Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MimieJo : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
A pas de chat... A pas de chat...
Helen Brown   
je dois dire que je suis agréablement surprise pas ce livre
- tout d'abord on parle de la maladie et de la mort thème assez parlant pour chacun d'entre nous on y aborde aussi les sujet d'une remission on est parfois aussi peinée car Helen est un personnage attachant
- deuxièmement l'achat d'un animal qu'on ne fait pas sans reflechir et oui !!!
troisièmement on y aborde les relations mères filles qui peuvent parfois être très complexe .
sinon c'est un très bon livre ou on passe par de belle émotion on s'attache à tous les personnages même notre petit fou de jonah qui comme on peut le voir tout le long de l'histoire aide comme il peut une famille dans le besoin .
je recommande ce livre
Abandonnée ! Abandonnée !
Judy Westwater   
L’enfance de Judy
Un témoignage poignant touchant Judy une enfant courageuse pleine de vie qui veut sans sortir coute que coute. Un témoignage qui vous fera pleurer et qui vous fera prendre conscience de la vie d’enfants maltraité. Une histoire que tous le monde devrait lire, une histoire qui pourrait faire parti des livres étudié au collège. Seul petit bémol certains passages sont mal traduits.
Afin que nul ne meure Afin que nul ne meure
Frank Gill Slaughter   
Grand épisode de ce qu'on appellerait maintenant "La saga du docteur Warren" : bons sentiments, amour passionné et dévouement ! Intéressant.
Amande Amande
Henri Evans   
De son vrai nom, Armande de Breuil. Vivant à Versailles auprès de son père, secrétaire du Grand Ecuyer de France. Quinze ans. Belle, convoitée par les deux sexes, aussi habile à cheval qu'avec une épée, elle va affirmer une liberté intrépide jusqu'au scandale avant de devenir, beaucoup plus tard, sous le nom de Mademoiselle de Maupin, une comédienne célèbre. A travers d'incroyables aventures, presque toutes vraies, de Versailles à Paris, à Lyon, à Marseille, sur cette Côte qui est déjà d'Azur, dans les Alpes déjà blanches, nous suivons les enfances d'Amande mordant à belles dents dans les fruits défendus.
Puis nous redescendons avec elle dans les marais de la vie sociale, vers l'or ou le cachot, ou peut-être le bûcher, et jusqu'au suprême affrontement avec les puissances, d'où elle émergera adulte, sachant la seule chose qui mérite d'être sue : Aimer n'est pas posséder, mais être avec.

par Nyselia
Amères récoltes Amères récoltes
Jacques Mazeau   
Comme tous les jours depuis le début du mois, Colliard écoutait la radio. Dès qu'il en avait fini avec un patient, et avant de prendre le suivant, il se précipitait à l'étage et écoutait les dernières nouvelles.
Aujourd'hui, alors que la journée tirait à sa fin, son cabinet était vide. Les Allemands venaient d'investir la ville.
De la pièce de consultation où il se tenait, il pouvait entendre une canonnade lointaine, des tirs d'armes automatiques, des cris. Au début, par curiosité, il avait ouvert la porte qui donnait sur la place de la mairie, mais il était vite rentré, de peur de prendre une balle perdue.
Bien que cela l'ulcérât, il se disait que les affrontements ne dureraient pas longtemps. L'armée française était en déroute. La veille, le Maréchal avait annoncé de sa voix chevrotante qu'il fallait cesser le combat et qu'il avait demandé à l'adversaire les moyens de mettre un terme aux hostilités... Autant dire que tout était fini !
Il pensa à Emma, Margot et aux enfants. À La Vernière, ils ne devaient guère être en danger. Les Allemands étaient trop occupés à réduire ici les poches de résistance pour aller investir les fermes alentour. Il se demanda comment les rejoindre. Les routes devaient être encombrées de transports militaires. Il décida d'attendre.
Soudain, il entendit une cavalcade dans la rue, des cris, puis des coups de feu. Il quitta son siège pour s'approcher de la fenêtre, en demeurant à couvert.
Des soldats français traversaient la place en courant et se dirigeaient vers la Loire. Des civils se mettaient à l'abri sous des portes cochères. Parmi eux, il reconnut Mme Vernet, l'une de ses patientes, qui serrait contre elle son jeune fils.
Il s'apprêtait à sortir pour lui faire signe de le rejoindre, quand on tambourina à la porte du cabinet. La poignée bougeait. On tentait d'ouvrir. Il se précipita et déverrouilla. Un adolescent, fusil de chasse à la main, s'écroula sur le sol carrelé, la chemise ensanglantée.
Colliard referma, puis porta l'adolescent gémissant jusqu'à la table d'opération. Rapide et précis, Colliard lui ôta sa chemise et son pantalon, puis commença à l'ausculter.
L'état du gamin était rassurant. Il n'avait reçu qu'une seule balle, sur le haut de l'épaule droite. La plaie saignait abondamment, mais ce n'était pas grave. La clavicule n'était même pas brisée. Il était choqué, rien de plus.
Il lui fit une piqûre pour empêcher une possible infection, puis nettoya la blessure, assez nette puisque la balle était ressortie. Il stoppa l'hémorragie puis confectionna un pansement. Épuisée, la victime avait sombré dans un sommeil comateux.
Les nerfs en pelote, Colliard monta à l'étage, où il avala un alcool de poire, puis redescendit. Il ramassa le fusil avec répugnance - il détestait les armes - et le dissimula dans l'armoire du cabinet, derrière les dossiers de ses patients.
Il jeta un oeil sur le garçon, toujours inconscient. Il se demanda quoi faire. Rentrer seul serait déjà compliqué, alors, avec un blessé...

par x-Key
America, Tome 1 : La Treizième Colonie America, Tome 1 : La Treizième Colonie
Romain Sardou   
j'ai adoré ce livre qui nous fait voyager dans le temps et l'espace. Le fait de ne pas développer outre mesure le contexte historique apporte de la fluidité à la lecture. Le passage sur la prison du Fleet est vraiment émouvant. Le fait d'être une prison à titre lucratif ouvre la porte aux abominations et à la corruption. Quant aux personnages ils sont si bien décrits qu'on ne peut que les aimer, les haïr ou les plaindre. La vision humanitaire, philantropique qui se veut la base de la création de la 13ème colonie est un beau rêve mais... la suite dans le tome 2
Angélina, Tome 2 : Le temps des délivrances Angélina, Tome 2 : Le temps des délivrances
Marie-Bernadette Dupuy   
J'ai adoré ce tome. Les relations des personnages sont plus travaillé et les moments entre Luigi et Angélina m'ont fait rire, pleurer. Une série formidable à lire !
Angélina, Tome 1 : Les Mains de la vie Angélina, Tome 1 : Les Mains de la vie
Marie-Bernadette Dupuy   
J'adore cette série ! Marie Bernadette Dupuy ne m'a pas déçue, l'histoire est juste superbe !
Angélina, Tome 3 : Le souffle de l'aurore Angélina, Tome 3 : Le souffle de l'aurore
Marie-Bernadette Dupuy   
Suite et fin des aventures d'Angélina, sage femme pendant la 3ème République.............Les naissances se succèdent avec leurs lots de douleurs et parfois d'infanticide..Mais la plupart du temps quelle joie pour les parents!!!!!!!......La césarienne n'en est qu'à ses débuts:l'enfant trop gros peut être découpé au scalpel dans le ventre de la mère pour le sortir. Il est privilégié de sauver l'enfant à la mère si les deux sont en danger
L'état et la religion condamnent l'avortement............Pourtant quelques personnages apportent un air nouveau et osent affronter les idées en vigueur..........Roman agréable rempli d'amour et de tendresse que je vous recommande!!!

par SARA81
Écoute-nous Écoute-nous
Liz Coley   
En voilà un thriller haletant !
A peine commencé, les pages défilent à toute allure. Chaque rebondissement nous pousse à poursuivre la lecture pour enfin découvrir ce qu'a bien pu traverser Angie durant ces trois années de captivité...
L'horreur. Pour survivre, elle a développé une technique bien à elle. Et si cet enlèvement levait le voile sur un autre lourd secret ?
Un roman qui se lit d'une traite.

par Moustik