Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MinaPumpkin : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Sorcières du clan du Nord, Tome 1 : Le Sortilège de minuit Les Sorcières du clan du Nord, Tome 1 : Le Sortilège de minuit
Irena Brignull   
https://merveilles-livresques.fr/les-sorcieres-du-clan-du-nord-direna-brignull/

J’ai beaucoup aimé ma lecture et ma découverte de l’univers d’Irina Brignull. L’univers de l’autrice fonctionne sur une opposition constante entre le monde des “sorcières” et celui des “ivraies” (des moldus quoi). Nous découvrons d’abord le monde des sorcières, leur clan et leur mode de vie à travers le personnage de Clarée. En parallèle, nous nous immisçons dans la vie difficile de Poppy, simple humaine, quoique… Leur rencontre va marquer le début du roman, surtout que les sorcières ne sont pas censées se lier aux humains, et encore moins révéler leur véritable nature.

Démarre alors une très belle amitié, qui va vraiment être un des piliers du roman et de l’intrigue. Toute l’histoire tourne autour de ces deux adolescentes, qui sont au cœur du futur des sorcières du clan du nord. Leur amitié et les interdits qu’elles transgressent en devenant amies et en échangeant leurs connaissances vont être très importantes pour la suite. Au côtés de Poppy et de Clarée, nous allons découvrir un peu plus le clan des sorcières et tout l’apanage de sortilèges et de potions. C’est assez immersif, on s’imagine vraiment vivant au sein de cette communauté féminine. Les intrigues un peu politiques avec d’autres clans vont aussi venir s’immiscer dans l’histoire. Néanmoins, ce premier tome est finalement assez introductif. On découvre l’univers et la sorcellerie. Le gros de l’aventure viendra après. La romance tient également une part importante dans l’histoire, c’est un peu décevant par moment car on voit venir les choses de loin, mais bon… À voir, ce que cela donnera dans le tome 2.

Même si c’est un roman jeunesse / ado, certains passages sont assez violents et durs. Ils reflètent vraiment ce monde de sorcières, avec de “vraies” sorcières qui vivent à la dure dans leur coin. Ce n’est pas de la magie à paillettes quoi. J’ai adoré découvrir le fonctionnement de la magie de cet univers avec Poppy et Clarée.

Ces deux adolescentes, amies, sont au centre du roman. Chacune envie la vie de l’autre et ne se sent pas à sa place dans son monde. En échangeant leur connaissances, elles se prêtent chacune à vivre libre d’être elles-mêmes. Il y a un certain déséquilibre entre les deux personnages. Clarée est douce, gentille, mais assez insignifiante. J’ai trouvé que son personnage manquait d’utilité dans l’intrigue, mais elle peut aussi se dévoiler dans la suite. Poppy est extrêmement plus intéressante. C’est un personnage profondément cynique, déjà tourmenté par beaucoup de choses et elle cache de nombreux talents. J’ai hâte de voir comment son personnage évoluera. Le seul point négatif que je retiendrai et ce semblant de triangle amoureux. J’ai du mal à voir où l’autrice veut en venir, enfin si, je vois très bien justement et ça m’embête que ce soit si simple. J’ai peur que le personnage en question ne serve qu’à cela et que ce soit assez vain…

En bref, j’ai beaucoup aimé ce premier tome des sorcières du clan du nord. Même s’il peut paraître assez introductif, la découverte de l’univers de la sorcellerie est vraiment prenante ! J’ai hâte de lire la suite.

par Sphinxou
Les Sorcières du clan du Nord, Tome 2 : La reine captive Les Sorcières du clan du Nord, Tome 2 : La reine captive
Irena Brignull   
Un début qui laisse encore un peu penser à une histoire enfantine... Mais une suite qui plonge dans un contexte tout à fait original qui se démarque des histoires de ce genre.
On retrouve Poppy, Clarée et Léo mais aussi d'autres personnages qui ont tous leur importance.
Toute l'histoire est belle, douce et émouvante. Si elle devait être une couleur elle serait pastel. Tous les chapitres mènent à une fin qu'on pense deviner mais qui en surprendrait plus d'un, j'en suis convaincue.
La conclusion est triste mais originale, je reconnais bien là le genre d'émotions et de choix présents dans le film le Petit Prince auquel à participer l'auteure. Là où certains auteurs auraient choisi la vengeance, la passion, la violence, Irena Brignull a choisi le pardon. Et c'est ce qui fait l'originalité et la beauté de ces deux tomes et rend cette histoire pas uniquement pour les enfants.

par doubleH