Livres
568 204
Membres
623 187

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Midnight Sun



Description ajoutée par x-Key 2020-05-21T02:52:52+02:00

Résumé

Midnight Sun est le roman tant attendu par les fans de la saga Twilight , où Edward Cullen raconte de son point de vue l’histoire relatée dans Fascination , le premier tome du cycle.

La rencontre entre Edward Cullen et Bella Swan dans Fascination, le premier tome de la saga Twilight , a donné naissance à une histoire d’amour iconique. Mais jusqu’à présent, les fans n’avaient pu lire de cette histoire que la version de Bella. Ce conte inoubliable prend, à travers le regard d’Edward, un tour nouveau et résolument sombre. La rencontre de Bella constitue dans sa longue vie de vampire l’expérience la plus intrigante et la plus troublante qui soit. Plus nous apprenons de détails sur le passé d’Edward et la complexité de son monde intérieur, mieux nous comprenons que cet événement constitue le combat déterminant de son existence.

(Source : Hachette)

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 603 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Schima 2010-11-25T10:21:15+01:00

Une once d'impatience dans sa voix cette fois. Elle me jeta un regard noir. Carlisle s'approcha d'elle et fit courir presque tendrement ses doigts sur son cuir chevelu jusqu'à ce qu'il ait trouvé la bosse au sommet de son crâne. Toutes mes défenses tombèrent devant la vague d'émotions qui m'assaillait. Maintes fois j'ai eu l'occasion de voir Carlisle travailler avec des humains. Je lui ai même servi d'assistant, il y a des années – uniquement dans les situations où le sang n'était pas impliqué cependant. Ce n'était donc pas nouveau pour moi de le voir interagir avec cette fille comme s'il était aussi humain qu'elle. J'ai souvent envié sa maîtrise de soi, c'est vrai, mais jamais à ce point là. Cette fois c'était différent. C'était bien plus que son self-control que j'enviais chez lui. Je brûlais de faire disparaître cette différence entre Carlisle et moi – le fait qu'il puisse la toucher si tendrement, sans peur, sans craindre de la blesser...

Elle tressaillit, et je remuai sur le matelas où j'étais assis. Je dus me concentrer pendant un moment pour retrouver ma position décontractée.

-C'est douloureux ?, demanda Carlisle.

Son menton hocha d'un millimètre.

-Pas vraiment, dit-elle.

Une autre pièce trouva sa place dans le puzzle de sa personnalité : elle était courageuse. Elle n'aimait pas montrer ses faiblesses.

C'était probablement la créature la plus vulnérable qu'il m'ait été donné de rencontrer, et elle ne voulait pas sembler faible. Un léger rire s'échappa de mes lèvres.

Elle me lança un autre regard courroucé.

-Bon, déclara Carlisle, votre père vous attend à côté. Vous pouvez rentrer.

Mais n'hésitez pas à revenir si vous avez des étourdissements ou des troubles de la vision.

Son père était donc là ? J'avais beau scanner les pensées de la foule qui avait envahit le hall, je n'arrivais pas à trouver sa voix avant que Bella ne se remette à parler, l'air anxieux.

-Je ne peux pas retourner au lycée ?

-Vous feriez mieux de vous reposer, aujourd'hui, lui suggéra Carlisle.

-Et lui, il y retourne ?, enchaîna-t-elle en me désignant du regard.

Agir normalement, arranger les choses... ignorer l'effet que ça fait quand elle me regarde dans les yeux...

-Il faut bien que quelqu'un annonce la bonne nouvelle de notre survie, déclarai-je.

-En fait, me corrigea Carlisle, la plupart des élèves semblent avoir envahit les urgences.

Cette fois-ci, je pu anticiper sa réaction – son aversion envers les spots braquées sur elle. Je ne fus pas déçu.

-Oh, bon sang !, grommela-t-elle en enfouissant son visage dans ses mains.

J'étais plutôt content d'avoir enfin réussi à deviner juste. Je commençai à la comprendre...

-Vous préférez rester ici ?, demanda Carlisle.

- Non, non !, s'empressa-t-elle de répliquer.

Elle arracha ses jambes aux draps et sauta du lit, puis perdit l'équilibre et trébucha pour atterrir dans les bras de Carlisle qui s'empressa de la rattraper et de la remettre sur ses pieds.

Cette fois encore, un torrent de jalousie me dévora.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Sur internet, je ne me lasse jamais de relire les douzes chapitres. C'est génial, tu as raison Puce880, on redécouvre l'histoire sous un tout nouveau point de vu et c'est super. Je prie pour que Stéphenie continue son livre, mais je crois que pour le moment elle n'est pas motivée. L'attente est vraiment frustrante.

Afficher en entier
Or

Je n'ai pu lire que les 11 premiers chapitres ! C'est trop frustrant ! C'est tellement bien qu'on voudrait la suite ! Le point de vue d'Edward est aussi bien que celui de Belle et permet de redécouvrir l'histoire ! Même en la connaissant en long en large et en travers d'après Bella, on apprend de nouvelles choses et c'est toujours aussi surprenant et intéressant !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Zelsia 2021-04-01T20:24:56+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lildrille 2021-10-20T20:48:24+02:00
Argent

Les fans l’attendaient et il est enfin arrivé : le roman qui reprend l’histoire du premier Twilight (Fascination) mais sous le point de vue d’Edward, cette fois-ci ! Deux fois plus long que le roman originel, Midnight sun est aussi mieux écrit et plus détaillé. Vaut-il toute la peine que l’auteure s’est donnée et toute l’attente que les fans ont due éprouver ? On vous dit tout !

Souvenirs, souvenirs

Les premières pages nous ramènent des années en arrière, alors que les histoires de vampires et loup-garous n’encombraient pas encore tous les rayons des magasins, et que l’histoire de Bella débutait à peine. Une certaine nostalgie s’installe : le plaisir de retrouver les personnages, surtout les Cullen et leur charisme envoûtant, ces vampires magnifiques aux caractères emprunts de classe et de raffinement, est vivace.

Forks et sa brume continuent de charmer à leur tour, tout comme Charlie, le père de Bella, avare de paroles et morose, ou Bella elle-même, remisée à l’écart, et bien différente de celle présentée à l’écran, dans les films. Plus maladroite (oui, c’est possible) et plus drôle, elle nous rappelle que les adaptations ne rendent pas toujours hommage à l’œuvre originale.

Un Edward plus vrai que nature

Avec son « je » à la première personne, Edward exprime tous ses doutes, ses souffrances et ses douleurs. Dans ce roman, il n’est plus seulement le vampire amouraché d’une humaine, il existe à part entière, avec ses défauts et ses qualités, ses remords et ses regrets. Sa manière de s’épancher, à l’image d’un romantique des anciens temps, est plaisante ; l’auteure s’exprime également mieux, les phrases, le vocabulaire, les tournures s’avèrent précis, de qualité.

Les interactions d’Edward avec sa famille, nombreuses, apportent de la profondeur au personnage et du dynamisme dans les dialogues. Ses échanges constants avec Alice, sa sœur qui voit l’avenir, se multiplient : certaines scènes dissèquent pas à pas les différents choix que pourrait offrir un futur plutôt qu’un autre. Le lecteur comprend mieux Edward, son abandon du tome deux avait déjà été réfléchi, par exemple ; son passé vampirique est raconté avec douceur et violence ; et ses sentiments se dévoilent avec cohérence et réalisme.

Edward nous partage tout : le moindre de ses questionnements intérieurs, justifié ou non, la moindre hypothèse, fondée ou pas, se porte à nous. Et c’est là que nous pointons le plus gros défaut du roman : la longueur et la répétition.

De la longueur et de la répétition

Edward ne parvient pas à gérer ses sentiments, il se déteste parce qu’il est vampire, il se hait car il est un monstre, il ne s’aime pas parce qu’il craint de faire souffrir Bella. Ces pensées se répètent inlassablement du début à la fin. Torturé, complexé, il peine à accepter ce qu’il est et ce qu’il ressent. Ses dénis, ses combats féroces contre lui-même amènent, certes, des passages philosophiques prenants, mais alourdissent la lecture quand ils se réitèrent à tout bout de champ. Certaines scènes s’allongent ainsi indéfiniment, dérangées par des traits de réflexion noirs, des monologues internes pénibles, et des questions multiples qui restent sans réponse.

De huit cent pages, le roman aurait pu se cantonner à cinq ou six cents, un nombre déjà admirable. Trop de détails dénaturent des scènes dynamiques : les marques des voitures volées, les vitesses des compteurs qui défilent, les aspects mécaniques des véhicules, les gestes précis des vampires (sachant qu’ils sont très rapides, une seconde de leur temps suffit à noircir un paragraphe), toutes les possibilités entrevues par Alice, tous les échanges de pensées entre membres des Cullen… Bien que les propos restent intéressants et utiles à l’histoire, ils ralentissent la lecture et frustrent. Tout semble aller à reculons. Les scènes qui nous restaient en tête, suite aux films ou à la lecture du roman originel, peinent à survenir.

Des scènes et informations inédites

Heureusement, de nouvelles scènes et informations inédites s’invitent pour mieux nous happer. On en apprend ainsi davantage sur le passé d’Alice, un personnage qui n’avait été que peu développé dans la saga originale. C’est croustillant ! Même le personnage de James, le traqueur, s’avère riche et inattendu. Une bonne surprise !

Les cousins d’Edward s’invitent pour l’aider à apaiser ses craintes ; on se rappelle de ces figures venues à la rescousse dans le tome quatre Breaking Dawn. Leur charisme est envoûtant. Et on assiste à toute la mise en scène orchestrée par les Cullen, pour faire croire à Charlie et René, les parents de Bella, que cette dernière est tombée dans les escaliers, puis qu’elle a traversé une fenêtre, alors qu’en réalité, un vampire a essayé de la tuer. Les réactions peu ahuries des parents sont assez comiques ; ils ne sont guère surpris par la maladresse de leur fille !

Enfin, tous les Cullen sont mis en avant, notamment le grand Emmett. Il apparaît moins bagarreur et bourrin, il fait preuve de sensibilité à l’encontre d’Edward ou envers une Bella inconsciente, et déteste l’image effrayante qu’il renvoie ; sa tendre Rosalie nous partage également ses ressentis avec emphase et s’explique avec son frère sur son comportement envers Bella. Personnages secondaires d’importance, les Cullen ne cessent de nous captiver.

Pourquoi lire Midnight sun ?

Un incontournable si vous avez aimé les autres romans de la saga Twilight : revivre certaines scènes donne des frissons !

Des scènes et dialogues inédits approfondissent l’univers, et amènent une nouvelle vision des tomes postérieurs.

Les relations entre les Cullen, notamment entre Edward et Alice, sont profondes et magiques.

L’histoire originelle prend une tout autre dimension : plus cohérente, plus réaliste.

Chacun des membres des Cullen ne cesse de captiver et d’étonner.

L’amour entre Bella et Edward n’a jamais été aussi fort et bien raconté !

[Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : https://www.lavisqteam.fr/?p=58480

J'ai mis la note de : 18/20]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marieolivier66 2021-10-11T22:33:07+02:00
Or

C'est un tome très addictif, mais j'avoue m'être un peu lasser sur la fin car il y a beaucoup de similitudes forcément avec le tome 1. La faute sans doute au fait d'avoir enchaîné ce tome qui est le point de vue de Edward aux 4 1èrs. Le lire bien plus tard devrait être mieux apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vero1123 2021-10-07T14:55:20+02:00
Argent

J'ai bien aimé revivre le tome 1 du point de vue d'Édouard, Je préfère le point de vue de Bella, mais ce fus très divertissant à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par G_petitrenard 2021-09-30T17:07:32+02:00
Diamant

JE SUIS FAN TOUT COMME LA SAGA !!!!!!!!!!!!!!!!!!! JE CONSEILLE ENORMEMENT!!!!!!!!!!!!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mokuren 2021-09-29T20:43:48+02:00
Diamant

Une façon de voir les choses différemment en inversant les genres: une excellente idée.

Dommage que l'auteur n'aie pas pour projet de le faire pour toute la série.. ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lectures-Young-Adult 2021-09-29T16:10:51+02:00
Or

Lundi soir très tard, j'ai terminé "Midnight Sun", le point de vue d' Edward sur le premier roman "Twilight" par Stephenie Meyer.

Alors, autant je suis complètement fan de l'univers que l'autrice a créé il y a presque vingt ans (?!), que je suis à fond team Edward et tout le tralala, autant 800 pages c'était trop, à beaucoup d'égard : beaucoup trop de narration, beaucoup trop de passages qui auraient pu être supprimé sans entacher l'essence du roman, beaucoup trop de réflexions de la part d' Edward qui sont redondantes et converges vers la même chose, beaucoup trop !.Maintenant que le point négatif a été abordé, on peut se concentrer sur les choses positives qu'offrent ce roman, car il y en a pas mal tout de même. Déjà ce fut un plaisir sans nom de retrouver les personnages après tant d'années, de retrouver la plume de l'autrice et l'histoire que l'on a tant adoré sous une nouvelle perspective.

C'est l'histoire d'un adolescent en apparence normal, allant au lycée de Forks avec ses frères et sœurs et qui succombe irrévocablement aux charmes de la nouvelle élève, fraîchement débarquée d'Arizona. Seulement, tout ce qui est n'est pas toujours et les histoires d'amour peuvent prendre un tout autre tournant, beaucoup plus compliqué en quelques secondes. En effet, Edward et sa famille doivent se protéger du soleil et veiller à cacher leur véritable nature pour ne pas révéler au monde entier qui ils sont réellement, des vampires. Une famille avec un régime alimentaire végétarien et menant une vie plutôt tranquille depuis quelques décennies va se compliquer lorsque Edward pose ses yeux sur Bella Swan, la nouvelle élève à l'odeur sanguine irrésistible.

Edward est le personnage qui m'a le plus frustré de ne pas connaître ce qu'il pense, de ne pas pouvoir avoir accès à ses pensées. On lis celles des autres à travers ses pensées, on a même le point de vue de Jacob dans le dernier livre, il me semble, mais Edward reste ce mystère indéchiffrable gardant ses pensées les plus intimes pour lui tout seul. Or, à travers ce roman, j'ai adoré me plonger au plus profond de ses pensées, découvrir le Edvard des centaines de décennies avant l'arrivée de Bella, découvrir la moindre de ses réactions à l'encontre de cette dernière, connaître enfin ce qu'il a pensé d'elle lors de leur toute première rencontre, découvrir à quel point il est capable de se maîtriser alors qu'il n'a qu'une envie c'est de laisser libre cours à ses pulsions vampiriques et de répondre à l'appel de ce sang qui semble couler dans les veines de son obsession uniquement pour lui, connaître tout l'amour qu'il porte aux siens et sa foi indéfectible envers sa famille, découvrir que ce personnage que l'on connait par coeur peut encore nous surprendre. J'ai sincèrement adoré cela. On assiste à une véritable évolution de son personnage, de sa capacité à se maitriser au fur et à mesure qu'il s'éprend de Bella. On est témoin de la torture qu'il subit et s'inflige, la surpassant progressivement, avec l'aide de Alice et des siens, tout le self contrôle et tous les sacrifices qu'il a dû faire pour pouvoir vivre l'histoire avec son âme soeur que l'on connait aujourd'hui. J'ai également adoré le voir sous l'aspect familial : on ressent toute la complémentarité qu'il possède avec Alice, la complicité qu'il détient avec Emmet, ... j'ai adoré le voir et se mouvoir auprès de sa famille.

On en apprend également plus sur le clan des Cullens. Je pensais les connaître après toutes ses heures et heures de visionnage, les relectures incessantes des romans mais non. Edward offre une nouvelle perspective sur le clan, nous permet d'en découvrir d'avantages sur les membres de sa famille. Le membre Cullen que j'affectionne le plus est Alice et j'ai adoré en apprendre plus sur elle, des choses qu'on spéculait s'avérant véridiques et d'autres totalement folles que je n'avais même pas imaginés.

J'ai également adoré en apprendre plus sur Jasper. C'est tellement un personnage qui est sous-estimé, tant au niveau de sa personne que de son pouvoir, de son don qui me rappelle énormément celui de Bella. A travers ces pages, j'ai eu un petit coup de cœur pour lui et ai pu découvrir une nouvelle facette de sa personnalité au travers les yeux d'une personne qui le connaît bien depuis des décennies. Le point de vue de Bella restait assez bref sur Jasper et ses capacités. Mais ici, on le retrouve et le redécouvre sous un nouveau jour et on a presque l'impression de découvrir un nouveau Jasper.

En sommes, on redécouvre le premier tome de cette saga mythique non seulement du point de vue d' Edward mais également de toute sa famille, Edward lisant dans les pensées de sa famille, on découvre en même temps que lui la réaction de ses proches face à cette histoire aux allures compliquées et dangereuse. On entre également dans la tête de Jessica, Angela, Mike, etc. Les moments où Edward lisait les pensées de Mike m'ont bien fait rire, je ne peux toujours pas me voir même en peinture Jessica et Angela est un personnage si attendrissant et dévouée en amitié comme en amour malgré sa timidité. C'est un excellent personnage qui, pour moi, aurait mérité davantage de visibilité, mettant ainsi Angela au premier plan et Jessica au second. Sans oublier Charlie et René, que l'on aperçoit sous une autre perspective également, et j'aime toujours autant Charlie, qui m'a encore plus briser  le coeur lors de cette fameuse scène où Bella décide de quitter Forks, pouvant cette fois-ci avoir accès à ce qu'il ressent et pense, tout le mal que les mots de sa fille lui inflige et la culpabilité qu'il ressent.

Qui dit point de vue d' Edward dit scènes inédites où Bella n'est pas dans les parages et que donc nous n'avons pas pu voir dans le premier tome. Et il y a une scène en particulier, une qui me frustre de ne pas en connaître tous les détails, comment ils ont pu arriver si vite, comment ils ont su le plan du traqueur : celle de la traque de James, notamment lorsqu'il coince Bella dans son ancienne école de Danse à Pheonix; C'était tellement intéressant et captivant de suivre la traque de James avec le Clan des Cullen et par le biais des pensées de Edward, à tel point que j'avais l'impression de faire partie du plan et d'aider à la capture de James avant que celui-ci n'arrive à retrouver Bella et s'en prendre à elle. Ce fut une véritable course contre la montre et grâce à ce roman, on connaît tous les détails qui sont omis dans le premier tome et dans le film, ce que la famille a dû faire, les plans qui ont été élaboré puis modifiés, l'aide d'Alice à la traque alors qu'elle se trouvait à Phoenix avec Jasper et Bella, les scènes où on entre dans la tête de James par les pensées d'Edward, etc. Une véritable valeur ajoutée au roman.

En bref, une excellente redécouverte d'un roman que le Monde entier connaît sur le bout des doigts, sous une perspective différentes, avec des scènes inédites, l'accès aux pensées de tous les personnages qui environnent Edward, ses propres pensées, la possibilité d'en apprendre plus son lui avant Bella et sur lui pendant Bella, gardés secrets pendant toutes ses années et qui sont enfin entre nos mains. Le tout porté par une plume toujours aussi séduisante, addictive, accrocheuse et qui ne nous laisse aucune minute de répit. Un Must Have pour tous les fans de cette saga, qui veulent découvrir l'envers du décors et se placer du point de vue du vampire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loor 2021-09-28T23:32:30+02:00
Argent

J'ai lu en parallèle la version de Bella et d'Edward. C'est très intéressant ! Surtout les passages où ils sont séparés. J'ai beaucoup aimé voir certains personnages a travers ou carrément dans leur propre tête ! ! C'était super bien de savoir ce qu'il y a dans la têtes des personnes mais en même temps ça doit être lourd à porter pour une personne ...

