Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de missMidori : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Cave La Cave
Natasha Preston   
http://dreamingreadingliving.blogspot.fr/2017/06/la-cave.html

Depuis plusieurs mois maintenant, je dirais depuis septembre 2016, je n'arrive plus à me plonger complètement dans un livre, j'ai énormément de mal à entrer dans de nouveaux univers. Mes pensées me mènent toujours ailleurs et je fini par fermer le livre par manque de concentration.

Mais lors d'un passage à la Fnac, je me suis rendue compte que j'avais besoin d'autre chose que les livres qui sont dans ma PAL et que je me force à lire parce qu'ils sont là. J'avais besoin d'un autre style, pas de romance ou quoi que ce soit qui se trouve déjà dans ma bibliothèque, mais de quelque chose de plus sombre. J'avais déjà lu le résumé de ce livre deux ou trois fois mais je ne l'avais jamais pris par peur qu'il soit trop jeunesse, chose que je ne supporte plus en ce moment. Mais cette fois-ci, je me suis laissée tenter, et Dieu merci !
Comme je l'ai dis, je me tape une panne de lecture depuis au moins 9 mois, j'accumule les livres "en cours" sans jamais les terminer, et pour une fois, j'ai terminé ce livre en seulement deux petits jours. A l'heure actuelle, c'est un vrai miracle pour moi !

Je me suis complètement laissée aller dans cette histoire, j'ai imaginé chaque scène comme si je les voyais réellement, j'ai vu les personnages, les lieux, ressenti les émotions et sentiments. Je me suis enfin laissée plonger dans un nouvel univers.

On fait donc la connaissance de Summer qui sort seule pour aller rejoindre des amis. Malheureusement, elle va croiser le chemin de Trèfle, qui l'appellera immédiatement Lilas et qui a décidé qu'elle faisait partie de sa famille et va la séquestrer dans sa cave. Mais Summer n'est pas la seule, et elle va faire la connaissance de Rose, Violette et Iris, trois autres jeunes femmes enlevées par Trèfle.
Mais il n'a pourtant pas le profil du malade mental, et a une apparence tout à fait normale. Il a un travail sérieux et s'appelle réellement Colin. Mais lorsqu'il rentre chez lui, son masque tombe, il devient Trèfle et il retrouve la famille qu'il s'est créée.
Ce psychopathe enlève, séquestre, viole, tue, et il n'a pourtant jamais soulevé les soupçons de quiconque.

Je ne sais pas si je classerais vraiment ce roman dans la catégorie YA, c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai classé dans la catégorie Drame. Il y est sujet d'enlèvement, de séquestration, de viol, de meurtre mais aussi du syndrome de Stockholm. Il y a du sang, des cris, des supplications. Je pense qu'il faut avoir un certain âge pour le lire, même si je pense que je l'aurais tout autant bien aimé à 14-15 ans.
Mais comme je l'ai dit, j'avais besoin de noirceur et d'un sujet comme celui-ci, alors je l'ai absolument adoré ! Ce bouquin m'a rendu accro, dès mon réveil je le lisais, à mon coucher je le lisais. Et pour vous dire à quel point il m'a obsédé ces deux derniers jours, lorsque je me suis couchée il y a deux jours après avoir lu quelques pages, j'ai rêvé que j'étais moi-même dans cette cave. Je me trouvais totalement dans l'univers du livre, comme lorsque l'on dort juste après avoir regardé un film d'horreur.

Un film d'horreur, c'est d'ailleurs ce à quoi il m'a fait penser. Pas grâce à la partie sombre puisqu'il n'est pas non plus effrayant, mais grâce à l'ambiance dans laquelle il nous plonge. Il y a quelques mois, je suis allée voir Split au cinéma, je l'ai absolument adoré, et je l'ai re-regardé chez moi il y a quelques semaines. Il est devenu un de mes films préférés, et le livre m'y a totalement fait penser. Ce n'est pas la même histoire du tout, mais l'ambiance est similaire, et les manies de Trèfle m'ont fait penser aux manies d'une des personnalités du personnage de Split au niveau de ses tocs concernant la propreté, et ses élans de rage.

Je dirais qu'il est d'ailleurs un mélange entre Split et le personnage de Norman Bates. Trèfle est bourré de tocs mais est aussi obsédé par sa mère décédée dans le passé. Il lui parle dans sa tête, lui obéi et fait tout pour la rendre fière.

En ce qui concerne l'écriture et la façon dont il est écrit, j'ai adoré et je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. Le temps passe assez vite, et on suit le point de vue de Summer, mais aussi de Lewis son petit ami, et de Trèfle son kidnappeur.
Grâce à Summer, on suit le déroulement de son enlèvement, sa séquestration et la façon dont elle gère tout ça. On fait aussi la connaissance des autres filles.
Grâce à Lewis, on suit le monde extérieur, on voit la réaction de la famille et on suit les recherches.
Grâce à Trèfle, on suit ce qui se passe dans son quotidien mais aussi dans son passé. On en apprend plus sur les filles séquestrées avant Summer mais aussi sur son état d'esprit. On se retrouve dans la tête d'un psychopathe pour qui tout ceci paraît normal.

En conclusion, j'ai adoré ce livre, et j'ai encore toutes les scènes en tête comme si je sortais d'une salle de cinéma dans laquelle j'aurais passé deux jours. Je suis encore immergée dedans, et je le conseille à 3000% sans hésitation !
J'ai d'ailleurs regardé les critiques sur GoodReads en m'attendant à trouver des éloges, mais pas du tout, j'ai vu beaucoup de commentaires négatifs. Alors je pense que chacun doit se faire sa propre opinion. Je fais souvent parti de la majorité en ce qui concerne les avis négatifs, mais pas cette fois. Ce livre a réussi à me faire sortir temporairement de ma panne de lecture, alors je ne peux qu'en faire des éloges.
Alors si ce livre vous tente, foncez, et faites vous-en votre propre avis !

par OLDB
Zéro sucre Zéro sucre
Danièle Gerkens   
Avec un mari devenu diabétique et une appétence naturelle, mais néanmoins forte pour les produits sucrés (naturels et/ou transformés) tout en étant bien consciente que je risque de foncer tête baissée dans le mur, la lecture de cet ouvrage était pour moi normal.
Son auteur m'était familière car je suis aussi une lectrice assidue du magazine Elle depuis des années. Son parcours, sa démarche m'ont plu et semblé cohérents. Loin d'être une forçat ou une intégriste, elle a su trouver des limites qui me parlaient, qui étaient à mon sens réalistes.

Écriture posée, bien organisée, l'ensemble de l'ouvrage est bien structuré. Il apporte des informations vérifiées et vérifiables, mais également un vécu palpable. C'est très agréable à lire.
On ne parle pas que de sucre ou plutôt si, mais avec une vision globale, sociétale.
J'ai appris pas mal de petites choses alors que je pensais maîtriser relativement bien le sujet. C'est bien d'être surprise dans ce sens. Cela devient trop rare.

Ce livre qui n'est pas un coup de cœur va rester un ouvrage qui compte. Je pense qu'il devrait être lu par le plus grand nombre car l'un des premiers moyens pour veiller sur notre santé, cela reste notre alimentation. L'information est aussi importante afin de pouvoir faire ses choix en toute connaissance de cause ou tout au moins avec plus de cartes dans son jeu.


par emeralda
Plan de table Plan de table
Maggie Shipstead   
Mais quelle déception! Ce roman est présenté comme drôle, divertissant mais il est tout sauf ça! Les personnages, névrosés pour la plupart, m'ont surtout attristée au départ puis ils ont finit par sérieusement m'agacer! A la rigueur si on prend le tout avec du recul et un bon second degré on peut peut-être en rire mais ça n'a pas été mon cas et l'écriture ne s'y prêtait pas.



par bagheera
Étonnez-moi Étonnez-moi
Maggie Shipstead   
Ce roman n'est pas très facile à lire, ni très intense mais c'est vraiment une belle histoire, intéressante, avec des personnages dont la vie est centrée autour de la danse, et j'ai beaucoup aimé!

par sxtn
Dans la peau d'un noir Dans la peau d'un noir
John Howard Griffin   
Très bon livre que je conseille à tous. Ce livre traite sur le racisme. Comment un homme blanc arrive à entrer dans la peau d'un noir et de se promener dans plusieurs états du sud pour constater le degré de racisme. Très belle leçon de vie.
10 jours dans un asile 10 jours dans un asile
Nellie Bly   
Nellie Bly se fait interner avec une facilité déconcertante pour son reportage. Outre son oeil sur les conditions d'internement ou de "soins" dans un asile, il ressort de cette expérience et des deux articles brefs qui suivent une image des conditions de la femme en 1887 : petite chose soumise à interner pour s'en débarrasser ou à exploiter.

par EmmaB
Fahrenheit 451 Fahrenheit 451
Ray Bradbury   
Une oeuvre vraiment incroyable . On se retrouve face à des problèmes d'actualité . Bradbury a réussi à mettre le doigt sur le souci de notre société: les écrans, la télé et par extension internet ? On parvient à noyer les gens sous une tonne d'images, à les lobotomiser pour mettre de côté l'essence même du savoir: le livre. Quand les gens pensent, la population est moins facilement contrôlable alors que face à un écran, léthargique, on parvient à leur faire croire tout ce que l'on veut .
Un thème est quelque peu marquant pour l'époque et laisse planer une ombre assez mortifiante :
" La scolarité est écourtée, la discipline se relâche, la philosophie, l'histoire, les langues sont abandonnées, l'anglais et l'orthographe de plus en plus négligés, et finalement presque ignorés. On vit dans l'immédiat,[...] Pourquoi apprendre quoi que ce soit quand il suffit d'appuyer sur des boutons"
On est en droit de se demander si Bradbury n'avait pas déjà tout compris d'avance .

par Sadess
Wild Seasons, Tome 1 : Sweet Filthy Boy Wild Seasons, Tome 1 : Sweet Filthy Boy
Christina Lauren   
J'ai été super déçue. Au final le scénario de ce livre peut se résumer en quelques lignes tellement il ne s"y passe rien, par contre si vous cherchez un livre avec des scènes "hot", vous n'en manquerez pas, elles sont nombreuses, presque trop, une 20ene dans un roman ..., en plus je n'étais pas dans une phase ou j'avais envie de les lire donc je les survolait, résultat il ne me restait pas grand chose à lire. La relation entre les deux protagonistes n'évolue pas pendant plus de la moitié du roman, c'est juste du jour après jour, la vie "de rêve" de l’héroïne qui nous décrit les lieux qu'elle a visité pendant la journée et ses questions sur ce qu'elle va faire dans le futur.
Au final je n'ai pas grand chose à en dire, je pense que ce roman serait peut être mieux passé en format Harlequin en 160 pages, il y aurait eu beaucoup moins de longueurs pour la même histoire.

par lianne80
Les Faux-monnayeurs Les Faux-monnayeurs
André Gide   
Tristesse que de voir bon nombre de gens lire ce livre dans un contexte scolaire, forcé et ne pas apprécier un tel chef-d'oeuvre. Tristesse aussi de lire dans la catégorie "Livres ayant des thèmes similaires", Les Faux Monnayeurs se retrouve comparé à des échecs tels que "Fedeylins". Ce livre demeure pourtant un des plus marquants du 20e, une histoire fragile, triste, symbole de la jeunesse de l'époque. Un style puissant, visuel, ce livre nous happe. Une lecture fluide, agréable, un scénario simple mais absolument sublime.
Celle dont j'ai toujours rêvé Celle dont j'ai toujours rêvé
Meredith Russo   
Autant le dire tout de suite, je ne fais pas partie du lectorat visé.

Pour ce qui est de l'histoire d'amour, comme dans beaucoup de livres destinés aux adolescents, je l'ai trouvée complètement niaiseuse !
Pour ce qui est du sujet de la transexualité par contre, j'ai trouvé cela intéressant mais, je n'y connais rien. En effet, c'est un sujet peu abordé en règle générale.

Comment la transexualité est-elle vécue ? C'est là que l'ouvrage devient intéressant.
Après, l'auteur elle-même précise à la fin de l'ouvrage qu'elle a joué sur les clichés afin de le rendre plus accessible... C'est dommage

par dadotiste