Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Millefolium : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Renversante Renversante
Florence Hinckel   
Pas beaucoup d'originalité dans le thème ou dans les arguments avancés sur l'égalité homme-femme : on y reprend tout ce qu'on entend dans les médias depuis metoo.
Mais pour sa qualité pédagogique de synthèse de l'importance du combat pour l'égalité des sexes, je le pense néanmoins très utile, grâce à cet effet de renversement qui, s'il ne va pas non plus chercher super loin, suffit à prendre la distance nécessaire pour imaginer ce que serait un monde matriarcal : le confort et la tension que cela engendre chez le sexe dit fort, et bien sûr l'absurdité du rabaissement du sexe dit faible.
Certaines bonnes techniques ont par ailleurs été trouvées pour faire prendre conscience de l'absurdité de l'emploi de certains tics de langage : la petite peste devient le petit choléra, le garçon est "trop bon", le féminin l'emporte sur le masculin, etc... Je n'aime pas qu'on surfe sur les thèmes en vogue et sur les vagues créées par autrui pour vendre, mais j'approuve l'effort de vulgarisation et de créativité, et la volonté d'une prise de conscience encore nécessaire chez les plus jeunes.
Le premier voyage : les sirènes Le premier voyage : les sirènes
Dale Peck   
Je suis apparemment la seule à avoir lu ce livre ... Si vous aimé les livres un peu complexes où on comprend tout à la fin ... n'hésitez pas ^^ Très fantastique mais captivant !

par cam16
Boo Boo
Neil Smith   
Je suis partie sceptique, à cause des avis mitigés récoltés sur Internet. Pourtant, je ressors plutôt contente de cette lecture ! Certes, la manière de s’exprimer du personnage (en tout cas dans sa traduction), peut être agaçante, avec un verbe un peu ampoulé pour un jeune homme (ce qui se justifie aussi par ses troubles autistiques, sur lesquels le récit à l’intelligence de ne pas s’appesantir, ce qui fait du personnage un garçon certes particulier mais pas non plus un « handicapé »).
L’histoire pourra sembler à certains un peu longue à se mettre en place, avec une certaine importance accordée à la description de l’au-delà dans lequel Boo se réveille, et de son fonctionnement. C’est une qualité pour les bons lecteurs qui se verront offrir un cadre assez réfléchi et poussé, sans être non plus trop complexe. Ce contexte est original, curieux, et donne envie d’en savoir un peu plus, même si bien sûr tous les mystères ne seront pas révélés. Les personnages principaux sont plutôt attachants (les secondaires, à mon sens, ne le sont pas malgré des caractères assez spécifiques) malgré les difficultés à entrer en empathie avec le héros.
Enfin, bien que l’on s’attende parfois à l’avance à certaines révélations, le récit prend le plus souvent des tournures inattendues, sachant raccrocher le lecteur quand il risquerait de le perdre.
Bergères guerrières, Tome 1 : La Relève Bergères guerrières, Tome 1 : La Relève
Amélie Fléchais    Jonathan Garnier   
Il m'a fallu un peu de temps pour passer outre les dessins, très beaux en couverture mais trop simplistes à mon goût à l'intérieur de la BD. Ensuite, pour appréhender le caractères très enfantin des personnages (en même temps, ce sont des gosses).
Mais, au fil de ma lecture, je n'ai pas pu ne pas trouver le récit très original (surfant habilement sur la vague du féminisme sans jamais en faire des caisses) et plutôt addictif : les mystères s'approfondissent au fil des tomes, tout comme notre découverte du monde dans lequel il s'inscrit ; le récit n'est pas trop simpliste, ni trop complexe ; il met en scène un univers très particulier et, finalement, plutôt plaisant à voir, que les auteurs prennent le temps d'installer dans ce premier tome. Il joue à inventer nombre d'éléments sans trop en piquer à la fantasy classique : les sorciers sont loin d'avoir des chapeaux pointus, les animaux des héros ne ressemblent ni de près ni de loin à de fiers canassons, et le renversement du rôle des hommes et des femmes reste très original pour cet univers.
Si le premier opus ne m'a pas convaincue, j'ai été finalement assez interpellée par le suspense laissé à la fin du second tome, et après ma lecture du troisième j'attends tout simplement la suite avec impatience !
A recommander, donc.
Bergères guerrières, Tome 2 : La menace Bergères guerrières, Tome 2 : La menace
Amélie Fléchais    Jonathan Garnier   
Ce tome 2 est vraiment à la hauteur du premier.

Les dessins d'Amélie Fléchet sont toujours aussi beaux et tout en rondeurs. Quant au scénario, il gagne énormément en profondeur : l'intrigue principale gagne en importance, une atmosphère un peu plus sombre s'installe. C'est sûr que l'humour est moins présent que dans le premier même si, au cours de ma lecture, j'ai souri quelques fois grâce à certains personnages. En parlant des personnages d'ailleurs, on voit également certains personnages, qui étaient au second plan dans la première BD, se développer un peu plus . Puis il y aussi cet aspect magie noire qui apparaît et c'est super !

En conclusion, j'ai passé un super moment de lecture en compagnie des Bergères Guerrières. Une seule question se pose maintenant : pourquoi est ce que j'ai lu le tome 2 si tôt alors que le 3 n'est même pas sorti ?
Bergères Guerrières, Tome 3 : Le périple Bergères Guerrières, Tome 3 : Le périple
Amélie Fléchais    Jonathan Garnier   
Après le cliffhanger à la fin du deuxième tome, j'attendais avec impatience la suite de cette BD que j'aime tant. C'est sans grande surprise que ce troisième tome reste dans la digne lignée de ces prédécesseur, peut-être même qu'il est meilleur !

J'ai vraiment l'impression que l'histoire se bonifie au fil des tomes. L'univers devient de plus en plus sombre et on découvre de nouvelles régions, au-delà du village et ses frontières. J'ai adoré suivre nos personnages dans cette quête épique ! D'ailleurs, on en apprend également plus sur le passé de certains ce qui fait que l'on s'attache de plus en plus à eux !

Les illustrations sont toujours aussi belles et nous transportent elles aussi dans ce très beau voyage ! J'espère que le quatrième tome ne va pas tarder à arriver, l'attente va être longue.
L'Épouvantable Peur d'Épiphanie Frayeur L'Épouvantable Peur d'Épiphanie Frayeur
Séverine Gauthier    Clément Lefèvre   
Une superbe surprise !
Un véritable petit Alice au Pays des Merveilles revisité d'une manière unique et très particulière. Loin de tomber dans un gouffre d'absurde sans fin, il n'oublie pas d'enseigner, de métaphoriser, de tenter d'atteindre le lecteur.
Les dessins sont fantastiques, les personnages fantasques et attachants, le récit est absurde et cohérent. Bref, une très belle métaphore du cheminement intérieur à faire pour apprendre à vivre avec ses angoisses.
Interfeel Interfeel
Antonin Atger   
Une dystopie ado pertinente, qui fait tout de même face à certains défauts. Porteuse de tant de réflexion, on aimerait la pousser encore plus loin vu tout son potentiel. Pour un premier roman, il reste néanmoins une réussite, à mon sens.
Ce roman d'anticipation a d'abord l'intelligence de se situer dans un futur pas si lointain : le lecteur peut presque s'y figurer, car les racines de ce monde, si elles semblent lointaines aux yeux des jeunes générations du récit, sont bien ancrées dans le nôtre (il ne s'agit pas d'une quelconque société post-apocalyptique ou totalement réinventée, ce qui lui donne des allures réalistes).
Ce qui mitige mon avis, c'est que malgré l'originalité du scénario et la complexité technologique de l'univers dépeint, on ne peut s'empêcher de trouver dans le rythme du récit ou dans certaines attitudes des personnages une allure de déjà-vu. Mais bon, employer à son compte les codes d'un genre n'a jamais été préjudiciable tant que l'auteur sait s'en détacher pour créer son propre récit. Ce qui semble être le cas ici. Les personnages manquent tout de même d'un peu de profondeur, même si on sent vraiment que l'auteur a fait un effort de ce côté-là. Il manque quand même un petit quelque chose pour les rendre un peu plus vivants.
Peut-être que cela tient à ce qui constitue pour moi le plus grand défaut de ce livre : l'absence d'importance accordée à la forme. Certes le fond est étoffé, réfléchi, complexe (j'ai même peur que par la suite il ne le devienne un peu trop...). L'auteur tente de ne pas s'arrêter sur des déjà-vu et des banalités, il veut aller plus loin, slalome entre les platitudes, ne s'en sort pas trop mal, mais... Il manque un peu de littérature, si j'ose dire. J'ai cru avoir affaire à une traduction basique, si ce n'est au scénario d'un film : ça manquait d'un quelque chose qui transporte le lecteur, d'un style. Je n'ai pas pu me débarrasser de l'impression de lire un film, et cela m'a un peu gêné. Conservatisme ? Snobisme littéraire mal placé, cinéma-discrimination ? Que nenni, mais si le style était un condiment, je dirais que ce livre manquait cruellement de sel, bien que cela ne m'ait pas empêché de savourer son plat.
Enfin, Antonin Atger met en place un tas d'éléments, et semble ne pas oublier qu'il reviendra dessus plus tard, que tout trouvera son explication. Les rebondissements finaux ne sont pas totalement sortis du chapeau, tout semble avoir été pensé et construit. Je crains pourtant que la suite ne s'avère un peu trop bordélique, et que tous ces éléments ne nous mènent vers un immense imbroglio final, qu'en somme l'auteur n'aie été un peu trop ambitieux J'aurais peut-être préféré un récit plus condensé, où tout se résout en un seul tome (d'ailleurs divisé en trois parties déjà bien dodues), quitte à lui rajouter cent petites pages.
Graal, Tome 1 : Le Chevalier sans nom Graal, Tome 1 : Le Chevalier sans nom
Christian De Montella   
Une très bonne adaptation jeunesse de l'histoire de Lancelot, qui respecte bien l'imaginaire arthurien et les codes du roman courtois. Il manque pour cela justement peut-être d'un peu d'originalité, mais pour une éventuelle première plongée dans l'univers arthurien, la qualité est au rendez-vous ! L'emploi d'un vocabulaire par moment médiéval sans être complexe pour autant est le bienvenu.
La Brigade des cauchemars, Tome 2 : Nicolas La Brigade des cauchemars, Tome 2 : Nicolas
Franck Thilliez    Drac    Yomgui Dumont   
Un second tome tout aussi prenant et sombre que le premier. Sarah a intégré la brigade et le nouveau cas est très intéressant voir inquiétant. Une histoire bien menée avec une sacré révélation qui nous laisse sur notre faim.

par Oryana35
  • aller en page :
  • 1
  • 2