Livres
504 877
Membres
512 232

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par artemis89 2011-12-31T08:20:34+01:00

Il restait assis là à regarder ses cheveux, putain ! Et même à les regarder avec une véritable fascination. Pour Niko, les deux explications possibles étaient tout aussi perturbantes l'une que l'autre: soit il était temps qu'il prenne des cours du soir chez l'Oréal, soit il était fou amoureux de cette femme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2013-05-05T20:59:39+02:00

Il était à genoux devant cette femelle, et c'est avec joie qu'il y resterait jusqu'à la fin de ses jours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ninigwen 2012-06-23T07:13:18+02:00

- En résumé, dit-il à Gideon en se forçant à revenir à la réalité, on ne peut absolument pas compter sur la coopération de Sergei Yakut. En gros, il m'a envoyé bouler, et encore c'était avant que je le traite de taré à qui il faudrait mettre une muselière et un collier étrangleur.

- Bon Dieu, Niko, soupira Gideon - et Nikolaï l'imagina contrarié, en train de passer sa main dans ses cheveux blonds en bataille -, tu lui as vraiment dit ça... à un Gen-1 ? Tu as beaucoup de veine qu'il ne t'ait pas arraché la langue avant de t'envoyer paître.

Nikolaï se dit que c'était probablement vrai, et qu'il aurait perdu beaucoup plus que la langue si Yakut avait eu connaissance de ce qu'il avait ressenti à l'égard de Renata.

- Tu sais que le léchage de bottes n'est pas trop mon truc, même quand il s'agit d'un Gen-1. Si c'était une mission de relations publiques, vous n'avez pas choisi le bon émissaire.

- Pas possible ! gloussa Gideon avant de jurer à voix basse. Tu rentre à Boston, alors ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par cindy-rose 2012-04-18T15:44:54+02:00

Elle courait plus vite a present et tourna au premier coin de rue . A peine deux secondes plus tard , Niko y parvenait a son tour . Il sourit en la voyant a quelques metres devant lui ... La femme se retourna sur les talons aiguilles de ses bottes noires .Elle etait essouflee et gardait les yeux rives sur Nickolai, ne manquant aucun de ses mouvements .Nickolai fit quelques pas dans la ruelle obscure, puis s'arreta , les mains levees en signe d'apaisement .

-tout va bien, dit-il. Inutile de fuir.je veux juste vous parler .

Elle le regardait intensement sans repondre ....

-J'ai dit inutile de fuir , declara-t-il , en haussant les epaules en la voyant reculer d'un pas dans la ruelle .Puis il la suivit, laissant la porte se fermer derriere .Dieu qu'elle etait belle ! dans le club, il l'avait juste apreçue,mais, a present , alors que moins de deux metres les separaient , ilk se rendait compte qu'elle etait absolument canon.(...) Nickolai ne lacha pas ce regard acéeré en s'arretant devant elle .

-je ne vais pas vous faire de mal.

-je sais , repondit-elle avce un demi-sourire .Vous n'en aurez pas l'occasion .

Sa voix etait douce comme le velours , mais l'eclat de ses yeux viraient au glacial .D'un coup, les oreiles de niko furent envahies par un son d'une frequence augmentait encore, et bientot il sentit ses jambes lacher sous lui .Il tomba a genoux , la vue brouillée, la tete comme sur le point d'exploser .Il distingua vaguement un bruit de bottes qui venaient vers lui.

C'etait un piege .

La salope l'avait conduit là délibérément , sachant pertinnement qu'il allait la suivre .

-Sa suffit , Renata , dit alors l'un des males de la lignée qui venaient d'entrer dans le batiment.Tu peux le relacher maitenant.Suite a cet ordre , la douleur que ressentait Nickolai s'affaiblit .Il leva les yeux vers le beau visage de son assaillante tourne vers lui .

-Enlevez-lui ses armes , dit-elle a ses compagnons .Il faut l'emmener avant qu'il recouvre ses forces .Niko lacha un jurons bien sentis a son intention, mais sa voix s'etrangla dans sa gorge et elle s'eloignait deja; ses talons claquant sur la dalle de beton froid.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2013-06-15T20:37:32+02:00

Depuis l'ombre protectrice de l'abri de lianes, Nikolaï entendit les pas de Renata qui s'approchait.

—Toc, toc, appela-t-elle à travers les feuilles. Je vais entrer, alors attention à la lumière. Ça m'embêterait que tu me la joues pop-corn.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ninigwen 2012-06-27T21:30:08+02:00

Mais qu'est-ce qui m'arrive, bordel ?

Il restait assis là à regarder ses cheveux, putain ! Et même à les regarder avec une fascination. Pour Niko, les deux explications possibles étaient tout aussi perturbantes l'une que l'autre : soit il était temps qu'il prenne des cours du soir chez L'Oréal, soit il était fou de cette femme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cindy-rose 2012-04-22T14:13:24+02:00

Je serai a cote de toi tant que tu voudras de moi .

- Pour toujours,dit-elle le regard émerveillée.

- Oui,mon amour. Pour toujours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2013-06-15T20:34:47+02:00

Renata haussa les épaules, sans exprimer la moindre contrition.

—Tout est permis à la guerre, comme en amour.

Il lui adressa un léger sourire, qui provoqua l'amorce de fossettes dans ses joues maigres.

—Alors, c'est la guerre ?

—Ce n'est sûrement pas l'amour.

—Non, approuva-t-il avec un grand sérieux. Jamais ça.

Au moins, ils étaient d'accord sur un point.

Afficher en entier
Extrait ajouté par jessika01 2012-04-14T04:25:40+02:00

- Mon dieu non, croit moi , je suis la dernière personne que tu voudrais voir cuisiner tes repas. j'ai mis à contribution Savannah, Gabrielle et les autres. Votre estomac est en de très bonne mains.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lovelybook 2019-10-11T15:12:37+02:00

" Nous ". Le mot se fixa dans son esprit comme un corps étranger. Il y avait quelque chose de tellement peu familier, de si dangereux. Beaucoup trop intime.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode