Livres
535 650
Membres
561 920

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Misery



Description ajoutée par zaraa 2013-06-03T17:23:07+02:00

Résumé

Ténèbres. Puis douleur et brume...

Quand il reprend conscience, c'est pour sentir l'haleine empuantie de la femme qui le ramène à la vie. Au premier regard, Paul Sheldon comprend qu'il est dans un sacrée pétrin. Certes, elle l'a tiré de l'épave de sa voiture alors qu'il avait les jambes en miettes, mais - il l'a vu à son air absent - Annie Wilkes est folle à lier.

Et maintenant elle le séquestre. Lui !! Paul Sheldon. L'auteur à succès. L'homme qui a créé le personnage de Misery Chastain, son héroïne favorite. Qu'exige cette cinglée en échange de la dose de calmants dont il a besoin ? Qu'il ressuscite Misery passée à la vie de trépas dans le dernier volume ! S'il refuse ? Ou s'il n'y parvient pas ? Sans doute elle le tuera...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 626 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2011-03-03T19:48:38+01:00

Il y eut un bizarre moment de silence, et Paul fut effrayé par ce qu'il vit sur son visage - ou plutôt par ce qu'il n'y avait pas : un visage vide, le néant d'une crevasse cachée dans les plis d'une prairie de montagne, des ténèbres où ne poussait aucune fleur et dans lesquelles une chute pourrait durer longtemps. Le visage d'une femme qui venait de larguer momentanément tous ses ancrages vitaux, tous ses points de repères, une femme qui non seulement avait oublié le souvenir qu'elle était en train de raconter, mais toute mémoire.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Sans doute le plus éprouvant des huis-clos qui existent, ecrit en prime par le maitre de l'horreur. On soutient Paul dans cet enfer, on souffre avec lui ! On se demande quand ce calvaire s'arrêtera, au fond on n'est pas vraiment certain qu'il cesse. C'est une horreur et, en même temps, c'est un chef d'œuvre. Magnifique.

Et un petit plus pour le premier chapitre de ce roman. Une prouesse d'écriture.

Afficher en entier
Argent

Un roman qui sombre dans la folie humaine : Annie est tellement fan de Paul qu'elle va aller jusqu'à le séquestrer, le mutiler, pour qu'il écrive une suite qui lui convient à sa saga. On souffre en même temps que Paul tellement les descriptions sont réalistes, on a envie de pleurer de frustration lorsqu'il est presque parvenu à s'échapper, on a envie de frapper Annie tellement elle est abjecte, chose dont elle ne se rend pas compte dans sa folie.

Encore un chef d'oeuvre de la part du maître du suspens.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ionndrainn 2021-01-14T18:21:43+01:00
Bronze

Huis clos stressant au possible. On est noué du début à la fin...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pouasson34 2020-12-12T12:41:56+01:00
Or

Un super livre mené avec un suspense terrifiant comme le fait si bien Stephen King. J'ai poussé des soupirs d'épouvante et de stress en lisant la dernière ligne de certains chapitres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanfan_Do 2020-11-27T20:22:05+01:00
Lu aussi

Elle avait un corps monumental, mais dépourvu de générosité. Elle donnait une impression d'engorgements et de butoirs plutôt que d'orifices accueillants ou même simplement d'espaces ouverts, de zones de hiatus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanfan_Do 2020-11-27T20:21:30+01:00
Lu aussi

Pour être stupide, c'était stupide. Rien de littéraire, là-dedans. Mais on pouvait en tirer quelque chose. Provoquer l'accélération du pouls des spectateurs. Ce n'était pas la grande fine champagne, mais l'équivalent romanesque d'un tord-boyaux sorti d'un alambic clandestin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanfan_Do 2020-11-27T20:21:08+01:00
Lu aussi

Nous croyons savoir tant de choses, alors qu'en réalité nous n'en savons pas davantage qu'un rat pris dans un piège – un rat avec les reins brisés qui s'imagine vouloir encore vivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanfan_Do 2020-11-27T20:20:29+01:00
Lu aussi

Paul se fit la réflexion que ces moments d’attendrissement étaient les plus effroyables, car il apercevait alors la femme qu'elle aurait pu être, si on l'avait élevée correctement, ou bien si toutes les petites glandes marrantes à sécrétion interne, au-dedans d'elle, avaient eu un meilleur réglage. Ou les deux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanfan_Do 2020-11-24T20:42:43+01:00
Lu aussi

Misery, film que j'ai vu il y a si longtemps et qui m'a provoqué des frissons de terreur absolue, était tiré de ce thriller de Stephen King que je ne pensais pas lire un jour. Je n'aime pas lire quand j'ai vu l'adaptation et réciproquement. Mais sur l'insistance de ma fille qui a adoré et dont c'était le premier Stephen King, j'ai fini par me rendre, j'ai accepté de m'y plonger . On m'avait pourtant dit qu'il était pire que le film, bien plus horrible.

C'est pas que j'aime pas avoir peur, mais quand-même, j'aurais dû me méfier et m'acheter un cœur de rechange au cas où le mien lâcherait la rampe…

J'ai lu plusieurs romans de Stephen King, à chaque fois je suis surprise par son style qui embarque le lecteur. J'aime ses métaphores tellement efficaces.

Paul Sheldon, écrivain à succès, a un accident de voiture un soir de tempête où il a trop bu pour pouvoir conduire. Il se réveille avec les jambes en miettes chez Annie Wilkes, son admiratrice numéro un. Mais la dame est inquiétante, elle ne semble pas avoir la lumière à tous les étages. Pourquoi est-il là plutôt qu'à l'hôpital ? Pourquoi s'occupe-t-elle de lui avec dévouement autant qu'avec dureté ? Pourquoi par moment semble-t-elle avoir des absences ?

Et là, Damned ! Là où une tension psychologique infernale aurait dû monter crescendo, j'ai eu vraiment du mal à accrocher, à rester dans l'histoire.

Et je me suis vraiment demandé pourquoi plus d'une fois, mais c'est parce que je trouvais qu'il ne s'y passait rien. Disons que j'ai trouvé ça trop long ; le préambule, l'entrée en matière. Je me suis soudain sentie indigne de Stephen King, biscornouille de moi.

Heureusement, arrivée à la deuxième partie j'ai enfin été totalement absorbée dans ce huis clos malsain.

Hélas pas longtemps.

Ah et puis si finalement ! À un peu plus de la moitié du livre je me suis enfin fait avaler par l'ambiance.

Et là, il y a tout ! De l'angoisse, des questionnements flippants, du gore… et parfois c'est drôle. Et ce que j'adore, c'est qu'on ne sait pas où on va, on espère et en même temps on ne se fait pas trop d'illusions. L'enfermement de Paul avec une tarée imprévisible fait monter la tension. Elle est dangereuse, mais elle déteste les gros mots, et les siens sont plutôt enfantins.

Finalement je l'ai lu tranquillement, sans rejet particulier ni réel enthousiasme, à part dans la deuxième moitié. En fait j'ai fait du yo-yo, et ça, je ne m'y attendais pas.

Étrangement, bien que Paul Sheldon ne soit pas le narrateur, tout le long du livre j'ai eu l'impression que c'était lui qui racontait. C'est sans doute parce qu'on ressent extrêmement bien ce qu'il ressent.

Bien que la deuxième moitié m'ait vraiment tenue en haleine, suis quand-même un peu passée à côté , je pense que c'est parce que le film est trop ancré dans ma tête.

Moralité : voir où lire, il faut choisir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arroue 2020-11-15T22:51:19+01:00
Or

Huis clos stupéfiant. De nature stressée, j'ai lu le livre d'une traite car j'étais angoissée en même temps que le personnage principal. Il imagine toute l'horreur de sa situation et imagine le pire. Moi aussi, mais le pire n'est pas ce que vous imaginez. Je n'avais que la hâte de connaître la suite et la fin de l'intrigue. Stephen King, comme d'habitude, est génial.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kriksy 2020-11-12T15:12:17+01:00
Diamant

Un petit coup de coeur pour ce roman. Une histoire bien menée et très addictive, haletante. On se demande comment va s'en sortir l'auteur face à ce monstre qu'est Annie.

Il faut le lire ne serait-ce que pour ces personnages forts et réels.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par devoreuselivre22 2020-10-31T20:46:12+01:00
Or

C'est le premier de Stephen King que je lis, j'avais vu le film il y a plusieurs années que j'ai aimé et donc le livre est super, le psychologique est là, on se met a la place de Paul surtout lors des tortures qu'il subit. Je le recommande vivement.

Afficher en entier

Dates de sortie

Misery

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)
  • Canada : 1991-04-02 (Français)
  • Canada : 1991-11-01 - Poche (Français)
  • USA : 1987-06-08 (English)

Activité récente

Eneryia l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-16T00:05:12+01:00
stcl l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-15T19:40:49+01:00
Nialii l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-28T14:18:09+01:00

Titres alternatifs

  • Misery - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2626
Commentaires 311
extraits 58
Evaluations 526
Note globale 8.36 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode