Livres
454 819
Membres
403 529

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2019-02-04T20:58:06+01:00

Je tapote mon cœur et je presse la paume un peu plus contre celle de Charlie. Amor vincit omnia. L'amour triomphe de tout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2019-02-04T20:57:50+01:00

- L'amour n'est jamais juste, mais notre situation est particulièrement injuste, genre record mondial d'injustice, et donc on doit arrêter de se voir. C'est terminé. Ce n'est pas toi, c'est moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2019-02-04T20:57:03+01:00

Ses livres trouvent les miennes, et nous nous embrassons comme si nous avions passé notre vie entière à nous désirer. Je n'en ai jamais assez de Charlie Reed et je sens que ce sentiment est partagé. La chaleur montre. J'ai l'impression que nous ne pourrions pas être plus collés, que c'est impossible, et pourtant nous nous rapprochons encore.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2019-02-04T20:56:44+01:00

- Tu es magnifique, Peanut, déclara-t-il d'une voix un peu chevrotante. Tu es superbe. Comme ta mère.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Folize 2018-07-04T14:18:30+02:00

- Je te promets de lui en parler. La prochaine fois que je le vois, d’accord ? Même si je ne sais pas quand ce sera…

- Oh, mais je le sais, moi, me lance Morgan, en sautant du lit. Tu sais, le gars chiant qui travaille avec moi chez le glacier ?

- Le nerd que tu détestes ? Qui est clairement amoureux de toi ?

- Beurk, tu vas arrêter de dire ça ? Enfin, bon, oui, Garver. Ses parents sont partis, et il organise une soirée aujourd’hui. Il m’a dit d’emmener des amis. Donc je t’emmène et toi, tu viens avec Charlie.

Ce soir ? Je ne suis pas du tout préparée à ça. J’ai besoin de temps pour trouver la bonne tenue, peut-être pour me faire couper les cheveux ou, je ne sais pas, pour acheter du maquillage et comprendre comment l’appliquer, vu que je n’ai pas l’habitude de devoir être présentable. Je n’ai aucune idée de par où commencer.

- Quoi ? Non, non, non. Je ne peux pas… c’est pas… je ne suis pas censée attendre qu’il m’appelle ou quoi ?

- Si, bien sûr. Et son écuyer t’enverra une lettre par pigeon voyageur pour te demander si tu entérines la fusion de vos royaumes. Tu te crois où, en Angleterre au XVIIIe siècle ? Tu es une jeune fille sexy et complètement badass qui gère sa vie comme elle l’entend. Tu lui envoies des textos quand tu en as envie !

Elle me lance mon téléphone.

Afficher en entier
Extrait ajouté par eno34 2018-06-19T09:08:40+02:00

Try putting a little more faith in yourself and your fellow humans, and our infinite capacity to love and forgive each other in spite of our shortcomings.

Afficher en entier
Extrait ajouté par bellajessica 2018-03-24T18:04:32+01:00

Empoignant ma guitare, je me dirige vers la porte avant qu’il n’ait le temps de m’injecter une puce dans le bras pour me suivre à la trace.

— Toutes les heures, Katie ! me rappelle-t-il avant que je m’enfuie.

Je lui adresse un grand sourire par-dessus mon épaule.

— Je t’aime !

Et je suis dehors.

L’air frais de la nuit m’emplit les poumons. Il y a deux jours (ou plutôt deux nuits) que je ne me suis pas aventurée plus loin que le porche de la maison. J’expire. Les étoiles m’adressent un clin d’œil, comme pour m’annoncer que quelque chose de magique va m’arriver.

Mon père me regarde depuis le seuil. Il me lance un dernier :

— Je t’aime encore plus.

— Impossible !

Sur ce, je pars enfin.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode