Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mililou-1 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Pluies, Tome 1 Les Pluies, Tome 1
Vincent Villeminot   
Un coup de coeur pour ma part, je me suis laisser plonger dans l'univers très humide de l'auteur. Tout y est une bonne histoire originale et bien écrite, des personnages attachants et on les ressent vraiment bien. Des intrigues, des rebondissements, l'horreur de la situation ... Certes j'ai un peu moins aimé la deuxième partie du livre, mais j'ai vraiment hâte de lire la suite faudra juste patienter un an ....

par hoshiran
Les Yeux Jaunes, Tome 2 : Purgatoire Les Yeux Jaunes, Tome 2 : Purgatoire
Yvan Godbout   
Dans la continuité, mais...

Même si j'ai retrouvé Dany et sa "famille" avec grand plaisir, il m'a manqué dans ce tome, la touche acerbe et sarcastique de l'auteur. J'avais été séduite par sa gouaille dans le tome 1 qui donnait au roman une touche de folie, rendant cocasses les situations les plus dramatiques. Mais sombrant dans l'horreur Dany a perdu un peu de sa superbe. J'ai aussi trouvé l'histoire un peu plombée par les flashbacks sur le passé des protagonistes et les cauchemars à répétition. Mais néanmoins j'adore ce genre de road movie apocalyptique et j'attends avec impatience une suite plus développée, plus audacieuse, plus oppressante, plus monstrueuse, étoffée de nouveaux personnages.

Argent : 8/10



RÉSILIENCE : Histoire d'un survivant RÉSILIENCE : Histoire d'un survivant
Steeve Hourdé   
Robin, jeune lieutenant de l’armée âgé de 26 ans et promis à un avenir brillant, se retrouve embarqué dans une aventure autant incroyable que périlleuse.
Une « distorsion », sorte de faille inter dimensionnelle, est apparu dans le ciel. Une équipe de scientifiques est dépêchée pour s’y rendre et rapporter des informations sur ce qu’il y a de l’autre côté.
Seulement l’équipe ne commencera jamais ses recherche car à peine la traversé effectuée, ils ont tous été tués. Seul Robin survit et reste bloqué dans un monde totalement inconnu sans moyen de communication pour joindre ses semblables.
C’est donc à peu près ainsi que commence l’histoire.

La narration est à la troisième personne mais nous suivons Robin comme si c’était lui qui racontait l’histoire. A aucun moment on ne sait plus de chose que lui, nous sommes de simples observateurs extérieurs avec qui parfois Robin partage ses pensées.

L’intrigue suit un grand fil rouge qu’est la survie de Robin coincée en terre inconnue. L’histoire est donc très bien exploitée et ne manque pas d’action et de rebondissements.

D’ailleurs le rythme est souvent intense grâce à cela même s’il alterne parfois avec des phases plus lentes. Chaque fois que le rythme ralenti, il est vite relancé par une découverte ou un rebondissement inattendu. J’ai plusieurs fois sursauté dans ma lecture ne m’attendant pas une seule seconde à ce qui arrivait à Robin. L’ennui n’a pas sa place car l’intrigue nous tient en haleine jusqu’à la fin.

L’univers est très bien maîtrisé et permet une immersion totale. Robin évolue dans un univers parallèle très semblable à la Terre mais à une époque différente. Une très bonne surprise qui enrichie le récit.

J’ai été ravie de retrouver la plume très visuelle de l’auteur. Comme dans son premier roman, j’imagine parfaitement l’histoire adapté à l’écran tellement les descriptions semblent réalistes et le sujet est maîtrisé. Une écriture fluide, minutieuse, parfois complexe tout en restant accessible.

L’ambiance est sombre et dure mais j’ai bien l’impression que c’est la marque de fabrique de cet auteur qui nous embarque une fois encore dans une histoire aux couleurs sombres, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Concernant le personnage, puisque Robin est le seul personnage véritablement dépeint dans ce roman. On apprend à le connaître au fil des pages. Il est intéressant, au départ perdu et apeuré, il est tout de même pragmatique et autodidacte. Son esprit combatif se révèle au cours de son aventure. Des qualités idéales pour un homme qui doit mettre en application tous les moyens possibles pour assurer sa survie.
Même si c’est un personnage masculin, je me suis tout de même assez facilement identifiée à lui et j’ai beaucoup apprécié le suivre tout au long du livre.

Pour finir, j’ai adoré ce livre qui m’a embarqué dans une histoire que j’ai trouvé parfaitement maîtrisée. J’ai trouvé que le prologue est une mise en bouche adéquate qui annonce une aventure riche en action.
Seul petit bémol pour moi, la fin qui n’en est pas vraiment une. L’histoire reste ouverte à notre imagination et je préfère quand un livre se termine par un point final.


par Azurore
The End, Tome 1 : Chaos The End, Tome 1 : Chaos
G. Michael Hopf   
Après avoir lu quelques commentaires, j'ai eu peur d'être déçue... Cela n'a pas du tout été le cas !

Chaos est un roman surprenant, envoûtant, et même addictif ! Une apocalypse sans zombies, ça fait du bien ! L'auteur arrive à effrayer le lecteur car il transperce l'imaginaire pour rentrer dans le réel. On finit par se dire : et si cela arrivait réellement, comment ferait-on ?

Les personnages sont plutôt bien imaginés et créés. La tension grandissante est le gros point fort de ce roman. Le point faible ? Les longueurs dans certains chapitres...

Mon avis détaillé ici : http://smallthings.fr/2015/10/08/chaos-the-end-hopf-critique/

par JennDidi
Tous nos petits mensonges Tous nos petits mensonges
Diane Chamberlain   
Ce livre se lit facilement et l'histoire est agréable et intéressante. Mais j'ai été un peu déçue, je m'attendais à mieux de Diane Chamberlain. Ce n'est de loin pas mon préféré.

par carotim
En l'an 2513, Tome 1 : L'homme, une espèce en voie de disparition En l'an 2513, Tome 1 : L'homme, une espèce en voie de disparition
Kim Amiano K.   
Fabuleux ! merveilleux ! fantastique !! Ce roman est juste incroyable, il nous entraîne dans une autre ère, aux côtés de Moz, le personnage principal. Nous y découvrons un nouveau monde, de nouvelles règles, mais aussi beaucoup de changement sur cette Terre que l’Homme à abimé aux fils des ans !
Ce livre m’a tenu en haleine du début à la fin, faisant bondir mon cœur, à de multiple reprise, mais aussi l’enfermant parfois dans un étau de tristesse ou d’angoisse.


par Azuriea
Raise the dead, la fin du commencement, Tome 2 Raise the dead, la fin du commencement, Tome 2
Leah Moore   
Cette couverture, ce n'est pas celle d'uns des albums de nirvana? :s

De la main de l'homme De la main de l'homme
Cetro   
Encore une fois, j'ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman d'anticipation de Cetro. J'aime toujours autant la façon qu'il a de nous conter ses histoires.
Ce roman m'a beaucoup émue et mise en colère aussi, un livre qui fait peur aussi car très proche de la réalité.
L'homme est-il le pire des prédateurs?
Anna Anna
Niccolo Ammaniti   
Anna est un roman très bien écrit qui pourra plaire aux adultes adeptes d'anticipation ou encore aux plus jeunes, fans de Young-Adult.

En 2020, un virus a décimé toute la population adulte. Anna, jeune pré-adolescente, tente de survivre avec son petit frère. Elle possède le « Cahier des choses Importantes » que lui a laissé sa mère avant de les quitter et le suit à la lettre. Ils ne font que survivre, jusqu'au jour où le petit Astor est kidnappé.
Pour le retrouver, elle va devoir affronter le nouveau monde qui l'entoure et surtout les espoirs vains des autres enfants qui croient que des chaussures ou des offrandes peuvent les sauver de la Rouge.

Anna, Astor, Calinou ou encore Pietro sont des personnages très attachants.
Si la quatrième de couverture présente le roman comme une quête du frère d'Anna, sachez que ce n'est en réalité qu'une petit partie de l'ouvrage. Il s'agit en réalité d'un roman initiatique ou les personnages apprennent que si la solitude et les habitudes sont rassurantes, l'amitié et l'entraide permettre de tout faire et surtout, de vivre.

La fin du livre laissera probablement à certains un sentiment d'inachevé mais pour moi, elle est parfaite car elle amène à une autre dimension que celle d'un roman post-apocalyptique. [spoiler]L'espoir est au cœur de l'ouvrage et jusque là, Anna, Astor et même Calinou n'en n'avaient pas du tout. Ils vivaient, sans vivre réellement. En trouvant les chaussures, ils ont trouvé l'espoir ; ils ont trouvé la vie. Le reste importe peu. Ils sont ensemble et, c'est tout ce qui compte.[/spoiler]

En conclusion, c'est un très beau roman, très émouvant, qui se lit facilement et que je vous recommande chaudement, que vous soyez ados ou adultes.

par dadotiste
Le syndrome Noah Le syndrome Noah
Michael Fenris   
Un roman fantastique qui nous emmène à New York. L'écriture et le thème sont bien maîtrisés. Mais, bah oui, je vais en décevoir quelques uns et unes, je n'ai pas été transportée par l'histoire, car déjà vu et lu. Non, je ne ferais pas de comparaison et ne donnerais pas non plus de noms de films ou livres que j'ai pu voir ou lire sur ce sujet. Par contre le thème du déluge est très bien transposé ici. Les personnages sont intéressants de par leurs valeurs et leurs réactions face à ce chaos. Le message de ce que nous faisons aujourd'hui de la terre est bien réel et je suis persuadée qu'un jour ça se retournera contre les humains. Je me rattraperais avec "Aaverhelyon" que j'ai dans ma PAL. Dans tout les cas ce n'est que mon ressenti et ce livre reste un super récit fantastique d'un bout à l'autre et je suis persuadée que tous les adeptes de Stephen King sauront apprécier Le syndrome Noah à sa juste valeur. Donc pour le coup je suis désolée de ne pas avoir accroché car j'avais beaucoup aimé "Feuilles" du même auteur.

par annick69