Livres
478 225
Membres
459 764

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mirage's Memories, Tome 1 : La Dernière Cité



Description ajoutée par EditionsHeartless 2019-03-18T18:13:09+01:00

Résumé

À la suite du Grand Bouleversement, la Terre s’est transformée en un désert aride et le génome humain a été modifié. Dès lors, certains Hommes ont muté en êtres surpuissants, dotés de Pouvoirs extraordinaires : les Télépathes. Un conflit éclate alors entre les deux peuples encore en vie sur Terre : les Hommes, restés au rang d’humain et ces fameux Télépathes, doués de ce « Chi ». L’un de ces êtres surpuissants, Amos, aussi appelé « le Maître Télépathe », a une totale emprise sur son propre peuple et n’a qu’une idée en tête : asservir les Hommes.

Mais que cache réellement sa soif de pouvoir ?

L’histoire débute en 3697, au beau milieu d’une guerre des clans, tandis qu’Andrew et ses amis, des Télépathes rebelles, tentent de rejoindre la dernière Cité des Hommes : Mirage. Ils y feront la connaissance de l’énigmatique Darius, le chef de la Cité. Ils se prétendent résistants ? Ils seront ses prisonniers.

Andrew et ses amis parviendront-ils à vaincre Amos et rétablir la paix sur une Terre dévastée ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

Extrait

Le Monde Connu des « Mirage’s Memories » est un monde où il ne fait pas bon vivre. Son époque se situant bien après le « Grand Bouleversement », il ne ressemble plus à cette planète bleue si accueillante pour l’espèce humaine, pour la vie quelle qu’elle soit. Le monde dans lequel vivent Andrew et ses amis est violent, aride ; la survie des peuples humains ne tient qu’à un fil. Pour créer l’univers et plus particulièrement les paysages des « Mirage’s Memories », je me suis servi de ceux existant déjà sur Terre aujourd’hui...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

GROS COUP DE COEUR !!!!!

J'ai tout de suite accroché avec la plume exceptionnelle de l'autrice. Ayant déjà joué à des Jeux de rôles, j'ai adoré cette ambiance électrique et ce rythme de lecture passionnant. On ne s'ennuie pas, surtout dans les combats qui sont très bien détaillés mais pas trop pour ne pas lasser le lecteur. La façon dont les descriptions sont aussi alliées avec les rebondissements est juste parfaite et très addictive. Personnellement j'avais l'impression de regarder un mélange de Star Wars, Aliya et Avatar sous les yeux, ce qui est une excellente chose car ce sont mes films préférés.

Dans ce monde post apocalyptique on suit l'histoire de trois jeunes télépathes, Andrew, Dan et Markk. Bon il y avait Allan mais… on va dire que c'est pas vraiment un personnage prépondérant dans l'histoire. En effet ces derniers se sont rebellés contre la folie tyrannique du plus puissant des télépathes, Amos, qui veut diriger le monde et asservir les hommes.

La terre a été dévasté par des catastrophes naturelles et la Troisième guerre mondiale notamment - avec l'utilisation des bombes nucléaires - qui auraient pu être évitées si les hommes avaient été plus respectueux de l'environnement. Cependant ce n'a pas été le cas et Amos a conquéri toutes les cités humaines, réduisant leurs habitants en esclavage... Enfin presque.

Mirage est la seule cité encore debout et résiste grâce à l'évolution spectaculaire de la technologie au Maître télépathe. C'est ici que le destin de nos trois héros commence.

Ainsi j'ai beaucoup aimé l'ensemble des personnages qui sont extrêmement bien décrits et développés. Tous ont un passé, plus ou moins douloureux, qui pèse et influence leurs choix dans le présent. Les différents points de vue nous permettent d'ailleurs de mieux apprécier la complexité de chacun des personnages - même de ce très cher sociopaths en chef, Amos. Ils sont terriblement touchants et attachants. J'ai adoré les joutes verbales entre les personnages tels que Andrew, Orianne, Markk ou Dan qui étaient souvent plus qu'hilarantes.

J'ai aussi remarqué et aimé la façon plus que poétique dont Mirage est présentée. On a l'impression qu'il s'agit d'une personne à part entière, une sorte d'allégorie de la vie, comme une divinité protectrice de l'humanité et de l'espoir.

De plus j'ai beaucoup apprécier les autres documents créé par l'autrice, comme la chronologie, le Glossaire, le vocabulaire inventé et aussi les magnifiques illustrations. Cela donne de l'originalité et beaucoup de réalisme à ce récit.

Le suspens est aussi extrêmement bien dosé et j'ai terriblement hâte de découvrir la suite avec cette magnifique fin qui me laisse justement sur ma faim. En conclusion cette histoire est juste géniale et je la recommande grandement.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai apprécié ma lecture, l'univers est très intéressant.

J'ai adoré Orianne et son sacré caractère Lol

J'ai trouvé que les révélations allaient peut-être un peu trop vite à mon goût.

Après les relations amoureuses, j'adore ça !

Mais par moments cela empiètent un peu beaucoup sur le danger présent.

Et au niveau des dialogues j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de points de suspension.

Après cela reste une chouette lecture.

Afficher en entier
Or

Je remercie les Editions Heartless de m'avoir permis de découvrir ce roman de S.P Decroix, Mirage's Memories tome 1.

Il s'agit là d'un premier tome très prometteur qui m'a conquise dès les premières pages. Nous avons là un mélange de Science-fiction Fantasy qui se mélange à merveille !

La planète Terre à subit un tel réchauffement climatique, de terribles guerres ... tout un lot de catastrophes qui ont transformer notre chère planète en désert aride et invivable, infecté par des .. monstres affamés.

Autant dire qu'il faut être soit totalement idiot .. Soit être terriblement désespéré pour en entamer la traversée.

L'auteure nous apprendra également que l'humanité à dû évoluer pour survivre, et certains d'entres-eux sont devenus des "Téléphathes".

Des êtres plus puissants que le commun des mortels ont vu le jour, dotés de capacités hors normes, certains d'entre eux y ont vu une opportunité, enfin, un homme surtout, Amos, le tout-puissant.

Les êtres humains ont alors commencé par se scinder ... les gens normaux, et les télépathes.

Amos a alors décidé d'en profiter pour s'auto proclamé comme dirigeant des télépathes, et tous les êtres inférieurs devaient être tués ou réduit en esclavage. Voilà le destin qu'attendaient les humains ...

Les cités ne pouvaient pas résister aux télépathes et à Amos, sauf une, une seule est toujours debout, défiant ce "tout-puissant tyran".

C'est ainsi que démarre ce roman.

J'avoue avoir beaucoup aimé cette façon de mettre cartes sur table concernant la politique et le contexte dans lequel nous allons être plongés pendant tout le roman. Même si cela n'en concerne qu'une partie, cela nous permet de bien comprendre immédiatement ce qui a pu se passer sur la planète Terre et comment les résistants vivent. Nous découvrons également que les habitants survivants peuvent toujours compter sur la technologie, qu'ils ont d'ailleurs énormément fait progresser. Ce progrès peut se voir rapidement dans les tenues spéciales que portent les humains et les télépathes.

Je ne connaissais pas du tout cette auteure, mais grâce à ce premier tome, je suis totalement conquise !

La plume de S.P Decroix est attrayante et facile à lire, les explications, mêmes les plus complexes deviennent facile à comprendre. Il n'y a pas vraiment de temps mort, mais des successions d'actions, de rebondissement, de mystères dévoilés, le tout rendant ce premier tome très plaisant et addictif.

L'histoire est originale, les personnages que l'on découvre ont tous des personnalités intéressantes et uniques.

Je ne peux que conseiller Mirage's Memories à tous les fans de science-fiction, voir même au novice qui veut s'y initier.

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce livre, c'est un de mes coups de cœur, j'ai fait une chronique dessus : https://laliseuseamoureuse.wordpress.com/2019/07/27/chronique-mirages-memories-tome-1-la-derniere-cite-de-s-p-decroix-service-presse/

Afficher en entier
Or

Je remercie la maison d'éditions Heartless pour la lecture de ce tome 1. En fouinant un peu plus, j'ai découvert qu'il y aurait 5 tomes au total, ce qui me va très bien. La couverture va très bien avec le temps de canicule que nous avons eu le droit les jours où je l'ai lu. J'ai mis plus de temps, est-ce parce que je fondais au soleil sans perdre que de l'eau ? Probablement, car sentir le soleil me brûler la peau même au travers des murs et lire sur le désert, j'ai vraiment cru que j'allais terminer dans le frigo ! Bref, allons voir un peu ce qui se passe dans un peu plus d'un siècle.

Andrew, Allan, Markk et Dan sont des traîtres à leur patrie. Tous télépathes, ils ont décidé de venir en aide aux humains sans dons qui arrivent encore à résister dans la cité de Mirage, la fameuse dernière cité. Leur périple n'est pas sans mal, dans un monde où le sol est recouvert de sable, l'eau n'étant disponible que dans des oasis (et encore lorsqu'elles existent...), obligés de marcher (les moyens de locomotion n'étant plus ce qu'ils sont), dès le départ nous les voyons presque à l'agonie devant la cité. Bien entendu, ils ne sont pas accueillis tels des sauveurs mais comme des ennemis. Depuis des années, les deux "clans" se font une guerre si terrifiante que la confiance ne peut pas leur être acquise parce qu'ils disent venir les aider à sauver leur monde d'Amos, leur ancien maître. Les gestes malheureux arrivent et seuls trois pénètrent en vie entre les murs de ce monde qu'ils ne connaissent pas. Tout le monde se méfie et encore plus ceux qui ont perdu des êtres chers par l'un de ses télépathes. Tout le monde est mis dans le même panier. Andrew va bien avoir du mal à faire admettre à ce peuple qu'ils sont inoffensifs, enfin disons plutôt qu'ils ont changé de camps...

Petite mise en bouche du fameux Amos, car il faut comprendre pourquoi ce nom fait trembler la plupart des humains et même les télépathes. Comme je suis parti sur ce personnage, autant continuer dessus et je reviendrais à l'histoire un peu plus tard. C'est un personnage qui est foncièrement mauvais. Comment, pourquoi ? Il veut le pouvoir absolu sur le monde, encore un qui pense être le maître du monde, devenir le meilleur, écraser les insectes d'humains, blablabla, bref il a la panoplie parfaite du grand méchant avec des pouvoirs. Dire qu'il aurait pu être un superman, il préfère être celui qui détruit plutôt que celui qui construit. Amos est le maître dans son palais, tout le monde le craint, même ses plus proches collaborateurs. Au moins, dès le début, nous savons ce qu'il veut d'une manière générale. Le moindre traître doit être supprimé, point final. Et lorsqu'il apprend que 4 de ses meilleurs éléments disparaissent pour prêter main-forte à ses insectes ? Ô rage, Ô désespoir, mais pourquoi sont-ils si méchants avec lui ? Forcément de son point de vue, il n'y a que lui de bien, alors...

