Livres
568 932
Membres
624 243

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de miss-breizhindia : Ma PAL(pile à lire)

La Chronique des Bridgerton, Tomes 1 et 2 : Daphné et le duc / Anthony La Chronique des Bridgerton, Tomes 1 et 2 : Daphné et le duc / Anthony
Julia Quinn   
[CHRONIQUE TOME 1]

Ayant déjà vu la série Netflix, je ne m'attendais pas à beaucoup de surprise en lisant ce premier tome des chroniques de Bridgerton. J'avais même un peu peur de m'ennuyer, voire même de découvrir une histoire complètement différentes - ce qui arrive parfois quand des séries sont inspirées d'un livre. Et pourtant, j'ai été littéralement envoutée par la plume de Julia Quinn. Fluide, légère, additive, rafraîchissante, beaucoup de qualité avec très peu - voire aucun - défaut. Je ne m'attendais pas à autant aimer ce tome sur Daphné et le Duc.

Daphné est une jeune femme qui vient d'une famille nombreuse où elle a été aimée et choyée. Elle a grandi aux côtés de trois frères aînés et quatre autres cadets. Elle est douce, avenante, intelligente. Sa seule et unique ombre dans ce tableau familial parfait c'est la mort prématurée de leur père, laissant ainsi Violet Bridgerton élevée seule ses 8 enfants. À l'instar de sa mère, Daphné souhaite faire un mariage d'amour et avoir des enfants à son tour.
Simon, nouveau duc de Hastings, est tout son contraire. Renié officieusement par son père à cause de son "incapacité" à parler sans bégayer, il a dû surpasser cet handicap seul et avec force d'acharnement pour prouver à son père qu'il était digne d'être son fils. La solitude a beaucoup pesé sur Simon, à tel point qu'il s'est renfermé, forgeant ainsi une carapace autour de lui afin de pouvoir honorer la promesse qu'il s'est faite de faire mourir le titre de Hastings avec lui.
Tout les oppose, et pourtant, l'alchimie qui existe entre Daphné et Simon est indéniable. Les rumeurs forgées par les Chroniques Mondaines de Lady Whistledown donnent un petit côté piquant à l'histoire car tout le monde lit cette revue, et beaucoup de ragots tournent autour. Les esclandres et les revirements de situation sont tout autant au rendez-vous, donnant une saveur toute aussi inédite à la romance historique.

Je me suis réellement plongée dans cette histoire avec beaucoup d'additivité. À chaque instant j'ai revu les acteurs choisis pour la série, mais j'ai réussi sans le moindre mal à les transposer aux livres. Certains événements du livre ne sont pas dans la série, mais aussi certains de la série ne sont pas dans le livre. Ce qui est assez inédit, d'ailleurs. J'ai pris un véritable plaisir à lire ce premier tome, c'est un coup de coeur irrémédiable, et il me tarde donc de plonger dans les autres !

[CHRONIQUE TOME 2 ]

Un véritable coup de coeur pour ce second tome. Peut-être ai-je été davantage transportée par ce tome centré sur Anthony parce que l'histoire de Daphné n'était plus vraiment une surprise puisque j'avais déjà vu la série ; mais en tout cas, mon avis est là. Je suis littéralement tombée amoureuse d'Anthony.

Personnage bien plus mystérieux et bien plus sombre, le poids de la responsabilité de la famille Bridgerton a pesé sur ses épaules bien trop tôt suite au décès de leur père dans la fleur de l'âge. Persuadé à son tour qu'il décédera jeune, il ne souhaite absolument aucune attache avec aucune femme, et surtout ne pas tomber amoureux. Libertin dans l'âme, il se résigne pourtant à se marier afin de donner à sa lignée un héritier.
Kate n'est pas comme toutes les autres demoiselles en âge de se marier. Après une entrée tardive dans la société londonienne, elle se place dans l'ombre au détriment de sa soeur cadette, Edwina, bien plus belle, et élégante qu'elle. D'ailleurs, c'est Edwina qui est donnée favorite pour la saison et aussitôt Anthony se met dans l'idée de l'épouser. Sauf que sa route croise celle de Kate qui fera absolument tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher Anthony de courtiser sa cadette.

Au cours de ma lecture, j'ai ri à diverses reprises. Le duo que forme Anthony et Kate est explosif et plein d'imprévu. Ils se retrouvent souvent dans des situations improbables. Ils se détestent autant qu'ils s'attirent. Et pourtant, ils ont bien plus en commun qu'ils ne le pensent. Et puis encore une fois, la plume de l'auteure donne un rythme vraiment extraordinaire à l'histoire, on est tout bonnement plongé dans le Londres des années 1800.

par Anhya
La Vie a plus d'imagination que nous La Vie a plus d'imagination que nous
Clarisse Sabard   
Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/12/03/la-vie-a-plus-dimagination-que-nous-clarisse-sabard/

J’avais bien aimé le premier roman sans pour autant réellement accroché, bizarrement et tant mieux pour moi, j’ai beaucoup plus aimé cette suite. Je l’ai trouvé plus rythmée et plus axée comédie romantique.

Nous retrouvons Léna après un malentendu et un incendie en pleine peine de cœur. En effet, elle a rompu avec Clément son amour de jeunesse.

En toute honnêteté, ce que j’aime le plus ici c’est cette famille complètement dysfonctionnelle, je pense qu’ils sont incapables de vivre sans drame, le quotidien tranquille les effraie.

Dans cette suite, c’est le père qui sera en tête d’affiche et qui va cacher des choses à sa famille. Don juan invétéré, il enchaine les conquêtes et dans le premier tome on le pensait enfin posé avec Céleste. Pourtant là, c’est un personnage déboussolé, sans repère que nous retrouvons.

Des retrouvailles en fin d’année qui une fois de plus vont mettre cette famille sans dessus dessous.

J’ai beaucoup aimé retrouver le contexte familial et les liens forts qu’ont les personnages. Chacun est un peu barré à sa manière et adore pousser le drame à son paroxysme. C’est une sorte de vaudeville très agréable à lire où transpire l’amour.

Clarisse Sabard fait un véritable hymne à l’amour, à la famille sous toutes ses formes. Sa plume est très légère et fluide et j’ai aimé la retrouver. Même si c’est une suite, je pense que ce livre peut se lire indépendamment du premier car l’auteure n’omet pas de nous faire des rappels.

J’ai réellement pris plus de plaisir à lire cet opus que le précédent et je sais à présent que je n’hésiterai pas à lire d’autres écrits.
Michel Strogoff Michel Strogoff
Jules Verne   
Mon Jules Verne préféré !
Le fait que cela se passe en Russie rend ce roman d'aventures très original, on découvre différents paysages russes avec Michel Strogoff ainsi que les complots à la cour du tsar et la guerre contre les Tartares.
Le style est fluide, prenant, il y a de nombreux rebondissements et un vrai suspense (Strogoff avertira-t-il le frère du tsar à temps ?) et les personnages sont attachants (mention spéciale aux deux journalistes, l'Anglais et le Français, complètement décalés par rapport au reste de l'intrigue et qui amènent des passages assez drôles).
Bref, un excellent roman pour la jeunesse !
Une fois dans ma vie Une fois dans ma vie
Gilles Legardinier   
J'avoue que j'ai moins accroché à cette histoire qu'aux autres romans du même auteur. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être les personnages qui m'ont moins emmené avec eux dans leurs aventures plus ou moins rocambolesques ou tout simplement le moment auquel je l'ai lu. Le fait est que j'ai passé un bon moment, ponctué de quelques franches rigolades mais j'ai beaucoup plus aimé les autres, en particulier Le Premier Miracle.

par Marie-A
Calendar Girl, Tome 12 : Décembre Calendar Girl, Tome 12 : Décembre
Audrey Carlan   
http://www.my-bo0ks.com/2017/12/calendar-girl-decembre-audrey-carlan.html

Et voilà. Les aventures de Mia se terminent. Je me souviens encore lorsque je l’ai découverte en Janvier en compagnie de Wes, alias Mister Janvier. Une sacrée évolution au cours de ces mois passés.
Mia m’aura vraiment fait passer par tous les stades. J’ai souvent levé les yeux au ciel, parfois été déçue, mais j’ai également espéré, énormément été surprise et toujours eu hâte de découvrir la suite. Mia est une héroïne assez différente de celles dont on a l’habitude. D’abord par ses choix, devenir Escort, ce n’est clairement pas le rêve de tout le monde, mais aussi et surtout par son indépendance. Au fil des mois, on l’a vu évoluer. Si par moment j’avais envie de la secouer, sur les derniers mois, elle a su être plus réfléchis et voir au-delà de son attirance débordante pour la gente masculine !
J’ai aimé suivre ses aventures, malgré mes quelques grincements de dents. Certains mois m’ont plus marqué que d’autres, comme Janvier, Mars, Août ou encore Novembre où j’ai apprécié l’approfondissement des personnages, la rencontre de nouvelles têtes que l’on retrouve au fil du temps. Une mention spéciale pour Wes et Max, deux personnages forts de l’histoire.
Avec Décembre, la série Calendar Girl se clôture en beauté. Novembre avait déjà pleinement amorcer les choses avec la fin d’année et ses petites retrouvailles avec tout le monde. Décembre est ici à l’image d’un rassemblement familial avec de petites révélations et un bel épilogue.
Ce que j’ai davantage aimé, c’est les choix de Mia dans les derniers chapitres qui ajoutent un côté réaliste à l’histoire. Certes le pardon est de rigueur avec Noël et le nouvel an, mais l’auteure, Audrey Carlan a fait un choix censé pour son héroïne en terminant son histoire sur une note positive mais pas bisounours.
En conclusion, la série Calendar Girl m’a vraiment tenue en haleine du début à la fin. Le principe d’un tome par mois est vraiment très original et tient le lecteur jusqu’au bout, un peu comme les séries que l’on regarde. Il y a un côté addictif à l’histoire avec chaque fois des fins qui relancent l’intrigue. Ravie d’avoir été au bout des aventures de Mia !

par Carole94P
Calendar Girl, Tome 10 : Octobre Calendar Girl, Tome 10 : Octobre
Audrey Carlan   
Ce tome me laisse une impression un peu mitigée et en toute honnêteté je n’ai pas été autant convaincu que je l’espérais. La vie de Mia va prendre un nouveau tournant et ce mois va être sous le signe de la nouveauté, puisque le contrat d’escort de la jeune femme est arrivée à échéance, la jeune femme va pouvoir s’installer à plein temps dans la villa de Wes à Malibu et reprendre sa vie en main dans ce nouvel environnement.

Dans ce nouvel opus, Mia va se voir confier une rubrique dans une émission de télé et ce nouveau projet va être un défi pour la jeune femme. Au côté du célèbre Docteur Hoffman, elle va tenter de monter le meilleur d’elle-même et ces derniers mois vont lui apporter le savoir nécessaire pour briller dans sa rubrique : Vivre en beauté.

Parallèlement nous allons vivre des moments difficiles puisque Wes s’avère souffrir de traumatisme sévère et plus que jamais ils vont avoir besoin l’un de l’autre. Les insécurités de nos héros vont ressurgir et c’est parfois avec beaucoup d’émotions que je les ai vues se rapprocher. Cependant par moments, le trop plein de scène de sexe est devenu un peu lourd quand on considère que le roman est court, il est indispensable que l’équilibre de l’histoire soit respecté, car j’ai eu l’impression qu’on avançait pas beaucoup dans l’histoire.

En bref, un tome qui ne répondait pas totalement à mes souhaits. Le fond de l’histoire avait quelques aspects intéressants, mais les scènes de sexe entre Mia et Wes sont vraiment trop présentes au détriment de l’intrigue nécessaire. Malgré tout, de bons passages sont présents et la lecture est toujours aussi agréable et fluide.

Ma chronique : http://wp.me/p4u7Dl-3CQ

par Luxnbooks
Calendar Girl, Tome 11 : Novembre Calendar Girl, Tome 11 : Novembre
Audrey Carlan   
Avant dernier tome de la série que j’ai fini un peu plus tôt ce jour. Malgré des lectures en montagnes russes depuis son commencement (un coup j’aime, l’autre d’après pas du tout), je persiste tous les mois à poursuivre mes lectures, poussée par ma curiosité de découvrir l’issue finale.

Dans le cadre de sa chronique mensuelle pour l’émission « Vivre en beauté », Mia se rend ce mois-ci à New York. Avec l’approche de Thanksgiving, elle souhaite interroger célébrités et anonymes pour leur demander en quoi ils sont reconnaissants. Accompagnée de Wes, elle va notamment interviewer deux de ses anciens clients, désormais devenus ses amis : Anton, le rappeur Latin Lover, et Mason, le champion de base ball. Ce sera pour elle l’occasion de joindre l’utile à l’agréable tout en gardant un œil sur Wes qui poursuit sa lente guérison. Mia en profitera également pour retrouver sa famille afin de célébrer Thanksgiving avec eux, tous réussis pour la première fois.
Novembre pourrait bien réserver quelques surprises à Mia.

Maintenant que Mia a quitté son rôle d’escort, on peut enfin découvrir sa véritable nature. Elle se révèle généreuse, attentionnée et passionnée. Même si elle reste toujours très obsédée par sa libido, elle est tout de même moins frivole. Pour moi, qui n’avais pas apprécié cet aspect exacerbé de sa personnalité tout au long de l’année, je dois dire que c’est agréable de la voir sous un nouveau jour. On avait déjà pu entrevoir certaines de ses qualités par le passé et je suis contente de les retrouver. Mia prend un peu plus de consistance et n’en devint que plus intéressante.
Wes, quant à lui, se débat toujours avec ses démons. Même si sa thérapie semble l’avoir apaisé, il continue toujours de faire des cauchemars. Le traumatisme qu’il a subi semble aussi avoir mis au jour un nouvel aspect de son caractère : la jalousie. Il parait beaucoup moins sûr de lui. C’est aussi ce manque de confiance qui le pousse à vouloir tracer son avenir et à tout programmer dans l’urgence. Il souffre d’insécurité. Cela le rend à la fois touchant à cause de son désarroi mais également un peu énervant. Ce besoin de contrôle peut s’avérer étouffant par moments.
Coté écriture, même si certains passage du texte se sont révélés émouvants, notamment lors des interviews des anonymes ou encore des retrouvailles familiales, ce onzième livre reste encore un peu plat. Les quelques rebondissements ne suffisent pas à lui donner suffisamment de profondeur. Malgré le faible nombre de pages, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire. J’ai dû faire plusieurs pauses au cours de ma lecture. Toutefois, je dois dire que la future mission de Mia pour le mois de décembre m’intrigue. Je me pose des questions et at ai déjà quelques scénarios possibles en tête. Avoir le mois prochain si j’ai vu juste ou non.
Au final, malgré une lecture un peu compliquée, je suis curieuse de lire le dernier tome de cette longue série. Je veux savoir où l’auteure va conduire Mia et ce qu’elle lui réserve. Et puis après avoir tenu onze mois avec des hauts et des bas, ce serait dommage d’abandonner maintenant. A suivre donc…
Georgie, Tome 5 Georgie, Tome 5
Man Izawa    Yumiko Igarashi   
Géorgie le coeur brisée c'est triste...

par sakina77
Le Club des Cinq au bord de la mer Le Club des Cinq au bord de la mer
Enid Blyton   
J'avais adoré ce livre après l'avoir lu lorsque j'étais petite! Il éveille la curiosité sur le thème de la piraterie, des trésors et des contrebandiers, et tout cela sur un fond de vacances entre cousins.
Après l'avoir relu récemment, des années après ma première lecture, le livre en soi a quelque peu vieilli, mais le récit et l'aventure restent palpitants! Le club des cinq est vraiment parfait pour les petits!
Celle qui a tous les dons Celle qui a tous les dons
Mike Carey   
Cette histoire commence dans un style "huis clos"... On assiste sans comprendre aux traitement bizarre et immoral que subissent une dizaines d'enfants. Traités comme des prisonniers dangereux mais à qui ont fait suivre des cours chaque jour.
Après tout s'emballe et on part pour une épopée où se mêlent l'horreur et le magnifique. L'horreur d'un monde dévasté par un virus qui rend les infectés affamés de chaires fraîches. Et le côté magnifique viens de ce groupe de survivants tous très différents les uns des autres, ayant des réactions très humaines (à savoir parfois héroïques, parfois lâches ou égoïste, parfois vulnérable...) et une personnalité tout en profondeur. Mention spéciale pour la petite Mélanie qui est le personnage central, aussi touchante qu'elle peut être horrible, d'une intelligence rare et qui est hyper-attachante.
Cette aventure horrible et magnifique se termine par un finale très inattendu qui laisse cette question en suspens "était-ce la bonne solution ?" ; la logique nous répondant oui alors que le cœur reste indécis. Mais ça n'enlève rien au fait que la fin soit au même niveau que le reste du livre, à savoir : original et passionnant !

par Jundow

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode