Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mika23 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Une Poigne de Fer Une Poigne de Fer
Catt Ford   
Très attirée par la couverture (ne soyons pas hypocrite), je craignais de ne pas apprécier à cause du thème abordé, mais finalement j'ai beaucoup aimé. D'abord, c'est une première approche assez soft du BDSM, et pour moi qui suis curieuse mais pas forcément très téméraire, je trouve ça trés réussi. Ensuite, l'auteur a su maintenir une tension sexuelle permanente sur une grande partie du récit, et ce avec un esthétisme certain. Sa manière de décrire correspond exactement à l'oeil de photograhe de Damian, et à son travail d'artiste. C'est trés érotique, sans doute l'un des livres les plus érotiques que j'ai lu, alors même qu'il n'y a pas vraiment plus de scènes de sexe que dans nombre de romans MM, et qu'elles sont en outre souvent moins "crues". Mais, parcequ'il y a un mais, on reste un peu comme des voyeurs en train de mater un beau film érotique aux images soignées, comme le photographe du mauvais côté de l'objectif. On a donc du mal à s'attacher vraiment aux personnages. Je ne trouve pas pour ma part qu'ils soient mal décrits, ou incohérents dans leur psychologie, au contraire, on comprend plutôt bien le cheminement de chacun d'eux, l'envie de Nick d'être chéri et soumis et de l'adrénaline que ça lui procure, la peur de Damian de tomber amoureux et de n'être qu'une curiosité passagère. Mais on comprend leurs émotions sans vraiment les partager. Du coup l'aspect romance, quoi que plaisant, ne nous fait pas vibrer. Et c'est bien dommage, parcequ'avec un peu plus d'empathie pour les personnages, plus d'émotion brute, ce livre aurait pu être extraordinaire. Un très bon moment de lecture quoi qu'il en soit.

par Lena06
Temps perdu Temps perdu
Parker Williams   
Alex a toujours été amoureux de son meilleur ami Kurt mais ne lui a jamais dit de peur de le perdre. Inséparables, ils ont dû s’éloigner l’un de l’autre au moment de l’entrée en université ayant choisi chacun des parcours différents et petit à petit ils se perdent de vue. Cinq ans ont passé et Alex ne s’en est pas remis donc quand il revoit Kurt par hasard, tout lui revient ainsi que ses sentiments… Cette courte histoire est la réponse de Parker Williams à la demande du groupe Goodreads MM Romance d’écrire une courte histoire inspirée d’une photo. Un agréable moment plein de tendresse même si Alex peut énerver tellement il est aveugle !

par Folize
Pour t'appartenir Pour t'appartenir
Chris Haven   
J'aurais du mieux regardé les thèmes du livre en effet je ne m'attendais pas du tout à tomber sur une relation BDSM en lisant la quatrieme de couverture...
Sinon je n'ai pas accroché à l'histoire et aux personnages alors que le résumé était vraiment prometteur.
J'ai même plutôt survolé le livre que vraiment lu car je déteste ne pas terminer. Certains "raccourcis" sont un peu énervant et les passages guimauves le sont vraiment trop ( à mon gout). Leur relation est elle aussi spécial on va dire.
J'avoue je suis vraiment déçue de ma lecture parce que la description m'emballait vraiment.

par meliaa
THIRDS, Tome 1 : Contre vents et marées THIRDS, Tome 1 : Contre vents et marées
Charlie Cochet   
Ty et Zane la relève ?

Même si ce duo ne remplace pas Ty et Zane dans mon cœur je dois dire que j’ai adoré ce nouveau tandem de super policiers !

Nous avons d’un côté les Therians, des shifters qui sont le résultat de la mutation d’un virus (ou plutôt du remède dudit virus – mais ceci est expliqué au début du livre) et d’un autre côté les humains. Les deux espèces cohabitent tant bien que mal. Certains Therians refusant leur part humaine et certains humains faisant de la discrimination, ne voyant dans les Therians que des animaux. Le THIRDS est une unité gouvernementale composée d’agents humains et Therians et qui intervient quand un shifter est impliqué.

Dex est une nouvelle recrue du THIRDS qui a la lourde tâche de succéder à Gabe, tué dans ses fonctions un an auparavant et qui doit former une paire avec Sloane Brodie, un jaguar, ex-partenaire et ex-amant de Gabe. Son intégration ne se fera pas sans difficulté, Dex étant une grande gueule arrogante et Sloane voyant d’un très mauvais œil l’arrivée de ce nouveau coéquipier un peu trop sûr de lui et un peu trop tentant à son goût. De frictions en provocations, ces deux-là vont se chercher et finir par se trouver, pour notre plus grand plaisir évidemment ! Mais le fantôme de Gabe n’est jamais loin et alors que Sloane lutte contre un sentiment de culpabilité pour éprouver de l’attirance envers quelqu’un d’autre, Dex tente de réapprendre à son partenaire le goût du rire et de la vie.

J’ai vraiment adoré Dex qui est très attachant malgré son côté tête à claque. Il m’a fait beaucoup, beaucoup rire (il m’a un peu fait penser à Ty par certains aspects). Sloane est plus froid, plus réservé même si Dex parvient peu à peu à craqueler sa carapace. Cependant il est loin de nous avoir révélé tous ses secrets sur ses origines et son passé et j’ai hâte d’en apprendre plus sur lui. Il y a également tous les membres du THIRDS, tous différents, tous intrigants dont certains auront droit à leur propre histoire (Ash et Cael notamment d’après ce que j’ai pu lire).

C’est une entrée en matière intéressante et prometteuse mais qui n’évite malheureusement pas quelques défauts comme le « méchant » que j’ai découvert assez rapidement et certains passages explicatifs qui sont sûrement importants mais qui m’ont moyennement intéressés (je pense en particulier aux descriptions de l’équipement et aux armements qui composent la tenue des agents du THIRDS - en fait, pour être honnête j’ai été larguée à ces passages et jai pas tout compris).

Quoiqu’il en soit et hormis ces deux détails j’ai adoré ce 1er tome, qui laissent beaucoup de points en suspens et dont la fin, avec une menace qui pèse sur le THIRDS, nous donne envie de lire la suite immédiatement.

Bref c’est presque un coup de cœur.
Et j'adore la couverture que je trouve très réussie.

A un stade du plaisir A un stade du plaisir
Valéry K. Baran   
Je hais les nouvelles, vraiment, car cette nouvelle est un petit éclat de bonheur qui aurait fait un roman merveilleux, c'est bien trop court, j'en redemande encore...

Qui est partant pour une pétition pour quelques chapitres de plus, pour notre plus grand plaisir??? Perso je vote pour!!

Donc voilà j'ai été happé dans ce récit, car même sur un format court, l'auteure nous fait passer un nombre de messages, l'acceptation de soi, de son orientation sexuelle, du rejet de certaines personnes à l'esprit étriqué, le désir... Le tout sur font de sport, de douche collective, une pépite.
Donc oui Damien et Josh m'ont ému, séduite et des papillons ont prit naissance dans mon ventre... Un carton plein pour moi.



par mamour04
Première aventure gay, Tome 1 : Michael Première aventure gay, Tome 1 : Michael
K Windsor   
Une lecture agréable ni trop courte ni trop longue, juste ce qu'il faut pour apprécier la lecture.
Une autre voie, Tome 1 Une autre voie, Tome 1
Anna Martin   
Excellente surprise que ce livre !!
J'avais été séduite par le BDSM érotic-chic de Une poigne de fer, émue par le BDSM thérapeutique de Chiot, et là, j'ai été fascinée par le BDSM ordinaire de Une autre voie. Ordinaire, car il est totalement intégré dans la vie de Will le Dom et Jesse le soumis, choisi, voulu, accepté et pleinement assumé. Au point que malgré la dureté de certaines scènes, parfaitement décrites, on ne peut ressentir de gêne, de honte ou du dégoût, parce que ce n'est pas ce que ressent Jesse: il n'est qu'attente, plaisir et bonheur ! C'est en dehors du Donjon que les choses se compliquent. Will est tombé très vite amoureux de son soumis, mais de peur de faire du tort à leur contrat D/s, il a attendu avant de faire comprendre qu'il voulait plus de Jesse que sa soumission lors des scènes. Et je dois dire que Will compose un jeune Maître à la fois fort et infinimement touchant. Jesse pour sa part n'a rien vu venir, il ne se pose pas de question, sa relation avec Will bien enfermée entre les 4 murs de la salle de jeu, tandis qu'il s'ennuie un peu dans une routine confortable avec sa petite amie. La déclaration de Will va tout changer, Jesse va devoir s'interroger sur ce qu'il veut vraiment. Avant même qu'il ne se décide, on sent bien que les moments de tendresse après chaque scène prennent pour lui, pour eux deux, de plus en plus d'importance. Et quand les deux hommes commencent à vivre ensemble, ils vont devoir apprendre à équilibrer les choses entre leur relation D/s et une vie de couple normale , faire des efforts, des compromis, et exister aussi en tant que couple gay face à l'extérieur. Cette plongée dans l'univers profond du BDSM est passionnante, comme un voyage en terre inconnue, et si l'émotion cède parfois le pas à l'intérêt, la romance n'en est pas moins très belle, et bien développée, puisqu'elle se déroule sur presque deux années.
Vraiment un excellent livre.

par Lena06
La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York
Abigail Roux    Madeleine Urban   
Ce premier tome d'une série écrite par deux auteures est un vrai plaisir qui est en grande partie réussit grâce au duo explosif de héros créé par Abigail Roux et Madeleine Urban.

Le choix des personnages est un pur cliché avec l’ex-militaire et l’agent du FBI qui travaille dans le même service depuis des années, mais c’est un couple qui fonctionne toujours surtout si vous y ajoutez de l’humour et des répliques savoureuses, de l’action et des scènes sulfureuses entre deux hommes sexy. Ty Grady et Zane Garett sont aux antipodes l’un de l’autre tant par leur caractère que leur façon de travailler, ce sont deux personnages très différents et le charme de l’histoire réside beaucoup dans cet antagonisme qui va de déclencher à peine leur première rencontre car aucun des deux n’est vraiment enthousiastes par ce partenariat forcé.

L’ex-militaire Ty est le vrai mauvais garçon un peu aigri car il a quitté l'armée suite à des erreurs de son équipe, il en a gardé une amertume qui rejaillit sur son caractère le rendant franchement invivable et antipathique au possible comme en plus il est réfractaire à toute autorité, il agit comme un électron libre au grand dam de ses supérieurs. Le bon flic ou plutôt agent c’est Zane qui semble parfait mais qui n'est pas aussi lisse qu'il le parait. Il a perdu sa femme cinq années auparavant et pour surmonter son chagrin a plongé dans la drogue et l'alcool, il a réussit à remonter la pente et est revenu au top niveau et il n'a pas besoin d'un partenaire exécrable qui risque de mettre en danger sa position.

Cependant lorsque leur enquête prend un tour plus dangereux et qu'ils sont à leur tour visé par le tueur en série qu'ils recherchent, ils vont se serrer les coudes et travailler côté à côte. C'est lors d'une planque dans une chambre d'hôtel que tout va basculer et que les deux hommes vont se rendre compte derrière l'animosité se cachait une attraction sexuelle inattendue et peu à peu des sentiments plus profonds vont apparaître sous la surface.

Je reconnais qu'une très grande part de cette histoire ce sont les deux personnages principaux qui sont très réussis et la tension sexuelle qui règne entre eux. L'alchimie entre Ty et Garett est explosive, les dialogues plein d'humour (un peu lourds et simplistes parfois il est vrai), le ton est vif et leurs parties de jambes en l'air sont torrides donc cela ajoute du piment et de l'intérêt. Quant à l’intrigue, elle est peu complexe et remplie d'invraisemblances mais le méchant est retors et vicieux, vous avez de l'action avec des courses poursuites qui vont à cent à l'heure et des personnages secondaires qui relèvent la faiblesse de l'intrigue.

C'est une lecture très agréable avec des héros sympathiques et très sexy donc ce tome est une mise en bouche à consommer sans aucun remord. Un excellent point positif d'autre part c'est l'effort qui a été fait par l'éditeur pour nous offrir une belle traduction et un texte propre sans ses imperfections que nous avons trop souvent l'habitude de rencontrer.

par samba
Tombé pour lui, Tome 1 Tombé pour lui, Tome 1
D.W. Marchwell   
D.W. Marchwell est un auteur sans surprise, lorsque je choisis de lire une de ces romances, je sais exactement à quoi m'attendre. Il utilise très souvent les mêmes trames dans ces histoires qui sont très légères et avec bien souvent une forte similitude concernant ces héros au niveau des caractères. Vous avez pratiquement toujours l'un des deux héros plutôt soumis de nature qui assume pleinement son homosexualité et qui en général a fait son `'coming-out » très jeune. Il vient d'un milieu familial pas forcément aisé mais dont les membres de la famille ont accepté sans problème l'appartenance de leur fils et garde un lien avec lui : ici c'est Scott. Si dans cette histoire pour seul membre il ne reste que son frère, celui-ci Brian est très présent et ne ressent aucun ressentiment vis-à-vis des choix de son cadet.

Le second protagoniste est quant à lui selon les habitudes de l'auteur ; beau, solitaire, pas forcement homosexuel mais parfois bi, il exerce une profession virile ce qui est exactement le cas d'Hank puisque c'est un bucheron, métier très machiste s'il en est. Un autre point commun à beaucoup de romances de D.W.Marchwell c'est la construction de l'histoire d'amour, elle est marquée par la rapidité de la rencontre et du coup de foudre entre les protagonistes (ou pour être précise un des deux), pratiquement systématiquement dans les premiers chapitres. Cette construction de l'histoire peut surprendre et laisser le sentiment que tout va trop vite, la lectrice appréciant une histoire qui se construit progressivement risque d'être déçue. Cependant cette romance est mignonne, les personnages sympathiques, avec des passages très romantiques et d'autres très torrides.

La trame de l'histoire est donc simple et sans surprise, notre héros Scott, auteur-compositeur à succès vient au chevet de son frère blessé suite à un accident survenu lors d'une opération d'élagage. À l'hôpital il rencontre Hank, un des employés de son frère et là tout s'enchaine très rapidement à la manière Marchwell. Attraction physique, premier rendez-vous, connexion parfaite autant physique qu'intellectuel, bref rien d'original ni de complexe. Pas de drame ni de rebondissements dramatiques, pas de questionnements ni de problèmes soulevés par l'entourage.

Voilà le problème, les personnages sont agréables, l'idée du contraste entre l'homme des bois et l'homme des villes est originale mais tout est trop simple, trop facile. Il aurait été intéressant d'ajouter des passages humoristiques sur cette opposition de leur milieu social, d'avoir un peu plus de profondeur sur les ressentis des deux hommes. De même pourquoi ne pas exploiter le milieu professionnel d'Hank très viril et machiste pour ajouter une petite touche de drame ? Non, nous sommes au pays de Oui-Oui. Par contre D.W. Marchwell sait nous charmer avec des moments tendres et si il y a une chose qui ne manque pas dans cette histoire ce sont les scènes de sexe : un vrai marathon !

C'est une histoire agréable et qui se laisse lire.

par samba
Puis je t'ai rencontré Puis je t'ai rencontré
Sue Brown   
J'ai beaucoup aimé cette histoire réaliste et un peu désabusée, qui pourtant fait la part belle à la passion. Andrew a découvert très jeune son homosexualité, et les terribles « traitements » que sa bigote de mère et le pasteur lui ont infligé pour tenter de le guérir de cette « maladie ». Un mouvement de révolte à 16 ans dans le lit de la petite voisine... et voilà 10 ans que lui et Stéphanie sont prisonniers d'un mariage sans amour, jouant les parents modèles pour leur fils Colin. Andrew vit dans sa tanière au sous sol de sa maison, s'amuse avec son ami et sex friend Gary, et lâche parfois la pression dans les boites gays, loin de sa petite banlieue tranquille et cancanière. Et puis tout vole en éclats lorsqu'arrivent leurs nouveaux voisins. Nathan est texan comme lui, il est costaud, affectueux, spontané, et c'est une bouffée d'air frais pour Andrew. Plus que cela, c'est une renaissance, et Drew ne sort de sa coquille que pour tomber irrémédiablement amoureux de son voisin. Pour Nathan, jeune et heureux marié, tout nouvel enseignant, futur papa, Drew est l'ami précieux qui l'aide à supporter tous les chamboulements de sa vie. Jusqu'à ce qu'il découvre son homosexualité. Méfiance, fâcherie, déni viennent affecter leur amitié, mais Nathan se sent aussi troublé, attiré, emporté, et c'est une liaison passionnée qui va unir les deux hommes. Mais alors qu'Andrew finit par se libérer de ses chaines, Nathan se retrouve confronté a des choix difficiles. Or Andrew ne veut pas attendre en vain un amant marié comme il l'a déjà fait par le passé, de Nathan il veut tout, ou rien.
C'est un long chemin que devront parcourir Nathan et Andrew durant 7 longues années, ensemble ou séparément, avant de se retrouver vraiment. Un chemin parsemé d'embûches, de hauts et de bas, de disputes et de blessures, de courts moments de bonheur. Les personnages sont crédibles, tout à fait humains. J'ai aimé Andrew si sensible, un peu amer, qui cache sa fragilité sous une façade d'homme modèle, mais qui ne rêve que d'être aimé totalement, accepté pour ce qu'il est, passer en premier dans le cœur de quelqu'un. Il m'a touchée et émue, parfois aux larmes. J'ai aimé Nathan aussi, ce grand nounours généreux et colérique, spontané et parfois si incertain. Ce très jeune homme qui vit tant de bouleversements en même temps, une nouvelle maison, une jeune épouse, un nouveau travail, un bébé... et puis la passion, l'homosexualité, l'adultère, sa vie parfaite qui implose, son mariage qui sombre. On voudrait le secouer parfois, le réconforter aussi, mais comment ne pas le comprendre ! Et j'ai aimé leur amour cahotique, passionné, plein d'une tendresse féroce, de rebuffades et de reculs.
L'auteur donne aussi toute sa place à l'entourage des deux hommes, leurs épouses, Stéphanie et Alex, leurs parents , leurs enfants, leurs amis terribles, Gabe et Gary. Car les décisions que l'on prend dans une vie affectent tous ceux qui nous aiment, et qu'il est loin d'être facile de foutre en l'air tout ce que l'on a construit, même par amour. C'est en cela aussi que cette romance est émouvante.
4,5/5

par Lena06