Livres
486 773
Membres
476 987

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Miséricorde



Description ajoutée par x-Key 2011-10-04T22:50:43+02:00

Résumé

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ?

Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encre. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Mørck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne. Pour eux, pas de cold case.

Couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, de La Clé de Verre aux Golden Laurels des libraires, le thriller de Jussi Adler-Olsen, première enquête de l'inspecteur Mørck, est un véritable phénomène d'édition mondial.

Afficher en entier

Classement en biblio - 840 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par polacrit 2019-10-24T13:26:20+02:00

Moi, Lars Björn, Bak, et un tas d'autres qui ont quitté la police aujourd'hui. On les a menacés de mort avec des haches, des massues, des barres de fer, des poignards, des culs de bouteilles de bière, des fusils de chasse et autres armes à feu. Combien de fois est-on capable de supporter ça dans une vie de flic et quand est-ce qu'on n'en peut plus, tu as une idée, toi? Personne ne le sait! On a tous été dans la panade à un moment donné. Sinon, ça voudrait dire qu'on ne vaut pas tripette!"

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2017-09-24T17:45:30+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Armony22 2020-02-17T16:50:00+01:00
Or

Je me suis enfin décidée à commencer la fameuse série du département V de Jussi Adler-Olsen. Je ne sais pas pourquoi j'ai tant tardé, d'autant qu'on me l'a beaucoup recommandée.

Dans ce premier tome on va suivre la création du département V qui s'occupera de cold case. A sa tête, on nomme Carl Mørck qui revient d'une affaire qui s'est mal terminée. Flic bourru et irascible à la vie privée compliquée, je l'ai trouvé au premier abord agaçant et j'ai fini par m'y attacher.

Carl n'est pas dupe, il sait que c'est une voix de garage mais il l'accepte sans trop rechigner et s'apprête à faire de belles siestes dans son sous-sol.

Pour l'assister, on lui trouve un homme à tout faire, Hafez el Assad, un réfugié syrien qui s'avérera être un vrai sachet surprise. Toujours de bonne humeur et prêt à rendre service, il passe vite d'homme de ménage à prendre part aux enquêtes. Perspicace et curieux, il se révèle être un atout majeur pour le service. J'ai hâte d'en apprendre plus sur ce personnage mystérieux.

Ce duo hors normes et improbable est un des points forts de ce roman.

L'intrigue est bien construite et ficelée. D'une part on suit la victime séquestrée et son calvaire et de l'autre l'enquête menée par notre duo insolite. Ce n'est pas un rythme de folie, on avance pas à pas avec tous les détails de l'investigation. Une bonne enquête de police à la nordique. Ca monte crescendo et le rythme s'accélère dans les derniers chapitres.

L'écriture est fluide, agréable, avec une petite pointe d'humour malgré le contexte dramatique.

Je suis conquise par le premier opus de cette série prometteuse. Tout y est, l'ambiance nordique, une enquête fouillée et bien menée, du suspense et un duo de personnages décalé et ô combien savoureux. C'est efficace, plaisant et prenant. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite.

Si comme moi vous freinez pour découvrir cette saga, n'hésitez plus, lancez-vous, elle en vaut le détour.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miney 2020-01-31T19:13:38+01:00
Bronze

Je suis un peu mitigée sur cette lecture.

D’un côté, j’ai apprécié l’enquête. Je l’ai trouvé plutôt bien menée, il y avait un bon rythme dans son déroulement, sans temps mort ni précipitation (même si j’ai fini par me douter assez vite de l’identité du kidnappeur), et le fait qu’une enquête secondaire soit menée en parallèle fait que l’histoire est assez riche pour ne pas s’y ennuyer.

J’ai bien aimé le personnage d’Assad, que j’ai trouvé très original, parfois comique, parfois touchant et qui a plus d’un tour dans son sac même s’il a de temps en temps des aptitudes ou de bonnes intuitions qui semblent un peu sortir de nulle part.

Merete est attachante, elle aussi. Son champ d’action est un peu… limité (forcément) mais quand elle est au fond du trou, elle ne se laisse pas abattre, elle est déterminée et trouve ses propres solutions.

L’écriture est fluide et légère, pleine d'humour.

Par contre, j’ai trouvé Carl, le héros, absolument insupportable.

Il est introduit au début de façon caricaturale, mais s’il est plus développé ensuite, mon opinion ne s’est pas améliorée à son sujet. Il est condescendant, méprisant et j’ai trouvé horripilant qu’il mentionne chaque fois qu’il croise une femme si elle est attirante ou non (et évidemment, quand elle ne l’est pas, c’est une mégère acariâtre). Quand il drague lourdement un personnage féminin qu’il vient à peine de rencontrer après avoir bavé dessus comme un gros dalleux et qu’elle le repousse, il la traite de tous les noms en pensée et elle devient subitement une idiote aguicheuse.

Son côté flic cynique et désabusé hanté par sa précédente affaire m’a semblé très cliché, même pour moi qui lis peu de polars, et ne me l’a pas rendu plus sympathique du coup.

Difficile de s’immerger dans un roman dont on déteste le héros. Résultat, j’ai un peu tardé pour le finir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oliverabb 2020-01-04T16:48:27+01:00
Diamant

J'ai acheté ce livre un peu au hasard en le voyant dans les meilleures ventes thriller/policiers chez Cultura. Je n'ai pas été déçue. Les motivations des ravisseurs restent un vrai mystère ce qui m'a poussé à tourner, tourner et encore tourner les pages jusqu'à l'avoir fini.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auchama 2019-12-28T15:41:53+01:00
Or

Cela faisait un moment que j'entendais parler de J.Adler Olson, que ce soit par des connaissances, soit via internet (Booknode ou book tube). J'ai enfin décidé de me lancer, friande des policiers/thrillers bien ficelés. Et bien, je n'ai pas été déçue. Ce livre se lit pratiquement en une seule fois, et je dis pratiquement parce que je n'ai pas eu le choix que d'interrompre ma lecture sinon je l'aurai lu d'une traite. L'intrigue est travaillée et les personnages fouillés. J'ai déjà hâte de me procurer la suite et de découvrir l'évolution du département V et de ses deux protagonistes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marggaux 2019-11-11T18:54:38+01:00
Or

Miséricorde de Jussi Adler-Olsen.

Découverte des enquêteurs du département V, qui s'occupent des cold-case et ré-ouvrent le dossier concernant la disparition d'une élue du Danemark.

C'est un thriller bien sympa que j'ai dévoré dans la journée + j'ai regardé le film de ce 1er épisode.

J'attaque la suite avec Profanation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gryfondor 2019-10-31T09:27:34+01:00
Bronze

Premier tome de la série, celui-ci nous expose les raisons de la création du Département V ainsi que les membres le composant.

Tout d’abord Carl Mørk, ce flic danois doué et au caractère irascible, traumatisé à la suite d’une intervention qui tourne au cauchemar. Dès son retour, ses supérieurs ont l’idée de le nommer responsable de ce tout nouveau département voulu par le gouvernement, et il est donc chargé de s’occuper de « cold case ». Mais Carl n’est pas dupe et comprend clairement que l’on cherche à le mettre au placard. Qu’à cela ne tienne, complètement démotivé il n’aspire qu’à buller au fin fond du sous-sol de la police.

C’est alors, et sur la demande de Carl, qu’on lui adjoint un homme à tout faire. Ce dernier se nommant Assad et se présentant comme étant un réfugié syrien, se révèle dans le fond un très bon partenaire, motivé et perspicace. Parfois maladroit mais d’humeur joyeuse, Assad semble malgré tout cacher un secret quant à l’origine de sa venue au Danemark.

L’auteur s’est attaché à développer les profils de ses personnages et réussit habilement à coucher sur le papier les débuts de cette association pour le moins originale. Il le fait d’autant mieux que leur première enquête ne présente aucun caractère d’urgence, celle-ci traitant de la disparition d’une femme politique reconnue et dont l’on soupçonne l’assassinat.

Même si l’enquête n’est pas menée sur un rythme d’enfer, elle n’en reste pas moins très agréable à suivre, et la relation unissant Carl et Assad, aussi attachants l’un que l’autre, ne demande qu’à être approfondie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par thierry76 2019-09-30T03:58:09+02:00
Bronze

personnages sympathiques et on devine rapidement la complicité de Carl morck & Assad.

Une histoire qui nous tiens en haleine jusqu'à la dernière page.

je recommande ce livre et moi je vais poursuivre dans la série avec profanation

de Adler Olsen

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gollum 2019-09-28T18:02:12+02:00
Diamant

Un Thrillers qui passe bien. Je découvre cet auteur, j’aime beaucoup. Une femme enlevée et séquestrée pendant des années et deux policiers qui reprennent de vieux dossiers. Pas mal de suspens. Je me réjouis de lire les suites.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par polacrit 2019-09-16T10:36:56+02:00
Diamant

Bien que ce roman ait été publié en France en 2013, c'est pour moi un gros coup de coeur: la maîtrise d'une intrigue policière, des personnages originaux et convaincants, une histoire bien menée, un contexte politique habilement esquissé. Le seul bémol: est-il crédible qu'une personne confrontée à un enfermement dans des conditions aussi spartiates et traumatisantes que Merete tienne le coup cinq longues années sans perdre l'esprit? Cela dit, je rends hommage à son extraordinaire courage et à sa ténacité...

Le +: les réflexions in petto de Carl à propos de ses collègues, hommes ou femmes, du travail qu'il doit accomplir, souvent d'un humour acerbe: "Carl fit un effort pour se souvenir que c'était toujours illégal au Danemark d'étrangler ses employés." (Page 172). Les pointes d'humour, les réflexions sarcastiques ou désabusées qui émaillent pratiquement toutes les pages du roman, plutôt inhabituelles dans les polars nordiques, lui confèrent un caractère très particulier, une sorte de détachement subtil, pas de l'indifférence, non, plutôt une fine armure pour se protéger des émanations délétères émises par les criminels.

Le +: le quotidien de la brigade criminelle, notamment les autres enquêtes en cours: réalisme et implication du lecteur.

Un super polar qui, certes, donne le frisson, mais donne surtout envie de dévorer les autres titres de la série. Car même si l'auteur nous donne une vision bien peu reluisante de ce que l'homme peut infliger à ses semblables, j'apprécie beaucoup son regard plein de miséricorde...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moumik 2019-09-05T13:28:43+02:00
Or

Génial ce département V! Quel suspens sur la fin! Un vrai page turner! Je trouve qu’on n’en ressent pas assez l’ambiance nordique dans ce premier tome, mais qu’importe au final. L’enquête est juste TOP!

Afficher en entier

Dates de sortie

Miséricorde

  • France : 2011-10-05 (Français)
  • France : 2013-01-03 - Poche (Français)
  • Canada : 2011-11-14 (Français)
  • Canada : 2013-02-13 - Poche (Français)

Activité récente

Josee09 l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-22T20:24:57+01:00
Gaby93 l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-12T22:18:18+01:00

Titres alternatifs

  • Mercy - Anglais
  • Kvinden i buret - Danois

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 840
Commentaires 120
Extraits 69
Evaluations 227
Note globale 8.26 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode