Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MiaouSev62 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'année où tout a changé L'année où tout a changé
Jill Hucklesby   
Une histoire touchante, qui m'a beaucoup émue, elle parle d'un sujet difficile avec délicatesse et humour. Des passages sont vraiment drôle lorsqu'elle est avec Harry
On s'attache facilement aux personnages, ils sont bouleversants et plein d'humour.
A certain moment l’héroïne a tout de même manqué d'émotions, sa meilleure amie [spoiler]meurt et elle elle survit et lorsqu'elle va sur sa tombe[/spoiler] pas une larme ...
Mais n'hésitez pas Lisez le !


par Mxllx
Silence radio Silence radio
Alice Oseman   
"Hello, I hope somebody is listening."

Trigger warning: abus

RADIO SILENCE c'est un appel désespéré, un cri dans le vide à la recherche d’une personne absente depuis longtemps mais c'est aussi de l'amitié, de l'amour, la famille, les relations abusives, le passage à l'âge adulte et la vie tout simplement. Et pour moi c'est juste un énorme coup de cœur ! Je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant ce livre mais je suis contente de ne pas être passée à côté, surtout que je me suis vraiment identifiée aux personnages.

Déjà il faut savoir qu'il n'y a pas vraiment d'intrigue, c'est surtout de (magnifiques) moments de vie où on suit Frances, qui a toujours tout sacrifié dans l'espoir de pouvoir rentrer à Cambridge et de travailler la littérature anglaise. Alors elle travaille sans relâche, au détriment de sa vie sociale qui est presque inexistante, et sa seule passion c’est une chaîne youtube : Universe City. Mais c’est aussi une voix sans visage qui raconte l’histoire de Radio, personnage agenre qui est coincé dans une ville futuriste et aidé par différentes créatures. Frances ne vit que pour ce fandom où elle poste ses fanarts jusqu’au jour où le créateur lui envoie un message pour lui demander de créer les décors pour ses vidéos. Et rapidement son identité va être révélée, ce qui va avoir des conséquences inattendues. Bonus : les extraits qu’on retrouve dans le livre existent vraiment sur la chaîne de l’auteur.

Il y a tellement plus que ça à dire mais comme il faut vraiment partir en ne sachant rien de ce qu’il va se passer je vais plutôt lister les points positifs

• Déjà il a plusieurs personnages qui ne sont pas blancs (rien que pour ça je trouve RADIO SILENCE génial) : Frances est anglaise et éthiopienne, Daniel est coréen et je sais que Raine est une WOC mais il n’y a pas plus de précisions (ou alors je suis passée à côté).

• Ensuite AUCUNS d’entre eux n’est hétéro ! Et mieux que ça : les mots bisexualité, asexualité et demisexuel sont utilisés et franchement les voir fait le plus grand bien.

• RADIO SILENCE n’est pas une histoire d’amour mais celle d’une amitié platonique entre Frances et Aled qui est juste parfaite et tellement touchante. Du genre à faire sourire pour un rien simplement parce que ça fait chaud au coeur. Elle fait aussi très naturelle et c’est ça que j’ai le plus apprécié. On sent qu’Alice Oseman essaye de faire tout son possible pour que tout ait l’air réel, qu’on puisse y être et que ça résonne avec ce que l’on vit.

• L’école est un thème énormément abordé ici et le message n’en est que plus beau : avoir de mauvaises notes ne nous définit pas, la vie ne s’arrête pas juste parce qu’on ne va pas à l’université et on peut réussir si on s’en donne la possibilité. Avec toute la pression qu’on peut ressentir quand on fait des études et qu’on réfléchit à notre avenir, j’ai grandement apprécié qu’on ait différences points de vue et différentes réussites.


Et je pourrais continuer comme ça encore longtemps mais je veux juste finir en disant que s'il y a un livre auquel il faudrait donner une chance c'est bien celui-là !
À demain, Lou À demain, Lou
Marie-Claude Vincent   
Un livre qui m'a particulièrement bouleversé car tout comme l'héroïne Lou, et au même âge, j'ai perdu non pas ma soeur mais mon papa.
Comment faire face, à un si jeune âge, à l'insurmontable et se dire que l'on ne reverra plus jamais la personne avec qui nous étions juste quelques heures avant, comment faire face à ce vide immense, comment se reconstruire ou du moins essayer.
"A demain, Lou" aborde le deuil de façon touchante et délicate. Une lecture que je vous conseille.

par Dadouche
Vous parler de ça Vous parler de ça
Laurie Halse Anderson   
Ce livre m'a bouleversée. J'aimerais pouvoir vous exprimer à quel point. Il a changé ma vie à jamais. Cette histoire,intelligente, belle, et vraie, marque un tournant décisif sur l'opinion qu'on se fait des gens ayant vécu quelque chose de terrible. Melinda est une jeune fille adorable, qui a vécu des choses difficiles et se tait dans un mutisme étrange, et on la comprend. On la comprend, non pas parce qu'on pense que c'est une réaction normale dans ce genre de cas ou autre, non, on la comprend parce qu'elle est proche de nous, s'explique sans vraiment le faire, mais c'est limpide. Ce livre a également quelques touches d'humour avec les noms des profs, notamment (Chewbacca et Cou-de-taureau, par exemple), mais aussi avec sa narration légèrement moqueuse et tellement touchante. J'avoue avoir été bouleversée, du début à la fin, et c'est tout ce que je peux dire dessus, je cris, et c'est à la fois bien suffisant et tellement dommage. Mais aussi, je ne veux pas vous raconter toute l'histoire. En bref, un régal. À lire absolument.

par Thea2077
Un si petit oiseau Un si petit oiseau
Marie Pavlenko   
Si je l'ai mis dans : "Je n'ai pas apprécié" ce n'est en aucun cas, car je n'ai pas de cœur pour ressentir la détresse du personnage principal, sa tristesse et sa colère, loin de là, mais ce qui m'a dérangé, c'est le caractère de la personne elle-même, et la manière dont le sujet est traité.
Le début était prenant et dur à la fois. L'auteur entre dans le vif du sujet avec subtilité et adresse, nous conduisant à une chute des plus terribles " l'accident".
Alors que la suite nous démontre le quotidien ardu de cette jeune fille meurtrie qui se bat tous les jours pour faire des choses des plus infimes.
Et pourtant, l'auteur n'a pas réussi à m'émouvoir ni de me faire attacher à son héroïne. À maintes reprises, je n'arrivais pas à appréhender son comportement " Je n'ai pas de bras. Je ne mérite pas d'être aimée...etc."
Ce qui me fait poser cette question : Est-ce tout le monde a cette même réaction devant une tragédie ? Cette même vision de noirceur ? Oui, à un moment donné... mais par la suite, il y a ce sentiment de résilience. Certes le regard des autres tue. Se voir démuni décourage... Cela fait partie du déni. Néanmoins je voulais ressentir ce courage et cette rage de défier le monde entier, l’affronter avec un regard nouveau les yeux qui brillent.
Quant à la fin, c'est sans réelle surprise.
Pour être honnête, le début m'a captivé, mais par la suite j'ai survolé les pages.
En quelques mots c'est un livre gentillet qui manque à mon avis d'ardeur et de rigueur.

par Riverie
Magic love Magic love
Helena Hunting   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2019/02/magic-love-helena-hunting.html

Helena Hunting... Vous ai-je déjà dit que c’était une de mes auteures favorites ? Comment ça, vous le savez déjà ! En même temps, sa série Pucked est juste fantastique et je ne suis jamais, mais vraiment jamais déçue de ses histoires.
Que voulez vous ? J’aime sa plume, j’aime la délicatesse de ses mots, la justesse des émotions qu’elle tente de nous transmettre et aussi l’authenticité de ses histoires. Pour le coup, il s’agit d’une romance sportive (encore), toujours dans le domaine du hockey (encore), mais plus précisément une romance basée sur le thème des secondes chances.

Ethan et Lilah ont grandi ensemble et ont découvert l’amour tous les deux. Il était inconditionnel et dévastateur. Seulement, à l’adolescence, il arrive qu’on soit impulsif et qu’on prenne des décisions qu’on regrette. Comme le fait de quitter l’amour de sa vie pour ne pas lui imposer une vie qu’elle n’aurait pas forcément apprécié.

Huit ans après, on les retrouve et on se rend vite compte qu’ils n’ont jamais tourné la page seulement le moment n’est vraiment pas bien choisi. Tant pour Lilah que pour Ethan. Il n’empêche que le lien qui les unissait est toujours aussi puissant que par le passé. Ils ont de belles choses à vivre, des décisions à prendre, des conversations à avoir et des problèmes à régler. Cela ne va pas être évident à vivre.

Helena Hunting nous offre une très belle aventure. Ses personnages ont un vécu plus ou moins difficile. On les suit affronter leur passé commun, les blessures, leurs peurs. Mais une chose reste présente coûte que coûte : l’amour, le vrai. Celui qui résiste aux épreuves mais qui peut aussi parfois étouffé tant il est incontrôlable et fort. On les voit grandir aussi et prendre plus d’assurance même si pour ça ils doivent se mettre en difficulté. Si Lilah doit se libérer de ses chaines qui lui empoisonnent la vie, Ethan doit se délester de ses superstitions et prendre conscience de ses capacités.

J’ai adoré cette douce romance, Helena Hunting a encore arrêté le temps pendant ma découverte de son histoire. J’ai fondu comme la neige au soleil. Ce genre de roman met tellement de baume au cœur que je ne peux m’en passer. J’espère que vous aimerez aussi.
Sauveur & fils, Tome 4 Sauveur & fils, Tome 4
Marie-Aude Murail   
Avec la finesse et justesse de la plume de Marie-Aude Murail, on retrouve tout autant de plaisir à retrouver Sauveur Saint-Yves entouré de tous les autres personnages, que se soit côté professionnel ou privé. Néanmoins, il faut avouer que ce quatrième tome n’est pas à la hauteur des autres et que la trame de fond plus décevante essouffle le concept. La brièveté de la période couverte par le roman fait en sorte que l’on a l’impression de peu retrouver les patients et leur retranscriptions psychologiques, au profit de la vie familiale de Sauveur qui elle, avance peu.
Les fantômes du passé, Tome 2 : Absolution Les fantômes du passé, Tome 2 : Absolution
Cambria Hebert   
UN SECOND OPUS QUI SURPASSE LE PREMIER !
C’est officiel, Cambria Hebert fait partie de mes auteurs préférés ! J’avais eu un joli coup de cœur pour [AMNÉSIE], le premier opus de la saga. J’avais adoré l’ambiance générale et le mystère autour d’Amnésie.

En terminant le premier tome, je n’avais qu’une chose en tête… Amnésie est-elle réellement Sadie, la meilleure amie de Eddie qui avait disparu douze ans plus tôt ? Et si ce n’est pas le cas, qui est-elle ?

Le premier opus était déjà exceptionnel, mais ce second a dépassé toutes mes espérances, mon dieu, je n’en reviens toujours pas de la tournure que les événements ont pris !

DE L’ACTION, DE L’AMOUR, DU DANGER ET BEAUCOUP DE SUSPENSE !
La lecture de ce second opus m’a fait un sacré effet. J’ai été choquée par bon nombre de rebondissements. J’ai de suite été happée par les événements. On retrouve Amnésie qui est toujours troublée par l’absence de souvenirs. Elle ne sait pas qui elle est mais des bribes du passé lui reviennent, mais cela n’est pas suffisant pour qu’elle retrouve son identité.

Une foule de question vont assaillir notre héroïne… Elle a besoin de réponse, et elle est prête à prendre les devants pour cela. Mais fait-elle les bons choix ? Eddie prétend que ce n’a pas d’importance si elle n’est pas Sadie, mais est-il sincère ?

Cambria Hebert m’a éblouie avec cette suite haletante et pleine de suspense. Attention, c’est du haut niveau.

On retrouve nos personnages dans la tourmente, je ne m’attendais pas à être aussi surprise par le dénouement et j’ai adoré cela.

UNE HISTOIRE D’AMOUR PASSIONNÉE ET ADDICTIVE !
J’ai eu peur des révélations… J’ai eu peur des répercussions sur nos héros… J’ai eu peur que toute leur histoire d’amour soit remise en question… Je peux affirmer que Cambria Hebert a su s’en sortir à merveille pour me tirer des larmes et me faire ressentir des émotions dévastatrices.

Cette histoire d’amour est née dans un contexte particulier. Les doutes d’Amnésie sont compréhensibles et fondés. Elle n’est personne, elle a réussi à se construire une vie aux côtés d’Eddie et des habitants de Lake Lochlain… Mais qu’en sera-t-il quand elle aura retrouvée la mémoire ? Sera-t-elle toujours la bienvenue si elle n’est pas Sadie ?

Cambria Hebert est vraiment douée pour écrire des romances singulières. Cette saga est un véritable coup de cœur. Je me suis énormément attachée aux personnages, j’ai adoré leur histoire, leur coup de foudre et les obstacles qu’ils vont devoir affronter.

Le suspense et le danger rendent cette romance plus intense, plus imprévisible. Les rebondissements m’ont coupés le souffle tellement je ne m’y attendais pas… L’action omniprésente se mêle aux émotions contradictoires, j’ai adoré ce mélange de genre savamment mené.

UN CÔTE PSYCHOLOGIQUE ABSOLUMENT RENVERSANT !
Toute cette histoire repose sur une psychologie fine des personnages et des situations qu’ils vont vivre. Cambria Hebert a mener son histoire d’une main de maître, attirant les lecteurs sur la personnalité de nos héros. Creusant vraiment leurs émotions et leurs sentiments. J’ai aimé la réflexion que cela a entraîné.

L’écriture de Cambria Hebert est exceptionnel, l’intrigue est intelligente et rythmée, l’histoire d’amour est originale et captivante et le style est addictif au possible.

EN BREF :
Énorme coup de cœur pour cette série. [Les fantômes du passé] est une duologie qui nous offre énormément d’émotions, aux côtés de nos personnages on se laisse porter à la recherche des réponses tant attendues. Cette saga est une merveille, si vous aimez les récits mystérieux, les romances hors du commun et les personnages qui marquent les esprits, alors foncez…
Agatha Raisin enquête, Tome 13 : Chantage au presbytère Agatha Raisin enquête, Tome 13 : Chantage au presbytère
M. C. Beaton   
Plus j'avance dans cette saga et plus je trouve qu'elle est de plus en plus intéressante. Les personnages évoluent, les meurtriers sont de plus en plus difficiles à trouver bref, mes moments auprès d'Agatha me remplissent de joie.

D'ailleurs, l'auteure réussit à me surprendre de plus en plus. Cette dernière enquête m'a réellement prise par surprise. Je me suis pourtant creusé les méninges afin de découvrir l'assassin. Je n'avais absolument aucun soupçon. Donc soit je suis vraiment mauvaise pour enquêter, soit l'auteure devient meilleure au fil des tomes!

À mesure que l'on avance au cours de cette saga, je dois dire que je m'attache de plus en plus aux personnages. Leur évolution cadre à merveille avec les intrigues et j'adore tout simplement leur personnalité. Nous retrouvons un peu moins de situations rocambolesques au sein de ce tome-ci, mais il n'en reste pas moins que certaines rencontres amènent toujours un peu petit côté qui nous fait sourire. Impossible de faire autrement avec Agatha.

Comment se fait-il que notre protagoniste soit toujours entourée d'hommes qui ne soient pas plus romantiques et attentionnés envers elle? Que ce soit James, Charles et maintenant John, on dirait qu'elle a le don pour attirer les hommes les plus froids! Est-ce que notre chère Agatha va finir par tomber amoureuse d'un homme fait pour elle?

Toujours est-il que je ressors de ce récit avec le sourire aux lèvres. Je ressens toujours autant de plaisir à suivre les aventures d'Agatha. Je saute immédiatement sur le prochain tome... je vous reviens cette semaine avec la suite!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
Agatha Raisin, tome 27 : Pushing Up Daisies Agatha Raisin, tome 27 : Pushing Up Daisies
M. C. Beaton   
Agatha Raisin, private detective, resident in the Cotswold village of Carsely, should have been a contented and happy woman…

But in M.C. Beaton's Pushing Up Daisies, things are about to get a little less cozy. Lord Bellington, a wealthy land developer, wants to turn the community garden into a housing estate. And when Agatha and her friend Sir Charles Fraith attempt to convince Lord Bellington to abandon his plans, he scoffs, “Do you think I give a damn about what a lot of pesky villagers want?” So it’s no surprise that some in the town are feeling celebratory when Agatha finds his obituary in the newspaper two weeks later.

The villagers are relieved to learn that Bellington’s son and heir, Damian, has no interest in continuing his father’s development plans. Except the death was apparently murder, and the police see Damian as suspect number one--though Agatha finds plenty of others when he hires her to find the real killer. The good news is that a handsome retired detective named Gerald has recently moved to town. Too bad he was seen kissing another newcomer…

Soon, another murder further entangles Gerald and Agatha in a growing web of intrigue as they work with her team of detectives work to uncover the killer’s identity.

par louelo44