Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mine1205 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Haru wo Daiteita, tome 11 Haru wo Daiteita, tome 11
Youka Nitta   
Ouah! Que dire de plus de ce tome mis à part le fait qu'il est phénoménal! L'histoire avance bien et on a le droit à un tome mouvementé et plein d'émotions. Les personnages vont exacerber leurs sentiments et certaines choses vont enfin se régler... Le couple d'Iwaki et de Kato est vraiment mignon et on voit toujours la tendresse et la complicité qu'il y a entre eux. Avec la fin du tournage de Fuyu no semi, les personnages vont un peu plus prendre soin d'eux. [spoiler]Ainsi, la situation embarrassante dans laquelle ils se trouvaient à cause de Miyasaka est enfin résolu. Il s'est rendu compte après de nombreuses manigances de la part d'Iwaki et de Onozuka.... En effet, ils lui auront fait comprendre qu'il avait tenté de briser un couple heureux et lié. Et dire qu'Iwaki voulait céder à ses avances... Heureusement qu'il en a parlé avec Kato. [/spoiler] En tout cas je suis vraiment contente de cette fin et c'est vraiment un manga super, avec de magnifiques graphismes et une histoire poignante et captivante. Un manga très agréable à lire, intéressant et tout le reste. Les sentiments des personnages sont bien mis en avant et décortiqués, ce qui nous permet de mieux rentrer dans la psychologie des personnages. Bref, un tome sublime.

par elana55
Maxime et Bruce : Il ou elle ? Maxime et Bruce : Il ou elle ?
V. D. Prin   
Maxime et Alice sont des amis inséparables depuis longtemps. Maxime doit trouver un boulot d’été pour financer ses études mais n’est pas emballé de faire encore le serveur. Quand Alice lui propose de passer 2 mois en Bretagne pour garder ses frères jumeaux logeant chez son oncle Bruce, il accepte après avoir hésité puisque Bruce est gay et ne souhaite pas de baby-sitter homme. Grâce à son côté androgyne, Alice transforme Maxime en Marine. Bruce, un homo pur et dur en couple, ne comprend pas pourquoi il est tant attiré par une femme et Maxime, homo également, doit faire attention et rester loin de Bruce qui l’attire comme un aimant... Une romance M/M sympa notamment la première partie quand Maxime se fait passer pour Marine. J’aurai aimé encore plus de scènes cocasses. Un bon moment.

par Folize
Texas, Tome 1 : Texas Sauvage Texas, Tome 1 : Texas Sauvage
Sara York   
Ce premier tome de la série qui comprend déjà 6 volumes sert à la mise en place des personnages et du contexte puisque tous les tomes suivants auront des héros étroitement liés aux deux personnages principaux Lane et Gresh. Cette romance est à prendre comme une délicieuse sucrerie avec des cowboys sexy mais il faut reconnaitre que dans ce premier opus Sara York a laissé son goût pour la « bluette » diriger sa plume. Même si nos deux personnages principaux ne sont pas parfaitement lisses, l’auteure a très peu approfondi leurs caractères, pour nous régaler certes de scènes sexuelles nombreuses et très chaudes, mais faisant l’impasse sur l’intrigue qui aurait pu être un peu plus développée.

Lane Daniels est contremaitre dans le Ranch Crazy Hills depuis quelques années, c’est le cowboy traditionnel aimant son travail mais ne dédaignant pas profiter d’une bonne bière avec ses employés. La seule chose qu’il évite c’est de sortir en ville avec eux lorsqu’ils partent à la chasse aux filles, sport qui ne l’intéresse pas du tout et pour cause Lane a une nette préférence pour les hommes. Le problème c’est qu’au Texas, être homosexuel n’est pas bien vue voir dangereux car dans ce monde viril, préférer les hommes pourrait non seulement le conduire à perdre son travail mais être mis au banc de la communauté. Alors, en dehors de virées très discrètes dans les bars gays éloignés de la ville, il dissimule son orientation sexuelle, si la plupart du temps il n’a aucun souci pour le faire, lorsqu’il est en face de son patron Gresh Hamilton il perd toutes ces défenses. Celui-ci, riche héritier est loin d’être insensible au contremaitre mais n’étant pas sûr des goûts de Lane n’a jamais essayé quoi que ce soit jusqu’au jour où pour en avoir le cœur net il organise un rendez-vous.

Cette soirée va être le début d’une liaison passionnée entre les deux hommes mais vite entravée par les problèmes personnels de chacun, puis de l’arrivée d’un très séduisant médecin, Riley, qui va très vite faire des avances à Lane au grand dam de Gresh. Et c’est là que ce premier tome perd un peu de son intérêt car au lieu d’exploiter le passé de Lane, la relation conflictuelle de Gresh avec son père où les problèmes qu’engendrent une relation entre deux hommes dans cette région, l’auteure nous offre une sorte de « Dallas » gentillet. Heureusement, un petit coup de théâtre suivi d’un « happy end » relance le récit, et partant du principe que cette histoire sert surtout d’introduction à la série, je n’ai pas boudé mon plaisir.



par samba
Texas, Tome 2 : Texas Indompté Texas, Tome 2 : Texas Indompté
Sara York   
Un sympathique moment de lecture, dans la même veine légère, chaude et sexy que Texas sauvage, avec les même travers également (manque de profondeur et excès de facilités) . Riley, le beau médecin passionné qui avait tenté de séduire Lane, se remet doucement de sa déception sentimentale quand il rencontre Connor dans des circonstances assez extrêmes. Les deux hommes se retrouvent deux mois plus tard près d'un étang, et c'est l'embrasement des sens. Très vite (trop vite !) une relation sérieuse et intense se noue. Mais Connor a quelques traumatismes sentimentaux à dépasser pour faire confiance à son partenaire, qu'il s'agisse de son envie d'être soumis au lit ou de sa jalousie irraisonnée vis à vis de Lane. Sans compter la difficulté pour les deux hommes de concilier des emplois du temps parfois incompatibles, l'enquête de Connor pour essayer de retrouver son coéquipier disparu, et une certaine ambiguîté perturbante dans l'amitié de Lane et Gresh. Le rythme est rapide, le sexe très érotique, Riley est bien plus sympathique que dans le premier tome, Connor touchant avec ses doutes. L'arrivée d'Eric, le coéquipier kidnappé et torturé, blessé, troublé, apporte une touche d'émotion, outre une scène en point d'orgue façon soap opéra avec le débarquement inopiné et intempestif de l'ex de Connor. Et la promesse d'un troisième tome attirant entre le beau traumatisé et l'un des cow boy du ranch de Lane et Gresh.
Une romance sympathique et très sexy qui se lit vite et agréablement.

par Lena06
Le Clan des Panthères, Tome 2 : Coeur Confiant Le Clan des Panthères, Tome 2 : Coeur Confiant
Mary Calmes   
Je ne suis pas une super fan de Mary Calmes loin de là, mais s’il y a une chose dont je suis accro, c’est sa série « Cœur Sauvage », je suis tombée amoureuse de ce couple charismatique et attachant qu’est Jin et Logan. Ce second tome est époustouflant, une maitrise de l’histoire incroyable, un véritable feu d’artifice de péripéties, de révélations, d’action, de passages violents et cruels, de dialogues pleins d’humour, de moments d’amitiés d’une tendresse infinie le tout parsemé de scènes de sexe entre nos deux héros plus chaudes que l’éruption du Vésuve. Vous avez tout un registre d’émotions rassemblé dans 350 pages pour une lecture palpitante et divertissante : drame, joie, tristesse, douleur, bonheur, passion, angoisse et l’amour.

Cœur sauvage introduisait la relation entre Jin et Logan, nous faisait découvrir le passé cruel De ce jeune homme panthère qui avait pour malheur d’être né Reah mais mâle ce qui était inconcevable pour son père qui non seulement s’est mis à le haïr, mais l’a banni de la tribu après l’avoir violemment battu et laissé pour mort. Jin s’était retrouvé seul avec pour unique soutien son meilleur ami Crane, adorable et fidèle d’entre les fidèles, ancre de Jin et surtout le seul en qui il a vraiment confiance. Sa rencontre avec le Semel Logan Church a stoppé sa fuite, mais l’amour qu’il a découvert ne l’a toujours pas rendu sûr de lui. Jin est adorable, mais têtu, non seulement sa peur de se retrouver seul empoisonne sa relation, mais il est également tellement persuadé que seul le fait qu'il soit la Reah fait que Logan l'aime, du coup il ne se confie pas à lui et cela entraine des conséquences dramatiques qui vont le mettre en danger.

Le besoin poussé à l’extrême par Jin de résoudre ses problèmes sans l’aide de son compagnon, et de ne surtout pas faire de vagues vont le conduire à oublier toute prudence et surtout qu’il est l’objet de convoitise de beaucoup d’hommes, pour son statut de Reah mais aussi pour son corps. Lorsqu’un fantôme du passé ressurgit prêt à le tuer s’il ne peut l’avoir, Jin va se retrouver embarqué dans une aventure qui le conduira jusqu’en Egypte, mais avant de retrouver celui qu’il aime, il va subir de nombreuses souffrances et découvrir beaucoup de choses qu’il ignorait sur lui. Mary Calmes comme à son habitude ne fait pas dans la demi-mesure, c’est tout ou rien que ce soit dans la torture, le sexe ou l’action.

J’ai été littéralement aspirée par les rebondissements très nombreux, les réponses aux questions sur le passé de Jin et l’analyse du lien Semel/Reah. J’ai beaucoup apprécié également son explication sur le fait que Jin était un Reah mâle en se servant habilement de la mythologie égyptienne. J’ai également adoré revoir les nombreux membres de la tribu qui sont beaucoup plus mis en valeur, Crane bien sûr, mais aussi Yuri, Mikaël, Domin, Koren, et une multitude d’autres qui font que ce livre est absolument captivant.

par samba
Farm, Tome 4 : Amour... et liberté Farm, Tome 4 : Amour... et liberté
Andrew Grey   
Cette ferme est un phare pour les gay…désolée il fallait que je la fasse. :)
Sinon c’est du Andrew, et du Grey, j’aime.
Je ne sais si c’est voulu, mais dans une scène au début (quand Stone déballe son histoire devant un Geoff compatissant) au travers du point de vue de Stone, j'ai eu l'impression que l’auteur a fait preuve d’autodérision : « Stone avait du mal à y croire. La nuit passée, il avait failli mourir de froid et aujourd’hui, on lui offrait du travail dans une ferme dirigée par un couple d’homosexuel. »
En effet cette ferme est un aimant à "jeunes garçons" à problème. ^^
Mis à part des similitudes avec les autres tomes et le fait que tout le monde devient gay à la ferme, j'ai aimé lire cette histoire presqu’autant que les premières.
Preston quand à lui est la touche humoristique, et donne un charme certain au tout.

Maintenant je veux Raine, l'ami de Geoff du Tome 2 !

par Thamriel
Farm, Tome 3 : Amour... sans limite Farm, Tome 3 : Amour... sans limite
Andrew Grey   
C'est toujours un immense plaisir de retrouver la plume tendre et romanesque d'Andrew Grey, particulièrement dans cette série Farm, sans conteste ma préférée à ce jour. Amour sans limite en constitue le tome 3, non pas dans l'ordre de parution, mais dans la chronologie. Après Len et Cliff, Geoff et Eli, voici l'histoire de Joey et Robbie.
Joseph, dit Joey, c'est cet échalas de 16 ans qui a débarqué un jour dans l'écurie de Len, prêt à travailler dur pour apprendre à monter. Quelques années plus tard, après ses études, Joey est définitivement installé au ranch de Geoff et Eli, comme contremaître des moissons. Ici, dans cette ferme du Michigan, il a son foyer et sa famille d'adoption. Et depuis l'accident de moto qui lui a laissé de vilaines balafres sur le visage, il s'y cache. Ne supportant plus le regard des autres, se repliant sur lui-même, s'isolant de tous. L'arrivée inattendue de Robbie va tout changer.
Robert Edward Jameson, 22 ans, jeune aristocrate sudiste fortuné de Natchez, musicien de grand talent, est hébergé pour 15 jours au ranch. Il a perdu la vue étant enfant, est surprotégé par sa mère, maintenu dans des liens de dépendance d'autant plus difficile à rompre qu'ils sont dictés par l'amour.

Entre Joey et Robbie, l'attirance est immédiate. Une véritable alchimie opère, qui va les transformer l'un comme l'autre. Parce que Robbie le trouve magnifique, sexy, désirable, Joey sort de sa coquille, affronte ses peurs: la moto, le regard des autres, et commence enfin à guérir des blessures intérieures laissées par son accident, baigné dans la joie de vivre de son amant. Parce que Joey trouve Robbie merveilleux, talentueux, beau et libre, celui-ci se libère aussi de son cocon et de ses peurs, se découvrant une farouche envie d'indépendance et d'autonomie, tandis qu'il se livre avec émerveillement à ce qui lui a toujours été interdit: monter à cheval, faire un tour à moto, conduire un tracteur, planter un jardin, plonger dans les rapides... être considéré par Joey, mais aussi Geoff et Eli comme un jeune homme ordinaire, et non comme un invalide.
Durant ces 15 jours merveilleux, on assiste à la naissance d'un amour qui ne dit pas son nom, empli d'un désir intense, d'une tendresse passionnée, de découvertes, de joie de vivre. Puis vient le temps de la séparation et de la réflexion. Cet amour naissant sera-t-il assez fort pour que Joey ose demander à Robbie de tout quitter pour lui, d'abandonner sa belle plantation, sa riche famille et son mode de vie privilégié, pour la boue et les vaches du ranch ? Et assez puissant pour que Robbie, bravant sa mère, son éducation, et ses peurs les plus profondes, décide de franchir ses dernières limites pour retrouver son yankee ?

L'histoire est simple, elle est magnifique, touchante, et tendre, à l'image des personnages. J'ai aimé Joey, si gentil, attentif, protecteur sans jamais être pesant et j'ai adoré Robbie aussi, si plein d'émerveillement et de force au ranch, si plein de doutes et de craintes de retour au bercail. J'ai aimé retrouver Geoff, l'adorable Eli et Len. J'ai aimé la vie au ranch, tout autant que le voyage à Natchez, Mississipi, chez ces riches sudistes. J'ai aimé Arie aussi, l'ami d'enfance de Robbie, trop protecteur et limite tête à claque au début, et véritable allié par la suite. Et comme toujours, l'écriture d'Andrew Grey est parfaite. On sourit, on est ému, on a le cœur serré, on pleure... toutes les émotions de la gamme, en quelques phrases simples et belles, comme ses histoires. Bref, j'adore !
(4,8/5)

par Lena06
Le Clan des Panthères, Tome 4 : Cœur destiné Le Clan des Panthères, Tome 4 : Cœur destiné
Mary Calmes   
J'avais a priori un avis négatif sur ce livre, j'ai totalement changé de perception. L'auteur a eu une vraie bonne idée de changer de narrateur. Les trois livres précédents étaient du point de vue de Jin et dans ce tome, on entre dans l'esprit de Domin. Je n'étais pas fan du personage mais au fil du temps, on s'y attache. Même en situant l'histoire à sobek, on a des nouvelles des autres protagonistes. Chacun a avancé dans son histoire. J'ai été agréablement surprise, c'est assez rare pour le faire remarquer.


par coxidi
Haru wo Daiteita, tome 1 Haru wo Daiteita, tome 1
Youka Nitta   
Première "vraie" série yaoi que j'ai lu et j'en garde un très bon souvenir ! En relisant ce premier tome, j'ai retrouvé les personnages au tout début et j'ai eu un petit choc. Le dessin évolue au fil des tomes et l'histoire se développe pour devenir un incontournable du yaoi.

par lag123
L'Esclave L'Esclave
Eva Delambre   
J attendais ce livre... je l ai meme acheté en version papier (alors que je ne lis que du numérique) et je crois que je suis déçue. ..
Le style est bon... mais l histoire est un peu simpliste....
Une nana qui se veut esclave dans l âme... oui... mais (il y a un mais) en dehors de cela il ne se passe pas grand chose... c est un genre de huis clos entre elle même et ses désirs (besoins ?)
Ai je aimé ? La question se pose... et si elle se pose c est que ce n est pas le franc succès pour moi, encore moins pour 16 €... (remis en vente sur la fnac

par Valfe