Livres
472 819
Membres
445 855

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Milarepa



Description ajoutée par Lilou 2009-08-05T16:56:43+02:00

Résumé

Simon fait chaque nuit le même rêve dont une femme énigmatique lui livre la clef : il est la réincarnation de l'oncle de Milarepa, le célèbre ermite tibétain du XIe siècle, qui vouait à son neveu une haine inexpiable. Pour sortir du cycle des renaissances, Simon doit raconter l'histoire des deux hommes, s'identifiant à eux au point de mêler leur identité à la sienne. Mais où commence le rêve, où finit le réel ? Eric-Emmanuel Schmitt, dans cette pièce monologue qui est aussi un conte dans l'esprit du bouddhisme tibétain, poursuit son questionnement philosophique : la réalité existe-t-elle en dehors de la perception qu'on en a ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 222 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-10-07T16:19:56+02:00

J'avais saisi que répéter des formules n'est rien; seul l'effort produit des bénéfices. J'avais saisi que le bien demande plus de volonté que le mal. J'avais saisi aussi que mon corps est un navire fragile: si je le charge de crimes, il sombre; si je l'allège en pratiquant le détachement, la générosité, l'oubli de moi, il me mène à bon port.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

De hautes montagnes, une bâtisse rouge, des carcasses de chiens, un bâton à la main, des sentiments haineux... un rêve récurrent, un rêve qui prend racine. Simon apprend alors qu'il est Svastika, le neveu, la réincarnation de l'oncle de Milarepa le plus grand des ermites "vénérable et puissant yogi"...

Après "Oscar et la Dame en rose", "Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran", "Le Sumo qui ne voulait pas grossir", "Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus", c'est tout naturellement que je me suis intéressée à "Milarepa" appartenant lui aussi au Cycle de l'Invisible. Si j'ai beaucoup apprécié ces différentes lectures, cette dernière me laisse une impression assez mitigée. Avec "Milarepa", Eric-Emmanuel Schmitt propose une invitation à la réflexion philosophique, une méditation spirituelle, une invitation au bouddhisme tibétain et à la sagesse. C'est un récit bien écrit, abordant un thème peu ordinaire et novateur, mais c'est un conte philosophique que j'ai eu du mal à apprécier à sa juste valeur, une histoire qui m'a beaucoup moins touchée que les précédentes, un thème plus abstrait certainement, moins palpable. Par contre, j'ai beaucoup aimé découvrir l'entretien qui clôt le livre, les questions pertinentes posées par Bruno Metzger à l'auteur et dont les réponses pleines de sagesse, d'acceptation, de confidences et d'amour m'ont davantage touchée. Je recommande également deux autres livres de Schmitt "Un Homme trop facile" et "Les deux Messieurs de Bruxelles" que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LoliV 2018-03-19T13:37:00+01:00
Lu aussi

Un texte court (trop ?) dont on ne retire pas grand chose et qu'on ne retient pas plus. Lu en quelques minutes, il ne laisse aucun souvenir. Une grosse déception.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kwetch682 2018-01-18T10:31:06+01:00
Lu aussi

Un petit livre sympa qui se lit très vite. J'aime toujours autant l'écriture d'Eric-Emmanuel Schmitt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Samaritain 2017-12-28T19:30:23+01:00
Lu aussi

Étrange pièce qui ne m'a pas tout à fait convaincu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MargauxC 2017-12-19T21:59:16+01:00
Bronze

De tous les livres d'E.E Schmitt, c'est ma première réelle déception... J'ai trouvé cet ouvrage plat. Malgré le format conte que j'ai trouvé intéressant au début, l'histoire ne m'as pas embarquée, ni amenée à me poser de question... Je reste donc sur ma faim quand à cet ouvrage...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sanael 2015-11-30T15:35:56+01:00
Or

Que du bonheur avec cette petite histoire, il est vrai qu'on s'y perd avec les prénoms. Un vrai petit conte zen

Afficher en entier
Commentaire ajouté par audmathi 2015-10-17T05:37:42+02:00
Pas apprécié

En tant que lectrice fidèle de cet auteur j'ai été déçue par cette petite histoire... Assez bien écrite on mélange rapidement les prénoms et on ne sait plus trop qui fait quoi vers la fin dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Margaux13500 2015-03-30T19:07:54+02:00
Bronze

J'ai vraiment bien aimé cette histoire, je me suis tout de suite laissé emporter par le style d'Eric-Emmanuel Schmitt, que j'aime toujours autant. Je connais très mal les traditions bouddhistes, donc c'est également une petite initiation à ce thème pour moi. Un livre que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par passiondulivre88 2014-12-22T09:57:47+01:00
Lu aussi

Très bon livre pour s'initier au bouddhisme. Dans cette courte histoire d'Eric-Emmanuel Schmitt, les thèmes axiaux de cette religion, pour certains, de cette philosophie, pour d'autres, sont exposés et facilement appréhendés par le lecteur. Cet ouvrage peut constituer une introduction au "Livre tibétain de la vie et de la mort" de Sogyal Rinpoché, riche d'enseignements et indiquant le chemin de la sagesse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par titedestruct 2014-11-18T21:32:00+01:00
Or

J'ai eu vraiment du mal à comprendre ce livre. Mais ce conte philosophique est assez simple à lire.

j'ai adoré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par asymptote 2014-10-21T18:37:14+02:00
Bronze

Une fois de plus, livre simple, court et bien écrit mais terriblement efficace. Directement au cœur du sujet, une façon concrète de comprendre la doctrine du bouddhisme et la loi du karma.

Afficher en entier

Date de sortie

Milarepa

  • France : 2013-01-03 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 222
Commentaires 17
Extraits 54
Evaluations 43
Note globale 6.85 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode