Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Midine : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Roue du Temps, Tome 7/14 : Une couronne d'épées La Roue du Temps, Tome 7/14 : Une couronne d'épées
Robert Jordan   
J'ai trouvé ce tome un peu plus dynamique que les autres, l'histoire avance enfin un peu.
Le problème avec l'auteur, c'est qu'on a l'impression qu'il est payé au nombre de pages. Trop de descriptions, énormément de répétitions, beaucoup de personnages qui ne servent à rien, mais il les décrit avec beaucoup de détails quand même. Comme à son habitude, l'action ne démarre vraiment que dans les dernières centaines de pages, et cela nous donne envie de lire la suite.
Les personnages féminins et masculins sont très agaçants, les femmes pensent que les hommes sont tous des crétins qu'il faut mener à la baguette, l'histoire de Mat ne tourne pratiquement qu'autour des femmes avec la poitrine dénudée, les hommes ne savent jamais quoi faire, quoi dire, dès qu'ils sont devant des femmes. Bref, tous les personnages finissent par être vraiment agaçants (combien de fois les femmes lissent le devant de leur jupe ? Combien de fois Nynaeve tire sur sa natte et Elayne pointe le menton etc etc).

Et pourtant, c'est un univers extrêmement riche, très fouillé avec de nombreuses factions et sous-histoires qui s'éloignent et se rejoignent au fil des tomes.
Alors je souffre en lisant la La Roue du Temps, et pourtant je ne peux m'empêcher de lire chaque tome dès qu'il sort. J'ai envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Et puis j'aime beaucoup Rand, qui doit se battre sur énormément de fronts à la fois et qui souffre beaucoup, ce que personne ne semble comprendre à part Min (que j'apprécie beaucoup également).

J'ai hâte de lire la suite maintenant. j'espère que Bragelonne ira au bout de la traduction et qu'ils continueront sur leur lancée, à savoir une intégrale par an.
Chroniques des Vampires, Tome 7 : Merrick Chroniques des Vampires, Tome 7 : Merrick
Anne Rice   
Et oui si on connait un peu Anne Rice, il fallait s'attendre à retrouver les vampires chez les Mayfair et puis il y a la Nouvelle Orléans forcément cela rapproche . L'originalité, c'est de nous faire découvrir, pour le besoin des vampires la branche cadette des Mayfair les parents pauvres ceux qui vivent dans le Bayou. Une histoire passionnante où l'on retrouve Louis notre incorrigible romantique qui se morfond d'avoir perdue Claudia et qui se noie dans sa tristesse et la rencontre de Merrick jeune sorcière qui voit les morts. Ils étaient fait pour se rencontrer, mais où chacun va peut être se bruler les ailes. Un excellent tome qui donne ce coup de fouet nécessaire pour réveiller l’intérêt des chroniques des vampires .

par cathardy7
La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos
Christelle Dabos   
Je viens de finir ce quatrième tome. Je viens de terminer la saga de La Passe-Miroir.
Très clairement, un sentiment domine, mais j’y viendrai plus tard.

Je voudrais commencer par saluer l’incroyable imagination de Christelle Dabos. Depuis le tome 1, on connaît son talent pour créer un univers riche et foisonnant, surprenant à de nombreux égards. Depuis le tome 3, on comprend que l’intrigue se déploie comme rarement dans un roman de fantasy. Cette saga m’a déstabilisée, car elle repose sur des ressorts totalement différents de ceux des autres romans fantasy, d’aventure. Tout était imprévisible. Ce tome 4 nous donne enfin les réponses à nos questions et, comme je m’en doutais, je n’ai pas encore tout compris à 100% à ces histoires d’échos, d’Autre et d’inversements.
Ce que je sais, c’est que ce tome, comme les précédents, m’a totalement immergée dans son univers et je suis ravie de ma lecture.

Mais tout de même, le sentiment prédominant, c’est la frustration. Certains passages m’ont bouleversée mais j’aurais voulu une autre fin (et je suis certaine que je ne suis absolument pas la seule…). [spoiler]J’aurais voulu une belle fin pour Thorn et Ophélie, enfin ! Avec un Thorn réparé et en paix, ils auraient pu être enfin heureux et libres…[/spoiler] Une fin pas forcément en apothéose, mais une fin plus glorieuse en tout cas ! Aussi, comme pour le tome 3, je suis frustrée de ne pas avoir plus vu des personnages importants [spoiler](Bérénice, Archibald, Victoire, la tante Roseline… Je les aimais tellement dans les deux premiers tomes que je suis déçue de leur peu de présence dans les deux derniers !)[/spoiler]

Je suis consciente que ce sentiment de frustration, c’est la preuve que le talent de Christelle fonctionne. Je sais aussi que l’intrigue est résolue et que c’est le principal. Mais je ne peux pas m’empêcher d’être un peu triste pour tous ces personnages, un peu délaissés au profit de l’Histoire.

Je vais sans doute cogiter encore un peu à propos de toute cette intrigue que Christelle Dabos a mis en place, Dilleux, l’Autre, les échos, l’Envers. Je vais aussi m’imaginer la suite de l’histoire avec cette nouvelle donne. Cela ne me dérange pas que la fin soit ouverte : la saga de La Passe-Miroir pourra ainsi continuer dans l’imagination de chacun.e d’entre nous…
Les Archives de Roshar, Tome 6 : Justicière (II) Les Archives de Roshar, Tome 6 : Justicière (II)
Brandon Sanderson   
Toujours plus de rebondissements avec Brandon Sanderson ! On apprend énormément de choses dans ce tome-ci, et certaines révélations sont bouleversantes (pour les personnages et le lecteur). Certains personnages commencent enfin à prendre plus d'importance dans l'histoire, ce qui n'est pas pour me déplaire. Par ailleurs, il y a une intense réflexion sur la façon de gérer ses propres traumatisme qui est très intense à lire mais aussi libératrice. J'ai tremblé pour de nombreux personnages, j'ai aussi pleuré pour certains d'entre eux. S'il y a eu quelques longueurs vers le milieu, la fin riche en action les rachète sans aucun problème. Dire que j'attends la suite avec impatience est un euphémisme.

par Malikame
Les Archives de Roshar, Tome 5 : Justicière (I) Les Archives de Roshar, Tome 5 : Justicière (I)
Brandon Sanderson   
Dans les premières pages Sanderson conseille de lire la nouvelle "Dansecorde" qui se trouve dans "Sixième crépuscule" avant de débuter celui ci, et bien m'en a pris puisqu'elle est centrée sur un perso que j'affectionne tout particulièrement, Lift, qui renferme bien des secrets et mystères car même si elle apparaît peu dans cet opus, ces apparitions sont plus que troublantes et placent de nouveaux mystères, et puis il faut l'avouer, elle vaut le détour, tout en humour, naïveté et émotion.
Pour ce nouveau tome de Roshar, bien évidemment je fus subjuguée de nouveau par l'imagination et le talent de l'auteur qui pour moi est et reste le meilleur dans cet univers, donc que du bonheur à chaque page tournée.
Dans cet opus on se concentre sur Danilar qui tout en essayant d'unifier le royaume découvre peu à peu les faces cachées de son esprit qu'il pensait ne plus recouvrir.
Kaladin qui reste dans la même continuité avec sa section en essayant de protéger ses proches et ceux qu'il croise.
Mais surtout Shallan, perso étonnant qui prend de l'ampleur dans sa complexité, brisée par son passé, savante et artiste, vive et pleine d'humour, promise à Adolin tout en gardant un oeil sur Kaladin avec surtout son besoin de frôler le danger à tout bout de champ qui nous donne le frisson en nous demandant, mais ou va t'elle ??
Peu de place pour les autres pour l'instant mais quelques retours intéressants et très courts sur des persos qui pourraient prendre de l'importance par la suite, Moash l'exilé ou Renarin le mystérieux et bien d'autres encore, mais pour cela il faut le lire .... :)
La Roue du Temps, tome 10/14 : Crossroads of Twilight La Roue du Temps, tome 10/14 : Crossroads of Twilight
Robert Jordan   
Il est toujours difficile d'évaluer un tome de la Roue du Temps individuellement, sans prendre l'histoire dans sa globalité. Pour Crossroads of Twilight, l'évaluation du tome en lui-même n'est clairement pas un avantage.

J'ai clairement ressenti qu'il s'agit d'un tome de transition. Peu d'action, de chapitres qui s'étirent en longueur sans qu'il se passe vraiment de chose décisive...
L'arc de chaque personnage (ou presque, celui de Elayne n'étant pas beaucoup plus avancé) arrive à un moment crucial à la fin du livre. Mais que de temps pour y arriver! Plusieurs chapitres, quelques uns vraiment long ; on suit les réflexions des personnages et leurs stratégies mais sans en voir les résultats, ce qui est très frustrant.

Crossroads of Twilight s'inscrit dans la grande fresque de la Roue du Temps, et participe à sa construction. La qualité du tome n'est pas révélatrice de la série dans son ensemble, et j'ai hate de pouvoir continuer cette histoire avec le tome suivant!

par Albeyth
La Roue du Temps, tome 8/14 : Le chemin des dagues La Roue du Temps, tome 8/14 : Le chemin des dagues
Robert Jordan   
Post de www.pierre-de-tear.com
Beaucoup d'entre vous nous demandent quel est le calendrier de sortie des prochains tomes de la Roue du Temps chez Bragelonne, alors que le tome 8 est disponible depuis le 25 mai 2016. Nous avons pu échanger avec le fondateur de Bragelonne, Stéphane Marsan.
Pour rappel, la traduction de la Roue du Temps depuis ses débuts en version francophone a été plutôt chaotique : les six premiers tomes anglais avaient été édités chez Rivages Fantasy (éditions du Seuil), chacun découpés en deux parties ; puis les 5 tomes suivants chez Fleuve Noir, eux aussi découpés en deux parties, avec un (malheureux) changement de traductrice à la clé. Cela faisait donc 22 volumes au total, que Pocket s'est chargé d'éditer en version poche.
Devant le résultat décevant des ventes de la Roue du Temps en français, Harriet McDougal, l'épouse de notre regretté RJ, avait confié les droits à Bragelonne en 2012, jusqu'au tome 8. La maison d'édition, prenant cette œuvre majeure au sérieux, avait initié une toute nouvelle traduction, de meilleure facture que les précédentes, et respectant le découpage original.
Où en sommes-nous aujourd'hui? Fleuve Noir et Pocket ne peuvent pas éditer les volumes 12, 13 et 14 anglais, n'en possédant pas les droits. Concernant les tomes 9, 10 et 11, les contrats avec Pocket prennent fin en 2018 (volume 9, Winter's Heart) et 2020 (volumes 10, Crossroad of Twillight, et 11, Knife of Dreams).
Ce n'est donc qu'à partir de ces dates que Bragelonne pourra éditer les nouvelles traductions de ces trois tomes, 9, 10 et 11. Jean-Claude Mallé, le traducteur pour Bragelonne, est déjà en train de travailler sur la traduction de Winter's Heart et enchaînera sur les tomes suivants afin qu'ils soient prêts à être publiés rapidement quand la question juridique actuelle sera "débrouillée".
"Nous sortirons donc Winter's Heart courant 2018 et les tomes 10 et 11 en 2020 et 2021. Puis les 3 derniers co-signés par Sanderson", nous dit Stéphane Marsan, que nous remercions pour ces informations.
Vous vous en doutez, ce calendrier ne nous réjouit pas plus que vous, mais il est ce qu'il est pour des raisons juridiques. Espérons en attendant que l'autre imbroglio du même genre qui s'est récemment dénoué concernant l'adaptation de la Roue du Temps en série télévisée aboutisse à une belle adaptation !

par Pegh
Les Archives de Roshar, Tome 3 : Le Livre des Radieux (I) Les Archives de Roshar, Tome 3 : Le Livre des Radieux (I)
Brandon Sanderson   
Deuxième tome lu un peu en avance par rapport à la majorité... car lu en anglais.

Donc ce petit fait mérite mon premier point: je ne recommande pas ce livre à des personnes dont l'anglais balbutie. Il faut un niveau solide, du moins si on veut pouvoir apprécier à sa juste valeur. Mais bon le bilinguisme parfait n'est pas non plus requis pour autant.

Ensuite... et bien en un mot comme en mille, je veux dévorer la suite.
D'abord parce que la fin du roman nous laisse... non pas au bord du précipice mais au milieu de la chute libre, sans savoir ce qu'il va y avoir en dessous.

Ensuite parce que de la fantasy de cette qualité forcément ça attise et l’appétit et la gourmandise. (ou devrais-je dire la gourmetise? )

Donc niveau ... personnage.
Si le premier tome suivait Kalodin, et nous plongeait dans les profondeurs de son passé pour comprendre l'Homme qu'il est devenu (avec un majuscule car on peut voir la complexité et l'humanité du personnage) ce second tome se penche sur Shallan. Shallan qui nous avait laissé sur cette stupéfiante déclaration à la fin du deuxième tome. [spoiler]"J'ai tué mon père"[/spoiler] On explore donc le pourquoi de cet acte, ainsi que son comment.. et on sera surpris bien au-delà de que l'on aurait pu imaginer.
Ce tome m'a grandement s´duite aussi pour la place accordée à ce personnage. Dont l'histoire est remarquablement cruelle. [spoiler]Surtout la vérité au sujet de la mort de sa mère, que non seulement elle ai tué son père - qui certe était en train de détruire sa famille- mais que de plus ce soit lui qui l'ai protégée de la vérité pendant toutes ces années et prit le blâme à son compte. Pour Shallant la culpabilité de son acte est d'autant pus lourde à porter... [/spoiler]

Et puis j'ai beaucoup apprécié aussi l'introduction de Pattern. Avec ses "delicious lies" et ses tentatives d'interpréter les formes d'humour et les "façons de parler".

Shallan est non seulement importante de part le retour dans son passé mais aussi par la "maturité" qu'elle gagne.

Kalodin va également évoluer au cours de ce tome, en terme d'acceptation de ce qu'il est réellement, mais c'est à mon sens Shallan qui va vraiment "changer", et se livrer à des jeux dangereux ou dans un futur proche elle pourrait bien se bruler les ailes. Le résumé parle de "trouver le mensonge qu'elle doit devenir". C'est en partie vrai... et en partie opposer de ce qui se passe réellement. Car elle est une "tisseuse de lumière " (Lightweaver) et les tisseurs de lumières ne prononcent pas d'idéal contrairement à d'autre ordre, mais affirme leur allégeance par l'acceptation de vérité à leur sujet. La première on s'en souviendra était assez énorme, la seconde... est dévastatrice. Pas étonnant qu'elle soit une âme brisée.

Car c'est un autre fait que l'on apprend, ou plutôt un des autres faits, au sujet des chevaliers, qui son tous des "âme brisées". Du moins c'est ce que laisse entendre et le résumé anglais, et Syl dans un de ses dialogues obscurs avec Kalodin. Pour Kalodin et Shallan, il n'y a plus de mystère... mais reste à découvrir pourquoi Dalinar est une âme brisée. (ce qui est si j'ai bien compris, prévu pour le tome 3)
On découvre aussi la vérité au sujet de la nature des "lames d'éclats?" (shards) vérité qui nous est d'abord suggérée à demi mot avant d'être véritablement établie. Et du rôle des sprens dans l'histoire. Là encore plusieurs vérités fracassantes... et inquiétantes.
Et toujours à ce niveau... et bien après deux éventuelles résurgences des anciens ordres (Kalodin comme Windrunner (chevaucheur de vent? ), Shallan comme Lightweaver) assez explicites dans le tome précédent, d'autres vont également faire leur apparition donc alerte... [spoiler] Dalinar... ça m'a surpris sans me surprendre. Disons que cela semblait logique... a postériori. Jasnah... et bien disons que là c'était clairement établi, mais son petit plongeon dans l'eau me l'avait fait considérée comme sortie de l'échiquier. Renarin par contre était une sacrée surprise, de même Szeth qui me semblait plutôt un antagoniste. Pour Lift évidement vu que le personnage sort de dessous les pierres nul n'aurait pu le prévoir :)[/spoiler]
Bref tout les ordres n'ont pas encore pointé leur nez... donc peut-être quelques surprises supplémentaires son à prévoir à ce niveau.
A noter que le résumé (en anglais) est tout de même un peu un spoiler sur certains points.

