Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MissBidule : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'Écume des jours L'Écume des jours
Boris Vian   
Un petit roman riche de métaphores et d'images poétiques se laissant lire comme on boit un breuvage doux et sucré. Malheureusement, le bonheur n'est pas toujours le synonyme de l'amour. Les descriptions de l'innocence et les symboles de cette histoire d'amour surnaturelle, nous enveloppe (si on se laisse entraîner) par des jeux de mots (néologisme, inversion, déformations...), des points de vue satirique (religion, société, monde du travail, amitié...). La lecture de ce livre n'est rien d'autre qu'un rêve éveillé. J'ai aimé rêver avec ces personnages innocents.
Nox, tome 1 : Ici-bas Nox, tome 1 : Ici-bas
Yves Grevet   
Nox...
J'ai été attiré par ce livre car c'était l'auteur de Meto qui l'a écrit.
J'ai d'abord lu un extrait, les trois premiers chapitres m'ont donné envie de connaître la suite.
Alors, je l'ai lu en entier. En deux jours.
Le changement de personnages est un choix parfaitement pertinent pour le contenu du roman. C'est un vrai plus.
Au début, Ludmilla m'énervait je dois dire, mais vers le milieu du livre j'ai commencé à l'apprécier. Et après, elle est devenue chère à mon cœur.
Malgré tout, je ne parviens pas à détester Gerges après tout ce qu'il a fait.
Et Lucen, le personnage central qui subit sans rien avoir demandé à personne...
Oui, une bien belle lecture.

par Jay117
Maus, un survivant raconte, tome 1 : Mon père saigne l'Histoire Maus, un survivant raconte, tome 1 : Mon père saigne l'Histoire
Art Spiegelman   
Je les lu il y a un bail mais je n'avais pu à l'époque m’empêcher de l'acheter alors que je l'avait lu à la bibliothèque car ça m'a vraiment touché, c'est bien écrit mais je pense que ça peut choquer certaine personnes trop sensible
Maus, un survivant raconte, tome 2 : Et c'est là que mes ennuis ont commencé Maus, un survivant raconte, tome 2 : Et c'est là que mes ennuis ont commencé
Art Spiegelman   
J'ai pas mal travaillé sur cette BD pour avoir fait mon histoire des arts dessus, et c'est un livre fantastique. Une pépite d'or. Le fait que les personnages aient des têtes d'animaux rend le livre moins dur, contrairement à d'autres livres du même sujet. Tout est génial dans ce livre.

J'ai tout de même préféré le premier tome, bien que je ne puisse expliquer pourquoi.

par Sinette48
Maus, Intégrale Maus, Intégrale
Art Spiegelman   
Fort, bouleversant, poignant. A travers l'histoire d'un père, la Shoah nous est racontée. Quand on lit ce livre, on se sent vraiment concerné par l'histoire des souris juives, on a peur pour eux.
De plus l'histoire du père est entrecoupée de passages dans le présent où on découvre le père sous un autre jour en tant que survivant de la Shoah et on voit dans son caractère les traces profondes que la Seconde Guerre Mondiale a laissées.
Cette B.D nous fait vivre l'histoire, ce n'est pas une B.D humoristique, c'est une B.D qui nous fait pleurer sur les horreurs du passé.

par Clemdu33
Inséparables Inséparables
Sarah Crossan   
Je ne sais pas quoi dire. Je ne m'attendais pas à lire cette histoire, à être autant ébahie, enchantée. Je pensais suivre une simple amourette et suivre les aventures de lycée. Je me suis largement trompée ! C'est une leçon de vie émouvante que j'ai pu lire grâce à Babelio et sa masse critique, alors merci!
J'ai découvert mon nouveau coup de cœur absolu après Boys don't cry. Il a été classé en littérature de jeunesse mais il mériterait d'être lu par n'importe quel public, il doit être lu!

Premièrement la couverture est à couper le souffle, elle est d'une beauté éblouissante. Elle met vraiment en avant les deux sœurs que l'on décrit comme deux très belles filles.
Une fois que l'on commence à tourner les pages, on ne peut que s'interroger sur la forme du texte qui fait penser à un poème aux vers irréguliers. Le style de mise en page est une force supplémentaire au livre, la stylistique littéraire rend les mots plus poignants et percutants. L'auteur a réussi là, un bel exploit, ses mots résonnent encore en moi. Cela rend le livre tellement puissant et tellement délicat à la fois.

L'histoire est en quelque sorte le journal intime de Grace, elle y décrit ce qu'elle vit lors de cette insertion scolaire particulière ainsi que sa vie, les rencontres avec les médecins, ses nouveaux amis, sa famille, ses souhaits et craintes ainsi que son amour. Bien que les chapitres soient très courts (3 pages maximum), on s'en prend plein le cœur, l'écriture de l'auteur est agréable, poétique, douce, forte et très fluide.
J'ai eu l'impression d'être à la place de Grâce durant tout ce roman, j'ai ressenti avec elle les émotions, les peurs, les rires et la vie. J'aimerai un second tome où l'on verrait cette fois le point de vue de Tippi, cela pourrait être très intéressant.
J'ai même eu un peu honte, parce que, autant l'avouer... Je me pose aussi des questions sur ces personnes. Comment font-elles telle ou telle chose, ... C'est juste de la curiosité malsaine au final et Grace m'a fait comprendre que ça n'apporterait rien à ma vie de le savoir.

Ce qu'il y a de bon, c'est que bien que le sujet principal soit les sœurs fusionnelles, d'autres entre jeu, comme l'impact que leur vie va avoir sur le restant de la famille surtout avec Dragon la petite sœur. Il nous parle également [spoiler]d'acceptation de soi, d'alcoolisme, de solitude, d'anorexie, de maladie, de différence et d'intégration,[/spoiler] pleins de thèmes actuels qui font souffrir de nombreuses familles à travers le monde. Il nous livre plusieurs messages forts qui feront sans doute échos très longtemps en vous.

Du côté des personnages, je n'en ai pas aimé un plus qu'un autre, ils sont tous tellement importants. En premier, naturellement il y a Tippi et Grace. Tippi plus excentrique, audacieuse, qui veut profiter de tout ce que la vie a à lui donner et Grace plus réaliste, "coincée" et douce. Deux sœurs, un corps et pourtant deux univers totalement différents. Alors que l'on s'imaginerait qu'elles aimeraient avoir un corps chacune, elles, elles ne s'imaginent pas l'une sans l'autre, elles seraient comme vides, incomplète. C'est beau cet amour !
Jon et Yasmeen sont deux bouffées d'oxygène pour nos héroïnes, ils les acceptent tel qu'elles sont, sans poser de questions et les protègent du mal que pourrait leur faire les autres élèves. Jon est rêveur, il n'a pas une vie facile et pourtant il s'accroche pour pouvoir faire des études et devenir quelqu'un. Yasmeen, elle, connaît la douleur que les filles vivent, elle sait ce que c'est de naître en sachant que la mort pourrait vous tomber dessus d'un moment à l'autre. Dragon, la petite soeur... J'ai vraiment adoré cette gamine qui ne désire que les bonheur de ses sœurs, quitte à laisser tomber ses propres rêves et qui pourtant en souffre énormément. C'est un personnage très sensible et fragile.
Au final, on s'attache à chacun d'eux.

Pour conclure, je me suis pris une claque monumentale dès les premières pages! C'est tellement magique de ressentir autant d'émotion grâce à des mots. La fin est très émouvante, très belle, très mature pour des gamines de 17 ans. C'est une belle histoire de vie, très bien écrite qui saura vous chambouler.

par Eilly
Nous les menteurs Nous les menteurs
E. Lockhart   
Quelle lecture ! J'ai lu ce livre en une fois et je suis restée un bon moment assise sur mon lit sans savoir quoi faire une fois terminé. Malheureusement pour avoir récemment vu un film assez similaire, j'avais très vite deviné la fin mais j'ai continué ma lecture en priant pour me tromper.
C'est vraiment une lecture facile et addictive qui m'a entraîné et passionné tout du long. Je ne pensais pas m'être autant attaché aux "menteurs" mais les émotions qui me sont tombés dessus à la fin m'ont fait prendre conscience de la sympathie qu'ils ont fini par m'inspirer.
Il y a tellement à dire sur ce livre, je pourrais en parler pendant des heures mais évitons les spoliés.
Disons simplement que ce livre vaut le détour et que si vous avez envie d'une bonne lecture vous devriez choisir celui ci. Bonne lecture !

par Nemesris
Les Animaux fantastiques - Le texte du film Les Animaux fantastiques - Le texte du film
Joanne Kathleen Rowling   
«My philosophy is that worrying means you suffer twice.»

J'ai vu le film au cinéma à sa sortie -je l'ai totalement adoré- alors quand je suis tombée un peu par hasard sur le screenplay en librairie, c'était inimaginable pour moi de repartir sans.

Et me voici. J'ai lu cette petite merveille en quelques heures, je l'ai savouré et j'avoue que j'aurais aimé que ça ne se termine jamais parce qu'à présent que j'ai vu le film et que j'ai lu le screenplay, j'ai plus qu'à attendre obsessionnellement la suite.
Et ça va être une véritable torture!

En tout cas, je suis bien heureuse de l'avoir acheté car ça m'a permis de visualiser le film en faisant ce que j'aime le plus au monde: lire. Un pur bonheur!

Bien-sûr, je ne suis pas vraiment étonnée d'avoir tant aimé Fantastic Beast and Where to Find Them. Après tout, c'est J.K. Rowling!

J'ai adoré les personnages. Surtout Newt! Je suis tombée sous son charme dès le début.
Tina, Jacob et Queenie sont des personnages très attachants.
J'ai hâte de les retrouver dans la suite!

Imaginez un peu à quel point je me suis transformée en pure fangirl à la simple mention de Albus Dumbledore et de Poudlard!

Les créatures fantastiques sont toutes aussi superbes les unes que les autres. J'ai trouvé le Niffler très mignon et plutôt amusant. Et puis, j'avoue que Pickett est attendrissant. :)

La fin m'a aussi énormément plu. [spoiler]En dépit du fait que Jacob a oublié tout du monde des sorciers dont ses amis, puisqu'il est un moldu, et que sur le coup ça m'a rendue un peu triste, la scène où il a sa boulangerie et des pâtisseries représentant les animaux fantastiques m'a redonnée le sourire![/spoiler]

Pour finir, je trouve l'objet livre très beau. C'est qu'un détail mais je suis fan de la couverture et des illustrations qu'on retrouve à l'intérieur.
La couverture fait partie de mes préférées de 2016!

En conclusion, Fantastic Beast and Where to Find Them est un très bon bonus pour tous ceux qui ont aimé le film et bien-sûr, pour les fans d'Harry Potter qui voudraient ajouter ce bijou à leur collection.

«People are easiest to read when they're hurting.»

par Sheo
Cyrano de Bergerac Cyrano de Bergerac
Edmond Rostand   
Époustouflant.
Je resterai à jamais marquée par la tirade du nez... Cyrano de Bergerac est une grande pièce, un chef d’œuvre !

par Vavi
Je vous écrirai Je vous écrirai
Paule Du Bouchet   
Je dois avouer que ce n'est clairement pas mon livre préféré, mais je ne vais pas jusqu'à dire que c'est le pire livre que j'ai lu de ma vie.

Je trouve que l'histoire met quelques temps quand même avant de commencer réellement. Il y a pas mal de pages qui passent avant que l'action se lance vraiment et que l'on puisse prendre part à cette histoire pourtant fabuleuse.
Je dois avouer que l'attitude de la mère au début du livre m'a complètement déboussolé. Je la jugeais trop directe, possessive mais c'est en avançant dans le récit que l'on comprend cette réaction quelque peu excessive.

Malia est un personnage attachant, et libre à part entière. Elle est brillante, intelligente mais vient d'un milieu populaire. C'est probablement ce qui la rend si attachante, le fait qu'elle fasse partie des deux mondes (populaire et aisée).

Les autres personnages ne sont pas forcément mal travaillés, mais certaines réactions sont incomprises ou encore, ils peuvent être tout simplement invisible. Silvio, le demi-frère de Malia n'apparaît pas assez souvent ni sous la bonne couture à mes yeux pour devenir vraiment un personnage attachant et assez travaillé.

Je dois avouer que la fin était assez précipitée, et qu'elle n'était clairement pas prévue. Je ne m'attendais pas à une fin pareille et je suppose que c'est l'une des rares choses que j'ai réellement apprécié dans cette histoire. Cette fin rapide, trop précipitée mais surtout explosive et insoupçonnée à mes yeux.

Ce n'est pas un livre que je conseillerais franchement, malgré qu'il aborde les sujets de la famille, un petit peu de la seconde guerre mondiale et l'amitié. Il aborde aussi l'amour, mais ça reste quand même assez vague. Mais je ne suis pas totalement déçue par ma lecture pour autant, elle a été tout de même agréable malgré que j'ai mis quelque temps pour m'y accrocher vraiment.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3