi que Shay, humain lié à leur histoire. Ce tome mettait en place le décor, avec la suite, on entre au coeur de l'action, vraiment. Le roman prend place directement là où la fin du premier nous avait laissés. Calla est enfermée dans le repère des Explorateurs, prise au piège. Mais très vite, elle va se rendre-compte que ces derniers, qu'elle pensait être ses pires ennemis, veulent l'aider et devenir ses alliés. Mais pourquoi ?
La réponse est simple, le moment de "la guerre de tous contre tous" est arrivé. Calla va très vite apprendre que les Explorateurs sont en fait les gentils dans l'histoire, et qu'elle va leur servir d'élément principal pour les sauver. Elle est la pièce maitresse de cette future bataille. Le fait qu'on en apprenne plus sur ses "ennemis" m'a vraiment beaucoup plu ! On découvre une multitude de nouveaux personnages qui permettent à l'histoire de s'approprier plus de profondeur, de suspense et... d'humanité. Car oui, ses nouveaux protagonistes sont plus humains, plus touchants, plus vrais et ça, c'est une énorme qualité pour un roman d'où émane sans cesse une vraie bestialité.
D'ailleurs, on comprend grâce à ce livre le sens de ce mot, "bestialité". Calla va tout faire pour retrouver sa meute, sauver Shay et son frère, Ansel, et pouvoir battre ses vrais ennemis. La pression monte sans cesse, elle nous happe, nous étreint. Entre découvertes de nouveaux lieux, rage, haine et révélations, nous n'avons réellement pas le temps de respirer ! Calla va avoir des choix cornéliens à faire.
On entre vraiment dans un nouvel univers avec ce roman. Les Explorateurs se dévoilent, et j'ai vraiment été transporté dans cette atmosphère enivrante. On suit Calla dans son exploration des lieux, et cela nous fascine ! Entre magie, armes, nouvelles amitiés et tensions, Calla va apprendre à faire confiance aux personnes qu'elle pensait devoir détester. Cet aspect de l'histoire, toutes ces découvertes, m'a juste... Captivé ! Je n'avais rien vu arriver ! Franchement, ce tome est génial !
Derrière tout ce côté "guerre" et formation d'alliés pour se battre, l'histoire m'a fait réalisé quelque chose... Calla m'a manqué. Wolfsbane permet de nous montrer de nouvelles facette de cette dernière. Elle est touchante, émouvante et vraiment unique. Elle apprend que son rôle de chef de meute est dangereux et qu'elle seule peut décider de son destin. Mais ce n'est pas tout. On découvre une Calla hésitante, passionnée et qui doute, qui s'inquiète. Elle m'a vraiment ému et est devenue une héroïne que j'adore.
Mais Andrea Cremer n'a pas fini de jouer avec nos sentiments. Alors que le suspense et la tension grimpe, l'auteure n'a pas oublié son triangle amoureux. Avant toute chose, j'aimerai vous dire que ce triangle là a de vraies raisons d'exister. On sent bien qu'il n'est pas présent pour nous faire plaisir ou parce que c'est la tendance actuelle, non. Là, Andrea Cremer nous plonge vraiment dans une histoire de déchirement entre deux êtres. Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger dans le livre. J'ai eu des frissons en voyant Calla souffrir à cause de ses sentiments. Wolfsbane est aussi un livre poignant à cause de cela. Calla est perdue, totalement. En retrouvant Shay dans le repère de Explorateurs, elle sait qu'il est fait pour elle. On lit des scène entre eux qui sont juste exaltantes et assez hot. Mais au fond d'elle-même, elle ne peut pas oublier Ren, le loup auquel elle était initialement liée. Ses souvenirs de lui la hante sans arrêt, même lorsqu'elle est avec Shay. J'ai ressenti de la peine pour Calla. Éprouver autant de mal pour aimer ne devrait pas être permis. Ce triangle amoureux est un des plus intenses que j'ai jamais connu.
Comme vous l'aurez compris, Wolfsbane est un roman qui vous consume. Il nous permet d'en apprendre beaucoup plus sur l'univers des loups et sur son histoire. On découvre de nouveaux personnages qui sont géniaux, et qui plairont à tout le monde, j'en suis sûr. Trahisons, mensonges, mystères, haine, passion et révélations sont au rendez-vous, le tout mélangés à merveille pour nous servir un cocktail explosif. Ce roman balaye tout sur son passage. Nous sommes plongés au coeur d'une tornade de sensations à couper le souffle. Wolfsbane est saisissant et vraiment extraordinaire, une bataille pour la vie, l'espoir et l'amour, voilà ce qui résume tout.


http://wandering-world.skyrock.com/3025701206-Nightshade-Tome-2-Wolfsbane.html

par Jordan
Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo
Becca Fitzpatrick   
Je m'étais promis de retarder le plus longtemps possible la lecture de ce livre, de façon à réduire au maximum mon impatiente face à l'attente du tome 3, MAIS j'ai craqué (à cause de notre booknode AFSA qui m'a harcelé pour que je le lise tout de suite)

Alors mon avis se résume par WAHOU....

Ce tome 2 est une explosion d'émotions:
- j'ai eu le coeur brisé face à la détresse de Nora, les souvenirs de la mort de son père, son amour pour lui, le fait qu'il lui manque énormément...
- Le coup de plume de l'auteur est merveilleux. Les sentiments d'amour, de haine, de colère envers Patch sont très bien décrits. On les ressent au plus profond de nous même.
- On imagine vraiment bien la rage de Patch quand Nora s'éloigne de lui, son incapacité à la protéger le plus possible. J'aurais aimé quelques passages du point de vu de Patch.

