Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mishakal-Yveldir : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie
Virginie Grimaldi   
http://readingissosexy.com/le-parfum-du-bonheur-est-plus-fort-sous-la-pluie-par-virginie-grimaldi/

De quoi ça parle ?

La vie de Pauline n’est plus qu’un champ de ruine depuis que son mari lui a annoncé qu’il voulait divorcer. Après 15 ans de vie commune, elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui avoue ne plus l’aimer. La trentenaire n’a plus qu’une seule solution : retourner vivre chez ses parents avec son petit garçon de 4 ans et tenter de se reconstruire, tant bien que mal.
Elle est cependant certaine que Ben l’aime toujours, mais qu’il a simplement oublié ce qu’il ressentait pour elle. Elle va donc se mettre au défi de lui faire réaliser à quel point ils sont faits l’un pour l’autre en lui écrivant leurs plus beaux souvenirs.
Mais replonger dans le passé ne se fait pas sans douleur…

A quoi faut-il s’attendre ?

Pauline est mise au pied du mur du jour au lendemain lorsque son mari lui annonce qu’il ne l’aime plus. Elle se retrouve donc dans une situation que beaucoup de couples rencontrent un jour ou l’autre. L’auteure aborde donc les thèmes du divorce, de la garde partagée d’un enfant, de la solitude qui suit la rupture. L’héroïne est obligée de se remettre en question afin de comprendre comment son couple en est arrivé là où il est aujourd’hui. Grâce à sa famille et à son psy, elle va parvenir à mettre des mots sur ses souffrances.
Des secrets de famille vont être déterrés, des choses tues depuis trop longtemps vont enfin éclater.
Pauline va découvrir que la vie est loin d’être aussi rose qu’elle n’y paraît pour ses proches. Elle va s’apercevoir que la joie et le bonheur ne sont parfois qu’une façade pour cacher les couches de souffrance de tout-un-chacun.

Les personnages sont attachants et poussent le lecteur à se questionner sur sa vie et sur ses relations avec ses proches.
Pauline, l’héroïne, va se confronter à sa mère, son père, sa sœur cadette et son frère. Elle va comprendre les erreurs qu’elle a commises avec son mari, mais pas seulement.
Chaque personnage apporte à l’histoire son lot d’émotions et d’humour.

Il s’agit, à mon sens, d’un roman qui ne plaira pas aux plus jeunes car il n’est pas adressé à ce public. Il l’est davantage pour les femmes de 30 ans et plus qui ont une vie de famille déjà bien établie.

L’écriture de Virginie Grimaldi est fluide et rythmique, ponctuée de touches d’humour absolument délicieuses. Les pages défilent et on ne se lasse pas un seul instant de cette légèreté !

Mon avis :

Ce roman est un coup de cœur ! J’ai passé un excellent moment en compagnie de Pauline et de sa famille qui m’a fait rire et trembler d’émotion.
J’ai même failli pleurer à la fin du livre… L’auteure est incroyablement douée pour développer les émotions pour, tour à tour, nous faire rire et nous provoquer des frissons dans le corps.
J’ai pu m’identifier par bien des aspects à Pauline, ce qui a certainement joué dans l’appréciation de ce bouquin.
A la lecture de cette histoire, je me rends compte que toutes les familles ont leur lot de secrets et de souffrance. Les apparences sont trompeuses. Souvent, nous avons l’impression qu’un couple, une famille se porte bien, respire le bonheur, mais nous sommes parfois bien loin de la vérité.
Pauline s’est voilé la face pendant longtemps, jusqu’à ce que son mari lui ouvre les yeux en la quittant.
Ce roman nous pousse dans nos retranchements et nous force à observer notre propre vie. C’est ce que j’apprécie dans mes lectures : être forcée à me questionner sur ma vie.
Malgré son caractère un peu dramatique, sachez que cette histoire est drôle et légère. J’ai eu de nombreuses fois le sourire tout au long de ma lecture !

Ma note : 5/5
La femme qui tuait les hommes La femme qui tuait les hommes
Eve De Castro   
La femme qui tuait les hommes c'est une histoire à deux voix: Jeanne dans le Paris d'aujourd'hui; Lena à Saint-Pétersbourg, en 1909.

Après une rencontre dans le métro, Jeanne, octogénaire discrète voit sa vie chamboulée. A force de patience, elle va entrer dans la vie de Paul, auteur moyen et amateurs de femmes. Elle va donner à Paul l'inspiration pour écrire le grand roman de sa carrière.

De la prison où elle est enfermée, Léna se raconte. Léna est une meurtrière. Elle tue oui, mais avec un but: venger ces femmes qui souffrent sous les violences de leurs époux. Par ses lettres adressées à un homme qu'elle admire depuis l'enfance, nous plongeons dans son histoire devenue légende et dans la vie de femme aux prémisses de la révolution.

Deux époques, deux destins croisés, portés avec forces par ces personnages. Une écriture fluide, un final qui délie tout et des personnages au point de rupture. La femme qui tuait les hommes pousse le féminisme à son extrême. On adore !
Les Salauds Gentilshommes, tome 1 : Les mensonges de Locke Lamora Les Salauds Gentilshommes, tome 1 : Les mensonges de Locke Lamora
Scott Lynch   
Excellent premier roman et excellent tout court!

Locke, la rose de Camorr n'est jamais celui qu'il prétend, mais sa force réside dans son sens de la mise en scène, son aplomb et son ingéniosité.

La verve et le panache sont ses maîtres mots; épater, exagérer pour mieux détrousser, c'est sa méthode. En fait, Locke Lamora est un voleur. Mais quel voleur! Cependant, un jour son plan tourne plutôt au vinaigre et il se retrouve, lui et sa bande en face de redoutables magiciens...

Ce roman est plein d'entrain, d'humour, de bagarres, de cavales, de cul-de-sac, de rebondissements... mais aussi de larmes, de peur, de misère, d'astuce, de blessures, et d'amertume. Mais jamais d'ennui!

Scott Lynch mêle roman de cape et d'épée et fantasy. Dans son monde, il y a des pierres et des vestiges anciens et mystérieux qui avec cette certaine clarté qui illumine Camorr lui donne presque une dimension onirique.
Original à plusieurs titre, il vaut le détours.

par lutin82
Se libérer du connu Se libérer du connu
Krishnamurti   
La barre est très haute.

Difficile d'ouvrir un livre creux après des idées aussi musclées.
Les Larmes Rouges (Artbook) Les Larmes Rouges (Artbook)
Georgia Caldera   
- Te souviens-tu comme tu aimais danser ? chuchota-t-il doucement, son regard cristallin, si lumineux dans la pénombre, presque irréel, transperçant jusqu’à son âme.
Elle hésita un instant, partagée entre la peur et l’envie de profiter de ce moment envoûtant, fabuleux mais néanmoins inquiétant. [...] C’est alors qu’ils se mirent à glisser sur le sol, comme si le parquet s’était subitement transformé en patinoire, tournoyant au rythme de la mélodie. Celle-ci se fit alors plus rapide et sonore, s’adaptant au fur et à mesure à la cadence de cette danse extraordinaire. Cornélia, quelque peu effrayée par la vitesse à laquelle ils virevoltaient, ferma d’abord les yeux, n’osant plus faire le moindre mouvement, subissant sans comprendre les divagations pour le moins étranges de son ami. Puis, l’envie de profiter de cet instant magique prenant malgré tout le pas sur ses appréhensions, elle finit par les rouvrir et fut stupéfaite de découvrir qu’ils avaient finalement quitté le plancher pour maintenant flotter dans les airs, tout près du plafond de la chambre, à hauteur des lustres.

par Fannyanka
Spice & Wolf, Tome 8 (Roman) Spice & Wolf, Tome 8 (Roman)
Isuna Hasekura   
Hearing rumors of a "leg bone of the wolf" being used as an artifact of the Church to showcase its power, Lawrence and Holo head to the site to gather more information. Holo can’t just turn away from what might be a relic of her own kind, after all. Of course, upon arrival, the travelers find that the town is the center of a giant trade dispute ! Seems that Col will be getting a lesson in microeconomics !
Le Pacte des Marchombres : L'Intégrale Le Pacte des Marchombres : L'Intégrale
Pierre Bottero   
J’ai grandi avec Ewilan, et découvert Ellana avec beaucoup de plaisir. L’attente entre les tomes était terrible, et je me rappelle très bien du jour où j’étais allée acheter le dernier tome du Pacte…
Pierre Bottero est et restera un de mes auteurs préférés, un dont aucun des livres ne m’a jamais déçue. Le Pacte des Marchombres est, à mon goût, sa meilleure trilogie. Que dire de plus ?
Vous aviez apprécié Ellana dans les trilogies d’Ewilan ? On retrouve ici avec jubilation ce personnage. Son enfance, une bouffée d’oxygène, sent les fleurs et la menthe poivrée… On découvre le peuple des Petits. Beaucoup de plaisir, de sourires. Une envie de framboises aussi… On explore Al-Far. Cité remplie d’enfants des rues, on saute de toits en toits au côtés de la jeune Ipiutiminelle, qui sera rapidement rebaptisé Ellana. On rencontre Jilano Alhuïn. Admiration, respect, sérénité. Le Maître Marchombre nous guide nous aussi vers l’Harmonie. Toujours.
Les pages défilent, on découvre le deuxième tome.
Sang et larmes.
Rires et joies.
Amour et trahison.
La Greffe, le Rentaï… Autant de mots obscurs mystérieux. Autant de mots qui prennent pleinement leur sens dans ce livre. On y découvre aussi Eijil et Doudou. Eijil, la petite fille sans âge, qui dessine sur les pages blanches de son cahier. Doudou, le troll qui cueille des fleurs pour Eijil. Les Gardiens de la Sérénissime.
Pour moi, c’est le plus beau tome parce que c’est un Passage. Passage entre adolescence et l’âge adulte. Passage entre la statut d’Apprentie et celui de Marchombre. Passage entre deux trilogies. Un pont jeté par-dessus l’abîme.
Enfin, on arrive au troisième. Le plaisir de savoir ce qui se passe après. Après quoi ? Après Ewilan. Car les événements des deux trilogies précédentes s’insèrent entre le deuxième et troisième tome du Pacte.
Ce dernier tome est un accomplissement. En dire plus serait gâcher la lecture.
Je crois qu’on peut raisonnablement dire que c’est un bon investissement ! (En plus les versions intégrales ont une joli couverture bien solide et puis une chouette reliure toute colorée)

par Vavi
Spice & Wolf, Tome 5 (Roman) Spice & Wolf, Tome 5 (Roman)
Isuna Hasekura   
http://revesurpapier.blog4ever.com/spice-wolf-volume-5-de-isuna-hasekura

Depuis la capture d'un narval, la ville de Kerube est particulièrement agitée. Tout le monde veut voir cette créature des mers, qui selon la légende, aurait des vertus magiques. D'autres veulent s'en emparer. Bien malgré lui, Lawrence est embarqué au coeur d'un complot commercial : on veut faire de lui un espion. Sa première réaction est de fuir mais quelques remarques bien placées de notre jeune Louve le font rapidement changer d'avis...



Dans ce cinquième volume, j'ai eu le plaisir de retrouver un Lawrence plus affirmé, qui ne veut plus se laisser manipuler par des marchands plus influents, plus ambitieux. Des marchands comme Eve et Keeman. C'est donc beaucoup plus confiant que Lawrence se lance dans des négociations et échanges commerciaux dont il est le meneur. Il a un plan. Mais rien ne se passe comme prévu (et le contraire nous aurait bien étonné ! ^^).



Holo et le jeune Kohl sont toujours là pour épauler Lawrence et ils l'aident à évaluer les risques. J'apprécie de plus en plus la présence du jeune ecclésiastique à leurs côtés. C'est un personnage à la fois très sage et vif d'esprit. Holo, fidèle à elle même, ne recule devant rien. Elle n'a pas perdu son appétit, ni ses humeurs changeantes. Mais ce qu'on retient, c'est qu'Holo est un vrai soutien pour le marchand itinérant, qui parfois manque de confiance. Holo l'encourage à ne plus servir de pion, à profiter des opportunités, à monter ses propres plans, pour tirer toujours plus de profit. A chaque étape du voyage, on peut compter sur elle pour trouver des solutions.




On note alors que la Louve sage de Yoitsu est désormais le repère de Lawrence, mais aussi notre repère. Impossible de s'égarer. Impossible de s'ennuyer à ses côtés. Cependant, dans cette nouvelle aventure, j'ai trouvé que notre louve avait la tête ailleurs. Peut-être que, tout comme nous, elle redoute une certaine séparation? Quoi qu'il en soit, après cinq volumes, Holo, trop fière pour se livrer, est toujours aussi mystérieuse...



Verdict : Je ne pensais pas être tant attachée à cette série, mais c'est bel et bien le cas. Lire Spice & Wolf me donne toujours l'impression de voyager avec de vieux amis. L'aventure est agréable et entraînante et je m'amuse autant que les protagonistes. Holo n'y est pas pour rien, j'adore ce personnage rafraîchissant, à la fois espiègle et tendre. La deuxième partie de ce volume m'a tout de même un peu plus emballée que la première, puisqu'elle nous plonge dans de nouveaux décors. Nos trois compagnons prennent la mer, en direction de l'île de Winfeel, là où est née la légende du mouton d'or. Cette seconde aventure nous fait voyager dans des plaines enneigées et c'est dépaysant.
Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
J'ai adoré, on a enfin une histoire vue à travers le regard d'un GARCON... Donc un peu de changement. Ensuite l'histoire est très prenante, je trouve quelle change aussi. Ce n'est pas cucu la praline comme Twilight par exemple.
Peggy Sue et le Chien bleu, Tome 11 : Le Cirque maudit Peggy Sue et le Chien bleu, Tome 11 : Le Cirque maudit
Serge Brussolo   
Comme tous les tomes de Peggy Sue c'est avec un grand plaisir que j'ai dévoré ce livre !

par cerise94