Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Milouchka : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
L'Étrange Bibliothèque L'Étrange Bibliothèque
Haruki Murakami    Kat Menschik   
Une nouvelle onirique magnifique avec ses airs de conte.
C'est un peu glauque mais aussi féerique, j'ai ressenti les mêmes sensations que en regardant Le voyage de Chihiro de Miyazaki ou encore d'être dans une ambiance à la Tim Burton.

Les dessins vectoriels qui accompagnent chaque chapitre sont très beau et apportent un vrai plus au récit, ce n'est pas juste pour faire chouette, l'histoire vous happe et comme c'est assez court (trop court ? Perso c'est mon regret car j'en aurais bien lu un court roman plutôt qu'une nouvelle) vous êtes embarqué pour le lire d'une traite et d'en ressortir avec des etoiles plein la tête.

Un Murakami en grande forme !

par Maks
La Boîte à musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient La Boîte à musique, Tome 1 : Bienvenue à Pandorient
Gijé    Carbone   
Bon.

C’est mignonnet.

Les dessins ne sont pas mauvais mais souffrent d’un huis clos prononcé, de cadrage plutôt serré et frustrent un peu : on nous explique qu’il existe un monde de ouf et on reste coincé dans une chambre ou un grenier… Dommage.

L’histoire se suit mais reste, de son côté, assez simpliste.
Et au final, quand on a terminé l’ouvrage, on reste un peu sur sa faim…
Georges, le monde et moi Georges, le monde et moi
Illana Cantin   
Entre le petit défi "tour du monde en livres" que je me suis lancée au mois d'août et la rentrée littéraire, je n'avais pas lu de romans Young Adult depuis presque deux mois ! Un comble quand on sait qu'il s'agit de mon domaine de prédilection et du rayon dont je m'occupe à la librairie où je travaille. Mais il faut dire aussi qu'aucune nouveauté ne m'attirait vraiment ces derniers temps...Toutes les récentes sorties dans ce genre littéraire ne me tentaient pas. Jusqu'à ce qu'une cliente me demande "Georges, le monde et moi" et que je retourne tous les cartons de la réserve pour le lui trouver. En lisant le résumé j'ai pensé "ça, ça pourrait me plaire". Et je ne me suis pas trompée !
Bon sang cette lecture à été totalement addictive ! Je n'arrivais pas à décrocher. Je voulais, je devais, continuer à lire pour connaître le destin des personnages exceptionnels créés par Illana Cantin.

Car le grande force de ce roman, c'est avant tout ses protagonistes. Plus que des personnages, je les ai vus comme des amis tant ils m'ont touchée et m'ont amusée. J'avais hâte de lire la fin pour tout savoir de leur histoire et en même temps j'avais peur de terminer ce roman car l'idée de les quitter me transpercait le coeur (non, j'exagère à peine). Commençons par Priam, le héros de ce roman. C'est un garçon qui m'a vraiment émue. Ce maniac du contrôle perd littéralement tous ses repères en tombant amoureux d'un autre garçon. À partir de là, commence pour lui une longue réflexion. Qui est-il vraiment ? L'auteure insiste sur le fait qu'il n'est pas forcément gay et j'ai trouvé ça très bien. Ma meilleure amie était très amoureuse d'une fille au lycée mais n'en a jamais aimé d'autres et n'est par la suite sortie qu'avec des garçons. Les filles ne l'intéressaient pas. C'était juste Elle. Ce roman m'a rappelé son histoire et m'a du coup un peu replongée dans mes propres années lycée. J'aurais aimé pouvoir soutenir Priam comme j'ai soutenue mon amie. Mais la remise en questions de Priam n'est pas seulement sexuelle et amoureuse. C'est toute sa vie qui bascule. Et à travers son parcours, le lecteur apprend lui aussi à réfléchir.
Parlons maintenant de Georges. Ah Georges ! J'aimerais qu'il aime les filles pour pouvoir sortir avec lui. Ou plutôt non, j'aimerais être un garçon pour pouvoir sortir avec Georges. C'est typiquement le genre de personnalités qui me fait craquer. Et ses jeux de mots...! Qu'est ce qu'il m'a fait rire ^^
J'ai aussi aimé leur petite bande d'amis bien sûr. Gabrielle et Charlotte, puis Thibault et Eliott. Ce dernier m'a particulièrement touché. On sent que c'est un grand enfant qui ne se maîtrise pas toujours. S'il se comporte comme un gros connard à un moment, il trouve le moyen de ravaler sa fierté et de faire son mea culpa. J'ai trouvé ça bien de montrer que tout le monde peut changer et que l'amitié la vraie, peut vaincre les préjugés. On ne dirait pas comme ça au depart, mais au final, Eliott apporte un message positif; on peut faire évoluer les mentalités.

L'autre force de ce roman c'est son style. Simple, sobre, réaliste. Il s'agit d'un roman français et ça se ressent. Pas de gros cliffhanger de malade, pas d'histoires tirées par les cheveux (bon, la "fausse disparition" de Georges peut être un peu. Mais passe encore), pas de romantisme exacerbé. "Georges, le monde et moi" est un roman très ancré dans la réalité. Il est d'autant plus facile de s'identifier à ces personnages qui nous paraissent accessibles. On pourrait facilement être potes avec eux. Je me suis promis de lire "Love Simon" qui traite également, mais d'une manière différente j'en conviens, de l'homosexualité chez les ados et du regard des autres, justement pour comparer le style américain et français. En général, le premier est un peu plus too-much sans vouloir la jouer chauvine. J'ai aussi trouvé très juste la manière dont l'auteure traite le passage de l'enfance à l'adolescence. Une fois de plus, elle fait preuve de beaucoup de justesse.

Bon aller, un petit élément négatif avant de conclure. Il en faut bien un ! Le seul reproche que je fais à ce livre, c'est la manière dont il traite, ou ne traite pas d'ailleurs, de la sexualité. [spoiler]Après tout, c'est une part essentielle d'une relation amoureuse, surtout à cet âge et j'aurais pensé que le sexe entre Priam et Georges serait plus abordé. Attention, je ne demandais pas des scènes super chaudes. Ce n'est pas de ça qu'il s'agit. Simplement, on sait qu'une première fois est un acte important et une autre étape dans le passage de l'adolescence à l'âge adulte. J'aurais voulu savoir comment Priam abordait cette première fois avec son petit ami, j'aurais aimé que ses pensées soient plus détaillées. Là, j'ai été un peu déçue de cette première fois expéditive qui tombe comme un cheveux sur la soupe. Ça ne collait pas avec le reste du roman. Voilà. [/spoiler]

"Georges, le monde et moi" est donc un énorme coup de coeur !!! C'est pour moi LE roman young adult de la rentrée et je recommande sa lecture à tout le monde ! Personnellement, il m'a fait du bien. Il m'a émue, il m'a fait rire. Et plus que tout, il m'a fait réfléchir !

par Saturna
Axios Axios
Jaclyn Osborn   
Ce livre ne vous laissera pas indemne. L’histoire d’Axios et d’Eryx est une histoire d’amour magnifique qui surpasse les règles strictes de Spartes, la guerre et même la mort elle même.

Axios c’est une histoire bouleversante mêlant grand amour, fraternité, plaçant la loyauté à un rang supérieur. Ce livre vous marquera au fer rouge, incontestablement.

Il n’a de cesse de nous remettre toujours en question, nous fait haïr ces temps anciens ou de nombreuses vies étaient injustement sacrifiées... ou l’on retirait des enfants aux bras de leurs mères pour les former à devenir des tueurs chevronnés. Des armes pour spartes. Des machines à combattre ne vivant que pour Spartes, se voyant interdire le droit de ressentir ses sentiments, sous peine de les faire passer pour des faibles. Des lâches. Cette injustice m’a pesé sur le cœur tout au long de ma lecture. J’ai pleuré pour tous ces enfants, ces hommes qui sont passés par la.

Pourtant au milieu de tout ça il y a Eryx et Axios, ils se sont trouvés à l’agogé durant leur enfance et ne se sont plus jamais quitté. Axios avec ses rêveries et son cœur tendre, et Eryx combattant émérite et fidèle à Spartes. Pourtant l’amour poussera ces deux hommes à outrepasser certaines règles. Pour rester ensemble. Toujours.

J’ai adoré chacun des personnages, des hommes de leur faction. Haden, Quill, Theon... ils étaient tous tellement soudés.

J’ai pleuré comme une madeleine à la fin de l’histoire, je m’y attendais, pourtant le lire m’a brisé le cœur.
Il va me falloir du temps pour me remettre. Tout comme à Haden.

Vous l’aurez compris, j’ai un Gros gros coup de cœur pour ce roman historique : c’est merveilleusement bien écrit ! Axios et Eryx, ainsi que leurs frères d’armes, garderont toujours une place particulière dans mon cœur, puissent-ils tous briller dans les étoiles à tout jamais. Ensemble. ❤️❤️❤️

par mounsch
Birthday Girl Birthday Girl
Kat Menschik    Haruki Murakami   
"A vingt ans, on ne vit plus tout à fait dans l'univers des contes de fées".

par Milouchka
Sorceline, Tome 1 : Un jour, je serai fantasticologue ! Sorceline, Tome 1 : Un jour, je serai fantasticologue !
Sylvia Douyé    Paola Antista   
Qu'attendez-vous pour lire cette BD ? Il n'y a pas de questions à se poser, foncez ! ;)

Je l'ai acheté pour 2 raisons :
- la couverture sublime qui a immédiatement attiré mon regard ! *^*
- le titre "un jour, je serai fantasticologue" !

Et pas une seule fois je n'ai été déçue de ma lecture ! Tout est parfait, et c'est sans doute la plus belle BD de ma collection !
La Fille du calligraphe La Fille du calligraphe
Caterina Zandonella   
La fille du calligraphe, encore un très beau livre à lire chez Marmaille & Compagnie. En premier lieu ce qui m’a attirée c’est sa reliure originale « à la bodinienne » trois partie coupée à vif et le dos recouvert de tissu noir, ce qui lui confère à la fois grâce et solidité. La couverture est évidé au niveau du cadre pour laissé apparaître le portrait de la jolie petite Menglu. Menglu, n’est pas douée pour écrire et quand on a un père calligraphe c’est plutôt embarrassant. Elle a beau faire son trait n’est pas aussi précis qu’il se devrait. Après avoir fait l’acquisition d’un pinceau magique, Menglu va se laisser emporter par la force du pinceau. Il lui suffira de tracer le mot Dragon pour que celui-ci apparaisse sous nos yeux, les écaillent noires se mettant en mouvement.

J'ai aimé

La reliure originale

l'encre de chine

le pinceau magique



C’est un très beau conte chinois sur le pouvoir des mots, l’imaginaire, et la confiance en soi. Il parlera certainement à l’enfant en apprentissage de l’écriture grande maternelle/CP. Puisqu’il montre que les barrières peuvent être surmontées et qu’on peut y arriver. Une leçon donnée sur des doubles pages graphiques et aquarellées. Les planches faites à l’encre de chine sont un plus et le dessin du dragon est très beau. Menglu est un personnage attachant et à ses côtés on se laisse vite entrainer vers de belles histoires entre mots et merveilles. Bonne lecture.
Le Bal des Poignards, Tome 1 : La Dague au Lys Rouge Le Bal des Poignards, Tome 1 : La Dague au Lys Rouge
Juliette Benzoni   
J'aime les romans historiques.Ils mélangent fantaisie et l'histoire avec un grand H.Celui-ci ne manque pas à la règle.Comme le dit isa5611,on est collé à l'histoire jusqu'au bout. on n'a qu'une envie,vite passer au second tome!
Cette pauvre Lorenza a beau être belle,elle attire sur elle le malheur.Et celui-ci ne l'épargne pas.
Intrigue dans l'intrigue de l'assassinat d'Henri IV,ce livre m'a poussée à aller rechercher plus de détails dans l'histoire de France.J'ai été voir quels personnages étaient réels et lesquels ne l'étaient pas...et si Lorenza avait vraiment existé???

par pika1171
La Reine des Neiges et autres contes La Reine des Neiges et autres contes
Hans Christian Andersen   
J'ai beaucoup aimé découvrir le conte original de la reine des neiges étant donné que je ne connaissais que la version de Disney jusqu'à présent. Ce conte est très différent de l'adaptation Disney et j'ai beaucoup aimé les valeurs et l'obstination de la petite Gerda.
Cet ouvrage contient également 4 autres petits contes et le dernier, qui se nomme "Les cygnes sauvages" m'a également beaucoup plu, je l'ai trouvé très beau et très original.

par SolenneLG
Ce soir je veillerai sur toi Ce soir je veillerai sur toi
Mary Higgins Clark    Carol Higgins Clark   
J'adore quand la mère et la fille écrive ensemble, je trouve leur écriture splendide. L'histoire est triste et attachante. J'ai eu la larme à l'oeil. J'ai dévoré ce livre en 1h tellement j'étais dedans