Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mika33250 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Saignons sous la pluie Saignons sous la pluie
Antoine LEFRANC   
une bonne nouvelle mais trop courte, le suspense et là , l'histoire est vraiment sympa, j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur. Seul petit bémol, le livre se lit trop vite car l'histoire est vraiment interessante, on aurait voulu en lire plus et la fin est très bonne.
La Tour sombre, tome 1 : Le Pistolero La Tour sombre, tome 1 : Le Pistolero
Stephen King   
Pour tout fan de Stephen King, Le pistolero est le début d’une grande aventure que nous sommes impatients d’entreprendre bien que cela nous effraie un peu dans le sens où on s’attaque à l’œuvre centrale du maitre. Publié sous formes de nouvelles puis sous forme de roman en 1983. Celui-ci a été révisé en 2003 par l’auteur pour fluidifier cet ouvrage qui a une réputation (non fondée pour moi) d’ouvrage non accessible et repoussante. Personnellement, je possède l’ouvrage de 1983, non révisé et je n’ai appris l’existence de la nouvelle version qu’après ma lecture, j’ai donc pu aisément combler les différences entre les deux œuvres que je recense en fin de critique*.

J’ai lu cet ouvrage une première fois en 2010, il ne m’avait pas particulièrement marqué. Depuis j’ai évolué, grandi, muri et lu d’autres livres de Stephen King (dont Hypnose, livre très lié aux Tours Sombres). Cela étant, j’ai relu ce livre en 2012 et je me suis pris une claque.

On retrouve dans ce livre, les prémices de petits fragments et d’idéologie propres aux livres de Stephen King. Ce livre est un condensé des plus grands chefs d’œuvres de King et j’imagine bien qu’en réalité, c’est toute la saga Tour Sombre qui réunit son œuvre entière et que le Pistolero ne fait qu’introduire ce schéma titanesque.

Bref, Roland est un antihéros, on le déteste ou on l’aime, mais on est tout de même un peu attaché à ce personnage qui nous raconte partiellement sa vie, laissant derrière lui de nombreux mystères. L’Homme en noir est quant à lui mystérieux, le méchant de l’épisode qui au final me parait assez sympathique et bien plus attachant que le pistolero.

Durant tout le roman, l’un poursuit l’autre et rencontre des personnages tels qu’un enfant du nom de Jake ou un frontalier du nom de Brown. Roland raconte vaguement son enfance, son passage terrifiant par la ville de Tull ou comment il est devenu le Pistolero. Au-delà de ça, on ne sait rien. Quel est ce monde du « cinquième niveau » ? Les personnages sont-ils dans un éventuel futur ou dans un monde parallèle ? Stephen King a le don ici de nous faire pondre dans la tête des millions de questions, c’est pour moi l’essence même d’une introduction de saga. On ne commence pas ce livre pour ne jamais trouver réponses aux questions qui naissent dans notre cerveau tout au long de cette lecture.

Le dernier chapitre est particulièrement réussi. Surement parce que justement, on commence à sortir du brouillard (ou de l’obscurité des grottes) où King nous avait lâché. L’Homme en noir parle et son discours nous donne un vertige incroyable. Il nous amène au plus loin du « pourquoi ? ». Il nous amène dans un monde incompréhensible, un lieu que l’on peut juste imaginer (avec difficulté) et dont on ne saura jamais rien. Au-delà de la saga, ce chapitre nous amène à un questionnement sur l’univers comme d’autres romans tels que Dôme, Insomnie ou Ca y était parvenu.

Il faut ajouter à cela qu’il y a un lien entre notre réalité actuelle, notre présent, et le monde de la Tour Sombre, ce lien est encore flou pour moi mais il ne faut pas imaginer cette saga comme une saga de Tolkien mais bien plus comme une saga de Lovecraft si celui-ci avait pu en écrire une.

Et c’est bien cela qui est incroyable dans ce livre, on a beau rêver comme dans tout bon livre de fantasy, King y mêle notre réalité et le retour sur Terre en plein monde imaginaire donne une impression que seul ce livre a pu me procurer. Je suis donc impatient de passer à la suite.

*Liste non exaustive des modifications de 2003
– Ajout d’une double préface.
– Réécriture plus fluide du livre.
– Au début, Roland se sent "Vaadash".
– Le nombre récurrent "19" est introduit !
– Dans la version originale, Roland tuait Allie de sang-froid. Dans la version revisitée Allie le lui demande car elle a été maudite par Walter. Ce détail rend Roland un peu moins cruel !
– L'un des noms alternatifs de Maerlyn devient Légion et la Bête est nommée Roi Cramoisi
– Walter est désormais la même personne que Marten

par odin062
Saga Morvan, Tome 1 : Lontano Saga Morvan, Tome 1 : Lontano
Jean-Christophe Grangé   
Plus que déçue par cet auteur dont j'ai pourtant lu tous les ouvrages... une histoire compliquée et une surtout une écriture maladroite, saccadéé, qui verse parfois dans la vulgarité gratuite. les personnages sont caricaturaux donc peu de possibilités de s'attacher à eux, c'est vraiment dommage mais pour moi c'est un bide total.

par sandycot
La Première Loi, Tome 1 : Premier sang La Première Loi, Tome 1 : Premier sang
Joe Abercrombie   
Bien qu'il soit un peu long à démarrer, il est tellement bien écrit (et bien traduit) qu'il se lit tout seul. Farci de dialogues, c'est un livre par et pour les personnages, que j'ai tous trouvés fascinants. Ce n'est pas de la fantasy d'action (du moins dans ce premier tome), cependant, l'atmosphère de complots, d'intrigues, de complications politiques me rappelle singulièrement un must du domaine, Game of Thrones pour ne pas le nommer...
La Blackbird, Tome 2 : Khôl et Njal La Blackbird, Tome 2 : Khôl et Njal
N. M. Mass   
un deuxième opus, toujours aussi puissant ! des personnages haut en couleurs, attachants, attendrissants, touchants ...
Vous avez aimé Khol dans le premier tome ?... Le découvrir ici avec son histoire personnelle, c'est un putain de vrai régal !
Bon il ne sait pas ce qu'il veut, hésite, succombe , faire marche arrière, revient .... Mais vous verrez qu'en face de lui, un homme avec un caractère bien affirmé, ne va pas lui simplifier la vie ....

A déguster sans modération :)
L'Échiquier du mal, tome 4/4 L'Échiquier du mal, tome 4/4
Dan Simmons   
Ils ont le Talent.
Ils ont la capacité de pénétrer dans notre esprit pour nous transformer en marionnettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir. Ils tirent les ficelles de l'histoire. Sans eux le nazisme n'aurait peut-être jamais existé et nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués n'auraient peut-être pas ensanglanté notre époque. Car ils se livrent aussi entre eux à une guerre sans merci, selon des règles empruntées à celles des échecs.
A qui appartiendra l'omnipotence ? A celui qui saura maîtriser pleinement son Talent. Ce sont des vampires psychiques... Le roman-monument qui a obtenu tous les grands prix littéraires anglo-saxons en matière de fantastique. Le chef-d'œuvre de Dan Simmons.

par M-a_n_o-n
La Conspiration de Roswell La Conspiration de Roswell
Boyd Morrison   
J'y suis allé à reculons, étant moyennement attiré par le côté Roswell, mais je l'ai trouvé génial au final et je l'ai largement préféré au tome précédent.
Encore plein de mystères à découvrir et sous prétexte de Roswell, on part dans plusieurs autres directions à la recherche d'indices et d'explications. Vraiment très sympa.
[spoiler]Il y a quand même quelques incohérences selon moi, comme par exemple quand Fay se voit confier le xénium et se fait inévitablement capturée avec, ou la tentative de sauvetage de Fay dans le temple Nazca au risque de perdre le xénium, ou les agents de la NSA qui se font désinguer easy, mais bon, sans cela on s'ennuierait j'imagine[/spoiler]
A découvrir sans hésiter.

par PetraMTQ
Le Cycle de l’Élévation, tome 3 : La Guerre de l'Élévation Le Cycle de l’Élévation, tome 3 : La Guerre de l'Élévation
David Brin   
C'est un livre magnifique, captivant, bien qu'un peu dur à saisir par moments.
Je pense qu'il faut de toutes façons le lire plusieurs fois.
Le message qu'il délivre est en tout cas saisissant.

par Keagan
La Conspiration des milliardaires, Tome 3 : Le Régiment des hypnotiseurs La Conspiration des milliardaires, Tome 3 : Le Régiment des hypnotiseurs
Gustave Le Rouge   
La Conspiration des milliardaires - Tome III - Le Régiment des hypnotiseurs
Les Lames du Roi, Tome 1 : L'Insigne du Chancelier Les Lames du Roi, Tome 1 : L'Insigne du Chancelier
Dave Duncan   
Un premier volet vraiment passionnant... le petit bémol que je donnerais au livre c'est les ellipses qui m'ont par moment un peu perturbée dans ma lecture... comme on suit le personnage presque de l'enfance à l'âge adulte... c'est dur de garder tout du long le même attachement, celui-ci vieillissant par à-coup à nos yeux.

Toutefois cela apporte aussi quelque chose au livre... car il en ressort un Durendal très humain, et même si l'on n'approuve pas toutes ces décisions, on ne peut que lui pardonner.
Par contre... le passage le plus "intéressant" celui qui semble central dans le livre se retrouve un peu decorrélé du reste... on se doute qu'on va en réentendre parler, que c'est essentiel, mais non, on sombre dans un long "vide", ce qui est dommage car du coup plutôt que d'apprécier chaque passage on tend à s'ennuyer un peu durant celui-ci.

Sinon un bon livre... je pointe surtout le négatif, mais il st loin de l'emporter, et ce roman est de qualité, soyez en assuré.


par Mondaye