Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MissPrairie : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige Les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige
Juliette Bonte   
J'ai beaucoup aimé la dynamique de ce livre. On ne s'ennuie pas un instant et en un rien de temps je l'avais fini! Je le recommande!

par Rosedelin
La madone des enterrements La madone des enterrements
Sophie Kinsella    Madeleine Wickham   
petite histoire sympa, personnages attachants, (même Fleur, qui peut paraître froide et calculatrice par moment), tout pour faire un bon roman. ce n'est pourtant pas le meilleur de l'auteur. on retrouve des personnages avec du caractére et un humour particuliérement grinçant qui peut nous tirer quelque sourire mais on n'est loin de l'humour contenu dans la serie l'accro du shopping ou les petits secrets d'Emma...

par bamby114
Barefoot Bay, Tome 4 : Pieds nus au bord de la mer Barefoot Bay, Tome 4 : Pieds nus au bord de la mer
Roxanne St. Claire   
Voilà c’est fini ! Je viens d’achever cette série par la lecture de ce quatrième tome. Une dernière histoire, qui au même titre que les précédentes, m’a transportée à Barefoot Bay avec ses plages, ses cancans, son complexe hôtelier paradisiaque, ses amours contrariées et ses fins heureuses.

Tessa a plus que jamais envie de réaliser son rêve de toujours : devenir mère. Voir ses meilleures amies enceintes ou jeunes mamans à réveiller et attiser ce désir en elle. Souffrant de problème de fécondité, elle a décidé de faire appel à une mère porteuse. Il ne lui reste désormais plus qu’à trouver un donneur de sperme ? C’est là que la tache se complique. Elle est seule et à des exigences telles qu’elle a peu de chances de parvenir à trouver la perle rare.
A moins que le nouveau cuisinier de Casa Blanca, John, puisse assumer ce rôle ! Torride, sexy et viril, il ne laisse pas la jeune femme indifférente. D’ailleurs, lui aussi semble succomber à son charme. Alors pourquoi pas ?!
Mais Tessa sent que John ne lui avoue pas tout. Et s’il y a bien une chose qu’elle ne supporte pas, ce sont les secrets et la malhonnêteté. Tessa ne sait plus à quoi se fier : son cœur qui désire cet homme ou au contraire sa raison qui lui dicte de se méfier de lui. Que peut-il bien cacher ? Pourquoi autant de mystères ?!

L’histoire de ce quatrième tome est un peu moins légère et insouciante que celles des précédents romans. Même si chacun aborde un thème de fond difficile, il m’a semblé que celui-ci abordait des sujets plus complexes et moins courants dont les problèmes de fertilité. Dans ce roman, chacun des deux héros est confronté à ses propres démons. Ils en souffrent chacun de manière différente mais non moins poignante. Leurs quotidiens en sont affectés et cela devient encore plus difficile quand leur attirance et leur désir viennent se mêler de la partie. Les deux héros sont d’autant plus touchants.
Bobo écolo dans l’âme, Tessa est une jeune femme douce, aimante, honnête, innocente, hésitante… Elle n’a pas besoin d’artifices pour être jolie et attirante aux yeux des hommes. Elle est naturelle. Il n’y a qu’une seule chose qu’elle ne supporte pas, c’est le mensonge. Et malheureusement, si elle succombe très vite au charme de John, elle va aussi être confrontée à ce qu’elle déteste le plus.
Sous ses airs de bad boy aux cheveux longs, tatoué, sexy et sûr de lui, John cache en réalité une certaine fragilité et surtout un lourd secret. S’il ment sciemment à son entourage et particulièrement à Tessa, ce n’est pas par gaieté de cœur. C’est avant tout une question de survie. Le malaise qui résulte de ses mensonges est désarmant pour nous lectrices.
Surtout que grâce au double point de vue externe utilisé par l’auteure, on a toute la mesure des souffrances, des doutes, des peines… de chacun d’eux. A notre tour, on souffre avec eux. On aimerait pouvoir les guider, les conseiller, leur confier la vérité pour alléger leurs peines. Malheureusement ce n’est pas possible. Et c’est un peu frustrant.
Outre ce sentiment de frustration, on ressent aussi de l’agacement face au comportement de John. Si on comprend les fondements de ces actes (puisque l’on connait rapidement la teneur de son secret), on lui en veut aussi de jouer avec Tessa et d’afficher cette double personnalité : celle de façade et celle du cœur. On hésite entre le maudire et le plaindre. C’est assez déroutant.
Dans tous les cas, même si l’histoire et les sentiments évoluent vite, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce dernier tome de la série. Une série simple et addictive avec quatre héroïnes aussi différentes qu’attachantes. Si vous recherchez des romances légères et pétillantes, je vous recommande de découvrir sans tarder l’univers de Barefoot Bay.
Bailey Weggins, Tome 1 : Meutre sur papier glacé Bailey Weggins, Tome 1 : Meutre sur papier glacé
Kate White   
Ce roman policier est pleins de rebondissements auxquels le lecteur ne s'attend pas. En revanche, j'ai eu du mal à accrocher et j'ai vraiment du me motiver pour finir le roman car malgré une histoire qui suit totalement la route, de nombreux détails (peut être trop ?) rendent la lecture lourde... Ce qui est dommage car ce n'était pas le cas pour un autre roman de Kate White que j'avais déjà lu !

par Mari0n6
Barefoot Bay, Tome 3 : Pieds Nus au Soleil Barefoot Bay, Tome 3 : Pieds Nus au Soleil
Roxanne St. Claire   
Je viens d’achever ce troisième tome de la série Barefoot Bay et encore une fois j’ai été transportée par la plume de Roxanne St Claire.



Quand Oliver et Zoé se sont rencontrés dix ans plus tôt, l’attraction entre eux fut immédiate. Après quelques semaines idylliques, Zoé décide de confier à Oliver son plus lourd secret. Cette révélation va briser leur couple quand, blessée par la réaction d’Oliver, Zoé va brutalement disparaitre sans laisser d’adresse dès le lendemain.

Neuf ans plus tard, ils se retrouvent par hasard sur l’île de Mimosa Key. Zoé y séjourne depuis que ses meilleures amies ont lancé la construction de leur complexe hôtelier de luxe, Casa Blanca. Oliver, lui, travaille dans une clinique spécialisée dans les traitements expérimentaux de lutte contre le cancer. S’ils se sont croisés à plusieurs reprises, ils ne se sont pas encore parlé jusqu’à ce qu’un matin Zoé débarque dans son bureau pour le supplier de soigner sa grand tante Pasha, atteinte d’un cancer et qui refuse tout traitement conventionnel.

Malgré leur passé difficile et douloureux, l’attirance des débuts est toujours là même après toutes ces années. Sauront-ils oublier le passé et construire leur avenir ensemble ?



L’histoire de ce troisième tome s’enchaine avec les derniers évènements du précédent. On retrouve Zoé et toute la bande dès le lendemain de l’accouchement mouvementé de Lacey lors de l’inauguration de Casa Blanca.

Même si ce troisième roman renoue avec les codes d’une romance légère, pétillante et douce, il aborde aussi des thèmes plus graves. Il s’articule notamment autour de la maladie de Pasha mais aussi de la vie clandestine de Zoé depuis son « kidnapping » par sa grande tante. L’histoire est entrainante et captivante. Au détour de secrets cachés, de révélations chocs et d’une attirance indéniable entre les héros, l’auteure nous emporte dans son histoire. Les pages et les chapitres défilent rapidement.

Ce roman est l’occasion de découvrir le personnage de Zoé plus en profondeur. La jeune femme enjouée, pétillante et charmante des premiers livres se révèle être une personne bien plus complexe que l’image qu’elle nous avait offerte jusque-là. On découvre qu’elle a eu une jeunesse compliquée. De ce passé difficile en découle plusieurs séquelles : une peur de l’engagement, une instabilité affective et un profond besoin de sécurité. Bref, elle traine plusieurs casseroles derrière elle dont elle a du mal à se séparer. Zoé est touchante et attachante.

Oliver, lui est doux, attentionné et prévenant. Il m’a beaucoup touché quand il a révélé sa réaction à la disparition de Zoé dix ans plus tôt. Zoé lui a tout simplement brisé le cœur. Il a lui aussi ses failles et ses blessures. Oncologue, il est passionné par son métier. Une passion qui a détruit son couple et rend sa relation avec son fils Evan compliquée. Evan est une petite boule d’énergie, pétillant et attendrissant. Il apporte de la douceur à l’histoire mais aussi de la tendresse. On succombe facilement à son charme d’enfant.

En bref, j’ai bien aimé ce troisième tome que j’ai lu en quelques heures seulement et que j’ai eu du mal à lâcher avant la fin. Il me reste maintenant à découvrir le quatrième et dernier tome autour de Tessa, la bobo écolo de la bande en mal d’enfant. Je ne doute pas que ce prochain roman sera dans la lignée des autres et me fera passer un agréable moment de lecture. Je vous retrouve bientôt pour vous donner mon avis.
La Bibliothèque des cœurs cabossés La Bibliothèque des cœurs cabossés
Katarina Bivald   
Ce roman est véritablement mon coup de cœur de lecture de l'année 2016 ! Je l'avais acheté sans trop savoir à quoi m'attendre, poussée par quelques bonnes critiques et j'ai vraiment été agréablement surprise.

Il se lit très vite, le style de l'auteure est très fluide et c'est un vrai livre feel-good ! Il fait partie de ces romans que je relirai volontiers en cas de coup de blues.

Tous les personnages sont attachants et ont leur petit truc à eux. On y rit beaucoup bien sûr, mais on ressent aussi beaucoup d'émotions et d'empathie envers cette petite libraire suédoise perdue malgré elle au fin fond de l'Amérique profonde.

Par ailleurs, je n'ai jamais eu autant envie de lire d'autres romans qu'après avoir lu celui-ci ! Il y a énormément de références littéraires et d'idées lecture ou relecture. C'est là qu'on se dit : "L'échange de livres... ça donne vraiment envie en fait."

Bref, je le conseille à tout le monde ! ♥

par Nelouchou
Dire au revoir Dire au revoir
Gaëtan Roussel   
J'étais contente de voir ce livre dans les nouvelles sorties en poche car je l'attendais mais je suis très déçue. Si l'on retrouve bien la plume du leader de Louise Attaque, je n'ai pas été emballée plus que ça par ces nouvelles qui sont plutôt des micro-nouvelles. En soit, ce n'est déjà pas un format que j'apprécie particulièrement mais je m'attendais quand même à quelques coup de cœur. Là, bien que certaines m'aient un peu plus touchées que d'autres, aucune ne se démarque réellement au point que j'y penserai encore longtemps ou que j'aurai envie de la relire plus tard.

par Eurylia
Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Tome 3 : Jupons et Poisons Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Tome 3 : Jupons et Poisons
Gail Carriger   
D'une certaine façon je dirais que cette lecture est pédagogique. Le questionnement sur l'amour. Les émotions contradictoires, les questions que se pose Ria sont d'une certaine valeur si j'avais cet âge. C'est compliqué de démêler tous ces sentiments. Le plus grand plaisir que j'ai à lire ce livre c'est que j'en connais la suite avec le protectorat de l'ombrelle que j'ai lu avant. Et je pense que c'est vraiment important pour l'apprécier davantage. Il y a des choses qu'on sait et qui nous chamboule. C'est certain que j'ai éprouvé une certaine déception à la fin parce que ce n'est absolument pas dénoué. J'imagine qu'il y aura une suite puisque nous ne savons toujours pas si Sophronia sera la mère de Mlle Taraboti. Et nous aurons bientôt les histoires de Prudence. J'ai déjà bien hâte. J'adore cette série tragico-comique-technologique. De la lecture qui rafraichit par sa naiveté.

par lulu2010
Ma vie de pingouin Ma vie de pingouin
Katarina Mazetti   
Ma vie de pingouin – Katarina Mazetti




Note :  ★★★

Certes c'est l'été, mais préparez-vous à embarquer pour des contrées glacées sur des mers gelées. Mais vous allez passer des vacances très agréables !
Nous allons suivre trois personnages principaux qui décident, pour diverses raisons, de faire un voyage en Antarctique sur un bateau. Ils vont s'y rencontrer et y devenir amis, apprendre à se connaître, mais aussi apprendre à connaître les autres passagers.

Nous retrouvons donc d'abord Alba, femme indépendante de 72 ans qui se voit comme un albatros. Elle aime observer les gens et tient d'ailleurs un journal où elle compare les comportements humains aux comportements animaliers.
Ensuite on trouve Wilma, jeune femme fragile mais très joviale qui saura réchauffer plus d'un cœur.
Puis enfin Tomas, fraîchement divorcé, au fond du trou. Il est d'un pessimisme ravageur et pourtant il saura comprendre ce qu'il y a à comprendre pour avancer.
Outre ces personnages nous en retrouvons d'autres tous aussi attachants et surprenants que les autres chacun avec sa propre histoire et ses raisons d'être là.

Au début, j'ai été un peu déçue. Je m'attendais à une intrigue plus intéressante, plus de suspens et surtout, une étude des comportements animaliers plus scientifique et plus crédible. Mais, une fois passées les premières déceptions, on s'attache à ce petit ouvrage.
Il est rafraîchissant car on suit les vacances de nos personnages, on découvre en même temps que les merveilles du paysages, les informations des accompagnateurs...
De plus, l'intrigue n'est en effet pas très surprenante mais permet quand même d'être emporté dans le courant de l'histoire et de s'attacher aux personnages.

Alors c'est vrai que le livre manque peut-être un peu de relief et frôle parfois le déjà-vu, et certes les personnages principaux évoluent mais on a l'impression de laisser les personnages secondaire beaucoup trop à l'arrière plan alors même qu'on a eu le temps de s'attacher à eux aussi.
Toutefois l'intrigue est prenante et les personnages très attachants avec leurs petites histoires du quotidien et leurs pensées.
C'est donc une bonne lecture lorsqu'on n'a pas très envie de s'embêter, de trop penser mais qu'on veut quand même être pris dans le livre. Et l’Antarctique c'est très rafraîchissant par ces températures.

par Amita
Ma vie privée sur Internet Ma vie privée sur Internet
Carole Matthews   
Un bon petit "pavé" que j'ai dévoré en quelques jours.

Faut dire, il y a du suspense même si la fin est prévisible.

J'ai passé un bon moment de lecture, il y a de l'humour, de l'amour, des situations cocasses et des réparties savoureuses.

Petit point négatif : l'auteure a un peu trop de bagou par moment, elle se perd en descriptions et anecdotes qui desservent l'histoire.
Elle aurait gagné à aller plus à l'essentiel.
C'est quand même un roman de 542 pages...

En conclusion, c'est un roman parfait pour se détendre et se divertir.