Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Azurore Or
Note : 9/10
L’histoire est simple mais loin d’être banale. Paul Klein et Franck lombardo sont tous les deux au cœur d’un drame ayant eu lieu au cours de l’année 2005. Les deux hommes souffrent mais de façon bien différente. Au cœur du récit, une vengeance, mais pourquoi ?

Paul n’a qu’une façon de faire face à la souffrance qui le ronge, créer un jeu machiavélique dont le personnage principal n’est autre que l’homme à l’origine de sa souffrance. Ce jeu, dont l’issue est potentiellement mortelle pour l’un des deux hommes va se jouer pendant onze années, de 2005 à 2016. Paul Klein va traquer Franck lombardo, ne lui laissant aucun répit et prenant un malin plaisir à le briser encore et encore, allant toujours plus loin dans sa démence.
Un acharnement qui remet largement en question la place du monstre et celle de l’innocent, car Paul est bien capable d’aller jusqu’à faire subir mille morts à Franck avant d’en avoir terminé avec lui.
Que s’est-il passé pour qu’ils en arrivent à de telles extrémités ? La vengeance est-elle la seule au départ de cette terrible histoire ?

La narration est à la première personne et alterne d’un chapitre à l’autre entre le point de vue de Paul ou celui de Franck.
En plus de cette variation de point de vue, les chapitres varient également dans le temps, car ils ne sont pas dans l’ordre chronologique. Les chapitres sont ainsi malmenés à l’instar de nos deux protagonistes, une situation qui peut être perturbante parfois, mais qui n’enlève rien à la qualité du récit.

L’intrigue est centrée sur le jeu malsain dont Paul Klein est à l’origine. Bien que l’on ne sache pas immédiatement la raison de cette traque infernale, il n’est pas difficile de se plonger pleinement dans l’action poussé par la curiosité. L’intrigue est prenante et haletante.
L’envie de découvrir l’origine de toute cette haine nous accompagne et ne nous lâche plus du début à la fin du roman.

Le rythme soutenu donne une impression d’urgence qui ne nous quitte pas jusqu’au dénouement de l’histoire, faisant de ce roman un véritable page turner. Surtout que l’histoire ne souffre d’aucune longueur qui pourrait ralentir considérablement le récit.

L’ambiance est sombre, tendue. Elle donne l’impression que l’histoire se déroule dans un espace confiné alors que c’est tout le contraire. A la limite d’être étouffante, elle nous plonge dans des sensations de stress où le sentiment d’urgence est omniprésent du début à la fin.

La plume de l’auteur est simple, fluide et soigné. Olivier Bal propose un récit de qualité grâce à une histoire originale qui se place loin des clichés du genre.

Ses personnages, complexes, au portrait soigné et à la psychologie décortiquée sont étrangement attachants alors qu’ils sont à la fois monstres et innocents.
L’intrigue a beau être captivante, ce sont bien les personnages le véritable atout de ce récit.
Notre avis sur les personnages est un bon nombre de fois chamboulé car les limites entre innocents et monstres sont plus d’une fois flouées.

Un thriller où la psychologie humaine est au cœur du récit, pour notre plus grand plaisir.
Sans oublier, cette fin surprenante et inattendue qui font de ce livre une excellente lecture proche du coup de cœur. Je vous le recommande sans hésiter.
Par le Editer
Severine-22 Or
Note : 8/10
Un excellent thriller, très original. C'est l'histoire d'une terrible vengeance,une traque à l'homme incroyable, il n'y a aucun temps mort, l'écriture est fluide, l'histoire très prenante, machiavélique. On aime, puis on déteste les différents personnages et la fin m'a complètement bluffée, j'ai passé un excellent moment de lecture.
Par le Editer
Une vrai leçon sur la vie, l’être humain, l’amour, la mort.

Waouhhhh ! trop contente d’avoir pu découvrir ce titre ! Merci à l’auteur pour sa confiance, merci de m’avoir contacté en me disant que son livre devrait me plaire, car il avait entièrement raison !

Un page Turner que j’avais du mal à poser ! Une histoire de meurtres, de vengeance, de folles poursuites, de chantage … !

Tout est réuni dans un seul livre ! Tout est réuni pour nous glacer le sang tout en rendant sympathique tour à tour le bourreau et la victime….

Oui, malgré la monstruosité du bourreau il devient sympathique au fil des pages…. Sa vie se termine suite au drame qui le poussera à devenir le plus machiavélique qui soit ! Comment je me comporterais si je devais perdre une personne que j’aime ? Et si je connaissais son meurtrier ? Cet homme en perdant sa femme à perdu ses repères et sa vie semble se figer dans son passé ! Il va inventer mille stratagèmes pour se venger, mais le goût en sera bien amer…

La victime de cette haine, un homme tout aussi sympathique que j’ai apprécié dès le départ ! Un homme meurtri par la vie, meurtri par les coups durs et meurtri par la perte de la femme qu’il aime, qu’il a tué par accident ! Il va subir mille morts, une traque infernale qui ne lui laissera aucun répit.

Un jeu de chasse entre le chat et la souri ! Un traqué et un traqueur ! Qui vont vivre pour l’un les pires tourments et pour l’autre inventer les pires horreurs.

Un thriller psychologique d’une très grande qualité ! Du grand art qui tient en haleine d’un bout à l’autre sans aucun temps mort. Un roman Diaboliquement bon !

La fin est un retournement de situation que j’ai beaucoup apprécié et qui démontre que rendre le mal pour le mal n’est pas toujours une fin en soit.
Par le Editer
Maks Or
Note : 8/10
Mille morts est un thriller dans lequel nous sommes plongés très vite au cœur de l’action, deux hommes, une traque perpétuelle, une vengeance.
Les personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires sont bien étudiés psychologiquement, chacun a ses qualités et ses défauts, proche de nous, on peut donc s’identifier car ce sont des gens comme tout le monde, c’est un aspect intéressant qui rend l’histoire crédible et qui permet au lecteur de se plonger aisément dans cette histoire.

L’histoire elle même est simple et facile à comprendre, chose pour laquelle on aurait pu se dire que finalement c’est un récit banal.
Heureusement Olivier Bal est doué pour manier les mots et construire une histoire, en effet tout se passe sur une période de onze années mais les événements ne sont pas dans l’ordre, les chapitres sont malmenés et torturés sans jamais que cela ne nous embrouille, de plus tout est daté pour trouver des repères, ce qui fait que l’histoire prend vie avec pas mal de suspense et un rythme assez soutenu.

Arrivons-en à l’aspect que j’ai le plus apprécié.
Nous sommes avec deux personnages principaux, Paul et Frank, et tout au long du roman une chose m’a frappé, les ressentiments et les rôles sont inversés émotionnellement, je veux dire par là que le personnage pour lequel on devrait avoir de l’empathie au vu des événements passés en vient à nous dégoûter, et celui pour qui l'on doit se dire qu’il mérite tout cela et bien nous force à un attachement émotionnel, on finit par bien l’aimer. Une chose est sûre, l'âme humaine est au centre de cette histoire.

Pour conclure je dirais que Olivier Bal s’en sort très bien et qu’il nous propose un thriller de bonne qualité et original sans tomber dans les clichés du genre.

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/10/mille-morts-olivier-bal.html

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.