Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mihai_Diana : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Cède-moi, L'Intégrale Cède-moi, L'Intégrale
Rose M. Becker   
Un petit roman frais et léger, avec une touche de paranormal qui ajoute un plus à l'histoire de base et la rend moins "classique".

Hope est très attachante et gentiment fofolle, même si j'ai parfois trouvé qu'elle manquait de jugeote (quand elle va sur les lieux du crime en se mettant en danger par exemple).
David est vraiment adorable bien que cartésien à mort. J'aurais aimé plus d'un chapitre bonus selon son point de vue, je trouve toujours que les récits avec points de vue alternés apportent quelque chose pour comprendre les personnages.

J'avoue avoir formulé plusieurs hypothèses concernant les coupables mais je n'avais pas pensé à celui-ci. J'ai donc été surprise, ce qui montre que Rose M. Becker a bien maîtrisé son suspense.
Les scènes sensuelles sont réussies quoiqu'un peu trop nombreuses et longues par moments.

Un moment agréable, lecture parfaite pour la plage ou une soirée tranquille.

par Vitany
Flics de mon coeur, Tome 4 : Baldrick Flics de mon coeur, Tome 4 : Baldrick
Pierrette Lavallée   
Comme vous le savez chaque membre du commissariat a le droit à son histoire. Cette fois –ci c’est au tout de Baldrick.

Chaque histoire est différente, cette fois-ci, elle est un peu plus sombre.

L’équipe est depuis quelques temps à la recherche d’un tueur en série qui sévit dans la ville. Très impliqué dans ses meurtres, ce dernier ne laisse aucune trace. Qui est –il ? Cette question reste toujours en suspens vu que ce dernier est très minutieux.

Coté vie sentimentale, Baldrick est célibataire, son cœur étant toujours attaché à Naemi, son ancienne colocataire et meilleure amie. Malheureusement pour lui, cette dernière est en couple avec un ami policier.
Alors que Baldrick voit que Naemi n’est pas heureuse en amour, il fait tout pour la protéger. Il découvre également, et ce grâce à Malika et un autre personnage important dans cette série, des preuves sur ce mystérieux meurtrier.

Chaque épisode, chaque personnage m’ont conquis. Si je devais choisir un personnage, je prendrais Raphael (#3) et si je devais choisir une histoire, ce sera celle-ci. Dans ce récit, on se creuse les méninges pour trouver grâce aux indices semés par Pierrette Lavallée. Nous amenant au dénouement de l’histoire qui nous surprend amplement ! Elle y ajoute également les ingrédients pour nous captiver : suspens, sexe bien évidement, une intrigue complète.


par Malou08
Laisse-moi te posséder Laisse-moi te posséder
Beth Kery   
Mon avis plus étayé : Vous commencez à me connaître, et vous avez très certainement compris que je suis quelqu’un de cash. Alors je ne vais pas y aller par quatre chemins, non, je n’ai pas aimé et pour cela j’ai mes raisons. Pourtant, au départ la couverture et la quatrième avaient fait leur petit bonhomme de chemin dans mon esprit, promesse de sensualité et passion synonymes d’heureuses heures de lectures détentes et de farniente. Eh bien oui, mais non. Il ne faut pas se fier aux apparences, elles sont parfois trompeuses et ce roman est trompeur. Je m’explique : là où je pensais découvrir passion, frisson et romantisme à toute épreuve pour faire battre mon petit cœur tout mou, je ne suis sortie de ma lecture qu’avec un « bof mouais peut mieux faire ».

BOF parce que c’est du déjà-vu et revu. Une ultime adaptation littéraire du best-seller 50 nuances de Grey, une sorte de copier-coller légèrement remanié avec une belle plume cependant il faut l’admettre. Mais moi, je n’aime pas les copier-collers, j’aime bien qu’on me surprenne en reprenant un thème et en l’amenant justement à sortir des sentiers battus. Dans « Laisse-moi te posséder », ce n’est malheureusement pas le cas. Ian Noble est beau, riche et c’est un dominateur qui cache un sombre secret. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? Il rencontre la belle Francesca, au style décontracté baba cool, artiste peintre. Bref, il passe avec elle un contrat pour un tableau et de fil en aiguille, ils finissent par se rouler par terre. Jusqu’ici, on ne peut pas dire qu’on soit à des années-lumière du résumé en quatrième de couverture. C’est plutôt fidèle. Oui, je le concède. Mais là où le bât blesse, c’est que j’ai eu l’impression tout le long du roman que les personnages étaient à côté du rôle. Je sais qu’on n’est pas dans un film et vous vous dites, mais qu’est-ce qu’elle raconte ? Quelque chose m’a gênée, je ne sais pas, il y a comme une ambivalence dans leur caractère, une incohérence entre ce qu’ils sont censés être et ce qu’ils sont dans le roman. Quelque chose ne fonctionne pas, ça sonne faux et creux. La vérité, c’est que Ian n’a de charismatique que le mot. Il ne m’a pas fait frissonner une seule fois et le personnage de Francesca n’est pas en reste, elle est fade comme pas possible. Je me suis vite lassée de leurs disputes et ruptures à répétitions. Tout va trop vite. On ne s’ennuie pas, loin de là, mais à force d’aller trop vite dans une sorte de course sentimentale effrénée sauce érotique, j’ai fini finalement par rester en marge du roman. Je ne me suis pas sentie impliquée dans ma lecture. Je n’ai pas eu cette envie presque irrépressible de tourner les pages coûte que coûte peu importe mon état de fatigue pour connaître la fin. Certes l’avantage, c’est que mon sommeil ne s’en est pas trouvé perturbé. En tout cas, c’est l’effet que le roman a eu sur moi. Je suis restée sur ma faim.

Le problème, c’est qu’il n’y a pas vraiment d’histoire, de rebondissements dignes de ce nom. La chute est prévisible. Ce n’est pas un défaut en soit. Beaucoup de romans sont construits sur ce moule seulement le hic ici, c’est que tout est précipité. Cependant puisque je me dois d’être juste et honnête, je ne peux dénier que le roman est bien écrit, se lit facilement et que l’érotisme est bien présent avec en prime des scènes d’une sensualité débordante, mais ça n’a pourtant pas suffi au roman pour qu’il sorte de ma liste « avis mitigé ». Pour être tout à fait honnête et un peu vulgaire, je dirais que trop de culs tuent le cul ! (Oui, j’ai osé. C’était trop tentant. Oh allez en même temps si on lit des romances érotiques on ne fait pas son effarouchée :p). En définitive, si on enlève toutes les longues scènes X (c’est mieux que le mot en c hein ?) et bien on se rend compte qu’il ne reste plus grand-chose d’autre hormis un séduisant trentenaire mania du contrôle (encore !) qui rencontre une jolie étudiante (encore !), vierge (en plus!) dont il fait sa soumise (encore !) et puis après multiples, multiples, multiples coucheries (là, ça bat le record de fifty shades soyons honnêtes, et non je n’exagère pas, lisez-le pour voir), ils finissent pas tomber amoureux (Oh my god, quelle surprise, c’est pas vrai ? Si, si ça l’est) ! Entre tout ça, il ne se passe pas grand-chose à part quelques enfantillages et une scène trop courte à Londres où Francesca découvre le secret de Ian de manière brève, trop brève à mon goût. Là où je me suis dit enfin quelque chose d’intéressant, j’ai vite été coupée dans mon regain d’intérêt. Du coup, c’est dommage parce que cela n’apporte rien au roman, je n’ai pas appris assez de choses sur Ian pour vraiment le comprendre et excuser son comportement parfois autoritaire. Ian est trop brusque, pas assez captivant, quant à la jolie Francesca qui passe de l’innocente à la soumise, et qui surtout change d’avis comme de chemises sans trop d’explications de la part de l’auteur, et ce à maintes reprises, on est plus dans un conflit intérieur mais carrément dans un dédoublement de personnalité. Même l’humour dont Beth Kery essaye de faire preuve ne passe pas, ça cloche dans la mécanique.

Bref, bilan ? Je n’ai pas adhéré. Un roman qui est trop rapide, qui se veut dans la mouvance des romances érotiques qui pullulent ces derniers temps, mais qui est pour moi une grosse déception. Je pense surtout que le récit souffre d’un manque d’originalité et d’un déséquilibre entre scènes érotiques et récit à proprement parler. L’érotisme, c’est bien, mais avec une histoire, c’est mieux ! Pour autant, en ce qui concerne l’érotisme le contrat est plus que rempli. Oui, je l’avoue parfois, j’en ai eu des vapeurs même si j’ai dû survoler certains passages trop longs. Mais ce n’est pas pour autant que je me suis laissée embarquer par l’histoire. J’ai même eu du mal à le finir et j’ai bien failli l’abandonner avant la fin. Déçue donc, mais je n’ai pas à me plaindre, car ce roman m’a été prêté par une amie ce qui a contribué à atténuer ma déception, car oui, je suis du genre à ruminer un achat déception et je l’assume ! Chacun ses défauts, ne me jetez pas la pierre ! Cela dit, « Laisse-moi te posséder » conviendra tout à fait à celles qui dans une romance érotique ne voient pas en premier le mot « romance », mais « érotique », car là mesdames, mesdemoiselles, croyez-moi vous allez être servies et même gâtées, car Beth Kery sait manier le sujet, rien à redire là-dessus. Pour autant, je n’en démords pas, c’est dommage que la romance ait été reléguée au second plan. Il ne manquait qu’un petit quelque chose pour que le tout soit plus addictif.

http://lecture-mania.eklablog.com/laisse-moi-te-posseder-beth-kery-a98993041

par Manou-
Fixed, Tome 3 : Forever with You Fixed, Tome 3 : Forever with You
Laurelin Paige   
Meilleur que les 2 premiers tomes.
Le final de cette trilogie s'est révélé être d'un niveau supérieur.
En effet, l'histoire prend le pas sur les scènes érotiques.
Les problèmes de confiance entre Alayna et Hudson refont surface.
Les sentiments sont mieux exploités.
Et les révélations s’enchaînent.
Une bonne lecture.

par Adèle
Déjouer le système, Tome 1 : A n'importe quel prix Déjouer le système, Tome 1 : A n'importe quel prix
Brenna Aubrey   
J'ai adoré! C'est le genre de romans, qui une fois commencé, on est incapable de le lâcher. On veille tard pour le lire, on l'a toujours entre les mains dans les transports, on profite du moindre temps libre pour courir s'y plonger. Addictif!
Il s'agit là d'une histoire touchante et qui coupe le souffle (breathtaking), qui démarre avec une situation malsaine (sick) et qui se transforme au cours de la lecture en un amour sain et désintéressé, s'enroulant de romance et de sensualité. L'évolution des événements est agréablement surprenante, et ce qui commence superficiel, va intensément en profondeur, en dévoilant sur le chemin des secrets inattendus.
Une héroine émouvante par son dévouement et sa fragilité (malgré la force qu'elle affiche pour se protéger), et un héro merveilleux dans son déni de soi et sa protection enveloppante. Les sentiments des personnages et leurs psychologies sont très bien développés, ce qui nous fait entrer pleinement dans l'histoire.
Un roman très réussi, vous y trouverez de l'amitié, de l'amour, de la romance, de la sensualité. J'ai pris énormément de plaisir à le lire. Je le recommande vivement et je lirai sans hésitation les tomes suivants.
Bravo Brenna Aubrey!
NB: J'ai adoré la couverture, merveilleuse et très romantique, dans le même esprit de l'histoire.

par assiaz55
Ma vie, mon ex et autres calamités Ma vie, mon ex et autres calamités
Marie Vareille   
Un peu long au démarrage, on a envie de secouer Juliette, mais à partir du départ en voyage on passe un très bon moment
How to Ruin, Tome 2 : How to Ruin My Teenage Life How to Ruin, Tome 2 : How to Ruin My Teenage Life
Simone Elkeles   
J'ai trouvé la premiere partie vraiment longue :/
Je n'attendais que le retour d'Avi (si retour était prevu) car on ne sais pas vraiment s'ils vont se revoir
La seconde partie, lorsque finalement il revient, j'ai plus apprecié ma lecture

par Satine62
Crazy in love Crazy in love
Lauren Chapman   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-4pg

{Marina} : Une couverture attrayante, classée en «Romance érotique» sur Booknode, un résumé intéressant… J’étais impatiente de lire ce livre.

[...]

J'ai déclaré un ABANDON à 45% du livre....

Impossible pour moi d’accrocher avec cette héroïne si naïve… Folle amoureuse dès le début, elle n’a rencontré Ryan que 4 ou 5 fois à presque la moitié de l’histoire… Elle passe son temps à espérer, pleurer, extrapoler et avoir son cœur qui fait BOUM BOUM BOUM, à chaque fois qu’elle le voit ou qu’il l’appelle… Impossible pour moi de tomber amoureuse du héros… Je ne le connais pas, on ne sait rien de lui à part qu’il est beau et célèbre…

Il faut peut-être persévérer plus encore pour que l’histoire devienne intéressante… mais je n’ai pas le courage de me forcer plus longtemps….


Brooks & Co. Tome 2 Brooks & Co. Tome 2
Elys.   
Mike Petterson, c'est fait prendre à son propre jeu, suite au pari stupide avec la jeune Tia, le voici pris au piège, de la sublime Tahys, lui qui se moquait de son meilleur ami Cameron, qui avait succomber à l'amour, Mike va devoir lutter lui-même contre ses propres démons.

Tahys est-elle la femme fatale, qui va faire succomber Mike Petterson ?

Je retrouve avec un pur bonheur, cette équipe de fou allié. Nous avions laissé Mike, bavant la sublime Tahys, Cameron transi d'amour devant la belle Tia, et surtout des paris et des gages, qui nous laissaient sur notre faim.

Je vais rentrer dans le sujet tout de suite, car je veux éviter de spoiler, un max,
même si cela va être difficile.

L'auteure a, avec brio, réussi à mener, toute cette troupe à la baguette. Nous continuons à suivre Cameron et Tia, qui vont vous épuiser tellement ils sont des bêtes de sexe. Votre petit copain, devra assurer derrière mesdames.

Puis nous apprenons à découvrir, Mike et Tahys. Ses deux, là, ils ont des très forts caractères. Tahys, est une femme fatale, qui a souffert et elle se sert des hommes comme un exutoire. Un homme à Femmes est un don juan, une femme à Hommes est une Chaudasse, ( pour parler poliment), et sincèrement chapeau, madame, l'auteure, car tu as rétabli, l'égalité des sexes. Tahys, est un grand huit à elle toute seule, elle nous fait tournoyer, prendre des directions inattendus, elle est directe, et surprenante.

Mike, lui m'a surpris aussi, dans sa, non maîtrise des émotions, nous laissant en amour, devant certaines de ses décisions, et espérant un jour, avoir un homme qui fasse d'aussi belles déclarations.

Brooks and Co tome 2, nous emmène au cœur du groupe, nous découvrons, enfin les conséquences du pari perdu, pour le pauvre Cameron, et vous allez être mortes de rire. Nous allons également commencer à entrevoir, les possibilités à venir, sur les différentes histoires d'amour.

Mike et Tahys, vont se courir après, laissant beaucoup de place aux autres, peut-être un peu trop, mais d'un autre côté, je suis tellement heureuse que l'auteure n'est pas laissée l'histoire de Cameron et Tia en suspend.

Une histoire qui se lit rapidement, à un rythme effréné, Brooks and Co, nous fait rentrer dans cette bulle particulière, comme si nous étions de la bande.


par Jbyaly
Le Secret du Milliardaire, vol. 13 Le Secret du Milliardaire, vol. 13
Sarah Cooper   
J'attends de voir la fin car ça n'a pas de sens.