En plus du parcours de Shallan, on suit tout de même encore les autres personnages des tomes précédents.
Kalodin n'a pas non plus la belle vie. Et c'est assez intéressant de suivre ses hésitations entre honneur et vengeance... même si la majeure partie du temps j'avais envie de lui taper la tête contre un mur... il me faisait terriblement penser à ce passage ou Shallan essaye de convaincre un morceau de bois de prendre un feu et celui ci répète en boucle "i am a stick". Donc Kalodin est aussi têtu que ce fichu morceau de bois dans ses mauvaises décisions qu'il sait mauvaises... ce qui n'est pas à son avantage.

Et bien sûr Dalinar est bien présent, même si moins que dans le tome précédent, toujours à la poursuite de cet idéal qu'il n'est pas sûr de saisir.


Passons à un autre point interessant... la fin du tome précédent nous laissait sur le fait que les Parsh seraient les Voidbringer. Que le lecteur se rassure, cela n'est pas oublié dans ce tome. Et de manière toute auss interessante, un des "points de vue" importants du roman est celui d'Eshonai qui est un parsh. Ce qui nous permet de comprendre la positions des parshendi, ainsi que... la manipulation beaucoup plus complexe des événements par d'autres entités que l'on perçoit aussi du points de vue des Shallan etc. Bref quelqu'un manipule les pions et ses buts ne sont pas clairs.
En plus de la position on en apprend aussi beaucoup sur leur "mode de fonctionnement" et sur leurs origines.
Et leur point de vue sur les Alethis.

Car oui, tout nos personnages ne sont pas dans la tête des uns des autres... et donc les quiproquos sont de mises, les incompréhensions et les tensions en découlant.

Enfin un point qui me plait et la présence de Wit (Malicieux? ) dont j'avais crains la disparition. certes il demeure insaisissable et en bordure des événements... mais on sent son importance et on peut espérer qu'il aura son rôle à jouer aussi.



Donc pour synthétiser tout ça... un tome très très dense et riche, avec une qualité toujours au rendez-vous.
le seul reproche est le nombre de question que ledit tome soulèvent alors même qu'il en répond à d'autres.
Et la fringale terrible pour le tome suivant.

par Mondaye
Les Archives de Roshar, Tome 4 : Le Livre des Radieux (II) Les Archives de Roshar, Tome 4 : Le Livre des Radieux (II)
Brandon Sanderson   
Brandon sanderson est, pour moi, le maître de la fantasy et cette série est une oeuvre magistrale, oui je sais, je parais un brin exaltée, mais je m'en fiche, j'ai littéralement adoré ce tome !
Le premier tome est une immersion dans cet univers, le deuxième et troisième vraiment intéressants mais ce quatrième est un pur régal.
Que dire du travail effectué de l'auteur pour créer un monde pareil, ces décors, ces animaux et cette magie si étonnants , ces personnages aux caractères travaillés avec leurs faiblesses et leurs forces que ce soit ceux que l'on aime ou que l'on craint, sans parler du mystère qui nous tourne autour sans que l'on puisse l'attraper.
J'ai été prise d'une frénésie de lecture à partir du passage ou kaladin et shallan se retrouvent isolé, leurs joutes orale étaient un pur délice pour mes zygomatiques, puis tout s'enchaîne à une vitesse qui ne nous était pas familière jusqu'à maintenant, l'on passe d'une scène à l'autre en se disant " Mais que c'est bon ".
Un petit coup de coeur pour la nouvelle arrivée, lift qui avec sa gouaille m'a beaucoup plu et les questions qui tournent en boucle dans ma tête, mais qui est malice ? Le sang des spectres ? Ect..
Pas mal de réponses toutefois sur la fin.
Au faite , vous ai je dis que j'avais adoré ??
Le Trône de fer, Intégrale 6 Le Trône de fer, Intégrale 6
George R. R. Martin   
Est-ce que quelqu'un à une info sur la date de sortie ?

par kisa