Livres
443 528
Membres
379 192

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Misery



Description ajoutée par Noone 2015-08-27T13:59:12+02:00

Résumé

Annie Wilkes est cinglée, mais Paul Sheldon, l’auteur à succès des aventures de Misery Chastain, a besoin d’elle depuis son accident de voiture. Car Annie l’a ramassé sur le bord de la route, puis séquestré et mutilé. Une occasion inespérée pour elle de manipuler son écrivain fétiche à sa guise. Ressusciter Misery qu’il a fait mourir dans un épisode précédent, ou être exécuté par sa geôlière : voilà à quel dilemme Paul est désormais confronté.

Mais ce n’est pas tout. S’il redonne trop vite corps à son héroïne préférée, Annie sera tentée de se débarrasser de lui dés qu’il aura achevé le manuscrit. Et s’il fait traîner l’intrigue, de rage, elle pourrait le supprimer ! Un huis clos insoutenable ou l’imagination, la folie et l’absurde cohabitent à merveille.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 237 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2016-02-27T11:04:59+01:00

Tout ce qui PEUT aller de travers IRA de travers.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Sans doute le plus éprouvant des huis-clos qui existent, ecrit en prime par le maitre de l'horreur. On soutient Paul dans cet enfer, on souffre avec lui ! On se demande quand ce calvaire s'arrêtera, au fond on n'est pas vraiment certain qu'il cesse. C'est une horreur et, en même temps, c'est un chef d'œuvre. Magnifique.

Et un petit plus pour le premier chapitre de ce roman. Une prouesse d'écriture.

Afficher en entier
Argent

Un roman qui sombre dans la folie humaine : Annie est tellement fan de Paul qu'elle va aller jusqu'à le séquestrer, le mutiler, pour qu'il écrive une suite qui lui convient à sa saga. On souffre en même temps que Paul tellement les descriptions sont réalistes, on a envie de pleurer de frustration lorsqu'il est presque parvenu à s'échapper, on a envie de frapper Annie tellement elle est abjecte, chose dont elle ne se rend pas compte dans sa folie.

Encore un chef d'oeuvre de la part du maître du suspens.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Corentin17 2019-01-18T15:30:20+01:00
Diamant

Dès les premières pages, j'ai été pris par le livre. Pendant toute la lecture, j'étais immergé dans la tête de Paul. L'ambiance de terreur et d'angoisse est très efficace. Rarement une lecture aura été si intense. Les personnages en sont pour beaucoup. Si on est pour Paul tout au long du roman, Annie est vraiment celle qui ressort. Elle est tellement magnétique, instaurant une horreur immédiate à chacune de ses scènes.

La mise en abîme du rapport entre l'écrivain, son œuvre et le processus d'écriture ajoute beaucoup à l'histoire. Ce qui fait de Misery une superbe lecture, je n'attendais pas à aimer à ce point.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lea-86 2019-01-05T22:41:04+01:00
Argent

Un roman qui m'a grandement bouleversé et tenu en haleine tout au long de ma lecture. C'est le premier King que j'ai lu et je l'ai beaucoup aimé, l'intrigue est excellente ainsi que les personnages, on stresse avec eux, on s'interroge et on est pris aux tripes.

Il m'arrive de repenser à cette lecture, non sans un frisson d'effroi ! Je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hawthorne23 2019-01-04T21:38:49+01:00
Or

Certainement un de meilleurs romans d'horreur de Stephen King. Puisque les personnages ne sont pas nombreux, King a le temps de développer ceux-ci et de créer une extraordinaire montée de tension qui culmine par des moments terrifiants. Un must!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shanen 2019-01-04T14:08:07+01:00
Or

Waouh, je ressors de cette lecture essoufflée ! Qui croirait que Stephen King pouvait pondre un aussi bon roman avec seulement deux personnages principaux ?

C'est simple, dans cette maison perdue dans les montagnes, on ne s'ennuie pas : à mesure que celle qui a sauvé la vie de l'écrivain Paul Sheldon bascule dans la folie, Paul, lui, sombre dans le désespoir.

Annie Wilkes est complètement cinglée, et de ce fait, totalement imprévisible. À chaque fois qu'on est persuadé qu'elle ne pourra pas commettre pire horreur, bim, elle s'empresse de nous détromper. Ses actes revanchards et sa violence ont vraiment le don de vous coller des frissons, en vous laissant un sentiment d'horrible malaise.

Passés les moments d'attente et d'angoisse, le rythme est haletant, on tremble et on panique pour cet écrivain qui lutte pour sa vie (mais également pour préserver sa santé mentale). Il sait qu'elle finira par le tuer, et pourtant, il s'entête à jouer les Shéhérazades pour gratter du temps (mais aussi parce que la passion d'écrire s'avère tellement forte, malgré la situation).

Un superbe roman, qui témoigne encore une fois du génie de Stephen King.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Beker 2018-12-31T16:04:40+01:00
Argent

Un huis-clôt intense et bourré de suspens qui tient en haleine jusqu'à la fin. C'est exaltant, terrifiant une belle oeuvre du Maitre du Suspens. Je ne l'ai pas mis en OR mais en Argent car il y a beaucoup de longueurs et surtout parce que certaines scènes tournent au "gore" ...c'est vraiment exagéré et pas utile pour le scénario. Dommage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-12-22T20:55:17+01:00
Diamant

Paul Sheldon est un écrivain qui, après avoir décidé de tuer son héroïne "Misery" est victime d'un accident de voiture, dans un coin perdu... comme par hasard !

La femme qui le sauve et qui, soit dit en passant, est très compétente dans le rôle de l'infirmière (mais pas "infirmière cochonne" désolée) est frappa-dingue.

Totalement addict et in love du personnage de Sheldon, elle lui en veut (le mot est faible) d'avoir fait passer de vie littéraire à trépas son héroïne. Alors, le mettant devant le fait accompli (et devant une machine à écrire), elle le force à ressusciter son personnage. Et de manière plausible, s'il vous plaît ! Sheldon apprendra à ses dépends qu'on ne plaisante pas avec madame l'infirmière frappa-dingue.

Huis clos infernal, dantesque, exceptionnel entre ces deux là, la victime et sa tortionnaire, entrecoupés des passages où Sheldon fait revivre son personnage, contrastant farouchement avec le style sombre, violent, oppressant de Stephen King puisque Misery fait partie de la littérature à l'eau de rose.

On peut difficilement reposer le livre, par contre, on serre les dents lorsque madame Infirmière Barbare s'amuse à faire mal à l'écrivain. On ne risque pas de l'entendre hurler, ils sont dans un trou perdu.

En tout cas, les sévices de font pas dans la dentelle.

Une plongée dans l'univers de King d'où vous ressortirez secoué, ébranlé, comme je le fus il y a très, très longtemps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MoonlightReads 2018-11-15T17:36:58+01:00
Or

Une petite ferme au milieu de nulle part. Deux personnages. Et c’est tout. Il n’en faut pas plus à King pour pondre un excellent roman, un huis clos haletant, terrifiant, où la tension ne redescend jamais.

Tout d’abord, il y a Paul, l’écrivain. Personnage plutôt banal, il peut même sembler antipathique au début, mais on ne peut rester de marbre devant les supplices qu’il endure, la force et la débrouillardise dont il fait preuve pour ce sortir de cet enfer. Même s’il a parfois des moments de faiblesse – avec deux jambes explosées c’est plutôt normal – et qu’il songe de brefs instants à renoncer, on ne peut que compatir à sa douleur, sans le juger, parce qu’après tout, qu’est-ce qu’on aurait fait à sa place ? (Qui est la question qui, si on se la pose – et on se la pose forcément à un moment – rajoute un degré d’horreur à l’histoire.)

Au final on ressent un profond sentiment d’empathie pour lui, on veut le voir réussir, on l’encourage tout bas, dans notre tête, et on ne se trouve plus dans notre chambre, notre bureau ou notre bus, on n’est plus en train de lire un roman : on est avec Paul, dans ses pensées, dans une petite ferme paumée, loin de tout… Le roman nous happe, nous fait oublier l’extérieur, le monde réel, et on contemple, impuissant, les tentatives de l’écrivain pour s’échapper, ce qui est loin d’être facile, et semble parfois même impossible…

Parce qu’en face de lui, il y a Annie. Annie Wilkes, l’ancienne infirmière, la plus grande fan, le « Dragon femelle », celle qui n’a pas peur de tuer. Eh, ça ne serait pas sa première fois. Loin de là.

King a très bien géré l’écriture de ce personnage, faisant de cette simple bonne femme l’une de ses créatures les plus cauchemardesques. (Alors qu’il a tout de même à son palmarès un hôtel hanté, un alien mangeur d’enfants, un sorcier maléfiques ou encore des vampires.)

Et savez-vous ce qui la rend aussi effrayante ? Son imprévisibilité.

Souffrant VISIBLEMENT de troubles mentaux, couplés à quelques phases de dépression, elle est capable de vous cuisiner votre plat préféré avec amour pour, quelques minutes plus tard, VOUS PRIVER IRRÉMÉDIABLEMENT D’UNE PARTIE DE VOTRE CORPS PAR EXEMPLE. Tout ça parce que vous avez dit un mot de travers – sûrement une grossièreté, Annie déteste les mots grossiers. (Je ne dis pas que c’est ce qu’elle fait dans le roman, ce n’est qu’un exemple pour vous montrer qu’elle peut littéralement passer d’un extrême à l’autre.)

Ce qui rend également Annie aussi redoutable, c’est qu’au premier abord, et comme Paul Sheldon, on la sous-estime. Cette femme, qui n’est pas jolie, vieillissante, qui vit presque seule dans sa ferme (avec pour seule compagnie ses quelques animaux dont sa truie adorée) et qui passe son temps à dévorer des romans à l’eau de rose un peu niais… Elle n’est pas si dangereuse que ça, si ? Bon, elle nous démontre vite le contraire, mais tout de même, elle est un peu idiote non ? Paul réussira forcément à l’amadouer, elle qui l’adore ? Et c’est la deuxième erreur. Malgré les préjugés qu’on peut avoir sur elle, elle est loin, très loin d’être bête. Quand on pense l’avoir comprise, voire même déjouée, on se rend compte qu’elle a au final deux tours d’avance sur nous. Folle, mais pas idiote.

Un autre aspect intéressant du livre – et souvent abordé dans la biographie de King – est la relation entre l’écrivain et son oeuvre. (Mais je ne peux pas trop développer là-dessus pour ne pas spoiler l’intrigue.)

Au début du livre, Paul déteste Misery : il souhaitait absolument s’en débarrasser et c’est ce qu’il a fait en la tuant dans son dernier tome. Cependant, elle sera, avec l’écriture, l’un des seuls éléments permettant à l’auteur de ne pas totalement perdre la tête, de ne pas abandonner et renoncer à la vie. Et ça c’est BEAU.

« Misery » a donc été pour moi une excellente lecture que je recommande à tous ! (Bon en même temps c’est un des « classiques » de King, l’avoir autant aimé ne m’a franchement pas étonnée.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Epaulie 2018-11-14T15:55:25+01:00
PAL

L'un de mes Stephen King préféré. Un huit-clos intente et angoissant du début à la fin.

Je vous le recommande fortement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SamuelSpiralli 2018-11-03T23:10:58+01:00
Or

Un huis-clôt intense et bourré de suspens qui tient en haleine jusqu'à la fin. Ce huis clos mené d'une main de maitre, devient terrifiant et extraordinaire, Stephen King fait montre de tout son talent pour nous tenir en haleine dans un style percutant et saisissant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sarahowl 2018-10-29T13:20:45+01:00
Diamant

Un bon Stephen King, un de ses romans le plus connu.

Afficher en entier

Dates de sortie

Misery

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)
  • Canada : 1991-04-02 (Français)
  • Canada : 1991-11-01 - Poche (Français)
  • USA : 1987-06-08 (English)

Activité récente

Remxou l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-15T23:18:36+01:00
Shanen le place en liste or
2019-01-04T10:20:05+01:00
Thalex l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-26T16:25:39+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 2237
Commentaires 261
Extraits 37
Evaluations 418
Note globale 8.34 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Misery - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode