Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
GabrielleViszs Or
Je remercie Southeast Jones ainsi que la maison d'édition Séma pour la lecture de cette histoire de zombies en folie ! La couverture est drôle et donne déjà le ton sur ce qu'il pourrait y avoir dans le texte : humour et enquête.

Missy est une Zombie depuis 4 ans. 4 années où elle vit sous terre avec d'autres comme elle. Au-dessus, les humains vivent comme ils peuvent en tentant de survivre. Missy est un peu plus intelligente que les autres, enfin disons que son cerveau tourne plus vite que les autres. Elle perd moins la mémoire, mais elle ne peux plus marcher depuis son premier jour de "zombitude". Pas de bol pour elle, mordu par un chihuahua qui a réussi son coup de la faire tomber dans son piège pour la bouffer, elle est devenue ce qu'elle est. Avec Carole, toutes les deux vont devoir résoudre un problème : retrouver le doc, car il a disparu. Cet homme, ce professeur, ce zombie qui tente de les rendre un peu plus humain disparait des radars. Difficile de trouver des personnes compétentes pour les aider.

Une histoire complètement déjantée, mais qui est pourtant réaliste, si on omet le fait que ce sont des zombies. Un professeur un peu fou qui devenu un zombie essaye de rendre la vie plus agréable aux morts-vivants crée un peu beaucoup par sa faute. Les explications sont simples et efficaces. La façon dont ils débarquent est bien écrites et l'histoire paraît plausible.

Les personnages ont tous plus ou moins un grain. en même temps, en étant des morts qui marchent, c'est difficile de ne pas en avoir. Missy était jeune et belle. 16 ans, l'année où tout a basculé pour elle. De vivante et debout, elle se retrouve morte et allongé, avec un skate pour l'aider à se déplacer. Ce qui est bien mieux que de ramper sur le sol comme une limace. Carole est dans le même cas (celui d'être morte) avec un oeil qui ne tient plus. elle doit se le faire recoller régulièrement et c'est là que tout bascule. Alors qu'elle devrait être parfaite pour le bal de promo (oui oui, ils ont droit d'en avoir hein par an) et donc avoir son œil de recollé, le docteur disparaît.

Il faut le retrouver, car c'est bien connu, tout doit être parfait pour le bal ! Puéril, mais cela montre qu'au final, mort ou vivant, les adolescents ont envie d'être au top ! Un œil qui se fait la malle régulièrement, la tête déformée et les trois poils sur la cailloux qui reste de Missy... tout cela donne une nouvelle dimension aux morts-vivants et les rend plus sympathiques, enfin pas tous. Car certains ont vraiment des soucis dans leur tête ! L'enquête est autant à ras de terre qu'en auteur. Un œil averti et de bonnes joutes verbales.

Un univers où l'humour est très présent, que ce soit avec les actions de Missy, ou la façon dont Carole parle. L'auto-dérision est importante, mais le stress de revoir un ancien ami qui est toujours humain reste entier. De nombreuses questions vont se poser, comme toute jeune fille dont la plus importante : comment va-t-il me trouver ? L'amitié est un point crucial dans le récit. Deux amies qui même si elles n'ont pas les mêmes aspirations, font tout ensemble.

Le petit plus : les illustrations qui même si les descriptions sont assez présentes, donnent une image des personnages et des situations comme il faut. Et un Petit carnet : Croquis bêtisiers "Dans ces quelques pages croquis, vous découvrirez les prémices des dessins qui ont servi de point de départ à la réalisation des illustrations de ce livre." a dévorer !

En conclusion, une enquête menée sur des roues ardentes ! (oui on dit chardons, mais ici, ce sont des roues) Mon fils a adoré les passages avec Sébastien (dont j'ai volontairement tu dans mon avis). Le sujet est tout sauf joyeux, pourtant nous avons bien ri grâce aux situations ! Vu la fin, nous nous sommes dit qu'il y aurait peut-être une suite plus tard.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/miss-zombie-detective-decharnee-delphine-dumouchel-a131295328
Par le Editer
Rosalys Argent
Note : 7/10
http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-miss-zombie-detective-decharnee-delphine-dumouchel-lou-ardan

On continue dans les lectures Séma avec Miss Zombie : détective décharnée, une sortie atypique et humoristique, écrite par Delphine Dumouchel et illustrée par Lou Ardan. J'ai mis 2 heures à le lire, c'était une lecture très facile et addictive. Merci aux éditions Séma pour leur confiance et aux auteurs pour leur jolie dédicace.

Le récit parle de Missy et Carole, deux meilleures amies zombie, ayant une vie de zombie sous les souterrains, vaquant à des activités zombie. Seulement, la seule personne leur permettant une existence sans meurtre et sans problèmes disparaît mystérieusement. Tout laisse à penser qu'il a été enlevé. Les jeunes créatures décident alors de mener une enquête pour retrouver Doc, quitte à braver le soleil, les humains et autres obstacles.

La jeunesse émanant de ce récit ne passe pas inaperçue. En débutant, on la ressent directement et c'est un vrai plaisir. Par ailleurs, on sent déjà un très grand humour de la part de l'auteure grâce au résumé, la couverture et... la petite note du début ! Celle où Delphine Dumouchel nous conseille de ne pas manger ou boire en lisant le bouquin. C'est dit d'une façon tellement sérieuse qu'on se dit « oh oh ! ». En lisant l'histoire, on se rend compte que c'était absurde même si être un zombie, ce n'est pas très frais ! Étant habituée au jeunesse chez Séma Éditions, je n'avais pas peur de commencer cette lecture ; j'étais surtout très impatiente. De plus, le style est très différent de Marylou et l'Arbre-aux-Murmures ou Les Grisommes... C'est totalement innovant, de mon point de vue. Avec cette sortie, la maison d'édition réalise à nouveau un coup de maître des plus impressionnant. Pas une fois je n'ai pu me décrocher de cette lecture, elle rend complètement accro. Et si ce n'était que ça...

La plume de l'auteure est maîtrisée avec finesse. Avec ce que Delphine est capable d'écrire dans un roman pour jeunes, j'essaie d'imaginer ce qu'elle pourrait écrire pour plus âgés, voire adultes. Autant vous dire que ça doit exploser des papillons ! C'est fluide, léger et surtout simple. Pas de prise de bec, des phrases accessibles et faciles, sans pour autant tombées dans le gaga. Aussi, comme je le disais au-dessus, on ne peut s'empêcher de sourire ou même rire à certaines scènes.

Ah ça, oui, de l'imagination, l'auteure en a. Et beaucoup ! Ce qui est vraiment merveilleux, c'est qu'elle l'a canalisée de façon très bien dosée. Selon moi, un lecteur ouvert au jeunesse lisant ce livre ne s'ennuiera pas une fois. Par contre une personne plus fermée mérite de tomber sur le pépé zombie (référence au livre !) ! Plus sérieusement, je dirais que le scénario est bien ficelé, tout en restant simple, ce qui facilite la lecture et plaît à la majorité des gens. Question intrigue et plume, c'est le genre d'aventures qu'on aime savourer sous un plaid, un mercredi après-midi, dans la chaleur de la maison. Oh, tiens, c'est ce que j'ai fait d'ailleurs ! En plus, bien que le roman ne soit pas dénué d'humour, il y siège également une certaine profondeur. Missy a un passé, Carole aussi... Elles sont devenues zombie alors qu'elles vivaient une vie d'adolescentes normales avant. Ce changement a dû les couper de leur famille, de leurs amis... C'est une nouvelle existence qui s'est ouverte à elles, à laquelle elles ont dû s'adapter. Ce ne doit pas être facile. Missy ressent parfois une pointe de nostalgie en y repensant... Par ailleurs, la disparition du Doc a du sens. Lequel ? Cela est à découvrir durant votre lecture. Néanmoins, il n'a pas été kidnappé pour rien ; le quotidien lent de zombie n'est pas toujours tranquille !

Les différents protagonistes de ce récit ont tous un charme qui leur est propre. D'abord, Missy est la narratrice, ex-ado de 16 ans, devenue zombie suite à un accident très absurde qui fait rire, tant c'est bête. Sans spoiler, je trouve que la situation qui l'a fait devenir ce qu'elle est contient du vrai. En fait, plus profondément, ça m'a fait penser aux adolescents de nos jours qui croient être invincibles alors qu'une moindre bêtise peut changer radicalement leur vie, foirer leurs études, les envoyer à l'hôpital, les tuer... Enfin bref, ma réflexion va sans doute trop loin. Je ne sais pas si Delphine avait un sens caché en écrivant mais, personnellement, c'est ainsi que je le vois. Pour en revenir au personnage principal, je trouve qu'il a énormément de consistance. Bien que Missy se déplace sur un skateboard car la moitié de son corps est invalide – ce que je trouve très original –, elle n'en reste pas moins très active. Dès que le Doc disparaît, elle veut aussitôt partir à sa recherche. Non, pas les autres. Elle et Carole, sa meilleure amie ! C'est une jeune fille-zombie très déterminée et ambitieuse, aimant entreprendre des choses et arriver à un résultat seule. Handicapée par sa petite taille puisqu'elle est toujours au sol, elle ne manque pas de répartie. Je me suis vraiment pris d'affection pour elle ; ce personnage est très intéressant. Contrairement à elle, Carole a une plus basse consistance, ce qui veut dire qu'elle passe facilement pour l'écervelée du groupe. Enfin, après tout, c'est bien connu ! Dans toutes les histoires où l'on met en place un duo, il y aura bien une personne moins sérieux que l'autre. Carole joue ce rôle. C'est une fille-zombie pleine de défauts, qu'on ne peut s'empêcher d'apprécier. Au départ, elle accepte de mener l'enquête avec son amie uniquement pour que le Doc puisse lui refaire son œil. Même morte, elle est très superficielle, nombriliste et fan de blagues à deux francs. Après tout, Carole, c'est ainsi qu'on l'aime, n'est-ce pas ? Et même si elle a tendance à agacer parfois le lecteur autant qu'elle ennuie Missy, on n'imagine pas le récit sans elle. Puis, autre point original : la narratrice principale est amochée et se déplace à l'aide d'un skateboard tandis que son amie est déjà plus agréable à regarder. Ça change un peu que, pour une fois, le protagoniste principal ne soit pas un mannequin, même si ce dernier prétend le contraire ! Sinon, Sébastien m'a bien plu également même si nous n'avons pas eu l'occasion d'apprendre un peu plus à le connaître, comme les deux autres. Il ne fait pas une longue apparitions, ce que je trouve dommage, bien que d'un côté, ce soit logique. Quoiqu'il en soit, globalement, les acteurs de ce récit se valent tous et font avancer l'histoire à bon rythme. J'aime, j'aime, j'aime et j'en redemande !

Oh ! J'allais oublier ! Juste avant, je disais que ce livre était particulier, innovant... Hé bien, en plus de cela, il est illustré. Ces dessins plutôt humoristiques, signé Lou Ardan, sont vraiment très bien réalisés. Mon souffle se coupe quand je vois certaines scènes du roman mise en image par le dessinateur. Quelle prouesse ! Il est vraiment talentueux. Puis, je trouve ça hyper intéressant que, quelques fois, nous puissions avoir sous les yeux une scène illustrée, qu'elle nous ait marquée ou pas. Dans ce roman, ça nous fait totalement rentrer dans l'histoire et on s'y sent à l'aise. Le duo Delphine et Lou est franchement une réussite.

La fin de cette lecture nous donne un goût de « pas assez ». Effectivement, cette fin est ouverte et l'on peut imaginer plein de possibilités ou d'aventures pour nos héros. En discutant avec l'auteure, j'ai appris qu'il y aurait une genre de suite, logiquement. J'espère ne pas dire de bêtise ! De toute façon, je ne vois pas comment on pourrait survivre sans suite. Cette histoire est tellement attachante que la quitter fait l'effet d'une douche froide. Cela donne envie de combler ce manque en lisant d'autres sorties Séma. Je suis sûre que c'est un complot illuminati !​

Grosso modo, si vous aimez le genre jeunesse et que Miss Zombie vous fait de l’œil, n'hésitez pas à vous ruer dessus ou à le demander pour les fêtes. C'est une lecture facile, aérée et addictive qui vous rendra asocial durant deux heures, voire trois si vous savourez en traînant un peu (et sans doute cinq si vous vous transformez en pépé zombie entre-temps). Emplie d'humour, cette intrigue vous prendra aux tripes et vous en redemanderez. N'attendez plus !
Par le Editer
EgideOfBooks Argent
Note : 9/10
J’ai lu ce petit roman jeunesse grâce à l’édition SEMA, merci.

Ce livre est une petite pépite quand on aime bien le côté zombie. L’histoire est racontée à la première personne par Missy, un zombie transformé dans une scène, je dois dire, comique. Le texte est...

https://egideofbooks.blogspot.fr/2017/01/2-miss-zombie-detective-decharnee.html
Par le Editer
Du pur bonheur !

Un joli petit roman tout simple mais toute l’efficacité et là. La plume de Delphine Dumonchel est simple et fluide, on ne s’attarde pas dans les détails inutiles mais dans le l’humour déjanté et bien noir. Et surtout j’ai adorée les illustrations de fin de chapitre de Lou Ardan, qui m’ont fait sourire. Un super moment de détente, mon passage favoris « quand Missy croque un mollet ».

Les personnages de Missy à gauche et de Carole à droite sont tellement spontanés, pleins d’humour et d’auto dérision, oui se sont des zombies mais elles assument et le vive bien !

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.