Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de missal : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Dans les Bras du Comte Dans les Bras du Comte
Michelle Styles   
Northumberland, 1813. Après le scandale provoqué par son fiancé, dont elle ignorait le passé dissolu, Diana Clare part oublier Londres sur les terres de sa famille, en Northumbrie. Dans cette campagne anglaise, aucun vil séducteur ne viendra bouleverser une deuxième fois son existence. Du moins, l’espère-t-elle de toutes ses forces. Cependant, quelques semaines à peine après son arrivée, elle est secourue par le comte de Coltonby alors que sa voiture s’est embourbée dans un champ. Lord Coltonby, le plus célèbre débauché de Londres qui était présent le soir où le scandale a éclaté… Troublée par les souvenirs que cette rencontre ravive en elle, effrayée à l’idée que le comte ne révèle son sulfureux secret, Diana décourage l’entreprenant libertin. Mais lord Coltonby n’est pas le genre d’homme à se laisser éconduire …

par witch31
Marked Men, tome 1 : Rule Marked Men, tome 1 : Rule
Jay Crownover   
C'est bête de se dire que j'ai acheté ce livre en étant certaine qu'il me plairait. Pourtant j'aime l'idée de ne pas m'être trompée.

Autant vous dire que je ne suis pas allée acheter ce roman avec ma mère... Mais j'aurais pu ! J'aurais dû. On aurait bien ri quand je lui aurais dit que c'est un roman plutôt porté sur l'érotisme. Eh ouais, maman. ^^

Bref ! Ce premier tome de la saga Marked Men m'a charmé, rien de plus simple et de plus fort. J'en ressors toute joyeuse et je n'ai qu'une envie c'est de courir à la Fnac acheter le second tome. Dommage qu'il soit deux heures du matin...

Ce qui m'a attirée en premier dans ce roman, ce n'est surtout pas ses passages chauds. Mais la simple et merveilleuse idée "d'entrer" dans un monde de tatoueurs et de personnes qui osent écouter du métal. Les tatouages et ma famille, c'est une histoire d'amour qu'on partage donc j'ai tout de suite été emballée par l'idée d'un bad boy tatoué des pieds à la tête -et percé en plus, nom de dieu, je vais faire une crise cardiaque ! En ce qui concerne le genre métal, ce n'est pas mon genre favoris question musique mais je vis avec un grand frère qui m'en fait manger tous les jours alors, honnêtement, Marked Men avait de bons arguments pour s'infiltrer dans mon cœur littéraire comme si on entrait dans un resto.

La plume de Jay Crownover est entraînante et très agréable à lire. Je crois que j'ai rarement été aussi emballée par la façon d'écrire d'un auteur. C'était simple mais j'ai trouvé super que grâce à sa simplicité elle fasse passer des émotions, etc...

L'histoire est très bien menée et Ô combien addictive.

Mais ce qui m'a vraiment plu, ce qui m'a conquise ce sont les personnages. Il ne m'a pas fallu dix pages pour m'attacher à tout ce petit monde en me disant que je me faufilerais bien dans l'histoire pour me faire une place parmi eux... Il pourrait pas y avoir un tome avec moi dedans, Jay, please ? Faudrait que je fasse gaffe à ce que j'écris, ça pourrait être mal interpréter...

J'adore les personnages, tous qui qu'ils soient. Bon, sauf Gabe (l'ex que j'aurais bien envoyé chier un milliard de fois) et les parents de Shaw (sur qui j'aurais bien craché si j'avais autant de talent que mon grand frère pour ce genre de trucs...). Mais sinon, qu'est-ce que je les ai aimé les personnages de ce merveilleux premier tome !

Rule Archer - le gars tatoueur dont tu tombes amoureuse dans ce premier tome.
Shaw Landon - la fille qui fait des études de médecine que tu voudrais désespérément être dans ce premier tome.
Rome Archer - le grand frère militaire que tu ne peux qu'aimer parce qu'il est merveilleux.
Remy Archer - frère jumeau de Rule (bon, il est mort trois ans plus tôt mais il vit à travers les personnages donc, tu t'y attaches quoi qu'il advienne).

Au fait, suis-je la seule à avoir trouvé ça génial que les frères Archer aient tous les trois un prénom qui commence par un R ? Pourquoi mes parents n'ont-ils pas eu la même idée ? Sérieux, des fois je me pose des questions sur eux ! ^^

Nash - le meilleur ami de Rule et tatoueur qui me donne envie de lui faire des câlins et ne me demandez surtout pas pourquoi, je ne sais pas.
Rowdy - ami de Rule et tatoueur aussi, que je ne demande qu'à connaître d'avantage !
Ayden - meilleure amie de Shaw et que j'adore tout simplement.
Jet - ami de Rule et chanteur d'un groupe de métal, je vais devenir sa plus grande groupie d'ici peu.
Cora - gérante du salon de tatouage, perceuse, et fille géniale que tu veux à tout prix avoir comme amie.

OK, aux premiers abords, ce roman à l'air d'être un cliché. Mais je le répète, parce que je l'ai déjà dit pour d'autres romans, je me fais un plaisir de lire les clichés. Ils me rappellent que ça peut vraiment arriver, plusieurs fois, à tout le monde. Et puis, je rêve de clichés. Mais finalement, lorsqu'on lit l'histoire, on passe au-dessus de l'idée du cliché - on lit et on est tellement dedans que rien ne pourrait nous perturber et on prend notre pied (sans mauvaise idée derrière la tête).

Les évènements de ce roman m'ont plu et satisfaite, je n'en attendais ni plus ni moins et donc, j'ai adoré ! De plus, j'ai beaucoup aimé les relations entre les personnages, quelles qu'elles puissent êtres. [spoiler]Je me suis doutée dès le départ que Remy était gay, j'ai du flaire. ^^ Et la réaction de Rome suite à cela m'a un peu déçue de sa part mais je suis sûre qu'il saura se rattraper le moment venu *regard qui veut tout dire et sourire faussement innocent*.

La déclaration d'amour de Rule à Shaw m'a fait fondre. Je crois qu'elle fait partie des plus belles que j'ai lu jusque-là. Je dis bravo à cette œuvre d'art vivante (bien que j'ai conscience qu'il est fictif) qu'est ce gars ![/spoiler]

En conclusion, il est clair que j'ai aimé ce livre et que je le recommande à tout le monde ! Parce que personne ne peut résister à ça. Non, je vous assure. C'est une saga vraiment prometteuse.

En tout cas, vous pouvez être sûrs et certains que je me jetterais sur le second tome (et les tomes suivants) comme si c'était le dernier livre de la planète.


par Sheo
Sinners of Saint, Tome 2 : Devious Sinners of Saint, Tome 2 : Devious
L.J. Shen   
Je dois avouer que Vicious m'avait laisser un mini peu perplexe. Bien que l'histoire était bien manier et que la plume de l'auteur était fluide, agréable mais surtout addictive et bien que j'avoue avoir bien aimer détester Vicious... j'ai eu beaucoup de difficulté a m'attacher a son personnage. Malgré tout j'avais bien aimer et compris ou l'auteur voulait amener son lecteur. J'étais aussi grandement intriguer par ce groupe plutôt unique d'amis. Donc je ne pouvais pas m’empêcher de me lancer dans Ruckus par curiosité mais aussi parce que j'avais vraiment bien aimer la plume de l'auteur.

Et ce que j'ai bien fait. Ruckus m'a surprise de la plus belle des manières. Je ne m'attendais pas à tomber si vite en amour avec cette histoire. J'avoue ne pas avoir apprécier Dean dans le tome précédent et j'étais sceptique au début des premières pages de ce tome mais Dean fut une belle surprise. Vraiment je ne m'attendais pas a découvrir chez lui un personnage différent de ce que je m'étais imaginer. Il est bien plus que ce qu'il laisse paraître et j'ai adoré le suive au fil du livre. Ce livre dans son ensemble était différent de ce que je m'étais imaginer. Rosie et Dean ont une histoire unique de bien des façons et l'auteur exploite de la plus belle des manières leur romance. Et croyez-moi cette histoire d'amour loin d'être quétaine et cliché vaut vraiment le détour. J'ai adoré comment L.J. Shen aborde leurs histoire et comment elle l'a fait se développer. Et le plus important est comment l'auteur a battis ce livre autour de la maladie de Rosie pour en faire un point focal, sans toutefois nous saturer avec cette dites maladie. Ce fut manier avec brio et je dois avouer que ça offre quelque chose de profond et touchant à l'histoire. Rosie est forte, indépendante, fière, belle et j'ai adoré son personnage. J'ai aimer son courage, sa résilience, sa force de caractère. Mais mon grand coup de cœur pour ce livre, ma plus belle surprise fut Dean. Quel personnage unique, je ne rentrerais pas dans les détails sur Dean puisque ce serait un peu spoiler le livre d'une certaine façon mais vraiment il est un personnage a découvrir et son histoire m'a bcp toucher. Et ensemble ces deux-là sont simplement géniale. Et ne vous inquiétez pas l'auteur reste fidèle aux personnages, à ce groupe d'amis un peu fous, hors normes.

''(...) You shine, Baby LeBlanc. So fucking bright sometimes you're the only thing I see.''

J'ai aimer le côté mystère qui plane autour de Dean, et tout au long du live j'ai imaginer, j'ai pensée certaine chose jusqu'au dernier moment pour ensuite être totalement surprise. L.J. Shen offre une intrigue travailler à la perfection. Le tout donne au livre ce côté bien addictif qui nous fait tourner les pages l'une après l'autre. Tout dans Ruckus m'a plus , le bon, le mauvais, le triste, le sérieux, le joyeux, tout vraiment. La plume fluide, c'était bien mener et surtout bien rythmé, rendant le tout captivant et addictif comme j'aime.

Je lève mon chapeau a L.J. Shen pour le magnifique travail qu'elle a accompli avec Ruckus. Ce fut une lecture unique, captivante, addictive, poignante et une belle leçon sur la vie et comment profiter de chaque moment. Sans cliché, sans fla fla, que du vrai. Un petit coup de cœur qui prend place dans ma Pal d'Argent. Je commence Scandalous sans plus tarder.

par Marieno89
Sinners, Tome 1 : Vicious Sinners, Tome 1 : Vicious
L.J. Shen   
Chronique de Diana disponible sur Follw the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/10/27/sinners-of-saint-tome-1-vicious-l-j-shen/

Tout d’abord je vais rassurer les lectrices. Ce roman n’est pas une dark romance malgré l’inscription sur la couverture française (ou alors je suis devenue complètement blasée mais c’est un autre débat). C’est une super romance contemporaine dans le style New Adult et je pense sincèrement que vous allez adorer Vicious et Emilia.

Emilia fait connaissance avec Baron (aka Vicious) peu de temps après son installation dans le domaine de son père. Elle est la fille des employés de maison et la première rencontre ne se fait pas sans heurt. Emilia prend peur et par la suite ses rapports avec le fils ne seront jamais simples. Vicious va s’évertuer à faire de la vie de Millie un véritable enfer. D’un naturel décalé mais volontaire ce dernier ne ménagera pas l’année de terminale de la jeune fille. Elle le retrouve des années après alors qu’il vient boire un verre dans le bar où elle travaille.

Vic n’a pas changé et il place à nouveau la jeune femme dans une position délicate. Elle se voit dans l’obligation de travailler à nouveau pour lui en tant qu’assistante. Mais détaillons plus nos héros.

Emilia est une artiste, un peu bohème mais perspicace et elle est très protectrice envers les siens. Elle n’a jamais compris pourquoi Vicious avait une telle animosité envers elle et pourquoi il lui avait littéralement pourri la vie pendant sa dernière année de lycée. Vic est un écorché vif, par moment inadapté social mais surtout immature dans ses relations avec les autres. On pourrait dire qu’il agit comme un petit garçon de 5 ans avec Emilia en lui tirant les cheveux sauf qu’il emploie des moyens bien plus radicaux comme un jeune homme et non un garçonnet. Impulsif, arrogant on a envie par moment de détester l’homme imbu de sa personne qu’il présente à tous. Cependant Millie arrive à gratter ce vernis et là on découvre un autre homme. Bon n’allez pas imaginer que c’est un agneau. Vic est un loup, il est brillant, calculateur et vicieux lorsqu’il veut obtenir quelque chose ou quelqu’un.

Entre eux va commencer une sorte de parade amoureuse, bancale mais très attractive pour le lectorat. On se retrouve complètement pris dans cette histoire avec l’envie de découvrir toujours plus sur nos personnages. Entre la famille, la vengeance, les rancunes entre amis mais aussi tout simplement le fait de grandir, se projeter dans le futur et vouloir construire une histoire, on en s’ennuie jamais avec ce récit.

J’ai découvert une auteure dont j’adore la plume, c’est rythmé, les personnages sont bien construits et ils sont complexes. Vicious est le parfait anti-héros qui vous fera cependant craquer. Cette romance, passionnée et passionnante est pour vous si vous souhaitez une super lecture.
Carmichael Lion, Tome 4 : L'amant écossais Carmichael Lion, Tome 4 : L'amant écossais
Suzanne Barclay   
J'ai bien aimé ma lecture et je n'ai pas ressenti de frustration parce que ou bout du récit toutes les intrigues furent résolues, après j'ai bien aimé aussi le tutoiement entre les personnages que je trouve assez rare dans ce style de romans, et j'ai un peu voyagé au coeur des Highlands de ce cette époque la, j’ai aimé que l’héroïne est du caractère et aussi les joutes verbales entre les 2 protagonistes ce fut une histoire plaisante et un joli moment de lecture

par florigirl
La soumise, Tome 4 : L'appât La soumise, Tome 4 : L'appât
Tara Sue Me   
Je suis contente d'avoir retrouver Nathaniel et Abby marié et parents mais j'ai moins apprécié ce tome par rapport au 3 premiers. J'ai eu l'impression que l'amour du couple passé en second plan dans ce 4ieme tome

Castonbury Park, Tome 2 : Tentée par le lord Castonbury Park, Tome 2 : Tentée par le lord
Helen Dickson   
Oui bah sans plus un chouette livre d'amour mais qui est répétitif.

par Jessavon
Le Clan Murray, Tome 1 : La Promesse des Highlands Le Clan Murray, Tome 1 : La Promesse des Highlands
Hannah Howell   
Pas évident de comprendre les motivations de certaines maisons d'édition ces derniers temps! Ici on se demande pourquoi Milady a décidé de publier cette saga de 18 tomes en commençant par le quatrième! Les 3 tomes précédents racontaient l'histoire du père et des oncles d'Elspeth l'héroïne de cet opus, ne pas les avoir lus ne semble avoir aucune incidence sur notre lecture...sauf qu'ils m'auraient sans doute permis de moins pester contre Cormack, sachant que dans cette série les héros se suivent et ne se ressemblent pas!!! En effet, les amateurs de fiers highlanders farouches et protecteurs, fidèles à leur clan risquent être déçus par la personnalité de celui-ci qui, même s'il se bat bien à l'épée est plutôt doux et tendre, voire effacé face à une héroïne plus charismatique!

Dans cette romance point de guerre de clan ni de cadre historique servant de trame à une histoire passionnée, juste un couple qui se retrouve dix ans après leur première rencontre, un homme loyal (Cormac) qui a une dette de sang envers une fillette qui l'a soignée (Elspeth) alors qu'il était blessé et une parole d'honneur qu'il a donné à une femme mangeuse d'hommes( Isabel). La fillette a grandi portant cet homme en son coeur et se refuse à épouser l'odieux Sir Colin qui finit par l'enlever. C'est dans ce contexte qu'ont lieu les retrouvailles des futurs tourtereaux, Cormac vient au secours d'Elspeth et tous les deux prennent la fuite à travers l'Ecosse, épopée durant laquelle la jeune et fière écossaise n'aura de cesse de le conquérir. En bon Saint Bernard elle tentera aussi de savoir ce que cache Isabel la nouvelle Barbe-Bleue en jupons, et ce dans le but de garder son tendre highlander pour elle. Et c'est là que nous faisons la connaissance du père et des oncles de la jeune femme, ouf l'honneur des highlanders est sauf!!!

C'est une histoire sympathique bien que pâlichonne qui plaira sans doute à beaucoup de romantiques mais qui pour moi, n'est pas à la hauteur d'un Monica Mc Carthy ou Pamela Clare, ça manque de fougue, de passion, de frissons, de vibrations intenses, de reconstitution historique, de crédibilité surtout! Hannah Howell n'a pas le sens du détail qui choque son lectorat, ne pas savoir où et quand nous sommes dans ce genre de romance me perturbe. Je n'ai pas choisi ce livre juste pour voir un mâle en tartan sur la couverture et encore moins un mâle qui fait office de carpette sous couvert de l'honneur! En bref, c'est l'héroïne qui porte la culotte et l'homme que j'ai eu envie de secouer, les scènes sensuelles épicent un peu l'ensemble sans réels frémissements cependant, il ne faut pas regarder plus avant. Quant au style de l'auteur, j'espère qu'il ne s'agit que d'une traduction peu rigoureuse car je poursuis ma lecture avec elle!!!

par Seregan
Fight for Love, Tome 1 : Real Fight for Love, Tome 1 : Real
Katy Evans   
Déçue pour ma part, j' en attendais sûrement trop. Mais faut dire qu' entre la nenette qui mouille toutes les deux pages, le manque cruel d' histoire, car oui il n' y a pas d' histoire, on suit la mise en place d' une relation qui devrait être très complexe et belle mais au final tout est effleuré pour ne laisser que le cul. (Trop de cul tue le cul :p)

Il aurait été plus intéressant pour ma part de développer les phases de cette maladie terrible.
Je lirais sûrement le deuxième tome même si au vue des avis sur goodread j' ai un peu peur :p
Fight for Love, Tome 2 : Mine Fight for Love, Tome 2 : Mine
Katy Evans   
j'ai franchement eu envie de taper Brooke TOUT le long du roman. Pour moi, on passe à côté de tout ce qui aurait pu faire de cette histoire quelque chose d'original et intéressant. Le héros, Remington Tate "Remy", alias Riptide, est un personnage qui mérite d'être approfondi, explorer, on a envie d'en savoir davantage par rapport à sa maladie, ses combats, ses sentiments, bref tellement de facettes sont exploitables que c'est frustrant qu'elles soient à peine abordées. Les personnages secondaires devraient avoir une place bien plus importantes, ils sont totalement survolés et mis de côté alors qu'ils jouent un rôle primordial dans le quotidien du héros. L’héroïne (et bon sang que ce n'est pas une!!!!) est une cruche, capricieuse, égoïste, bête comme ses pieds, dénuée de tout bon sens!!!! Elle a une conception du monde, des priorités, des responsabilités et des valeurs familiales qui dépassent l'entendement!!! l'ensemble du roman tourne autour de son amour pour Remy, tout en jonglant entre je l'aime, je le déteste, alors que franchement lui est irréprochable!!!
ah et j'oubliais, la fille doit avoir une collection de petites culottes à faire pâlir tout bon magasin de lingerie, vu le nombre de fois incalculable (tiens, faudrait que je compte pour la blague) où elle nous gonfle avec "sa petite culotte tout mouillée"!!! Non mais franchement... Sans jouer les prudes ou les frigides, c'est de l'ordre du médical là!!!
bref, une souffrance du début à la fin ce roman tellement on s'ennuie! Le 1er tome m'avait très moyennement emballé mais alors là on touche le fond!!!!!

par zezet49
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3