Ce livre est également très bien rythmé. Il mélange parfaitement les sentiments et l'action, de manière à ce qu'il n'y ait aucun temps mort.

Bref, un tome 2 vraiment excellent.

Merci encore à AFSA, je ne te félicite pas, lol, grâce à toi, je vais aller pleurer d'impatiente dans mon coin, jusqu'à la sortie du tome 3.



par Adèle
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban
Joanne Kathleen Rowling   
J'ai adoré ce tome-ci tant émouvant par la rencontre de Harry et de Sirius. Et tant tragique aussi, lorsque celui-ci doit fuir à nouveau. On apprend aussi beaucoup de choses sur les parents de Harry - surtout sur son père. De plus,Harry progresse énormément en tant que sorcier durant cette troisième année à Poudlard (il parvient à créer un patronus, à faire fuir toute une horde de Détraqueurs et à faire face à sa plus grande peur) .

par marjolen7
Riley Jenson, Tome 1 : Pleine lune Riley Jenson, Tome 1 : Pleine lune
Keri Arthur   
Si on aime les romans plein de sensualité pour ne pas dire de sexe et d'intrigues sombres, alors on est servi dans ce premier tome
Moi j'ai beaucoup aimé.

Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
Nightshade, Tome 1 : Lune de sang Nightshade, Tome 1 : Lune de sang
Andrea Cremer   
Calla Tor est une Protectrice, elle a le pouvoir de se transformer en louve. Cette dernière sert les Gardiens, d'étranges personnages aux pouvoirs mystiques, qui veillent depuis toujours sur les humains et la Terre. Il faut le dire, les Gardiens ne sont pas tous blancs comme neige et l'abus de pouvoir est un aspect de certains. Néanmoins, les Protecteurs n'ont pas leur mot à dire, après tout, leur maître leurs fournissent le nécessaire et même parfois plus, pas besoin de se plaindre. Étant l'alpha femelle de la meute Nightshade, elle est promise à Ren de la meute Bane. La question sur son avenir ne se pose même pas, Calla le sait depuis presque toujours et cela ne l'a jamais vraiment dérangée : c'est son devoir, elle en est certaine et elle l'accepte. Mais, oui, il y a un mais... En sauvant la vie de Shay, elle ne se doutait pas une seule seconde que tout son monde allait être remis en question. Tout cela est sûrement impossible, rien n'est à remettre en cause, elle sert les Gardiens un point c'est tout. Enfin, c'est ce que Calla pensait...

Nightshade est un petit bijou ! Ca commence fort, avec la fameuse scène où Calla sauve la vie de Shay. Dès ce moment, Calla fait sa première erreur, elle en est certaine. Mais, nous, petits lecteurs, aimons les erreurs, surtout quand elles n'en sont pas vraiment, n'est-ce pas ? Rassurez-vous, c'est la première et pas la dernière.

Parlons des personnages. Un grand éventail de personnages, d'ailleurs. Shay, l'humain qui est tout, sauf normal ; Ren, un alpha joueur et très porté sur la sensualité ; sont les deux jeunes hommes que Calla apprécient (plus qu'apprécie, on s'en doute). Malgré une certaine 'complexité' chez Shay, j'ai trouvé que Ren était trop... tout. Les brutes au grand cœur, je dois avouer que je n'aime pas ça. Il est plus muscles que cerveau (contraire de Shay). Bryn, Ansel, Fey, Dax... j'oublie certains noms, mais jamais on ne se mélange les pinceaux entre eux, tellement leurs personnalités sont différentes. Les personnages secondaires que j'ai le plus apprécié sont sûrement Neville et Logan (qui n'est pas si secondaire que ça... mais bon). Le meilleur pour la fin, la narratrice : Calla ! Même si parfois j'ai du mal à comprendre les réactions agressives de celle-ci (une vraie barbare) elle est l'un des fils conducteurs de l'histoire avec Shay. Je l'ai trouvé drôle et attachante.

Après les personnages, on trouve l'ambiance glauque de la ville de Vail, où rien n'est comme il doit être. Dans cette étrange atmosphère légèrement oppressante, Calla et les autres personnages réussissent néanmoins à faire rire. Pas jusque la fin, bien entendu. Vers une vingtaine de pages avant la fin, je lisais presque en diagonale, changeant de page à toute vitesse en pensant : « Mon Dieu, que c'est terrible ». Et puis la fin ne nous laisse pas le choix, j'achèterais très certainement la suite. Je ne peux que dire une chose : le 13 janvier 2011, annulez les rendez-vous et courrez chez votre libraire !

http://name-in-stone.skyrock.com/3045577619-NIGHTSHADE-1-LUNE-DE-SANG.html

par Happy
Harry Potter, Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix Harry Potter, Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Joanne Kathleen Rowling   
Dans ce livre on adore détester Ombrage, cette mégère !
Comme beaucoup, je pense, je suis énormément déçu par le film ! [spoiler]Où la mort de Sirius est baclé..[/spoiler]

par Haappy
Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu
Joanne Kathleen Rowling   
Le premier des HP qui prend le chemin de la noirceur, de la douleur. On est très loin de l'univers dit pour "enfants" du début. Une fin déchirante. C'est le livre qui marque le grand tournant de l'histoire vers l'âge adulte.

par saltanis
Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort
Joanne Kathleen Rowling   
Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai pleuré dans ce roman mais à la fin je ne me séparais plus de ma boite de Kleenex ! L'histoire se finit en apothéose malgré un épilogue un peu décevant à mon goût (non pas décevant mais peut être un peu trop rapide ! on reste sur notre faim !) Bref un bon moment de lecture comme j'en ai rarement eu !

par Istehar