Au départ, j'ai trouver ça long / lourd ... Que Edward se prennait excessivement beaucoup trop la tête ... Mais au fils des pages , j'ai plus apprécié.

Être dans la tête d'Edward permets de comprendre d'avantage l'amour qu'il porte à Bella , l'angoisse qu'il a vis-à-vis de ce qui peut lui arriver.

Je crois que cela sera le seul livre avec la version d'Edward. C'est dommage il y a des passages dans lesquelles j'aurais apprécié avoir son point de vu !

Spoiler(cliquez pour révéler)la chose qui m'a vraiment surprise voir choqué c'est d'Edward pense déjà à quitter Bella lorsqu'elle est à l'hôpital. Je ne mettais pas du tout imaginé ça ! !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wogard 2021-09-24T18:23:46+02:00
Lu aussi

Bof !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rondie 2021-09-21T18:40:31+02:00

Suivre les pensées d’Edward, alors que nous connaissons le déroulé de l’histoire, c’e n’est pas une grande aventure épique. Quoi que …

Lorsque je lisais Twilight sous l’œil de Bella, on y voit un Edward avec une patiente à toute épreuve. On s’imagine un vampire digne, qui ne se préoccupe de rien, à qui la mort ne fait plus peur depuis bien longtemps. Un vampire froid, en somme. Et pourtant ! Dans Midnight Sun, j’ai redécouvert un Edward avec une tempête interne qui semble ne plus vouloir s’arrêter, qui a du mal à contenir des pulsions bien humaines, qui plus est.

J’ai beaucoup aimé découvrir la vie des Cullen, les relations qui entretiennent réellement entre eux, sans qu’il y ait Bella pour interférer dans leurs comportements. Alice m’a beaucoup fait rire avec son éternelle impatience, alors qu’elle connaît d’une façon presque certaine ce qui doit arriver. Rosalie, Jackson, Emmett, Carlisle, Esmée. Tous. Même Jacob. Les voirs au travers des yeux d’Edward, cela m’a fait les aimer plus encore.

Contrairement à ce que l’on peut penser, tout n’est pas que reprise de l’œuvre d’origine. Par exemple, j’ai pu découvrir la traque de James sous un tout autre angle. Ou encore au début, lorsqu’il se retrouve chez les Denali pour fuir Forks et sa nouvelle fascination pour cette humaine pourtant banale. J’ai aussi beaucoup ri en sachant ce qui se passe dans la tête d’Edward, lorsqu’il n’a pas Bella en visuel direct. Ou ce qu’il ressent alors qu’elle est juste sous ses yeux. Ça donne une tout autre profondeur à leur relation finalement.

Bien sûr, une partie de moi est déçue que les autres tomes ne soient pas adaptés sous le point de vue d’Edward. Surtout le second, lorsqu’ils sont séparés. Et le mariage. Et la grossesse. La transformation de Bella. Tout quoi. En même temps, je me dis que ce n’est pas plus mal. Nous terminons sur une note sympathique, ne risquons pas de tout gâcher.

Team Edward à jamais.

Instragram : @rondiesbooks

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RandR 2021-09-17T19:12:43+02:00
Or

J'ai plutot bien aimé même si c'est un peu redondant avec la série (on pourrait se passer des dialogues par exemple ...) je trouve intéressant d'avoir le point de vue d'un autre personnage sur l'histoire, après Édouard raconte 25 fois la même chose mais bon, on va dire que ça fait partie de lui, un bon tome qui apporte qq plus sur la série originale

Afficher en entier

Dates de sortie

Midnight Sun

  • France : 2020-08-05 (Français)
  • USA : 2020-08-04 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Midnight Sun - Anglais
  • Twilight, Book 1.5 : Midnight Sun - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 5603
Commentaires 659
extraits 135
Evaluations 1497
Note globale 8.35 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode