Livres
388 707
Comms
1 362 663
Membres
277 326

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mirror, Mirror



Description ajoutée par letty85 2017-08-27T10:32:58+02:00

Résumé

Peut-être que je ne suis pas aussi réglo que je le croyais.

Peut-être que je suis vraiment un monstre.

Red a une mère alcoolique et un père absent.

Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente.

Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs.

Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe.

Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes.

C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal ? Connaissaient-ils vraiment Naomi ? Se connaissent-ils vraiment ?

Bientôt, une série d’indices sème le doute. La réponse n’est peut-être pas celle que l’on croit. Sur le chemin de la vérité, Red, Leo et Rose devront affronter leurs propres peurs et leurs propres secrets. À présent, rien ne sera jamais plus pareil : nul ne peut réparer un miroir brisé.

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

PAL
21 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Maks 2017-10-19T03:10:04+02:00

Quelques heures plus tard, je me réveille en suffoquant et, cette fois, je me rappelle mon cauchemar. Une épaisse eau noire et glaciale pénétrait dans mon nez et ma bouche, s’insinuait dans mes poumons… une créature froide et cruelle m’entraînait vers le fond, tout au fond, et je comprenais que je ne remon￾terais plus jamais à la surface.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Maks 2017-10-22T21:56:39+02:00
Diamant

Je vais mettre les choses à plat directement pour ne pas que les lecteurs se posent de questions sur l'avis que j'ai de ce roman.

OUI, j'aime beaucoup la personnalité de Cara Delevingne.

NON je ne juge pas ce livre par rapport à elle mais bien pour ce qu'il est. Maintenant que c'est dit, voici mon avis..

"Mirror, Mirror", titre peu évocateur pour moi au départ, après lecture on se rend compte que finalement ça colle parfaitement, déjà c'est le groupe de musique des personnages que l'on suit tout au long de cette histoire, mais aussi c'est un reflet que chaque personnage nous renvoit par rapport à ce qui paraît de chacun d'eux mais aussi de ce qu'ils sont eux même à l'intérieur. Un titre donc finalement bien réfléchi.

L'histoire en elle même me fait penser à certains romans de John Green comme "Qui es-tu Alaska ?" ou encore "La face cachée de Margo" mais en moins politiquement correct.

Alcool, shit, looks détraqués, orientation sexuelle, amitié, amour, rock, Cosplay ou encore problèmes de cités, tout y passe, à la manière de la série TV Skins (les fans de cette série dévoreront Mirror, Mirror), pleins de thèmes sont abordés (dont certains que je ne cite pas pour garder l'intrigue intacte), certains disent que c'est trop et qu'au final rien n'est approfondi, personnellement je n'ai pas trouvé, je pense que les thèmes les plus importants ont été mis en avant par rapport aux autres moins importants pour nos personnages, ils ont tout de même le mérite d'être abordés.

J'ai également apprécié que les classes sociales soient nombreuses et variées.

Pour un premier roman l'écriture est assez maîtrisée et agréable, je n'ai eu qu'une envie pendant ma lecture, savoir ce qui se passerait à la page suivante, et encore et encore.

Petit bonus : En fin de roman il y a une interview de Cara Delevingne dans laquelle elle défend sont roman entre autre chose, assez sympa !

Voir la chronique sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/10/mirror-mirror-cara-delevingne.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2017-10-18T20:51:39+02:00
Lu aussi

https://aliceneverland.com/2017/10/17/mirror-mirror-cara-delevingne/

J’ai souvent peur quand une parution fait énormément de bruit par rapport au nom de son auteur, et non pas pour son contenu. A vrai dire, quand je vois que toute la publicité est faite autour de l’auteur et non pour l’histoire, je suis assez sceptique et m’attends donc à être déçue par ces romans. Ce qui, on est d’accord, n’est jamais une excellente chose et ne met pas dans les meilleures conditions de lecture…

Pour autant, Cara Delevingne est une artiste un peu touche à tout : mannequinat, cinéma… Pourquoi pas l’écriture ? Ayant déjà eu une belle surprise avec le roman Elixir d’Hilary Duff, je me suis dit que je pouvais l’être tout autant par celui de Cara Delevingne. Surtout que le résumé nous dépeint des personnages bien éloignés des clichés habituels, et un mystère que je souhaitais découvrir. Il ne m’en fallait pas plus pour partir à la découverte de ce roman.

Malheureusement, les promesses liées à la quatrième de couverture ne sont restées que des promesses, et j’ai découvert un récit qui ressemble tout simplement à des centaines d’autres. L’histoire n’est pas mauvaise, loin de là, et, malgré quelques maladresses, elle se laisse lire sans aucun problème. C’est juste que je n’ai pas eu ce « plus » que je m’attendais à découvrir – surtout vu le battage médiatique autour de ce roman – et qui me laisse complètement sur ma faim.

L’histoire est assez simple dans les faits et, malgré de bonnes idées, je regrette quelque peu que l’auteur ne soit pas allée jusqu’au bout des choses, ne restant qu’en surface tout au long du récit. C’est ce manque de profondeur qui m’a principalement dérangée et qui rend, au final, cette histoire peu crédible à mes yeux. Pour autant, les personnages sont sympathiques, et il est assez aisé de se retrouver un petit peu dans chacun d’entre eux. On s’attache facilement à leur bande, même si je n’étais pas vraiment d’accord avec certains de leurs choix.

J’ai également beaucoup aimé les thématiques très actuelles dans la construction de l’identité des adolescents que l’auteur aborde même si, là encore, j’aurais aimé que Cara Delevingne aille jusqu’au bout de ses idées. Un premier roman plaisant donc qui ravira le lectorat visé, mais dont le manque de profondeur ne m’a pas plus convaincue que cela.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Althea 2017-10-18T18:07:00+02:00
Argent

http://altheainwonderland.blogspot.fr/2017/10/mirror-mirror.html

Clairement j'étais pas parmi ceux qui attendaient particulièrement la sortie de Mirror Mirror. Les romans "écrits" par des célébrités ça n'a jamais été de très bonnes expériences en ce qui me concerne. Et puis j'peux pas m'empêcher de penser à l'auteur qui aura bossé en coulisse et aura une ligne vite fait dans les remerciements, ce qui me pose un problème de morale (même si le principe du ghostwriter ne date pas d'hier). Ceci étant dit sur la couverture même de Mirror Mirror le nom de la co-auteure est indiqué et, même si la charge de boulot ne doit vraiment pas être proportionnelle à la taille de police utilisée pour les noms, j'étais donc déjà un peu plus encline à découvrir cette histoire dont le résumé m'intriguait. Suffit que ça parle de kidnapping/disparition pour que je sois intriguée me direz-vous, je suis pas la fille la plus compliquée du monde à intriguer du coup.

Après je dois dire que si le roman a perdu un point sur sa note finale c'est à cause du mystère, ce qui semble paradoxal avec ce que je viens juste de vous dire. Parce que le truc c'est que moi j'étais là pour ça, à fond dès que les personnages évoquaient leur enquête, et j'étais donc super agacée quand cela se perdait au milieu de leurs pérégrinations et histoires d'ado. Je pense réellement que le roman aurait gagné a ce que le mystère soit un peu plus approfondi. Non seulement il aurait été plus prenant mais en plus cela aurait apporté un meilleur équilibre avec la vie quotidienne des personnages. Le mystère qui entoure Naomi et sa disparition est donc bien moins exploité qu'on peut le croire et vu sa résolution y'aurait vraiment eu de quoi faire quelque chose de bien plus percutant.

Ceci étant dit tout l'aspect adolescence est très bien écrit et développé dans Mirror Mirror. Les personnages de Red, Rose, et Leo, vivent tous des choses compliquées, et parfois un peu exagérées, mais qui sont traitées de manière réaliste et cela se voit notamment dans la façon dont ils y réagissent. Honnêtement si y'avait eu un peu plus de tours et détours dans l'enquête, j'aurais personnellement été bien moins frustrée par les disputes et idioties inhérentes à leur âge et j'aurais peut-être plus apprécié ce réalisme justement.

D'autant plus que les personnages sont tous relativement sympathique et que leur amitié est assez touchante. J'ai beaucoup aimé le personnage principal de Red, le sujet de son identité étant habilement et sensiblement développé par les auteures (je vous déconseille d'ailleurs de lire trop de chroniques sur le roman car certains lecteurs ont du mal à donner leur avis avec la même habilité), et celui de Ash, la sœur ainé de Naomi, qui est malheureusement bien trop peu présent dans l'histoire.

Et d'ailleurs un autre point qui a contribué à mon choix de ne mettre qu'un 4/5 à Mirror Mirror c'est l'écriture en elle-même. Le récit est fluide, on avance assez vite dans les chapitres qui sont courts, mais par contre le vocabulaire très familier est franchement pénible. Sans que les personnages adoptent pour autant un langage soutenu totalement en contradiction avec leur jeune âge, y'avait peut-être un juste milieu à trouver qui aurait rendu les dialogues plus agréables à lire. Le mélange d'argot et de verlan me donnait un peu envie de donner des coups de fougère à tout va durant certains passages.

Ainsi j'ai passé un moment de lecture agréable avec Mirror Mirror. J'ai apprécié certains des personnages principaux, la fluidité du récit permet d'être vite embarqué, et le réalisme brut et cru dont est empreint l'histoire m'a convaincue. Néanmoins il est dommage que le mystère n'ait pas été plus fouillé et soit vite relégué au second plan, et que la fin soit convenue et presque naïve, car cela déséquilibre certaines parties du roman et donne une petite impression de longueurs là où il n'y en a pourtant pas forcément.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LuCioLe79 2017-10-16T18:07:09+02:00
Or

Je tiens tout d’abord à remercier NetGalley et Hachette Romans pour l’envoi de ce livre. Je dois dire que j’étais très curieuse de lire le premier roman de Cara Delevingne (Valérian, Suicide Squad, La face cachée de Margo) une actrice que j’adore. C’est un pari très réussi sur ce premier roman ! En effet, c’est un roman fort, plein de messages et qui ne laissera aucun lecteur indifférent et permettra j’espère à ouvrir les yeux à certain(e)s sur les dangers des réseaux sociaux ou des fléaux qui peuvent toucher l’adolescence mais également sur l’importance de parler avec ses proches et de ne pas s’enfermer dans une boucle infernale sous peine de se perdre et d’atteindre des conséquences qu’on ne souhaitait pas voir arriver.

Mirror, Mirror, c’est le nom d’un groupe, un groupe de potes, un groupe de musique, une bande d’amis qui voit une de leur amie disparaître. C’est d’abord l’incompréhension face à cette disparition, puis finalement elle réapparaît dans un sale état et c’est encore plus de questions que tout le monde se pose. Que s’est il passé ? Qu’est il arrivé à Naomi ? Chacun doit encaisser cette nouvelle mais aussi faire face aux difficultés qu’ils ont dans leur vie. Entre Père absent et mère alcoolique, Red doit prendre en charge sa petite sœur de 7 ans mais aussi réussir à trouver un équilibre tout en s’acceptant elle-même, en se faisant accepter des autres et enfin assumer sa sexualité. Léo, lui, est confronté à la violence à cause de son grand frère, pris dans une boucle infernale de la banlieue. Rose essaye d’oublier une grosse erreur du passé en buvant ou jouant avec les garçons.

Beaucoup de sujets sont abordés, sans tabou, et surtout la réalité des réseaux sociaux et de leur déviance. On le constate avec le geste de Rose et les conséquences qui arrivent assez vite. Cette prise de conscience est importante et ce roman a la vocation d’ouvrir les yeux. On apprend autour de tous les événements qui arrivent à chaque personne l’horreur qui est arrivée à Naomi. Malheureusement, ce genre de choses existent et le thème est abordé habillement.

En résumé, Mirror Mirror est un excellent roman qui se dévore facilement et qui est très prenant grâce à un scénario bien ficelé qui donne envie de dévorer les pages pour connaître le mot de la fin. C’est un roman qui parle d’un sujet grave mais surtout de l’adolescence qui regroupe tout un tas de sujets importants et dont les messages sont passés assez habillement au fur et à mesure de notre lecture. Je ne peux que vous encourager à vous procurer ce roman, vous ne le regretterez pas il est vraiment très bien écrit ! Pour ma part j’ai adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par estelle_brl 2017-10-11T21:01:51+02:00
Diamant

Un excellent livre! Je voulais tout d'abord lire ce livre car le résumé m'intéressait et car Cara Delevingne était à la tête de ce livre. A travers ce livre, nous pouvons apprendre beaucoup de choses, mais surtout une, qui est de s'accepter comme on est! Le petit côté négatif serait plutôt l'écriture, elle est quand même un peu vulgaire, je pense l'acheté en VO pour voir ce que cela donne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesCinqMotsDesLivres 2017-10-08T21:44:22+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce livre! Au début, j'avoue avoir eu envie de le lire parce que c'est Le livre de Cara Delevingne. Et même si elle l'a écrit en collaboration avec une autre auteure, je trouvais ça cool de lire le bouquin d'une star. Et j'ai été tellement surprise!! Je l'ai lu d'une traite, en un jour! Même si le vocabulaire est franchement pas rencherché, que c'est limite vulgaire et l'écriture est archi simple, je me suis rentrouvée plongée dans l'intrigue sans même m'en rendre compte.

Quand je l'ai fini, j'étais tellement sous le choc! C'est vraiment une pure merveille! Je le recommande à un public d'au moins 16 ans.

Ses cinq mots:

-Surprenant

-touchant

-entraînant

-simple

-vrai

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Mirror, Mirror" est sorti 2017-10-04T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 04 Octobre

Dates de sortie

Mirror, Mirror

  • France : 2017-10-04 - Poche (Français)
  • Canada : 2017-11-08 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 13
Commentaires 6
Extraits 2
Evaluations 8
Note globale 8.25 / 10

Évaluations