Livres
469 590
Membres
437 084

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mille ans de contes - Mythologie grecque



Description ajoutée par Laure17 2012-11-06T19:21:16+01:00

Résumé

Un « Mille ans de contes » enfin consacré aux héros fabuleux, aux dieux fascinants et aux monstres effrayants de la mythologie grecque. Cet ouvrage contient des mythes célèbres : la quête de la Toison d’or, l’affrontement d’Ulysse et du Cyclope ou encore l’histoire du Minotaure, mais il relate également des histoires moins connues et tout aussi fascinantes, comme la fidélité de Philémon et Baucis, l’invasion des hommes-dragons, le romantisme des dieux séducteurs…

Afficher en entier

Classement en biblio - 30 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Cassy33 2018-02-03T11:17:04+01:00

Celui qui faisait pleurer la lumière :

Un jour, dans la montagne sicilienne, naquit un enfant si beau que la nature entière se tut pour l'admirer.

- C'est le fils d'un dieu, avoua sa mère, une nymphe rupestre dont l'Histoire a oublié le nom.

Et de raconter qu'un jour de pluie, un homme aux pieds ailés l'avait abritée dans ses bras, avant, sitôt le beau temps revenu, de s'envoler vers les nués.

- Je crois que c'était Hermès, conclut-elle, rougissante.

Comme elle l'avait mis au monde sous un laurier, le petit garçon fut nommé Daphnis. Et les bergères se disputèrent le privilège de le chérir.

Avec l'âge, sa beauté ne s'atténua pas. Devenu le plus séduisant des pâtres, il subjuguait les nymphes des bois et des campagnes, qui faisaient des rondes autour de lui. C'était à celle qui l'entraînerait dans la danse. En riant, il les repoussait, car, à leurs jeux bruyants, il préférait la compagnie de Pan, son demi-frère.

Ils s'étaient rencontrés une nuit de pleine lune, sur les flancs de l'Etna. Le faune jouait de la flûte sous les étoiles. Daphnis, envoûté par la musique, était venu s'asseoir près de lui, et l'avait écouté jusqu'au petit matin. De ces heures mélodieuses datait leur amitié. Depuis, Pan l'avait initié aux rudiments de son art et lui avait même, à plusieurs reprises, prêté sa précieuse syrinx.

De cet instrument, le jeune berger tirait des sons si poignants qu'ils faisaient pleurer les âmes sensibles.

Ce fut le cas de Lyké, dont le nom signifie "Lumière". En l'absence de Pan, Daphnis égrenait ses notes mélancoliques quand un rai de clarté perça le feuillage pour venir se poser à ses pieds. Et Lyké resta là, à l'écouter, pantelante, les joues baignées de larmes d'émotion.

Ainsi gagna-t-elle le cœur du berger. Lui qui, d'ordinaire, fuyait les nymphes, trop fougueuses à son goût, se laissa charmer par ses silences pleins d'émotion. Si bien qu'un soir de printemps, ses lèvres quittèrent sa flûte pour effleurer les siennes.

- Je ne serai à toi qu'à une condition, lui dit Lyké.

- Laquelle ?

- Que tu me jures une éternelle fidélité.

Il mit un genou à terre.

- J'en fais le serment solennel.

- Si tu me trahis, je me retirerai de ta vue à jamais, et tu deviendras aveugle, le prévint-elle.

- J'en accepte l'augure avec joie.

Lors, elle se donna, et la lune bénit leur union.

Les mois passèrent, dans la félicité. Le jour, Daphnis vaquait à ses occupations, Lyké aux siennes. À la nuit tombée, ils se retrouvaient, parfois seuls, parfois avec Pan, pour célébrer l'amour et la musique.

Une funeste rencontre devait briser ce bonheur.

Comme à l'accoutumée, Daphnis, assis parmi son troupeau, jouait de la flûte, quand un palanquin tiré par quatre chevaux blancs vint à passer. Il s'arrêta à sa hauteur, le rideau s'entrouvrit, et s'y dessina le plus ravissant visage qu'on pût imaginer. De longs yeux troublants, un nez d'une finesse extrême, des joues veloutées, une bouche semblable aux pétales des roses...

- Tu as beaucoup de talent, berger ! susurra cette bouche. Voudrais-tu venir jouer dans le palais de mon père ?

Daphnis, flatté, accepta. Laissant le troupeau à la garde de son chien, il suivit le palanquin dont l'occupante n'était autre - il l'apprit par la suite - que la princesse-magicienne Xénia.

Le roi le reçut en invité de marque. Des esclaves le baignèrent, l'enduisirent d'huiles parfumées ; on le vêtit de soie, on ceignit son front d'or. De sorte que, lorsqu'il parut devant la cour, une rumeur d'admiration s'éleva sur ses pas :

- Qu'il est beau !

Un repas somptueux s'ensuivit, au cours duquel le roi demanda à son hôte :

- Veux-tu être mon gendre ? Tu me succéderas à la tête du royaume.

C'était une offre, ma foi, fort alléchante ! Cependant, Daphnis refusa :

- Je suis déjà fiancé et ne puis trahir ma parole.

- Cette loyauté t'honore, répondit le roi. N'en parlons plus; JOue-nous plutôt quelque air de ta composition.

Tandis qu'il embouchait sa flûte, nul ne remarqua que Xénia, furtivement, s'esquivait. Quand elle revint, le morceau se terminait.

- Bravo ! s'écria-t-elle, en tendant à Daphnis une coupe emplie d'un liquide couleur de rubis. Après une telle prestation, tu dois avoir la gorge sèche. Pour te rafraîchir, bois ce nectar, tout droit issu des vignes de Dionysos !

Le musicien ne se fit par prier. Il avala quelques gorgées de vin, et aussitôt les traits de Lyké s'effacèrent de sa mémoire, remplacés par ceux de la princesse.

S'inclinant devant le roi, il déclara d'une voix vibrante :

- J'accepte votre proposition, Sire, car j'aime votre fille plus qu'aucune femme au monde.

Un tonnerre d'applaudissements salua ce revirement, et le roi, en souriant, bénit les tourtereaux. Xénia - qui avait, vous l'aurez deviné, versé un élixir d'amour dans la boisson de Daphnis - se blottit tendrement contre lui.

Les premiers rayons du jour les trouvèrent endormis dans le même lit. Je vous laisse deviner la fureur de Lyké devant ce spectacle !

- Chose promise, chose due ! siffla-t-elle.

Quand l'infidèle ouvrit les yeux, il crut, tout d'abord, qu'il faisait encore nuit. Mais la princesse le détrompa.

- Le soleil brille, dit-elle. La lumière est éblouissante. Elle entre par les fenêtres et baigne notre chambre.

Alors, d'un coup, Daphnis comprit.

- Pardon, Lyké ! s'écria-t-il. J'ai été victime des manigances de cette sorcière. Ce sont ses philtres magiques qui m'ont brouillé l'esprit, mais mon cœur t'appartient toujours.

Hélas, Lyké ne voulut rien entendre.

À tâtons, le berger s'en alla retrouver ses brebis, en composant des airs plus tristes que jamais.

Sa cécité fut cause de sa mort. Comme il cherchait un agneau égaré dans la montagne, il buta sur une pierre et tomba dans un ravin. Les nymphes des bois et des campagnes, accourues par centaines, tentèrent en vain de lui porter secours. Il expira entre les bras de Pan, dont les larmes donnèrent naissance à une source. Cette source existe toujours. On la nomme "Psèra", ce qui signifie "deuil", car son murmure ressemble à l'ultime mélodie jouée par le faune à son demi-frère.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cassy33 2018-02-03T13:08:54+01:00
Argent

Je ne suis vraiment pas déçue d'avoir emprunté ce livre, depuis le temps que je souhaitais relire des contes issus de la mythologie grecque. Grâce à cet ouvrage, j'ai pu en apprendre bien plus que ce que je ne savais déjà au sujet des nombreux dieux de l'Olympe mais aussi et surtout à propos de toutes les péripéties qui viennent perturber la vie des humains ou des nymphes à cause des désirs de certaines divinités ou de leurs rivalités. Même si je connaissais déjà plusieurs histoires grâce à mes cours de latin au collège, la plupart m'étaient inconnues, et même celles qu'on m'avait déjà raconté comportaient pas mal de détails que j'avais oublié.

En tout cas, j'aime beaucoup la façon dont ce recueil est organisé. Nous avons d'abord droit à plusieurs parties, regroupant des contes ayant plusieurs points communs, comme ceux relatant la saga d'Héraclès (que j'ai tout de même trouvés un peu trop courts et qui ne donnent vraiment qu'un bref aperçu des douze travaux d'Hercule), ceux nous présentant les enfants de Zeus, ou encore ceux traitant des héros légendaires (une partie qui m'a légèrement moins intéressé que le reste, étant donné que je connaissais déjà la plupart des histoires, mis à part celles de Persée et de Jason).

Et après tous ces contes, quelques annexes pédagogiques sont mises à notre disposition, que ce soit au sujet des dieux, des planètes du système solaire (dont les noms sont liés à chaque divinité qui les représentent), des constellations du zodiaque (là encore liées à des créatures, généralement engendrées par l'amour d'un dieu et d'une humaine) ou des expressions mythologiques (qui prennent racine dans certaines des histoires racontées précédemment). La présence d'un arbre généalogique m'a aussi aidé à me visualiser plus facilement les relations entre toutes ces divinités, et les deux quiz à la fin du livre apportent un petit plus, puisqu'ils nous permettent de tester nos connaissances après la lecture des contes.

Pour ce qui est de mes histoires préférées, j'en retiendrais surtout six, même si la grande majorité des mythes m'ont plu et ont su attirer mon attention.

"La princesse au pied léger" était un récit que je n'avais jamais lu auparavant, et qui a su me marquer de par sa fin à laquelle je ne m'attendais pas. En plus de ça, j'ai particulièrement apprécié le caractère de Atalante, notamment quand elle repoussait sans cesse Hippomène malgré tous les efforts qu'il faisait pour la courtiser. Elle n'a jamais renoncé à sa liberté, pas même quand elle a échoué à la course qui la condamnait à se marier à Hippomène, et j'ai bien aimé le fait qu'elle préfère encore se métamorphoser plutôt que de s'enchaîner à une vie qui ne lui correspondrait pas.

"La star de l'Olympe" est une histoire assez drôle, qu'on m'avait déjà raconté mais dont je ne me rappelais que quelques bribes. Ce récit montre bien les rivalités qui opposent les différentes femmes de l'Olympe, et les répercussions que leur jalousie réciproque va engendrer chez les humains. Enfin, à la place de Pâris, j'aurais tout de même choisi Athéna plutôt qu'Aphrodite, étant donné qu'il est, à mon avis, plus important de remporter toutes les guerres, afin d'éviter que son peuple ne se sacrifie inutilement, plutôt que d'obtenir l'amour de la plus belle des mortelles...

"Cœur de faune" a également su attirer mon attention, d'une part parce que j'adore Hermès et toutes les histoires qui lui sont liées, mais aussi parce que j'ai trouvé très intéressante la manière dont l'origine de la flûte de Pan a été pensée.

"Celui qui faisait pleurer la lumière" est l'un des contes à m'avoir le plus touché. Cette fois, nous suivons la vie de Daphnis, le demi-frère de Pan et donc l'un des fils de Hermès, et même si j'ai beaucoup aimé cette histoire, j'ai trouvé son dénouement triste et injuste. Daphnis ne méritait pas une fin aussi cruelle, juste parce qu'il a fait l'erreur d'accepter de jouer de la flûte de Pan pour le père de Xénia. Même s'il a trompé Lyké, alors qu'il lui avait promis une fidélité éternelle, il a été trahi par Xénia et a seulement été victime du philtre d'amour qu'elle lui a fait boire. Lyké aurait dû le comprendre et voir qu'il était sincère quand il s'est excusé et lui a affirmé qu'il n'y avait qu'elle qu'il aimait, et Xénia aurait dû être punie. En tout cas, le lien entre Daphnis et Pan était très beau, et la fin a su m'émouvoir.

"Les fileuses de vie" m'a également marqué, car même si je connaissais déjà la mission éternelle qu'ont ces trois vieilles femmes, je n'avais jamais entendu parler de leur passé, et de la raison pour laquelle elles sont désormais condamnées à cette tâche sans fin. J'ai trouvé cette partie de l'histoire très intéressante, et assez horrible aussi, car il a suffit qu'elles se laissent aller à la curiosité et à la tentation de cueillir cette fleur pour que leur existence ainsi que le monde si pacifiste et serein dans lequel elles vivaient changent radicalement.

Pour finir, "Le fiancé sans visage" est vraiment l'un de mes mythes favoris, car la relation entre Psyché et Éros m'a énormément plu et m'a beaucoup touché. Je craignais que l'histoire ne se termine mal, étant donné que Psyché avait cédé à la curiosité de regarder le visage d’Éros pendant qu'il dormait, mais finalement, le fils d'Aphrodite a continué à la sauver à chaque fois qu'elle essayait de mettre fin à sa vie, désespérée de ne plus le voir, et Zeus a même approuvé leur relation, malgré la fureur d'Aphrodite, qui détestait Psyché à cause de sa grande beauté.

Ces six histoires sont mes favorites, mais beaucoup d'autres, même les plus connues, m'ont également captivées, et si j'ai l'occasion, j'aimerais bien tester d'autres recueils de contes de la même série.

Afficher en entier
Bronze

J'ai bien aimé ce livre de conte, que j'ai lu en à peine une semaine. J'ai même un conte préféré qui est, il me semble " La princesse au pied léger " .

C'est un livre très bien réalisé, avec de très jolies illustrations, la plume de Gudule est très agréable à lire.

Les contes sont classés par âge, temps de lecture, personnage, lieux et thèmes.

Nous en apprenons plus sur l'origine de certains mots ou expressions ou même certains objets, je le recommande pour les petits ( à partir de 6 ans ) comme pour les grands !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sameera 2017-03-30T01:52:36+02:00
Diamant

Ce livre m'a fait découvrir la mythologie grecque quand j'étais plus jeune. C'est mon tome préféré de la série Mille Ans de Contes.

Afficher en entier
Lu aussi

Excellent livre sur les récits mythologique grec, la mythologie en général, très complet je trouve ce qui est bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par keira19 2013-06-17T10:49:14+02:00
Diamant

Bon livre très instructif sur les différents mythes et héros de la mythologie grecque. Certes court,mais très intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Snake 2013-03-23T21:51:16+01:00
Or

Un très bon livre, il se lit très très vite, et il apprends très bien la mythologie.

Afficher en entier

Date de sortie

Mille ans de contes - Mythologie grecque

  • France : 2015-11-04 (Français)

Activité récente

Snake le place en liste or
2018-09-24T20:52:41+02:00

Les chiffres

Lecteurs 30
Commentaires 6
Extraits 3
Evaluations 10
Note globale 7.2 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode