Livres
534 822
Membres
560 518

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de minigossip : Ma PAL(pile à lire)

Keleana, Tome 4 : La Reine des ombres, Première partie Keleana, Tome 4 : La Reine des ombres, Première partie
Sarah J. Maas   
Cette saga a beaucoup de potentiel, je l'aime beaucoup, mais la version française a de tout petits points noirs, donc elle n'a pas spécialement marché. En plus du fait que le prénom de l'héroïne a été remodelé à la française (je comprendrais probablement jamais pourquoi) et que j'ai remarqué en lisant le troisième tome en Septembre dernier qu'il manquait dans la version française quelques passages du livre qui sont en VO. Plus, si on regarde bien les chiffres, c'est pas pour dire mais plus ça va moins ça marche (en France). Le troisième tome a quelque peu fait un flop. Je pense pas qu'ils éditeront Queen of Shadows en France. Je peux me tromper mais ça ne serait pas rentable de le faire, malheureusement (bien que ce tome-ci soit génial).
D'un côté, je trouve ça un peu bête de s'arrêter là alors qu'ils ont déjà édité la moitié de la saga et que le troisième tome servait de "pont" entre le deuxième et le quatrième. Mais d'un autre côté, je comprends qu'en éditant la suite ils risquent plus de perdre que de gagner... après je ne suis pas une experte, si ça trouve ils tenteront le coup plus tard.
Je crois que dès le départ, ils auraient dû faire d'avantage d'efforts pour que ça marche. C'est pas parce que ça fait un carton aux USA que ça va faire un carton en France. Je crois qu'ils ont pris le truc pour acquis et donc ils n'ont pas vraiment fait d'effort pour la couverture, le titre, la traduction et tout ce qui s'en suit. C'est dommage.
Après avec la sortie du premier tome en poche, peut-être que ça relancera la saga. Tout le monde n'a pas les moyens et même l'envie d'acheter une saga dont les prix sont passés de 16 euros pour le premier tome à 21 pour le troisième sans raison apparente. De plus, je trouverais ça franchement inutile si les poches sortaient jusqu'au troisième tome comme les grands formats et point barre. Je ne suis pas sûre que ça soit franchement rentable...
Mais comme je l'ai dit, je ne suis pas une experte.

Plus, je pensais tout à l'heure, si je ne me trompe pas les droits ont été rachetés pour en faire une série TV ou un film (je ne sais plus). Donc peut-être aussi qu'il reste un espoir qu'avec la sortie de ToG à la télévision, les ventes seront boostées et que la maison d'édition française continuera d'éditer la saga en VF. Si l'adaptation marche en France...^^

par Sheo
Daevabad, Tome 1 : The City of Brass Daevabad, Tome 1 : The City of Brass
S. A. Chakraborty   
Ce roman sort cet hiver en français aux éditions De saxus sous le nom de "La cité de Laïton" ! ^^

par Stor-m
Seasons of the Storm Seasons of the Storm
Elle Cosimano   
Je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire et je dois avouer que je suis déçue...
L’écriture de l’autrice est très simple et le rythme du livre trop irrégulier.
Le personnage principal n’est quasiment jamais mis en valeur alors qu’il aurait mérité beaucoup plus. C’est comme si il était juste spectateur de chaque scène et nous racontait ce qu’il se passait.
La romance m’a beaucoup plus par contre et les personnages sont une des seuls gros points positifs de ce livre.

par Cindy-42
Camelot Rising, Tome 1 : The Guinevere Deception Camelot Rising, Tome 1 : The Guinevere Deception
Kiersten White   
J'ai beaucoup aimé ce livre et j'ai très hâte de lire la suite !
Throne of Glass, Tome 5 : Empire of Storms Throne of Glass, Tome 5 : Empire of Storms
Sarah J. Maas   
«Nameless is my price.»

Sans déconner.
Je crois que Sarah J. Maas prend un malin plaisir à jouer avec nos émotions. J'ai sérieusement cru que mon cœur allait me lâcher.
Je ne peux même pas dire que Empire of Storms est un coup de cœur parce que ça va tellement au-delà de ça. C'est tellement plus que ça.

Je ressens encore toutes les émotions par lesquelles je suis passée durant cette lecture. Elles campent dans mon estomac et dans ma gorge et elles me font sourire comme une idiote en plus qu'elles me donnent envie de pleurer comme un bébé en allant me coucher sous ma couverture.

Oh mon dieu.
J'aurais tellement de choses à dire sur ce livre ! J'ai l'impression d'avoir un milliard de mots. Trop de mots pour qu'ils soient capables de sortir. Et en même j'ai l'impression qu'il n'y en aura jamais assez pour vous dire à quel point j'ai aimé ce livre.
Je l'ai aimé de tout mon cœur, de toute mon âme, de toute ma tête. De tout ce qui peut faire de moi la fangirl que je suis.

Sarah J. Maas est folle et ce qu'elle écrit est totalement dingue. Je suis totalement sous le charme de ce que cette auteure est capable d'écrire. C'est tout bonnement merveilleux.
Avec sa plume et sa folie, elle vous emporte et vous fait voyager dans des endroits où même dans vos rêves les plus fous vous n'auriez pas osé aller.
Et elle le fait avec talent et avec une mise-en-scène qui m'emporte et le tout est tellement addictif.

Je ne comprends même pas pourquoi j'ai eu aussi peur de me lancer dans ce cinquième opus. J'avais tellement peur de ce que je pourrais y trouver.
Je devrais savoir depuis le temps que Sarah J. Maas ne me déçoit jamais. Plus je me dis qu'elle a écrit le tome du siècle, plus elle me prouve qu'elle peut faire encore mieux !
C'est dingue.

J'ai adoré Empire of Storms. J'ai ris, je suis tombée amoureuse et j'ai même eu les larmes aux yeux, des sanglots dans la gorge. Et j'ai laissé échapper un nombre incalculable de jurons. C'était franchement pas beau à entendre.

Il se passe tellement de choses durant ces presque 700 pages que je ne pourrais jamais en faire la liste mais je m'en souviendrais toujours. En tout cas, mon cœur s'en souviendra. On ne peut pas oublier une telle aventure, pire que des montagnes russes.
Et dieu sait à quel point j'aime les montagnes russes.

Et puis les personnages.
Quoi que cette auteure fasse, je la suis. Je ne peux pas faire autrement.
Je suis toujours attachée aux personnages des tomes précédents. Plus, même. Et je me suis attachée aux nouveaux personnages. [spoiler]Fenrys et Gavriel (qu'on avait déjà vu) sont des personnages que j'ai vraiment aimé découvrir. Et je me suis attachée à Lorcan plus que je ne l'aurais jamais imaginer !

J'étais ravie aussi de retrouver des personnages de Assassin's Blade.[/spoiler]

[spoiler]Avoir une scène dans laquelle on découvre que Nehemia savait depuis longtemps qu'elle allait mourir, bien avant de rencontrer Aelin, ça m'a rappelé à quel point je l'aimais. Et mine-de-rien, c'est un personnage qui me manque énormément.[/spoiler]

[spoiler]Chaol et Nesryn ne sont pas présents de tout le livre! On les mentionnes de temps à autres et ils m'ont manqué dans ces moments. Autrement, il se passe tellement de choses qu'on n'a pas vraiment le temps de s'attarder sur leur absence.
En tout cas, j'espère les revoir dans le sixième tome![/spoiler]

Côté relations, je la suis aussi. Je ne peux pas résister aux ships de Sarah J. Maas. Ce n'est pas possible. C'est à peine une étincelle que je suis déjà en feu.
[spoiler]Bromances:
Manon x Asterin
Aelin x Lysandra
Manon x Elide
Aedion x Rowan

Romances:
Aelin x Rowan
Manon x Dorian
Elide x Lorcan
Aedion x Lysandra[/spoiler]

Il y a des révélations dans EoS, j'ai cru que j'allais pas y survivre. Je suis passée à côté d'une crise cardiaque plus d'une fois.
Sarah J. Maas est une personne dangereuse. Attention aux cœurs. [spoiler]Manon qui est la reine des Crochans.
Aelin qui est la mate (je ne trouverais jamais le mot français) de Rowan.
Rowan qui a épousé Aelin.
Aelin qui doit mourir pour tous les sauver et pour que Erawan soit perdu à jamais.
Aelin qui est immortelle! (Sauf si elle meurt pour tous les sauver, merde.)[/spoiler]

La fin a été une véritable tempête d'émotions, j'ai eu le souffle coupé à plus d'une reprises. Je le répète, SJM est dangereuse!
[spoiler]Aelin est emmenée par Maeve. De leur côté Rowan et ses compagnons ont de nouveaux alliés qui les aideront à reprendre le trône de Terrasen, à se débarrasser de Erawan et Maeve (si cette salope reste en vie je porte plainte) et bien-sûr à retrouver Aelin.
Et bien plus, les surprises de SJM, je commence à avoir l'habitude même si je ne sais jamais à quoi m'attendre.[/spoiler]

Alors entre des ennemis qu'on a envie de tuer de nos propres mains, des alliés parfois surprenants et des découvertes qui vous couperont le souffle comme un coup de poing dans l'estomac, Empire of Storms est un cinquième tome à la hauteur des opus précédents!
Vous ne pourrez pas en sortir indemne. Quand Aelin part en guerre, vous partez avec elle. C'est aussi simple que ça.

Sarah J. Maas m'a montré qu'elle pouvait me briser le cœur et le réparer en même temps. Et je lui donnerais mon cœur sans hésiter lorsque le sixième tome sortira, juste pour qu'elle recommence.

«Remember who you are. Every step of the way down, and every step of the way back. Remember who you are.»

par Sheo
Captive, tome 1 : Les nuits de Shéhérazade Captive, tome 1 : Les nuits de Shéhérazade
Renee Ahdieh   
C'est fou de se sentir aussi légère et aussi lourde en même après une telle lecture.

Ce roman contient tout ce que j'aime. Une histoire captivante et si bien écrite qu'elle nous transporte du début à la fin, des personnages géniaux, presque aussi vrais que vous et moi, attachants. Ils sont tous différents, ils ont tous quelque chose bien à eux. Et je n'ai pas pu m'en empêcher, je les ai aimé.

Pour commencer, j'ai adoré le personnage de Shéhérazade. C'est une personne forte, courageuse et attachante. Elle m'a énormément plu.
Elle lutte corps et âme pour détester Khalid, pour toutes les vies qu'il a volé, en particulier pour celle de Shiva, sa meilleure amie. Mais ce n'est pas chose facile... parce qu'il est difficile de haïr un monstre qu'il n'est pas celui qu'on s'imaginait qu'il soit. [spoiler]D'ailleurs quand elle cesse enfin, ou presque, de lutter contre son amour pour lui, c'est épic ! C'est beau. Ça m'a presque donné des papillons dans le ventre, vous voyez ? Ils sont simplement géniaux ensemble, touchants et plus attachants encore. On dirait presque qu'ils sont unis par un fil dorée, d'une beauté indescriptible...[/spoiler]

Ensuite, il y a Khalid. Je l'ai beaucoup aimé. Dès le départ. Je n'ai pas hésité un seul instant, je l'ai laissé s'emparer de mon cœur littéraire.
C'est un personnage calme. D'un côté on pourrait se sentir apaisé par son calme et d'un autre on aurait presque envie de le secouer, sans méchanceté. Juste pour voir ce qu'il a au fond du cœur. Parce qu'un cœur, il en a bien un ! [spoiler]Un cœur torturé par le passé, par les actes, par sa malédiction. Et par l'amour après l'arrivée de Shéhérazade dans sa vie.[/spoiler] [spoiler]Khalid est maudit. Depuis la mort d'une jeune femme qu'il n'a pas su aimer et qu'il a perdu, le père de celle-ci l'a maudit. Il devra, à chaque aube, sacrifier la vie d'une nouvelle jeune femme, pour avoir "pris" celle d'Ava (sa première épouse, morte de chagrin).[/spoiler] Plus on tourne les pages, plus on apprend à connaître ce personnage, plus on s'y attache et on le trouve touchant. Enfin, pour ma part. Je lui aurais presque trouvé des excuses... Mais bon. Tout ça pour dire que j'adore ce personnage. Un grand personnage. :)

Et puis on a Jalal. Mon dieu, peut-on tomber amoureuse d'un gars qui n'existe que dans un roman ? Parce que si c'est bien possible, j'en suis folle ! Il est tellement... je ne sais pas. Il a quelque chose qui le rend unique et très, très attachant. C'est un personnage assez sarcastique par moments mais qui sait se montrer plus sérieux que jamais quand il le faut. Il a un grand cœur et une âme de séducteur. Et ça lui donne un charisme fou ! ^^ [spoiler]Sa relation avec Despina fait battre mon cœur à cent à l'heure. Bien qu'on ne la découvre pas directement, qu'ils cachent leurs sentiments, on le devine presque sans mal. Dès le début je voulais qu'il y ait quelque chose entre eux... je dois avoir du flaire !^^[/spoiler]
Aussi, Jalal est le cousin de Khalid. Sa relation avec ce dernier m'a énormément plu. Il n'hésite pas une seule seconde à dire ce qu'il pense à son cousin, bien que celui-ci soit le calife.
Vous ai-je dit qu'il était attachant ? ^^

Oh mais aussi, parlons de Despina !
ah, la, la. Je l'adore tout simplement ! Elle est, comme tous les autres personnages jusqu'à présent cités, très attachante. Elle est la suivante de Shéhérazade et elle n'a pas la langue dans sa poche. C'est quelque chose que j'ai bien aimé chez elle, d'ailleurs. C'est une jeune femme qui n'en reste pas moins très gentille, aimable et qui est décrite comme très jolie. Ce dont je ne doute pas un seul instant ! ;) [spoiler]J'ai été très, très heureuse d'apprendre qu'elle était enceinte (de Jalal en plus, oh mon dieu!). Et ça m'a fait un certain pincement au cœur de savoir ensuite qu'elle craignait de lui dire, puisqu'elle n'est qu'une servante et lui le capitaine de la garde royale. Mais ça rend les choses encore plus belles entre eux, je trouve. J'ai d'ailleurs hâte de lire le second tome pour savoir ce qu'il va se passer entre ces deux-là...[/spoiler]

Pour continuer, passons à deux autres personnages qui ont une certaine importance dans l'histoire.
Rahim et Tariq.
Je les ai bien aimés. Mais je me suis rapidement rendue compte que je ne m'attacherais pas à eux comme je me suis attachée aux personnages précédemment cités. Pour plusieurs petites raisons.
Tout d'abord, commençons par Rahim. Je pense que deux c'est celui qui est le plus attachant malgré tout. Il suit Tariq presque comme son ombre, il lui est loyal et je dirais même qu'il le suit presque aveuglément. Mais il n'en reste pas moins un jeune homme charmant. [spoiler]Mais il n'est pas assez présent dans l'histoire pour que je m'y attache vraiment. Et de plus, il suit. Il ne dirige pas. Il se contente de faire ce qu'on lui dit de faire. Il n'y a aucune scène où ça ne concerne que lui. Il est toujours avec Tariq ou alors il n'est pas là. C'est un peu dommage mais pas dérangeant. Mais au fond, je l'apprécie quand même. ;) [/spoiler]
Ensuite pour Tariq, c'est un personnage qui m'a rapidement... pas taper sur les nerfs. Mais il peut rapidement se montrer insupportable. De mon avis. Il n'est pas méchant ou arrogant ou je ne sais quoi d'autre. Non, il est simplement trop impulsif. On dirait qu'il sait qu'il fonce dans un mur mais qu'il accélère quand même. [spoiler]Il est guidé par son amour pour Shéhérazade. Tellement qu'il ne se soucie pas tant que ça de ce qu'elle ressent elle. Puis il est porté par la haine. Celle qu'il ressent pour Khalid qui lui a volé sa cousine.
Il ne cherche pas à comprendre. Pour lui il n'y a pas de raison alors pas de question à se poser. Il se dit qu'il doit sortir Shéhérazade du palais, qu'elle n'aime pas vraiment Khalid, qu'elle a en quelque sorte le syndrome de Stockholm et que dès qu'elle sera loin du "monstre", elle l'aimera à nouveau. Il ne veut pas croire le contraire, il est très entêté. Et il a tellement envie de tuer Khalid de ses propres mains, qu'il prend des risques insensés et plus dangereux pour lui et ceux qu'il aime que pour Khalid.[/spoiler] Tout ceci est voulu par l'auteure. Alors même si je ne suis pas très attachée à lui, cela fait que, dans son rôle, Tariq est parfait.

Pour terminer avec les personnages, il y a le Rajput Vikram, l'une des plus fines lames du Khorassan. On le voit, comme ça, passer sous nos yeux tout au long du livre. On s'aperçoit à peine de sa présence. C'est un personnage qui est à la fois important, en quelque sorte, et en même temps qui ne l'est pas du tout. Il assure simplement la sécurité de Shéhérazade, il la suit comme son ombre. Et il ne dit pas un mot de tout le livre. Mais c'est fou, je ne sais pas, j'ai bien aimé son personnage quand même. Lui, la plus fine lame de Rey, un guerrier, un homme fort... Mon cerveau n'a besoin que d'un instant pour enregistrer une information le concernant. Puis, comme ça, il passe à autre chose...

Donc, ce premier tome de CAPTIVE est un coup de cœur. Il est très bien écrit, entraînant et il sait nous tenir en haleine de la première lettre au point final. Et l'auteure, Renée Ahdieh, a une superbe plume. Descriptive à tous les niveaux, que ce soit par les sentiments des personnages ou les décors, par exemple. Et aussi j'ai trouvé qu'il y avait un côté poétique à sa façon d'écrire. En fait, je crois qu'elle écrit simplement d'une très belle façon mais la belle façon en question rend le tout poétique.
De plus, j'ai beaucoup apprécié qu'il y ait un vocabulaire précis pour les vêtements, la nourriture ou les armes. Ce genre de choses... Ça a rendu l'histoire encore plus captivante, plus complète.

La fin, comme le reste de l'histoire, m'a énormément plu. M'a complètement transporté. [spoiler]Elle est plutôt chaotique. Un énorme orage éclate et à la fin il ne reste plus que des ruines du palais royal et de la ville de Rey.
Et puis, Shéhérazade est séparée de Khalid. Tariq et Rahim l'ont emmené avec eux sur ordre de Jalal à la fin du premier tome. Pour l'éloigner de ce cauchemar qu'ils vivaient sur le moment. Jalal a même dit à Tariq de s'arranger pour qu'elle ne revienne jamais à Rey. Du coup on ne sait pas pour combien de temps Khalid et Shéhérazade vont être séparés. Et ça rend cette fin meilleure encore. Cela nous permet d'avoir encore plus envie de connaître la suite que l'on découvrira dans le second tome parce que ça remet énormément de choses en questions.
Aussi, à la toute fin, lorsque Khalid est de retour à Rey (car il était absent lors du début de la fin), que sa ville est en ruines et que sa bien aimée est il ne sait où, il continue d'écrire une lettre à Shéhérazade qu'il avait commencé il y a déjà un moment, posté sur la terrasse du sommet de son palais en ruines. Une lettre qu'il fait ensuite brûler. Et je ne sais pas, il semble presque apaisé en faisant cela. [/spoiler] Ça rend l'attente pour le prochain tome insupportable !

Je vais aussi, rapidement, parler de la couverture et de l'objet livre en lui-même.
Il se trouve que j'ai cette histoire à la fois en VO (anglais) et en VF. Les couvertures sont plutôt similaires. Et je dois avouer que je ne saurais dire laquelle je préfère. Après avoir rapidement observé mes deux copies, j'ai pu remarqué, avec plaisir, que l'édition française avait du très bon travail. Elle est restée fidèle à l'édition anglaise. Que ce soit par la présentation ou la couverture. L'une des rares choses qui change c'est la couleur de la couverture. Mais ça n'enlève en rien sa beauté ! :)
Voilà pour ma courte et peu productive, impression sur la couverture de ce merveilleux roman.

Enfin, à la fin du livre, on a la chance de pouvoir découvrir un court extrait du second tome. Et rien que cet extrait promet une suite épique !

J'ai probablement oublié certaines choses, comme d'habitude mais tant pis. Je souhaite une bonne lecture à ceux qui comptent se plonger dans les nuits de Shéhérazade et le sombre secret de Khalid, et je le recommande à tous ceux qui hésiteraient encore. :)

par Sheo
Rozenn, Tome 1 Rozenn, Tome 1
Laëtitia Danae   
Cette lecture m'a vraiment beaucoup plu. J'ai lu tout les autres commentaires et il y a du vrai dans tous ... Même les moins positifs. Mais les petits défauts du livre (speed dating court, princes assez superficiels...) n'en sont pas pour moi. Au contraire je trouve qu'ils rendent au final l'histoire et les personnages plus attachants.

L'histoire m'a un peu rebutée au départ, mais finalement je l'ai lu en quelques heures à peine. Le style est vraiment très agréable, on se laisse porter et personnellement je ne me suis pas rendu compte que les pages défilaient si vite.
J'aime beaucoup les personnages de Rozenn et Odeleen, par contre j'avoue que très vite Daire m'a irritée. Elles ont toutes trois des personnalités bien différentes, et des rapports entre sœurs très réalistes. Je suis juste déçue de ne pas pouvoir lire la suite, car finalement on reste pas mal sur notre faim pour beaucoup de choses.

par anne58
Donne-moi ton cœur, Tome 1 Donne-moi ton cœur, Tome 1
Sara Wolf   
“I simply want your heart, my prince.”

Parfois, vous voyez un livre, vous voyez sa couverture, vous lisez son résumé et vous sentez, au fond de vous, que vous allez adorer. Ça a été le cas avec "Bring me their Hearts".

Zera est une Heartless (une sans-coeur?).
C'est la seconde Heartless de Nightsinger, une sorcière, et elle doit obéir aux ordres de sa maitresse pendant que son cœur reste enfermé dans un pot magique. Elle est envahie par une soif insatiable de sang, de chair, de viscères et de douleur, une faim qui lui murmure des actes terribles et l'invite à céder aux ténèbres. Chaque jour, elle supplie Nightsinger de lui rendre son cœur. Et Nightsinger finit par céder, à une condition; Zera doit infiltrer la cour du royaume de Cavanos en tant qu’épouse potentielle du prince héritier Lucien d’Malvane et lui voler son cœur. Littéralement.
Une guerre se prépare entre les fidèles du Vieux Dieu et du Nouveau, et les sorcières croient que Lucien est la solution pour l'éviter. Avec une noble déchue pour guide, Zera apprend les coutumes de la noblesse et se retrouve parmi les coups de poignard, les querelles et les faux-semblants. Entre essayer de rester discrète et séduire le prince pour atteindre ses objectifs, Zera découvre un lien avec son humanité qu’elle croyait perdue et s’intéresse aux gens qui ne devaient être qu’un moyen de parvenir à ses fins. Mais le jeu dangereux auquel elle joue ne peut avoir qu'un seul résultat: soit Lucien perd son cœur, soit c'est le sien qu'elle perd.

Bring me their Hearts est une histoire fantastique mêlant intrigues de cour, magie et bains de sang. C'est l'une de ces rares histoires où le prince charmant ne sauve pas la demoiselle du monstre. En fait, la demoiselle est le monstre, avec des griffes et des dents acérées, des morts sur les mains et une faim insatiable de sang. Mais la fille à l'intérieur continue de combattre le monstre, avec beaucoup d'efforts. Zera est une méchante, l'instrument de la mort et de la destruction, et c'est un changement rafraîchissant par rapport à tous ces personnages féminins qui dominent la fantaisie YA. Mais il y a aussi de la bonté en elle, un désir d'aider les personnes sans défenses. Sara Wolf fait un travail remarquable en décrivant ce déchirement entre le monstre et la fille. Même quand ses monologues intérieurs semblent longs et tendus, même quand elle ne peut pas apprivoiser la faim et même lorsque le monstre l'emporte, la narration de Zera est unique, empreinte de sarcasme, d'humour noir et de désir de s'en sortir.

“What's worse, Reginall - to be a monster, or to make monsters?”

Zera est un personnage sournois, avec un esprit cinglant et une tendance à dire des choses inappropriées qui ont attiré l'attention de son Altesse royale, le prince Lucien. La chimie qui les unit est vivante depuis le tout début, avec des défis et des plaisanteries, ils ont allumé une flamme qui les consume peu à peu. J'ai pris plaisir dans la tension et les échanges piquants, les contacts volés et les regards brûlants, et j'ai prié pour un résultat qui épargnerait la vie de Lucien et leur donnerait une chance d'être ensemble. Lucien est un personnage à plusieurs couches bien présenté, tout comme Lady Y'shennria. Tous deux ont fait naître chez Zera des émotions et des besoins différents, et être témoin de la faim qui lui murmurait qu'elle était indigne d'eux était douloureux.

Et cette FIN, mon dieu ! Je peux vous dire que j'attends le mois de juin avec impatience !
The Oremere Chronicles, Tome 1 : Heart of Mist The Oremere Chronicles, Tome 1 : Heart of Mist
Helen Scheuerer   
Un bon livre qui a un univers intéressant mais qui mériterait d'être plus exploité. Bleak est la personnification de l’anti héroïne. Malgré de bons éléments qui m’ont permis de finir ce livre sans être déçue, j’ai trouvé le récit assez lent. J'en attend plus du tome suivant.

par MilieP
Alera, Tome 2 : Le Temps de la vengeance Alera, Tome 2 : Le Temps de la vengeance
Cayla Kluver   
Un tome 2 à la hauteur du premier qui est tout simplement fabuleux.
Les personnages sont approfondis, surtout Steldor que l'on re-découvre et honnêtement, j'aurais bien aimé qu'Alera ressente plus de sentiments pour lui ...
Seulement l'amour ne se commande pas hein !
Ou peut-être que si .... courez à la librairie et tombez amoureux(se) de ce livre, promis, aucun regret !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode