Livres
506 147
Membres
514 074

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Cleatra 2020-05-02T09:37:14+02:00
Or

J'attaque cet auteur que je n'avais pas encore abordé et je suis sous le charme. Le duo d'enquêteurs a ses parts d'ombre, nest pas commun et ça, j'aime bien.

L'auteur réussit à nous emmener avec lui, je suis sous tension et impatiente d'avancer dans le livre... plutôt bon signe. Je conseille.?

J'ai attaqué le suivant dans la foulée et je suis déjà addict.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Deborah80 2020-04-09T08:18:15+02:00
Diamant

Tellement bien. Que je le relis

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelurus 2020-03-29T15:31:15+02:00
Or

Un roman haletant avec des personnages haut en couleur. Une enquête parfaitement menée et qui tient le lecture jusqu'au bout. le livre est dans des mains fébriles et malgré l'horreur de l'histoire le lecteur ne peut détacher ces yeux des lignes où se succèdent les mots de l'histoire.

Un thriller parfait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par let-it-go 2020-03-28T17:37:45+01:00
Or

Cela fait plusieurs années que j’entends parler des enquêtes du département V et je profite de cette période de confinement pour les découvrir. J’ai adoré ce premier tome !

Il s’agit d’un tome d’introduction dans lequel nous faisons la connaissance de deux personnages : Carl Morck, un policier et son nouvel assistant, Hafez el Assad, appelé Assad. Le scénario est assez classique : Carl est tourmenté par un événement. Une de ses enquêtes a mal tourné, l’un de ses coéquipiers et ami est décédé et un autre se retrouve à l’hôpital dans un terrible état.

Dans ce contexte, le département V est créé dans le commissariat dans lequel il travaille. Ce département propose de reprendre des enquêtes non résolues précédemment. Et c’est ainsi que Carl se plonge dans le dossier concernant Merete Lyyngaard, une politicienne danoise qui a disparu mystérieusement sur un bateau, en pleine mer…

Pour moi, le point fort de ce roman est le duo que forme Carl et Assad. Nous ne savons pas grand chose d’Assad. C’est un est réfugié politique syrien. Nous en apprendrons sans doute plus dans les prochains tomes. Je me suis déjà beaucoup attachée à lui. Il a des réactions assez drôles (l’humour est très présent dans ce roman), d’autres qui peuvent paraître assez naïves parfois et pourtant, il se débrouille bien et aide énormément Carl.

J’ai d’ailleurs eu plus de mal avec ce dernier. Son personnage peut sembler un peu « cliché ». Il incarne encore la figure du flic torturé par son passé. Pourtant, c’est un personnage à la fois fort et pleins de faiblesses. J’attends de voir son développement. La principale chose qui me dérange chez lui sont les nombreuses remarques sexistes qu’il peut avoir vis-à-vis des femmes qui l’entourent. Carl commente souvent leur physique et c’est dérangeant à mes yeux. Il a même eu une remarque homophobe.

Un autre point intéressant est la formation du département V. Nous voyons comment est crée le département V, quels sont ses enjeux et quels sont les enjeux au sein même du commissariat. La situation profite même à certains du point de vue économique puisqu’une subvention est versée. J’ai beaucoup aimé les relations entre les différents policiers, certaines sont conflictuelles et sont bien développées.

L’enquête est passionnante. L’alternance de deux époques dynamise énormément le récit. Nous voulons toujours en savoir plus une fois un chapitre terminé. Le livre se lit très rapidement. Nous suivons l’enquête dans le présent mais aussi le personnage de Merete. Elle est emprisonnée dans une cage. Les années passent et nous découvrons quel sort ses bourreaux lui réservent.

C’est un personnage féminin très fort que j’admire beaucoup. Malgré les événements, elle reste forte, elle essaye de ne pas sombrer dans la folie et ne se laisse pas faire. Elle veut s’en sortir pour retrouver son frère. Leur relation est vraiment belle. Cette citation à propos de son personnage m’a marquée :

"She’d been lying on the floor thinking about books. That was something she often did in order not to think about the life she might have had if only she’d made different choices. When she thought about books, she could move into a whole different world. Just remembering the feeling of the dry surface and inexplicable roughness of the paper could ignite a blaze of yearning inside of her. The scent of evaporated cellulose and printer’s ink. Thousands of times now she’d sent her thoughts into her imaginary library and selected the only book in the world that she knew she could recall without embellishing it… A philosophical little bear named Winnie the Pooh was her salvation. Her only defense against madness. Pooh and all the animals in Hundred Acre Wood."

Enfin, je suis un peu déçue par la fin du livre. En effet, à cause d’une phrase dans le roman, j’ai deviné l’identité de l’un des bourreaux de Merete. Malgré ça, ce fut une très bonne lecture et j’ai hâte d’entamer le deuxième tome et de découvrir une nouvelle enquête du département V !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kimie-1 2020-03-09T13:24:17+01:00
Or

Bon livre que je recommande. M’a tenu en haleine et il vaut la peine de le lire. J’aime bien les personnages. Bien hâte de lire les prochains

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2020-02-17T16:50:00+01:00
Or

Je me suis enfin décidée à commencer la fameuse série du département V de Jussi Adler-Olsen. Je ne sais pas pourquoi j'ai tant tardé, d'autant qu'on me l'a beaucoup recommandée.

Dans ce premier tome on va suivre la création du département V qui s'occupera de cold case. A sa tête, on nomme Carl Mørck qui revient d'une affaire qui s'est mal terminée. Flic bourru et irascible à la vie privée compliquée, je l'ai trouvé au premier abord agaçant et j'ai fini par m'y attacher.

Carl n'est pas dupe, il sait que c'est une voix de garage mais il l'accepte sans trop rechigner et s'apprête à faire de belles siestes dans son sous-sol.

Pour l'assister, on lui trouve un homme à tout faire, Hafez el Assad, un réfugié syrien qui s'avérera être un vrai sachet surprise. Toujours de bonne humeur et prêt à rendre service, il passe vite d'homme de ménage à prendre part aux enquêtes. Perspicace et curieux, il se révèle être un atout majeur pour le service. J'ai hâte d'en apprendre plus sur ce personnage mystérieux.

Ce duo hors normes et improbable est un des points forts de ce roman.

L'intrigue est bien construite et ficelée. D'une part on suit la victime séquestrée et son calvaire et de l'autre l'enquête menée par notre duo insolite. Ce n'est pas un rythme de folie, on avance pas à pas avec tous les détails de l'investigation. Une bonne enquête de police à la nordique. Ca monte crescendo et le rythme s'accélère dans les derniers chapitres.

L'écriture est fluide, agréable, avec une petite pointe d'humour malgré le contexte dramatique.

Je suis conquise par le premier opus de cette série prometteuse. Tout y est, l'ambiance nordique, une enquête fouillée et bien menée, du suspense et un duo de personnages décalé et ô combien savoureux. C'est efficace, plaisant et prenant. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite.

Si comme moi vous freinez pour découvrir cette saga, n'hésitez plus, lancez-vous, elle en vaut le détour.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miney 2020-01-31T19:13:38+01:00
Bronze

Je suis un peu mitigée sur cette lecture.

D’un côté, j’ai apprécié l’enquête. Je l’ai trouvé plutôt bien menée, il y avait un bon rythme dans son déroulement, sans temps mort ni précipitation (même si j’ai fini par me douter assez vite de l’identité du kidnappeur), et le fait qu’une enquête secondaire soit menée en parallèle fait que l’histoire est assez riche pour ne pas s’y ennuyer.

J’ai bien aimé le personnage d’Assad, que j’ai trouvé très original, parfois comique, parfois touchant et qui a plus d’un tour dans son sac même s’il a de temps en temps des aptitudes ou de bonnes intuitions qui semblent un peu sortir de nulle part.

Merete est attachante, elle aussi. Son champ d’action est un peu… limité (forcément) mais quand elle est au fond du trou, elle ne se laisse pas abattre, elle est déterminée et trouve ses propres solutions.

L’écriture est fluide et légère, pleine d'humour.

Par contre, j’ai trouvé Carl, le héros, absolument insupportable.

Il est introduit au début de façon caricaturale, mais s’il est plus développé ensuite, mon opinion ne s’est pas améliorée à son sujet. Il est condescendant, méprisant et j’ai trouvé horripilant qu’il mentionne chaque fois qu’il croise une femme si elle est attirante ou non (et évidemment, quand elle ne l’est pas, c’est une mégère acariâtre). Quand il drague lourdement un personnage féminin qu’il vient à peine de rencontrer après avoir bavé dessus comme un gros dalleux et qu’elle le repousse, il la traite de tous les noms en pensée et elle devient subitement une idiote aguicheuse.

Son côté flic cynique et désabusé hanté par sa précédente affaire m’a semblé très cliché, même pour moi qui lis peu de polars, et ne me l’a pas rendu plus sympathique du coup.

Difficile de s’immerger dans un roman dont on déteste le héros. Résultat, j’ai un peu tardé pour le finir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oliverabb 2020-01-04T16:48:27+01:00
Diamant

J'ai acheté ce livre un peu au hasard en le voyant dans les meilleures ventes thriller/policiers chez Cultura. Je n'ai pas été déçue. Les motivations des ravisseurs restent un vrai mystère ce qui m'a poussé à tourner, tourner et encore tourner les pages jusqu'à l'avoir fini.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auchama 2019-12-28T15:41:53+01:00
Or

Cela faisait un moment que j'entendais parler de J.Adler Olson, que ce soit par des connaissances, soit via internet (Booknode ou book tube). J'ai enfin décidé de me lancer, friande des policiers/thrillers bien ficelés. Et bien, je n'ai pas été déçue. Ce livre se lit pratiquement en une seule fois, et je dis pratiquement parce que je n'ai pas eu le choix que d'interrompre ma lecture sinon je l'aurai lu d'une traite. L'intrigue est travaillée et les personnages fouillés. J'ai déjà hâte de me procurer la suite et de découvrir l'évolution du département V et de ses deux protagonistes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marggaux 2019-11-11T18:54:38+01:00
Or

Miséricorde de Jussi Adler-Olsen.

Découverte des enquêteurs du département V, qui s'occupent des cold-case et ré-ouvrent le dossier concernant la disparition d'une élue du Danemark.

C'est un thriller bien sympa que j'ai dévoré dans la journée + j'ai regardé le film de ce 1er épisode.

J'attaque la suite avec Profanation.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode