Livres
443 691
Membres
379 609

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mille femmes blanches



Description ajoutée par Hunger2000 2015-08-03T19:26:34+02:00

Résumé

En 1874, à Washington, le président Américain Grant accepte dans le plus grand secret, la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l’intégration du peuple Indien. Si quelques femmes se portent volontaire, la plupart viennent de pénitenciers et d’asiles de tous les États-Unis d’Amérique.

L’une d’entre elles, May Dodd apprend alors sa nouvelle vie de squaw et les rites inconnus des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tributs et les ravages provoqués par l’alcool. Aux cotés de femmes de toutes origines, May Dodd assiste à la lente agonie de son peuple d’adoption.

Afficher en entier

Classement en biblio - 698 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Adela 2011-12-29T10:09:30+01:00

Franchement, vu la façon dont j'ai été traitée par les gens dits "civilisés", il me tarde finalement d'aller vivre chez les sauvages.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Excellent livre, riche en émotions et original.

Immersion dans une tribu Indienne et en cours de lecture, on se rend bien compte que les " sauvages " ne sont pas forcément le peuple auquel on s'attend.

Histoire touchante.

Afficher en entier
Or

Un roman historique, basé sur des faits réels.

Jamais je n’oublierais l'héroïne.

Roman féminin, bien qu’écrit par un homme, qui ne sombre pas dans la romance mais reste très réaliste, voire par moments assez cru et même très dur.

A lire pour votre plus grand plaisir. Attention: quand on commence, on ne peut plus s’arrêter…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Phil_33 2019-01-22T17:42:19+01:00
Or

En 1875, un chef Cheyenne demanda au président Grant de lui faire présent de mille femmes blanches à marier à mille de ses guerriers afin de favoriser l'intégration. Prenant pour point de départ ce fait historique, l'auteur, dans cette œuvre de fiction, imagine ce qu'a pu être la vie de quelques unes de ces femmes. A travers les carnets intimes d'une de ses héroïnes nous partageons la vie quotidienne du peuple Cheyenne qu'elle apprend à aimer et à respecter, s'éloignant de plus en plus de la "civilisation", de son mercantilisme et de l'impérialisme du gouvernement américain qui conduit au génocide du peuple indien.

Malgré quelques longueurs, l'auteur peint avec brio et sans concession cette page noire de l'Histoire américaine. Il s'agit d'un chant d'amour pour le peuple indien dont les meurs simples et sauvages sont en parfaites harmonie avec la nature vierge et rude qui l'entoure. Mais c'est également une condamnation sans appel de la politique indienne du gouvernement américain d'alors qui n'hésite jamais à bafouer la parole donnée, au gré des intérêts du moment ou pour assouvir sa soif de conquête. Un livre à lire, qui peut donner une lumière particulière sur ce qui se passe aujourd'hui en certains points de la planète avec l'accord et l'appui de gouvernements dits "civilisés".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angel89 2018-12-31T20:08:32+01:00
Diamant

J’ai adoré ma lecture et l’écriture de l’auteur y est pour beaucoup ! J’ai vraiment aimé la personnage principale : May. C’est une femme forte, qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense même si elle est entourée de sauvage ! On suit son histoire à travers ses carnets, ce qui permet de vraiment se rendre compte de ce qu’elle vit et de comment elle le vit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2018-12-28T12:30:32+01:00
Lu aussi

J'avais lu de bonnes critiques et entendues des remarques positives dans ma famille sur ce roman, qui m'avaient donné envie de le lire depuis longtemps.

Mais je ressors plutôt déçue de ma lecture.

Il y a bien des paysages de grands espaces- mais sans description extraordinaire par le style ou la poésie. L'intrigue repose bien sur des éléments historiques, mais elle manque de souffle, d'épique. Certes, ce n'est pas un roman d'aventures mais le récit de vie et d'immersion de personnages féminins. Mais du coup, les péripéties d'ordre romanesques semblent effleurées et trop rapides - on ne doute pas que les femmes soient vite délivrées quand elles sont capturées par une tribu rivale. Et à l'inverse, la découverte de la culture cheyenne n'est peut-être pas assez approfondie.

Même si j'ai lu ce roman rapidement et avec un certain plaisir, mon manque d'enthousiasme qui m'empêchera de le relire vient sûrement de l'héroïne et du procédé même d'écriture : la restitution sous forme de journaux intimes ou de lettres de l'héroïne, qui est assez insupportable : une femme belle, cultivée, indépendante, de bonne famille, ayant de l'humour et du charisme et que tous les autres personnages admirent sans restriction - alors que le personnage de Phémia, l'ancienne esclave noire devenue combattante indienne, était bien plus riche. La présentation et l'épilogue par un membre de la famille blanche qui découvre ce qui était arrivé à son aïeule est ainsi inutile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nolNoline 2018-11-26T13:41:48+01:00
Diamant

Ce livre est captivant du début à la fin. Il est magnifique et très bien écrit ! La vie était tellement dur pour les amérindiens à l'époque des colons.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kiriu 2018-11-04T12:14:57+01:00
Argent

Ce roman m'a tenue en haleine tout du long, il m'est cependant difficile de fixer un avis sur ce livre qui m'a à la fois révoltée, dérangée, horrifiée, attristée mais qui m'a aussi fait rire par moment. En tout cas le dépaysement est total ! On y découvre le monde des indiens d'amérique, leur culture, leur mode de vie et leurs superstitions...

Nous suivons le parcours d'une de ses jeunes femmes marchandées, à travers les carnets fictifs qu'elle continuera à écrire tout au long de son aventure. Cette jeune femme téméraire décide de participer à ce terrible marché, afin d'être libérée de l'asile où elle s'est retrouvée enfermée par sa propre famille, pour cause d'avoir eu des enfants "hors mariage". Elle est animée par l'espoir de regagner sa liberté et de retrouver ses enfants. May fera preuve de beaucoup de courage pour s'adapter à sa nouvelle vie auprès des Cheyennes, mais aussi pour s'adapter à ce déroutant retour à la nature. Elle deviendra amie avec de nombreuses autres femmes très attachantes et aux caractères bien différents.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par soraja 2018-10-28T19:11:55+01:00
Diamant

Magnifique livre! Une histoire qui vous happe et vous renverse. Nous découvrons combien la vie était dure et cruelle pour les colons comme pour les Amérindiens à l'époque. Que les bouleversements de la colonisation européenne n'avaient fait que détruire ce qu'ils avaient durement construit sur " leurs terres". Et que le choc des cultures pouvait aujourd'hui remettre en questions les décisions de nos ancêtres. Les mœurs aujourd'hui ont changées mais de suivre les conditions de vie de l’héroïne nous permet de nous rendre compte de la place que l'on donnait à la femme de petite vertu, veuve, ou folle et tant d'autres excuses que la société à cette époque jugeait indigne d'elles. Je le recommande pour ceux et celles qui hésiteraient encore à plonger le nez dedans!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chevalerie 2018-10-06T05:43:24+02:00
Or

Très Beau livre! Une superbe Histoire avec une belle écriture qui nous plonge dans un univers que l'on connait peu!

On est tout simplement immergé dans la vie de ces femmes et notamment de MAY pour notre plus grand plaisir mais parfois aussi dans leur souffrance!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par skye67 2018-09-24T09:24:54+02:00
Or

Une histoire vraiment poignante où l'on nous plonge dans la folie des hommes et la sagesse des amérindiens . Je n'ai qu'un mot : Superbe !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaMt 2018-09-04T22:39:18+02:00
Argent

Mille femmes blanches est un roman que j'ai trouvé par hasard dans une brocante il y a quelques années et ce n'est que récemment, pour un challenge personnel, que je l'ai sorti et bon sang, pourquoi ai-je attendu aussi longtemps pour le lire?! Parce que c'est une pépite!

Alors que l'Amérique du Nord a quasiment été conquise par les "Blancs" (cette fameuse conquête de l'Ouest), quelques tribus amérindiennes subsistent encore. Malheureusement, comme pour les bisons qui ont été pratiquement décimé, ils sont voués à disparaître eux aussi. Mais une tribu indienne, les Cheyennes font une proposition: 1000 femmes blanches contre 1000 chevaux. Ce qui provoque un taulé général, de la crainte, de la colère. Et pourtant, ce projet d'intégration des indiens à la communauté blanche à terme pour les générations futures va être accepté. Basé sur du volontariat, ce sont surtout des veuves, des célibataires en quête d'exotisme et d'aventures, d'anciennes esclaves qui signent. Mais il y a aussi des prisonnières, des femmes sorties de l'asile, des femmes qui n'ont pas d'autres choix que de s'engager. Et c'est une nouvelle vie vers l'inconnu.

May Dodd, 25 ans, mère de deux jeunes enfants en bas âge, était internée dans un asile de fous à tort et voit l'offre de devenir femme d'indien comme une libération. Son groupe, composée d'une quarantaine de femmes environ rejoint la tribu du grand chef Cheyenne Little Wolf, l'instigateur de cette idée de 1000 femmes blanches. Et envers cet homme, elle va éprouver bien des choses et leur relation se construit de façon naturelle. Le partage est complet, chacun apprenant de l'autre tout au long du roman, démontrant que les barrières culturelles et les différences peuvent être surmontées.

Nous suivons donc une femme en particulier, May Dodd, dont les journaux intimes ont été retrouvé par ses descendants bien des années plus tard et ce sont ses journaux, ses carnets si précieux, sa correspondance que nous lisons afin de connaître son point de vue le plus intimement possible, sur ce qu'elle et les autres femmes ont vécu. Le fait que nous lisons des journaux intimes de l'une de ces femmes courageuses fait toute l'originalité du roman. C'était intense, fluide, bien écrit, bien documenté. C'est donc beaucoup de narration et de descriptions mais c'est bien normal. ça reste une fiction mais avec des faits historiques réels. Parfois, je ne faisais même plus la différence entre l'un et l'autre.

C'est un roman très féministe et je n'ai pu qu'admirer toutes ces femmes sans exception! Elles vivent, survivent dans un monde où les hommes sont maîtres et franchement, vu tout ce qu'elles ont vécu, ça force le respect! May Dodd est le personnage central, le pilier autour duquel tout le monde gravite et c'est par elle, que nous suivons également les autres femmes, du moins quelques unes, les plus proches dans son entourage: les jumelles rousses Suzie et Maggie, espiègles et qui n'ont pas froid aux yeux, qui mettent l'ambiance; Gretchen, une femme forte dans tous les sens du terme au fort accent; Phemie, une ancienne esclave noire sportive et fascinante; Helen, exploratrice et passionnée d'ornithologie (études des oiseaux); Narcissa, une femme stricte et fière, extrêmement portée sur sa religion; Martha, peu sûre d'elle et naïve; Daisy, très portée sur l'alcool et qui ne se sépare jamais de son chien... Il y en a tellement d'autres mais je ne saurais les citer toutes. Ces femmes de tout âge (mais encore apte à procréer), de toutes religions, de couleurs de peau, toutes plus différentes les unes que les autres, aux aspirations différentes vont se retrouver liées à jamais. Ces femmes vont se soutenir en toute occasion, dans les bons comme les mauvais moments. J'ai d'ailleurs plus d'une fois été choquée par certains actes fait à leur encontre (viols, meurtres, enlèvements...).

J'ai une grande fascination pour la civilisation amérindienne, pour leur histoire qui ne doit jamais être oubliée. Force est de constater que je ne savais quasiment rien sur ce peuple aux nombreuses tribus et mœurs. Et ici, le choc des cultures est total. Il y a la barrière de la langue, la vie en communauté, la promiscuité, la polygamie, la sexualité, le respect du mariage, la médecine, les croyances et j'en passe! Quand il est dit que c'est un peuple à l'agonie, ce n'est pas un euphémisme. Les Indiens sont persuadés qu'ils seront un jour les égaux des Blancs, que tout va bien, qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter et qu'ils n'ont pas besoin de trop se reposer sur eux. Et c'est ce qui va précipiter leur chute.

Je savais que ce roman ne serait pas tout beau, tout rose et que c'était quasiment impossible d'avoir une fin heureuse. Ce final m'a donc beaucoup choqué et touché. L'histoire de May Dodd lui survit grâce à ses carnets et à sa descendance, pour que jamais on oublie le courage de ces femmes devant l'inconnu et la différence.

Ce roman est presque un coup de cœur! Encore aujourd'hui, j'y repense tellement il m'a marqué. Il m'a ému et m'a fait réfléchir. Découvrir un peu plus la culture amérindienne a été une révélation et je veux désormais en savoir plus. Et je serais au rendez-vous pour le tome 2!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Booklife26 2018-09-02T17:06:09+02:00
Or

Une découverte magnifique !

Retrouvez-mon avis sur mon blog https://28bng.wordpress.com

Afficher en entier

Date de sortie

Mille femmes blanches

  • France : 2011-05-05 (Français)

Activité récente

Phil_33 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-22T17:40:28+01:00
mpo76 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-09T21:17:36+01:00

Les chiffres

Lecteurs 698
Commentaires 100
Extraits 65
Evaluations 178
Note globale 8.36 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode