Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mimie-1 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Summer Games, Tome 2 : Sans limites Summer Games, Tome 2 : Sans limites
R. S. Grey   
Bon. Bon. Bon. Par où commencer avec cette lecture ? Le résumé m'a attirée avec ce milieu sportif et son résumé entre amour-haine. J'ai donc décidé de commencer par le premier tome que j'ai très vite abandonné... pfff, bonne plume mais histoire sans consistance avec une "rencontre" immédiate et des scènes "pré-enregistrées". Oui comme les rires en boites. Je ne parle même pas des phrases en portugais incorrectes, je n'ai pas insisté et je me suis dis que j'allais quand même laisser une chance avec le tome 2.

Jusqu'à la moitié, la lecture était sympa. Surtout le début, l'héroïne a une situation personnelle qui la montre comme quelqu'un de mature, une battante qui veut réussir. Une fois la rencontre avec le bellâtre... OMG, on se retrouve avec des scènes superficielles, de la fausse colère entre eux. Pourtant, ça avait bien commencé, le personnage masculin au départ est excellent, il a ce qu'il faut pour être un prof exigeant et charismatique de sorte à mettre en situation des moments de tension. Mais elle... elle se transforme en harpie jusqu'à devenir une espèce de femme enfant qui le teste, qui l'allume de façon vulgaire et pas du tout sensuel.

On a droit à une scène à trois qui sort de nulle part... ce serait un rêve, j'aurais dis why not pour le fantasme mais là, ça part dans un trip complètement différent du démarrage. On a a faire à deux bouquins en faite : une romance contemporaine et une romance porno-érotique dans la deuxième partie ; à des personnalités changés sans matière, limite skyzo. Il n'est question que de baise, de dialogues par la suite crus ou colériques. Elle est devenue antipathique et tête à claque. Lui à la moitié devient un trou du cul.

Et la fin ? Oh, c'est niais... tant de clichés, tant d'inconstance dans la création de ses personnage... qu'est ce qui s'est passé dans la tête de R.S Grey ! Ce livre plaira si vous êtes amateurs de moments chauds et de personnages en recherche. Il y a aussi de très belles descriptions dans l'entrainement, la dynamique de groupe apportée par le reste du groupe d'amie est sympa et tient ainsi en partie ce tome. Je ne sais pas si je retenterais un de ces livres par contre, j'avoue avoir été déçue parce que le début était prometteur et la plume bien dosée, mais je ne suis pas intéressée par la superficialité.

par LLyza
Clipped Wings, tome 1 : Bad Boy Clipped Wings, tome 1 : Bad Boy
Helena Hunting   
Voilà un livre comme je les aime !

Ce n'est certainement pas l'histoire du siècle, ce n'est pas de la grande littérature, l'intrigue n'est pas la plus haletante, la relation amoureuse n'est pas des plus romantiques mais pourtant, Clipped Wings (je préfère le titre anglais au titre français) a su me captiver. Je n'arrivais que très rarement à décrocher tellement j'étais dans l'histoire de Tenley et Hayden.

Les personnages sont attachants et les "méchants" donnent vraiment envie de leur taper dessus (plus particulièrement Trey et Sienna). Tenley est à la fois fragile et incroyablement forte, c'est pour ça que j'ai vraiment aimé son rôle. Elle est profondément meurtrie par son passé mais en présence de Hayden, elle arrive à revive et j'ai trouvé ça très beau. Les scènes avec ces deux-là m'ont touché, même si comme je l'ai dit, leur relation n'est pas d'un romantisme fou ! Quant à Hayden, j'adore. Torturé, plein de tatouage et autres piercings, c'est le "Bad Boy" a l'état pur et pourtant, on arrive à s'attacher à lui. Son passé aussi est éprouvant et on éprouve très vite de la compassion pour ces deux âmes brisées.

Il n'y a pas forcément d'intrigue. Tout tourne autour de la relation entre Hayden et Tenley, ainsi que le tatouage de cette dernière (très beau tatoo d'ailleurs !). Mais personnellement, moi qui n'aime pas quand c'est uniquement concentré sur le couple, je n'ai pas vu les chapitres passés. Ca se lit rapidement, le rythme n'est pas lent et bien qu'il ne se passe pas grand chose, j'avais toujours envie de tourner la page pour voir la suite. Je suis fan de ce couple torturé !

La fin, en revanche, m'a fait grincer des dents. Je ne savais absolument pas qu'il y aurait une suite en commençant le bouquin et quelle surprise ça a été en lisant les deux derniers chapitres. Une seule chose ressort de moi : A QUAND LA SUITE ???

En bref, un roman simple, sans prétention mais qui accroche de par ces deux personnages touchants et complètement détruits. On a envie de les pousser l'un vers l'autre, qu'ils se dévoilent encore plus et qu'ils vivent heureux pour toujours... Mais est-ce que ce sera le cas ? Vivement le tome 2 !

Or : 8/10

par SmallBab
Stage Dive, tome 4 : Slow Stage Dive, tome 4 : Slow
Kylie Scott   
Lu en VO

C'est avec un peu de tristesse que j'ai entamé la lecture de ce quatrième tome car je savais qu'il serait le dernier. Consacré à Ben, le bassiste et Lizzie la soeur d'Anne, il tient toutes ses promesses. On a vu s'ébaucher leur histoire dans le tome 2 et j'étais curieuse de voir comment Kylie Scott allait la développer. Et une fois de plus, l'auteur a su me surprendre.

Ben est le membre le moins charismatique du groupe, celui qui n'offrait guère de motifs de rêver. Toujours un peu en retrait, il est celui qu'on a le moins vu. Moins connu médiatiquement car ses frasques n'ont jamais défrayé la chronique, il ne vit que pour et par la musique, ses potes, la bière et les femmes (qui ne font que passer dans son lit). Le tout dans cet ordre. Lizzie, la jeune soeur d'Anne a toujours eu un faible pour Ben, le rencontrer "pour de vrai" la fera tomber définitivement amoureuse. Mais voilà, Anne puis Mal décident que Lizzie est "intouchable" (un rappel de la règle tacite qui veut qu'on ne touche pas aux soeurs des meilleurs amis) et voilà la romance mort-née. Mais Lizzie en fan absolue et amoureuse n'aura de cesse de la faire renaître. Une nuit et une fois et tout volera en éclats ébranlant le groupe.

Ce roman comme les trois autres démarre sur les chapeaux de roues avec une scène d'ouverture particulièrement réussie. La suite est un long flash back qui raconte comment Ben et Lizzie en sont arrivés là avant d'enchaîner sur la construction d'une difficile relation. Comme Lead, le roman est peut-être moins drôle et plus axé sur la psychologie des deux héros. Dans ce quatrième roman, Kylie Scott évite le piège de la redite en proposant intrigue et structure narrative très différentes des trois premiers romans. Alors même si il est moins flamboyant et moins drôle que les deux premiers, moins émouvant que le troisième, Deep offre cependant une très belle histoire d'amour avec deux héros qui toucheront ou agaceront tour à tour mais ne laisseront jamais indifférent.

C'est en beauté et à regret que j'ai quitté l'univers des Stage DIve, heureuse d'avoir découvert un auteur qui a su me séduire en faisant vibrer différentes cordes en moi et c'est avec impatience que j'attends la publication de sa prochaine série, spin-off de Stage Dive. Pourvu que l'attente ne soit pas trop longue...

Sweet Home, Tome 1 Sweet Home, Tome 1
Tillie Cole   
Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé. J'avais découvert Tillie Cole avec "mille baisers pour un garçon" ou j'avais versé toute les larmes de mon corps - et d'ailleurs en diamant dans ma biblio - mais Sweet Home n'est clairement pas a la hauteur de ce que j'avais déjà lu d'elle.

Déjà Molly bien que mignonne, est une Mary Sue en puissance, orpheline, gentille douce parfaite et tout le tralala. Rome est un stereotype de bad boy finalement pas si bad que ça parce qu'il souffre. je parle meme pas de Shelly, copier/coller des garces habituelles de series B qui a leur dernière année de fac se comporte encore comme les reines de lycée. en fait les personnages que j'ai trouvé les plus intéressant c'était Cass, Lexi et Austin. c'est ceux qu'on voit le moins pourtant.

Je suis vraiment désolée pour ceux qui ont aimé le livre d'avoir un avis si tranché, surtout que je suis non plus mauvais public mais tout était cousu de fil blanc, prévisible a outrance. et surtout, j'ai eu un problème avec rome, il n'est pas seulement dominateur il est surtout irrespectueux, il parle vraiment mal a Molly parfois et ma foi, elle a l'air d'aimer ça. Molly qui d'ailleurs, pour une femme "mature" pique des crises sans avoir toutes les informations ou joue les moralisatrice a tout bout de champ.
l'histoire des parents je l'ai trouvé également un peu grosse aussi, vraiment très drama et à mon sens y avait plein d'autres solutions pour Rome s'il le voulait vraiment, pour échapper à tout ça. et le dénouement final était affreusement prévisible.

j'avais découvert (et aimé) Tillie Cole avec le livre "mille baisers pour un garçon" mais Sweet Home n'est pas a la hauteur de ce qu'elle avait pu écrire, et c'est sans doute la romance inspiré de Romeo et Juliette la moins bien que j'ai lu jusqu'ici,j'ai été très déçue.

par sorello
Dive Bar, Tome 1 : Dirty Dive Bar, Tome 1 : Dirty
Kylie Scott   
(mon tout premier commentaire)

Tout d'abord j’adore le style Kylie Scott. J'avais beaucoup appréciée la série Stage Dive. Mais alors là...??!!! Qu'elle surprise! j'ai tellement rie! Je l'ai avalé en une après-midi!

Lydia, juste mon alter-ego. Je me suis retrouvé beaucoup en elle. De la répartie, drôle, pas sûre d'elle, puis POUF elle prends son envole. Je confirme personnage addictif.

Vaughan, que dire de plus? Un héro tout ce qu'il y a plus d’adorable. Tourmenté, bien sûre (sinon ça ne serait pas drôle), mais surtout beaucoup moins cliché que certaines autres rock star. Il a un gros problème avec les poitrines!

[spoiler]Et puis quel plaisir de retrouver Malcom à la fin du livre. Cette tête blonde est toujours à mourir de rire![/spoiler]

Très heureuse de ne pas être tombé dans des clichés connus des romans à l'eau de rose. L'auteur à su nous faire remettre en doute le coup de foudre. Ils prennent leur temps, bien sur c'est pimentés par de jolies scènes comiques, mais c'est un peu pour résumer "pour l'instant ça marche, même si ça ne fait pas longtemps, mais on verra après. Mais le plus important c'est d'être ensemble".

Que dire de plus sans spoiler?! LISEZ-LE!!!

par cecylwood
Night Owl, Tome 2 : Last Light Night Owl, Tome 2 : Last Light
M. Pierce   
La première partie n'est pas forcément la plus palpitante. Tant qu'Hannah et Matt sont séparés, le charme est rompu. Eh oui, pour qu'il y ait des étincelles, il faut qu'Hannah et Matt soient ensemble.Le début m'a donc semblé longuet, et j'ai même fait plusieurs pauses.

Mais, mais, mais... au fil des pages, l'histoire s'étoffe ! Elle prend en puissance ! Elle nous dévore de l'intérieur ! Je me suis prise dans cet imbroglio de mensonges, dans la tourmente de Matt et l'impuissance d'Hannah.
J'ai adoré la tournure qu'a pris les événements. Certes, je n'ai pas compris Matt et ses perpétuels mensonges, mais qui comprend Matt ?! Ce mec est tellement barré que je n'essaye même pas de le comprendre. Ce n'est pas un personnage que je porte dans mon cœur, il n'est pas attachant (enfin selon moi) mais il dégage un truc si puissant, qu'il me fait vibrer jusqu'aux orteils !

Night Owl se distingue vraiment des autres romances érotiques.
En plus de la trame que je trouve rondement bien menée et très originale, il y a le fait que l'auteur soit le héros et l'un des narrateurs de cette histoire. M. Pierce se met en scène, ce n'est tout de même pas banal !
Et puis, à côté de ça, il y a aussi toutes ces scènes de sexe. Pfiouuuuuuu c'est un brasier dans la culotte ! C'est torride, cru et sans censure (Matt n'est pas le genre d'homme à se censurer)... C'est hautement érotique et sublimement fait. Sans aucune redondance, chaque scène est délicieusement sensuelle, elle émoustille et nous rend toute chose.

En bref ? Après un départ diesel, Last Ligth nous plonge au cœur d'une tourmente qui nous prend aux tripes. Il nous entraîne, au fil des pages, dans un tourbillon d'émotions d'une intense sensualité.

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/11/night-owl-saison-2-last-light-de-m.html
Stage Dive, tome 3 : Sing Stage Dive, tome 3 : Sing
Kylie Scott   
Lu en VO

Malgré une lecture que j'ai trouvée moins aisée que les deux premiers, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. La faute à un Jimmy que je n'avais guère trouvé sympathique. Dans le premier, il était franchement odieux et dans le deuxième à peine supportable. Alors, me le rendre sympathique s'apparentait à "Mission Impossible". Je n'aurais pas dû douter de Kylie Scott ! Après le "solaire" Mal que j'ai positivement adoré, l'auteur est parvenue à me faire aimer Jimmy que j'avais positivement détesté avant...

Dieu sait que les héros torturés ne sont guère ma tasse de thé. Bon, je ne dédaigne pas à l'occasion un héros à l'âme blessée, un héros de guerre atteint d'un syndrome post-traumatique ne me fait pas peur mais bon, Jimmy c'était cela puissance 10 et à vrai dire cela me rebutait plus qu'autre chose. Un ex-toxico, ex-alcoolo,ex-accro au sexe, renfrogné, sarcastique, arrogant, en un mot odieux question héros aimable on a fait mieux ! Et malgré tout, en quelques scènes, Jimmy a su toucher mon coeur tout en étant et en faisant ce qu'il faisait le mieux : du Jimmy !

Face à un tel héros, il fallait une personnalité féminine qui ait du répondant et Lena n'en manque pas. Dès les premières pages, le ton est donné et Jimmy, l'innocent, aurait dû se méfier : Lena ne se laissera pas faire. Elle semble être la seule à comprendre qui se cache derrière le masque qu'arbore en permanence Jimmy. Elle seule semble voir l'homme qui ne s'est jamais remis de son enfance saccagée, de sa relation toxique avec sa mère, des secrets qu'il a profondément enfouis. Lena elle aussi a ses propres blessures mais à l'inverse de Jimmy, elle a su en faire une force.

Avec de tels héros, le roman ne pouvait qu'être plus sombre sans toutefois que le rire ne s'invite régulièrement. Les échanges vifs entre Lena et Jimmy, les apparitions de Mal, toujours aussi déjanté, des péripéties du haut plus haut comique viennent alléger une intrigue qui pourrait facilement virer au tragique. Les derniers chapitres sont intenses et poignants. Les échanges se font plus tendus et l'ultime confrontation avant la rupture entre Lena et Jimmy est des plus violentes...avant une réconciliation qui a comblé mon petit coeur.

Alors oui, le roman est nettement moins drôle que les deux premiers, beaucoup plus sombre mais il y gagne en profondeur. Après nous avoir fait beaucoup rire dans les deux premiers romans, Kylie Scott fait vibrer la corde de l'émotion avec brio. Au fil de ses romans, Kylie Scott dévoile un talent rare et fait d'elle un auteur à découvrir mais surtout à suivre absolument.

Close-Up, Tome 2 : Inoubliable Josh Close-Up, Tome 2 : Inoubliable Josh
Jane Devreaux   
CE TOME AURAIT PU ,AUSSI S'INTITULER:

" IMPITOYABLE SANDRE"

Toujours aussi addictif ,surtout dans la seconde partie du roman qui nous amène quelques années plus tard.

J'ai adore les deux personnages ,chacun pour des raisons différentes,mais franchement, par moment,j'avais envie de secouer Sandre,de lui hurler dessus et de lui dire:"Quoi? qu'est ce que tu veux au final,qu'il meurt pour qu'enfin tu réalise que c'est LUI ,que ça toujours était LUI et que ça sera toujours LUI."
Je comprends cette hantise ,cette terreur qu'elle a au fond de ses tripes,de s'attacher, de se dévoiler et de se donner pour au final ,être abandonnée et trahie comme l'on fait ses parents.Mais si Josh avait du l'abandonner ,il ne serait pas encore présent à ses côtes 8 ans après .Mon dieu toutes femmes rêvent d'être aimées aussi passionnément que Josh peut aimer Sandre.

Quelle atroce souffrance ,quel déchirement ,il ressent à chaque refus de sa rebelle de lui appartenir corps, cœur et âme même si elle lui appartient déjà depuis longtemps ,bien qu'elle refuse de se l'avouer.Leur amour est passionnel et explosif,leur attirance et leur besoin l'un de l'autre est quasi vital.

L' écriture est fluide,l'histoire très belle et très addictive.les dialogues et certaines répliques sont toujours aussi caustiques et hilarantes.Un beau roman
Another Story of Bad Boys, Épisode 2 Another Story of Bad Boys, Épisode 2
Mathilde Aloha   
Très bonne saga super addictive. Je rejoins certain commentaire concernant une suite car il nous manque des réponses concernant : [spoiler]le couple d'Evan et Grace, le couple Rafael et Elena ainsi que l'évolution de Cameron et Lily surtout la séparation qui s'annonce être dur pendant son stage [/spoiler] En tout cas je recommande vraiment cette saga. On s'attache autant au personnage principaux qu'aux personnages secondaires.

par alicia07
Pucked, Tome 1 : Hard Boy Pucked, Tome 1 : Hard Boy
Helena Hunting   
Je suis un peu déçue par ma lecture... J'ai même plutôt survolée que réellement lu la fin de l'histoire.
Certain moment cocasse m'on fait rire au éclat mais je trouvais que leur histoire tournait un peu en rond et les scènes de sexe sont vraiment trop présente et répétitive...
Alex n'est pas assez sur de lui "Est-ce que je peux, Est ce que tu aimes" et j'en passe il ne ma pas du tout séduite. Violet elle est déjanté mais pareille elle ne m'a pas convaincu.
Après leurs fixettes sur le Castor de Violet ou sur l'énorme "attribut" d'Alex ma rapidement gonflé, pareil pour la vulgarité du langage en général !


par meliaa