Nous avons donc le vilain de l'histoire, qui entraîne dans son sillage d'autres télépathes pour asseoir sa position. Il n'hésite pas à frapper fort pour montrer sa toute-puissance. Revenons un peu en arrière. L'histoire est expliquée dans les grandes lignes. Avec des mots simples, nous découvrons le pourquoi la Terre est devenue telle qu'elle est : ravagée, au bord du gouffre, avec des créatures dont nous ne soupçonnerions pas l'apparition. L'auteur a mis en place un système qui fonctionne à sa façon. Les humains ont réussi à se regrouper dans divers endroits pour survivre, depuis ils arrivent à faire comme si, oubliant un peu ce passé qui a détruit la moitié de la population, voire plus. Ce qui est bien, c'est qu'il y a des annexes à la fin du livre, bien évidemment. Avec la première, nous découvrons une chronologie. Nous apprenons qu'une troisième guerre mondiale a éclaté et bien d'autres choses pour en arriver à ce point où les humains ne sont plus comme maintenant. Les apparitions de mutations génétiques par exemple nous apportent encore plus de détails dans le sens où cela fait déjà bien des décennies qu'ils sont présentes. Il ne faut pas oublier que l'histoire se passe en 3697. La seconde annexe permet de nous faire un exposé sur les paysages du monde connu et comment l'auteur l'a conçu. La troisième apporte un complément sur les théories et croyances. Puis en quatrième, nous avons le vocabulaire, comment l'auteur a construit certains de ces mots ou expressions.Et en dernier, nous avons des illustrations de certains des personnages. Avec ces annexes, nous pouvons nous dire que le travail fourni par SP Decroix est complet et très intéressant.

La mise en place des personnages, des paysages, ne manque pas d'imagination. Des créatures souterraines qui sont capables de communiquer entre elles ayant leur propre territoire et mangeant tout sur leur passage sont à la fois terrifiants et fascinants. Quant à Mirage, j'ai par contre du mal à savoir réellement ce que c'est... Le sort des humains est entre les mains de télépathes qui ont retourné leur veste. Le dilemme est cruel, car faut-il leur faire confiance ? Andrew, Dan et Markk vont devoir faire leurs preuves en étant obligé de porter un bracelet qui les prive de leur pouvoir. La technologie semble bien avancer de ce côté, comment en sont-ils capables ? De nombreuses questions se profilent à l'horizon, plus nous avançons dans l'histoire, plus les réponses arrivent. Certaines sont lourdes de sens, car elles entraînent un questionnement plus intense et modifient notre vision des choses. Jusqu'où peut aller un télépathe, qui a dû détruire des humains avant de se rendre compte qu'on l'a trompé, pour se racheter un semblant de conscience ? Andrew et ses compagnons ont vécu plus que leur quota de misère et ils ne sont pas au bout de leur surprise.

Un environnement qui n'est pas sans rappeler ce que la plupart des humains redoutent, surtout dans cette période de l'année où le soleil s'amuse à nous faire cuire un peu plus chaque jour. Il est vrai que la nature reprend ses droits, qu'elle décide de tourner dans un sens. Les nombreux orages destructeurs, les hivers glaciaux et la neige de plus d'un mètre de hauteur sur les routes, et cette température qui ne cesse de fluctuer. L'auteur a vu loin dans l'avenir, mais qui sait si cela n'arrivera pas plus tôt ? Ce n'est pas du pessimiste, mais bien une réalité. La science-fiction n'a jamais été aussi proche de la réalité (OK, la télépathie ce n'est pas pour maintenant !) Merci le temps de nous montrer qu'il a l'emprise sur nous et non l'inverse. Les créatures souterraines dans ce récit sont un exemple de ce que la nature est capable de produire sans notre aide : à méditer longuement.

Je savais que j'avais oublié de parler des personnages plus ou moins secondaires : Darius, Orianne, Gwén, Elfride, Hans, Rogan (celui-là je me suis demandée si ce n'était pas un mélange de Ronan et de Rogue xD)... Chacun d'eux a un secret, qu'il le garde en lui ou qu'il n'en sait rien. Il y a des zones d'ombres qui ne cessent de les suivre. Je n'en dirai pas plus sur l'ensemble, juste sur Orianne qui voue une telle haine à tout ce qui s'approche de près ou de loin à un télépathe qu'elle tombe de haut en apprenant des choses qui l'entourent. Tout va être remis en question, sans compter qu'avec son sale caractère, les étincelles risquent de s'enflammer plus vite que prévu !

Le seul vrai point noir que j'ai trouvé, ce sont les relations amoureuses. Je ne dis pas qu'il ne devrait pas en avoir, par contre par moment elles passent bien au-dessus de tous les dangers mortels qui existent. C'est dommage de lire que les héros sont plus atteints par une peine de cœur que par le fait qu'ils risquent d'y passer. De plus, l'une d'entre elles est vraiment très rapide, au coup d’œil et lorsque l'on lit qui sont les personnages concernés c'est assez étrange. Comme souvent dit, il n'y a qu'une barrière fragile entre la haine et l'amour, il est clair que l'auteur l'a pris au pied de la lettre (mdr)

En conclusion, un univers crée qui pourrait devenir notre réalité un jour ou l'autre. Des personnages prêts à tout pour défendre ce qu'ils croient juste. Un premier tome qui tient bien ses bases, à suivre donc !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/mirage-s-memories-tome-1-la-derniere-cite-s-p-decroix-a165904108

Afficher en entier
Diamant

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un Service Presse sur Simplement Pro et je remercie les éditions Heartless et l’autrice pour leur confiance. Un coup de coeur !

« A bout de souffle, malmenée pendant des siècles, la Terre laissait les terribles rayons la transpercer de part en part, achevant ainsi un peuple qui ne l’avait, finalement, jamais réellement écouté… »

Dans ce livre, la planète Terre n’est quasi plus vivable : réchauffement climatique, guerre mondiale, fonte des glaciers… tout ça fait que notre belle planète bleue n’est plus qu’un désert et que l’humanité était en train de s’éteindre. Certains hommes ont réussi à évoluer et sont devenus la race des TELEPATHES, des êtres doués de capacités extraordinaires.

« L’Homme est grand par sa force de vie, par sa culture, sa maîtrise de nouvelles techniques mais aussi, par son envie de toujours viser plus haut. Cependant, sa plus grande faiblesse reste certainement son orgueil. »

Malheureusement, cette évolution a fini par créer un clivage entre le peuple des TELEPATHES et celui des « simples hommes ». Amos, un puissant TELEPATHE qui s’est auto-proclamé chef de ce groupe, a décidé que les humains devaient être éliminés ou mis en esclavage, les considérant comme une caste inférieure. Les unes après les autres, les cités des hommes sont tombées sous le courroux d’Amos et seule la cité Mirage lui résiste. C’est dans cette atmosphère de tension et de désolation que le récit commence.

Dès le prologue, j’ai été embarquée ! J’aime beaucoup l’univers que l’autrice a crée ainsi que sa plume. J’apprécie le glossaire rattaché et le vocabulaire spécifiquement inventé. Dès le premier chapitre, on est directement dans l’action et la tension puisqu’elle nous décrit un combat, ce que j’ai adoré !

On découvre comment les hommes ont évolué technologiquement pour combattre d’abord Amos, mais aussi pour survivre dans ce nouveau climat, conséquence des retombées de la bombe nucléaire utilisée des années plus tôt.

Andrew, Markk et Dan, trois TELEPATHES, débarquent à Mirage. Les trois personnages sont touchants et attachants, on les sent meurtris. Je les adorent vraiment et j’ai hâte d’en découvrir plus sur eux, surtout sur Markk qui est très mystérieux.

Au départ, je me posait beaucoup de questions sur Darius: était-il dur et froid par ce qu’il avait véçu? Ou était-il l’équivalent humain de Amos?

Spoiler(cliquez pour révéler) J’ai très vite eu ma réponse. Darius; comme beaucoup d’autres, a juste énormément souffert et a parfois dû prendre des décisions difficiles pour le bien commun.

Il s’avère être un homme juste, bon et loyal (du moins pour le moment)

Je dis chapeau à l’autrice pour la révélation le concernant, je ne l’ai pas vu venir et j’adore!

Les répliques entre Dan et Markk sont assez amusantes. Les joutes verbales entre Orianne et Andrew sont aussi rafraîchissantes, bien que le tempérament d’Orianne peut être très énervant parfois. Elle est souvent trop impulsive, et à parfois des réactions démesurées qui font penser à une enfant pourri gâtée qui fait un caprice. Le genre qui me fait sortir de mes gonds.

Gwen, la meilleure amie d’Orianne, cache un secret que j’ai pour ma part très vite découvert.

Le roman n’a pas de longueur: l’action, les révélations, les rebondissements, tout est là et bien dosé. J’adore ce que l’autrice a fait de Mirage, on dirait qu’elle lui a donné une âme, une conscience. J’ai trouvé les passages sont très doux, très poétiques.

« Ainsi se trouvait être Mirage : Cité irrémédiablement pleine d’espérance, souffrant dans sa chair de ne savoir au mieux protéger ses enfants. Mirage, dernière des Cités. Dernier centre de rébellion. Dernière perspective pour la Terre de retrouver la paix. Comme dans ces écrits, elle plie mais ne rompt pas. Seule, au milieu du désert. Seule face à Amos. Seule… mais libre ! »

Un final intriguant avec un nouveau venu dans le jeu. Le questionnement reprend nous laissant sans voix…

Afficher en entier
Argent

Une belle découverte qui envoie du lourd dès le premier tome. Dès les premières pages, nous sommes transportés dans l'univers futuriste de S-P, dans lesquelles elle pose véritablement les bases du contexte historique de sa saga. J'ai beaucoup apprécié le sens du détail dont a fait preuve l'auteur, mais j ai trouvé qu'à certains moments cela alourdissait inutilement le rythme du récit. Je me suis d ailleurs retrouvée un peu perdue à certains passages du livre, à cause d'un trop plein d'informations. En revanche, j'ai adoré l histoire globalement, qui a presque été une prise de conscience vis à vis du possible destin de la terre. L'air de rien ce livre fait réfléchir. Malheureusement je déplore le manque d'action, alors qu'on est supposé être en pleine rébellion. Je m'étais attendue à quelque chose de plus intense. Concernant les personnages, je n'ai rien à redire, mon préféré a sans aucun doute été Andrew. Il est à la fois très courageux, fort, empathique et mûr, et ces joutes verbales avec Orianne sont juste magiques. Et petit bonus non négligeable, ce sont les illustrations des personnages à la fin du livre.

Afficher en entier
Diamant

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un Service Presse sur Simplement Pro et je remercie les éditions Heartless et l’autrice pour leur confiance. Un coup de coeur !

« A bout de souffle, malmenée pendant des siècles, la Terre laissait les terribles rayons la transpercer de part en part, achevant ainsi un peuple qui ne l’avait, finalement, jamais réellement écouté… »

Dans ce livre, la planète Terre n’est quasi plus vivable : réchauffement climatique, guerre mondiale, fonte des glaciers… tout ça fait que notre belle planète bleue n’est plus qu’un désert et que l’humanité était en train de s’éteindre. Certains hommes ont réussi à évoluer et sont devenus la race des TELEPATHES, des êtres doués de capacités extraordinaires.

« L’Homme est grand par sa force de vie, par sa culture, sa maîtrise de nouvelles techniques mais aussi, par son envie de toujours viser plus haut. Cependant, sa plus grande faiblesse reste certainement son orgueil. »

Malheureusement, cette évolution a fini par créer un clivage entre le peuple des TELEPATHES et celui des « simples hommes ». Amos, un puissant TELEPATHE qui s’est auto-proclamé chef de ce groupe, a décidé que les humains devaient être éliminés ou mis en esclavage, les considérant comme une caste inférieure. Les unes après les autres, les cités des hommes sont tombées sous le courroux d’Amos et seule la cité Mirage lui résiste. C’est dans cette atmosphère de tension et de désolation que le récit commence.

Dès le prologue, j’ai été embarquée ! J’aime beaucoup l’univers que l’autrice a crée ainsi que sa plume. J’apprécie le glossaire rattaché et le vocabulaire spécifiquement inventé. Dès le premier chapitre, on est directement dans l’action et la tension puisqu’elle nous décrit un combat, ce que j’ai adoré !

On découvre comment les hommes ont évolué technologiquement pour combattre d’abord Amos, mais aussi pour survivre dans ce nouveau climat, conséquence des retombées de la bombe nucléaire utilisée des années plus tôt.

Andrew, Markk et Dan, trois TELEPATHES, débarquent à Mirage. Les trois personnages sont touchants et attachants, on les sent meurtris. Je les adorent vraiment et j’ai hâte d’en découvrir plus sur eux, surtout sur Markk qui est très mystérieux.

Au départ, je me posait beaucoup de questions sur Darius: était-il dur et froid par ce qu’il avait véçu? Ou était-il l’équivalent humain de Amos?

e dis chapeau à l’autrice pour la révélation le concernant, je ne l’ai pas vu venir et j’adore!

Les répliques entre Dan et Markk sont assez amusantes. Les joutes verbales entre Orianne et Andrew sont aussi rafraîchissantes, bien que le tempérament d’Orianne peut être très énervant parfois. Elle est souvent trop impulsive, et à parfois des réactions démesurées qui font penser à une enfant pourri gâtée qui fait un caprice. Le genre qui me fait sortir de mes gonds.

Gwen, la meilleure amie d’Orianne, cache un secret que j’ai pour ma part très vite découvert.

Le roman n’a pas de longueur: l’action, les révélations, les rebondissements, tout est là et bien dosé. J’adore ce que l’autrice a fait de Mirage, on dirait qu’elle lui a donné une âme, une conscience. J’ai trouvé les passages sont très doux, très poétiques.

« Ainsi se trouvait être Mirage : Cité irrémédiablement pleine d’espérance, souffrant dans sa chair de ne savoir au mieux protéger ses enfants. Mirage, dernière des Cités. Dernier centre de rébellion. Dernière perspective pour la Terre de retrouver la paix. Comme dans ces écrits, elle plie mais ne rompt pas. Seule, au milieu du désert. Seule face à Amos. Seule… mais libre ! »

Un final intriguant avec un nouveau venu dans le jeu. Le questionnement reprend nous laissant sans voix…

L’autrice a inclus des illustrations des personnages à la fin du livre !

https://passionlivresblogblog.wordpress.com/2019/03/11/la-derniere-cite/

Afficher en entier
Or

Pour celles et ceux qui auraient des questions sur l’univers des Chroniques de Mirage, je viens préciser quelques points concernant les paysages et la survie de mes personnages dans un lieu aussi aride qu’un désert.

L’humanité survit grâce à des oasis, palmeraies géantes qui subsistent encore malgré le Grand Bouleversement. Heureusement pour nous, sinon, il n’y aurait pas d’histoire.

Un oasis est un “jardin” autour d’un point d’eau, dans le désert. Ce qui m’arrange bien finalement.

Le paysage des Chroniques de Mirage est une fusion des regs, déserts rocheux, et des ergs, déserts de sable. Quant aux ruisseaux traversant la Forteresse et Mirage, sachez qu’ils ont été inspirés des oueds: des rivières dans le désert, souvent à sec je le reconnais mais pas dans mon univers, qui prennent leur source dans les massifs montagneux.

Voilà pour ces petites précisions qui j’espère vous aideront à mieux comprendre le Monde Connu (nom que j’ai donné à mon univers).

Bisous à toutes et tous mes choupis et à bientôt.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas apprécié ce roman. Je l'ai trouvé très long par moment, très décousu et avec pas mal d'incohérences... Certaines choses sont trop faciles, d'autres qui sortent de nulle part.

Bref, une grosse déception, je ne lirai pas la suite

Afficher en entier

Date de sortie

Mirage's Memories, Tome 1 : La Dernière Cité

  • France : 2019-04-15 (Français)

Activité récente

Senrys l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-06T15:42:18+02:00

Titres alternatifs

  • Chroniques de mirage, Tome 1 : La Dernière Cité - Français

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 9
Extraits 5
Evaluations 9
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode