Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MissZel : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
#EnjoyMarie #EnjoyMarie
Marie Lopez   
Que dire ? Marie a du talent devant une caméra pour faire passer un message aux jeunes, pour parfois redonner le sourire et confiance en soi. Mais Marie n'est pas écrivaine et je trouve ça limite déplacé de faire publier son livre tout simplement parce qu'on a des millions de fans. Quand on sait que de nos jours, de super auteurs qui écrivent de super livres n'arrivent pas à être publié et galère comme pas possible, ça me révolte que Marie est eu ce privilège ! En plus de ça, son livre n'est pas profond et parle de sujets inintéressants, peu profonds et cucul au possible. J'ai quand même halluciné quand Marie nous parle de son ordinateur, gros lulu... Je ne vous conseille donc pas du tout son livre qui en plus de ça coûte une blinde, oui oui 15 balles, ses pages sont en or !
Ikumen After, tome 1 Ikumen After, tome 1
Kazuma Kodaka   
C'est un manga mignon tout plein, avec de beaux dessins et une histoire touchante. Mais il ne m'a pas rendu accro et je n'ai pas fini ma lecture par un "waouh trop bien"..
Ikumen After, tome 2 Ikumen After, tome 2
Kazuma Kodaka   
http://lafetedesmots.blogspot.fr/2016/12/ikumen-after-tome-2-de-kazuma-kodaka.html

Deuxième et dernier tome de ce manga. J'avoue être assez surprise de constater qu'il n'y a que deux tomes. J'ai un peu un sentiment de manque à la fin du manga. Je me suis dit "vivement la suite" pensant qu'il y en aurait une. Et bien non. En même temps si la série avait continué, peut-être que cela aurait été lassant. Dommage au vue du thème abordé. Je pense que cela aurait été intéressant de voir la réaction des enfants et les parents leur expliquer ce qu'il en est de leur relation.

Concernant les dessins, certes ils ne sont pas exceptionnels mais je les trouve mieux que sur les précédents. J'ai beaucoup aimé les graphismes concernant Asakura. Ses réactions comme celles de Kentarô sont très bien mises en évidence non seulement par le texte mais également dans le dessin très expressif. Autre chose que j'ai apprécié, c'est le fait qu'on ne tourne pas en rond. Les personnages se cherchent mais pas pendant douze tome. Ils ne peuvent pas lutter contre leur sentiment.

Les personnages sont touchants chacun à leur niveau. Asakura semble pure alors qu'il ne l'est pas tant que ça. Il est très sensible et un peu naïf mais en a conscience sans parler de sa gentillesse et bonté. Kentarô n'est pas très doué et pense surtout à trouver une solution à ses problèmes qui ne l'arrange pas forcément. Quand aux enfants, je les adore. Ils m'ont bien fait rire. Entre leur innocence et leurs réflexions si honnêtes. Le mieux c'est leurs pères qui pensent les protéger alors qu'ils sont loin d'être bête ces enfants.

Les thèmes abordés restent autour de l'homoparentalité ainsi que la découverte de l'homosexualité mais pas seulement. Le regard des enfants est très important. Les parents réagissent comme tout le monde. Ils ne veulent que leur bien mais les enfants acceptent très bien la situation. Petit reproche mais partiel : leur relation est cachée aux yeux du monde sauf leur proche évidemment. On maintient la honte et c'est dommage. Même si cela reflète une réalité.

En bref, un second et dernier tome génial qui se lit très vite même trop à mes yeux. Je trouve la fin très bien. Elle nous laisse le loisir de choisir la suite à donner à ce couple attachant et à leur vie de famille.
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
After, Saison 1 After, Saison 1
Anna Todd   
Ce livre est très étrange. J'ai eu envie de claquer les personnages tous les chapitres ou presque mais en même temps je les ai bien aimés (parfois). Le livre est long (trop) et leur jeu de "je t'aime, moi non plus" est lourd mais bizarrement je veux lire la suite. Ça doit être mon côté masochiste... Croisons les doigts pour qu'Hardin et Tessa soient moins cons dans le tome 2, quand même.

par Micheline
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)
Orange, Tome 1 Orange, Tome 1
Takano Ichigo   
ça fait tellement loongtemps que j'avais pas lu de mangas papier je me suis remise en fin d'année 2015 mais en vain ! moi qui étais une addict des mangas et (oui oui je vous assure) qui empruntait à la bibliothèque au moins une dizaines de piles entières ! et comme j'avais ravagé le rayon dans la bibli je n'avais plus du tout rien à lire! sauf que un jour j'y suis retourné et j'avais commencé à lire "Orange" dont le titre m'avait intrigué bon au début le scenario ne m'avait pas trop intéressé moi qui est une FRIANDE des romances avec Beaucoup beaucoup d'amour ♥ j'adorais ça ! et pourtant j'ai comme même réussi à passer une bonne lecture avec ce manga! j'ai même été agréablement surprise d'habitude j'aime pas trop quand y a beaucoup de choses à lire enfin bref je sais toujours pas pourquoi ça s'appelle "Orange" oui je crois que je suis LA SEULE personne au MONDE à faire ça nan mais ça me stresse vraiment en plus !
pourquoi "Orange" ?
pourquoi pas "Pastèques" ou cerise ou fraise ou banane
ok j’arrête.
peut être après avoir lu tout les tomes je saurais.
Vampire Knight, Tome 1 Vampire Knight, Tome 1
Matsuri Hino   
Une série parfaite en tous point: des dessins magnifique, une intrigue surprenante, un histoire d'amour magnifique, et des personnages super attachant

par Mitsuki
Midnight Children, Tome 1 Midnight Children, Tome 1
Mayu Shinjō   
Sumire (violette en japonais) séduit rapidement le leader du groupe par sa simplicité. Vous ne revez pas l'héroïne est grande, chose exceptionnelle pour Mayu Shinjo qui mérite d'être soulignée , et puis il n'y a aucune scène érotique O_o que de changement et de soulagement pour ma lecture qui m'a semblé plus fluide et avec de vraie sentiments , bref , que d’étonnement pour cette petite série de deux tomes , qui je pense n'aurait pas mérité de suite (elle aurait sinon beaucoup trop traîné en longueur , l'auteur a réussi a nous capter et a bourrer de sentiment cet série , sans de scènes un peut "olé , olé " ) . De plus, ses shôjo ont des styles assez différents , et je trouve cela intéressant de na pas avoir l’impression de retrouver des personnages ou des situation similaires de mangas différents du même auteur .

par grenalie
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4