Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mistressangie60 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
The Field Party, Tome 2 : Sous la lumière The Field Party, Tome 2 : Sous la lumière
Abbi Glines   
Après ma superbe découverte du tome 1, j’attendais avec impatience de pouvoir découvrir ce second opus. Certes, j’ai un peu abandonné mes lectures V.O., mais avec la traduction VF ce n’est que partie remise. En lisant le résumé, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’étais un peu craintive d’un triangle amoureux.

Willa est partie il y a six ans de Lawson, malgré les épreuves qu’elle a traversé depuis son départ, elle chérit les souvenirs que cette ville lui a apportés, notamment ces jeux avec Gunner et Brady. Aujourd’hui, tout est différent et ses mauvais choix l’ont conduite dans une situation qui va nécessiter du temps. Recueilli par sa Nonna, Willa souhaite simplement terminer sa scolarité sans se faire remarquer et restant éloigner de ces deux garçons, afin de rendre fière celle qu’elle a terriblement déçue.

J’ai retrouvé avec plaisir l’ambiance qui m’avait tant plus dans le tome précédent, mais ce tome est porté par des héros qui ne m’ont pas embarqué comme je l’espérais. Willa est une jeune femme fragile qui a commis une grosse erreur qu’elle ne pourra jamais effacer, son parcours est difficile et sa Nonna est très stricte. J’ai été très attendri par ce besoin irrépressible d’être aimé, cette volonté de bien faire les choses pour prouver sa reconnaissance, mais également été déstabilisé par la froideur qui se dégage de ce tome. Le contraste avec la famille de Brody est saisissant, ici les relations familiales sont conflictuelles et violentes verbalement. J’ai trouvé que son passé n’avait pas été assez exploité et qu’on restait en surface, alors qu’il y aurait eu beaucoup à dire pour sa propre reconstruction et panser ses blessures.

Le constat est le même du point de vue des garçons, Brody est trop lisse, parfait & Gunner son exact opposé. Leur amitié est évoquée rapidement, mais elle n’est pas assez développé. Certes ils se sont un peu éloigné depuis leur enfance, mais je n’ai pas retrouvé le lien fraternel comme avec West. J’ai eu un peu de mal avec la manière dont Brody se jugeait le mieux placé pour être avec Willa, alors qu’il est en couple avec Ivy. Gunner n’est pas mieux puisqu’il est jaloux, et pense trop avec la partie inférieure de son anatomie. Quelques scènes auraient pu être plus touchantes et il m’a manqué l’intensité des émotions. Tout est mignon, satisfaisant alors que j’attendais un déchaînement d’émotions. Même la connexion entre les héros m’a fait défaut, aucun des garçons ne se démarque, même si on se doute du dénouement les sentiments ne sont pas une évidence. C’est ce qui est décevant, car ces émotions c’est ce qui m’avait séduit avec West et Maggie. Et puis la conclusion me laisse un avis mitigé, comme si on n’allait pas au bout.

Abbi Glines évoque avec simplicité un thème difficile, encore une fois nos héros ont un passé compliqué et même s’il ne m’a pas autant touché que le précédent, l’histoire reste touchante. Sans compter qu’il dévoile quelques éléments du troisième opus et on peut déjà dire que nous ne serons pas épargnés. Une lecture agréable, qui vous fera passer un bon moment, sans pour autant rester mémorable.

http://wp.me/p4u7Dl-3en

par Luxnbooks
Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies
Gena Showalter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/alice-au-pays-des-zombies-1.html

Si je ne suis pas particulièrement fan de zombies, j'aime beaucoup Alice au Pays des Merveilles et c'est ce qui m'a inévitablement attirée vers cette lecture. Cependant, malgré que j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, il faut bien souligner que son rapport avec Alice au Pays des Merveilles est tout simplement inexistant en dehors de son titre et du prénom de son héroïne. Ne partez donc pas dans cette aventure en vous attendant à tomber sur une réécriture ou une adaptation d'Alice, car vous risquez alors d'être déçus.

La première chose à dire sur Alice au Pays des Zombies, c'est que c'est un vrai "page-turner". Il est tout bonnement impossible de le reposer une fois commencé car nous sommes totalement embarqués dans l'histoire, et ce dès les premiers chapitres. De plus, malgré que ce soit un premier tome avec tous les défauts que cela comporte, on s'ennuie très rarement et l'auteure fait un très bon travail pour ce qui est de captiver notre intérêt.

Ce très bon travail concerne surtout les personnages qui sont très attachants et originaux. L’héroïne, Alice, est un personnage auquel il est très facile de s'identifier. Elle est forte, déterminée, sait rester drôle et fraîche malgré les épreuves qu'elle traverse, et sa voix narrative est très accrocheuse. Une héroïne intéressante et attachante est toujours une bonne pierre apportée à l'édifice, mais sans un personnage masculin charismatique pour donner de solides fondations on peut vite se mettre à tourner en rond. N'ayez crainte, l'auteure a pensé à tout et nous offre un parfait contre-balancement à l’héroïne avec le personnage de Cole, un bad boy tout simplement WAOUH ! Tout comme Alice, je suis totalement tombée sous le charme du jeune home dès sa première apparition et ce sans trop savoir pourquoi... Cole est un personnage possédant énormément de charisme dans le roman, et Gena Showalter sait décidément faire transparaître ce charisme au-delà des pages pour qu'il aille cueillir le lecteur. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on se laisse cueillir avec plaisir ! Les personnages secondaires viennent ensuite terminer d'achever ce travail et sont tous intrigants et attachants dans leurs genres respectifs. Mes petits coups de cœur iront aux deux meilleurs amis des héros, Kat et Frosty, que j'ai tout simplement adorés (surtout Kat) et aux grands-parents d'Alice qui apportent une jolie dose d'humour là où les figures parentales sont souvent oubliés dans ce genre d'ouvrages.

Le second point positif pour moi, réside dans l'originalité de ces zombies. Ici vous ne rencontrerez pas les morts-vivants avides de cerveaux habituels, que les fans de zombies soient dont prévenus ! Ces zombies-là ne peuvent pas être vus par tous et ne peuvent être combattus que dans le monde des esprits, ce que j'ai trouvé très original et rafraîchissant. Ces "nouveaux zombies" sont bien amenés et développés dans l'histoire ce qui en fait donc un vrai point fort et met ce livre à part des autres livres traitants de ces créatures.

Ensuite si je dois trouver des défauts à cette lecture, ça serait surtout dans le fait que ce premier tome est très clairement un tome d'introduction. Alice apprend ce que sont les zombies, comment les combattre, qui sont les méchants et après quoi sont-ils, etc... Bref rien de bien innovant et différent d'autres débuts de nouvelles séries. De plus la plupart des clichés du genre Young Adult sont abordés d'une façon ou d'un autre au fil de ce tome, bien qu'il faut préciser que l'auteur les gère plutôt brillamment et évite de tomber dans les pièges classiques qui peuvent vite rendre un roman de ce genre imbuvable.

En résumé une lecture a laquelle j'ai beaucoup accrochée, principalement grâce aux personnages avec lesquels j'ai passé un très bon moment. Si vous cherchez un bon livre Young Adult qui ne se targue pas révolutionner le genre, je vous le conseille grandement. En tout cas de mon côté j'ai très hâte d'être en Septembre pour la sortie anglaise du tome 2 : Through the Zombie Glass.

par Althea
Chroniques de Zombieland, Tome 2 : Alice et le Miroir des Maléfices Chroniques de Zombieland, Tome 2 : Alice et le Miroir des Maléfices
Gena Showalter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/02/chroniques-de-zombieland-tome-2-alice.html

Ce que j'ai particulièrement apprécié avec ce second tome c'est que toutes les choses que j'avais appréciées dans le premier y sont encore et toujours valables. Une fois de plus l'histoire et les personnages sont captivants et il est quasiment impossible de reposer le roman avant de l'avoir terminé. On est typiquement face au "page-turner" type qui vous fera dire "Allez, plus qu'un chapitre et je fais une pause !" jusqu'à finalement arriver au bout du livre sans vous en rendre compte.

J'ai également une fois de plus adoré suivre Alice dans ses aventures. La jeune femme est toujours aussi fraîche et déterminée, peut-être plus encore que dans le premier tome. Les épreuves auxquelles elle est contrainte de faire face ici la rendent d'autant plus impétueuse et combative, et c'est tout simplement comme ça que je l'apprécie ! Il faut dire que la jeune femme est loin d'être épargnée entre les éternels problèmes Zombies/Anima, son histoire avec Cole qui part dans tous les sens, et l'ennemi qui semble avoir envahi son être. Y'a pas à dire, elle a les épaules solides la petite !

Et puisqu'on parle de Cole, je ne peux pas revenir sur son attitude dans ce tome-ci... Monsieur nous envoie sur de vraies montagnes russes émotionnelles tout au long du roman et pour être totalement franche avec vous je ne savais plus vraiment ce que je ressentais à son égard à certains moments (Alice non plus d'ailleurs). Y'a des moments où avec Alice on lui en voulait terriblement toutes les deux parce qu'il rendait les choses terriblement compliquées.... Puis deux chapitres plus loin, c'était de la haine pure et simple.J'étais furax et je l'aurais volontiers étripé. Alice aussi. Quelques chapitres de plus, et des allers-retours entre les deux émotions précédentes, et au final c'est le craquage. Saleté de Cole ! Pourquoi faut-il qu'il rattrape toujours ses bêtises par des doses de perfection comme ça ? C'est sûrement illégal !

Peu importe l'émotion dominante, au final c'est juste tellement génial de vivre tout ça avec l’héroïne ! C'est la preuve que les personnages sont très bien définis et exploités à merveille par l'auteure. Je suis sûre que quand le roman est sorti Gena Showalter a du se frotter les mains en riant machiavéliquement, toute fière de savoir ce qu'elle allait faire endurer à ses lectrices... Le fait est que l'immersion est complète, même dans les combats auxquels doit faire face Alice. L'arrivée de ZA, abréviation de Zombie Alice, met un vrai coup à la jeune femme qui doit alors se lancer dans une vraie lutte contre elle-même tout au long du récit. Un petit clin d’œil à Alice au Pays des Merveilles est d'ailleurs fait avec une importance accordée aux miroirs dans cette dualité Alice/ZA. Même si je maintiens mon point de vue selon lequel le pseudo rapport avec Alice au Pays des Merveilles n'est que purement marketing, c'était tout de même un appréciable effort.

Globalement j'ai donc préféré cette suite au premier tome que j'avais tout même énormément apprécié. Les personnages principaux m'ont toujours autant plu, les secondaires Kat, Frosty, Bronx et toute la clique, sont encore une fois géniaux, et le meilleur c'est que l'histoire est bien plus prenante et aboutie que dans le premier tome. Les événements s’enchaînent de manière effrénée, on ne s'ennuie jamais tout au long des plus de 500 pages que dure la lecture, et Gena Showalter évite encore une fois avec beaucoup d'intelligence tous les petits clichés du genre sans pour autant les dénigrer.

Une superbe réussite pour un second tome haletant qui donne qu'une seule envie : se jeter sur le troisième !

par Althea
Chroniques de Zombieland, Tome 4 : Zombie Party Chroniques de Zombieland, Tome 4 : Zombie Party
Gena Showalter   
Lu en VO.

Il faut savoir que dès le premier tome, pour moi Frosty et Kat formerait toujours ce couple qu'on adore et dont on envie la complicité. Ils ne faisaient aucun doute qu'ils étaient fait pour etre ensemble.
En sachant la mort de Kat, en ayant découvert Milla, c'était un peu dur de l'imaginer avec Frosty... Mais je dois dire que j'ai adoré!

Au début de ce tome, on trouve un Frosty détruit, qui boit et couche avec la première fille lui rappelant Kat; et une Milla pleine de culpabilité, abandonnée de tous, et surtout de son frère.

On apprend à connaître Milla, et je dois dire que malgré ce qu'elle a fait, je l'ai aimé dès le premier chapitre où l'on est dans sa tête. C'est un personnage dont on apprend le passé, qui n'a vraiment pas été facile.
Elle n'a vraiment rien à envier à Kat.

Avant de parler de Frosty, je dois d'abord avoué quelque chose : depuis le premier tome, je suis intriguer par Bronx. J'ai toujours trouvé qu'il était moins mis en avant que Frosty par rapport à son amitié avec Cole, alors que ce dernier dit les aimés tous les deux comme des frères. J'ai toujours voulu en savoir plus sur son histoire, sa relation avec Reeve, et comment il avait rencontré Cole et Frosty.
Frosty, c'était le garçon qui faisait rire tout le monde, et même si je l'ai toujours aimé, je n'avais pas cette même curiosité qu'avec Bronx.
Mais le découvrir dans ce livre à tout changer! Enfin pas tout, je suis toujours envieuse de plus de détaille sur Bronx, mais je dirais maintenant que Frosty a aussi une place spéciale dans mon cœur.
Donc, pour son évolution, on le voit au départ détruit et en colère, brisé par les paroles que va lui tenir Kat (dont je terrais la nature, mais sur le moment j'étais aussi furieuse que Frosty), pour trouver à la fin un Frosty déterminé et confiant. C'est Milla qui l'aide à se redresser, bien plus que n'importe qui.

Un très bon point : pendant tout le roman, les personnages restent fidèles à eux même, ce qui est vraiment génial!

La romance est très bien faite. Au départ, Frosty déteste Milla, mais tous les deux apprennent à se connaître, à se faire confiance, et finissent par tomber amoureux l'un de l'autre. J'ai beaucoup aimé l'évolution de leur relation, qui n'a vraiment pas été tranquille, mais ils finissent par ce choisir, et c'est magnifique.
J'ai bien aimé le fait que Frosty est connu un grand amour, alors que Milla que des déceptions.
Cela va surement paraître horrible à dire, car Kat est un personnage qu'on ne peut pas aimer. Je l'adore, vraiment, et même si j'ai eu un peu de mal avec elle dans ce tome, je ne pourrais jamais cesser de la regretter. Mais il faut quand même le dire : je préfère le couple Frosty-Milla. Frosty et Kat le disent et c'est vrai : Milla comprend Frosty d'une manière que Kat n'a jamais pu et ne pourra jamais. Ils rappellent un peu le couple Cole-Ali, qui sont ensemble sur le terrain pour se battre, au contraire d'une Kat qui restait à la maison en se rongeant les ongles.

Bien sûr, ce n'est pas au goût de tout le monde, notamment Kat, qui est d'accord pour n'importe quelle fille, sauf Milla. Plusieurs fois j'ai eu envie de lui mettre la main sur la bouche pour l'empêcher de parler : pour moi, Milla aussi devait avoir son happy end!
Les autres membres du groupe sont aussi très méfiants par rapport à Milla, sauf Justin qui se montre plus ouvert, du fait de sa propre histoire.
Les anciens membres du groupe de Milla sont quant à eux très violents avec elle, et même si encore une fois on les comprend, j'ai eu mal au cœur pour Milla. Chance, qui avait été absent, finit par redevenir un ami pour elle à la fin, ce que j'ai trouvé bien.
Quant à River... Il est absent au début du roman, et on comprend sa peine, mais on aimerait aussi qu'il soit un frère et non un chef pour Milla. J'ai aimé l'amour fraternel qu'ils se portent : ils n'ont jamais put compter que l'un sur l'autre, et au final on comprend très bien la décision de Milla.

Je tiens à faire remarquer quelque chose, cependant : l'enfance de Frosty n'est pas la même dans le tome 3 que dans le tome 4. C'est frustrant, mais je laisse passer ; ce livre est tellement bien!

Un autre petit bémol : il n'est pas dit comment Milla et Rebecca Smith ont retrouver la mémoire. Mais comme je l'ai précédemment dit, je laisse passer : je l'ai tellement adoré, que ce ne sont que de petits détails.

La fin est très bien, et les trois notes de Cole et Ali, Frosty et Milla et Kat m'ont beaucoup plus! C'était tellement bien d'en savoir plus sur ce qu'ils leur arrivent "apres".
Peut-être pourrait-elle écrire quelques choses sur eux?
En tout cas, une note à la fin me donne de l'espoir pour de prochains tomes, même si j'essaye de ne pas me faire de faux espoirs :
"Ali's adventures in Zmbieland may have ended - for now."
Traduction : "les aventures d'Ali sont peut-être terminé - pour maintenant".
On a à la fin le premier chapite d'une nouvelle série, que j’achèterai surement, vu mon amour pour Gena Showalter!

En résumer, c'est un livre à la hauteur des précedents, et bien que j'espère qu'il y aura une sortie française, n'hésiter pas à le lire en VO, il est génial!

par Mamie-Lou
Chroniques de Zombieland, Tome 3 : La Reine des Zombies Chroniques de Zombieland, Tome 3 : La Reine des Zombies
Gena Showalter   
Je viens de le terminer. Juste Wow O.o. C'est vraiment génial. C'était mon premier livre en VO, et je suis contente de ne pas avoir commencer par un autre.
Les personnages étaient tous tellement super, et ce qui arrivent vers la fin m'a tout simplement tuer. Oui, c'est exactement ça. Je suis carrément décédée. Je n'ai pas arrêtée de pleurer. C'était trop trop triste. Et j'ai vraiment hâte d'avoir la suite sur Frosty!!

par Phiness
Mercy Thompson, Tome 6 : La Marque du fleuve Mercy Thompson, Tome 6 : La Marque du fleuve
Patricia Briggs   
Terminé !!
Alors on va revoir (très rapidement) Stefan peut être pour un "usage" futur, et ça fait quand même plaisir d'avoir de ses nouvelles !
Comme Mercy [spoiler]se marie avec Adam dès le début du tome il faut bien qu'ils partent en lune de miel...ou pas ^^[/spoiler]
Du coup, on va retrouver nos deux héros en dehors des Tri-city et on va donc être coupé des personnages habituels.
En revanche, ça va permettre à l'auteur d'exploiter les racines indiennes de Mercy, plutôt avec panache, et on aime vraiment !
Un vrai méchant, de la douleur et du sang, de la disparition, de la joie, de la difficulté, du sacrifice...et une [spoiler]lune de miel !![/spoiler]
Bref, j'aime :)

par Ceinwèn
The Field Party, Tome 1 : Dans un silence The Field Party, Tome 1 : Dans un silence
Abbi Glines   
Quand j’ai commencé à voir circuler ce roman sur la blogo, j’ai su que j’étais perdue et je suis ravie de m’être lancée. J’ai été ravie de voir que l’éditeur Hugo Roman, avait dénicher cette petites merveilles et lors de ma lecture en V.O. j’avais vraiment été sous le charme de cette histoire, car c’est le genre de roman authentique qu’il faut absolument découvrir et qui vous touche en plein cœur.

West Ashby est un footballeur populaire et tout le monde le connaît. En « relation » depuis 2 ans, il est réputé pour aimer s’accorder du bon temps et toutes les filles sont dingues de lui. Sous l’image du sportif populaire, se cache un jeune homme dans un déni complet. En effet, son père est malade et personne dans son entourage n’est au courant. Pour oublier sa douleur, il n’hésite pas à se jeter dans les bras des filles et ça lui convient parfaitement. Fuyant sa maison et voulant tout oublier, il se rend à une soirée où il a l’habitude de retrouver ses amis et il remarque tout de suite, la nouvelle venue Maggie Carleton. Son meilleur ami Brady fait passer rapidement le message, Maggie sa cousine est hors-limite pour ses coéquipiers et personne ne doit s’approcher d’elle.

La vie de Maggie a été bouleversé il y a deux ans, face à un acte d’une extrême barbarie, la jeune femme s’est murée dans le silence afin de se protéger. Alors qu’elle se cachait lors d’une soirée où son cousin l’a trainé, elle fait la connaissance d’un jeune homme, d’une bien étrange manière. West est au bout du rouleau et il a besoin de raconter à quelqu’un ce qui se passe dans sa vie, alors parler à Maggie pour expliquer à quel point il a peur de voir son père mourir, ne peut pas faire de mal puisqu’elle ne parle pas. Pourtant, contre toute attente elle prononce des mots qui vont le frapper en plein cœur et il était loin d’imaginer que cette fille allait devenir une source de motivation.

La relation qui va naître entre Maggie et West est juste incroyablement belle. Personne n’est en mesure de comprendre ce qu’ils vivent et ils vont développer une amitié particulière. Chaque minute qu’ils vont passer ensemble, va les rapprocher de plus en plus et même si la frontière entre l’amour et l’amitié n’est pas très claire, c’est surtout le soutien qu’ils vont s’apporter qui est merveilleux. A aucun moment, ils ne vont mélanger leurs amitiés et leurs sentiments et ils vont s’apporter un soutien inconditionnel. Ils ont tous les deux besoins de surmonter ça ensemble et tant pis si personne ne les comprend, car ils ont besoin de ça. On pourrait croire qu’après ce qu’a vécue Maggie, elle serait fragile, mais on est bien loin du compte. Dès sa première rencontre avec West, elle va tout de suite lire en lui et elle ne va pas le ménager. Seule la vérité compte, pour alléger son fardeau. De son côté, le jeune homme va lui permettre de s’épanouir et de réapprendre à sourire et surmonter ses propres démons

Abbi Glines dans toute sa splendeur dans un young adult touchant. La romance n’est pas aussi présente que le laissait supposer le résumé, mais c’est davantage une connexion entre Maggie et West. Il n’était pas concevable qu’il se réfugie dans une romance pour s’en sortir, West a besoin d’une amie, qui le guide dans son adieu à son père et ça vaut toutes les plus belles histoires d’amour. J’ai versé quelques larmes et j’ai vraiment été touché par les évènements que vont surmonter nos héros. Un univers maîtrisé à la perfection, des héros charismatiques qui se découvrent une aide inattendue alors qu’ils se croyaient seuls, des personnages secondaires mystérieux qui laissent un avant-goût alléchant des sportifs qui nous attendent. Tous les éléments sont réunis pour faire un premier tome génial.

http://wp.me/p4u7Dl-1mI

par Luxnbooks
Mercy Thompson, Tome 5 : Le Grimoire d'argent Mercy Thompson, Tome 5 : Le Grimoire d'argent
Patricia Briggs   
Ce cinquième tome est sublime ! L'attente a été longue avant de pouvoir retrouver mon coyote préféré et lire ses nouvelles aventures a été une bouffée d'air frais ! Mercy est toujours aussi attachante et ses pensées sont à la fois plaisantes et pleines de mordant, bref elle est loin d'avoir perdu du poil de la bête ! Pourtant, dans ce tome Mercy est confrontée à de nombreux problèmes qui l'entraînent dans des péripéties très intéressantes. L'action est donc omniprésente tout au long de l'histoire mais la relation entre Mercy et Adam tient une place centrale et est toujours aussi délicieuse !
Par conséquent, ce livre est excellent à l'instar des précédents, un pur moment de plaisir ! :D

par Aurore.
Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 9 : La Passion Captive Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 9 : La Passion Captive
Gena Showalter   
Paris....(soupirs)
Cela fait longtemps que j'attendais le tome qui concernerait ce personnage.
J'ai été un peu déçue, ce n'est pas le meilleur tome (pour moi, c'est le 8 avec strider).
J'ai été un peu gênée que son démon soit appelé Sexe et pas Luxure. De plus, j'ai trouvé que Paris avait beaucoup moins de complicité avec son démon (contrairement aux autres guerriers).
Sinon, l'histoire avance bien, beaucoup de rebondissements à la fin mais pas assez d'action, ce qui est fort regrettable.
La bataille finale aurait pû être vraiment détaillée. J'aurais aimé voir nos guerriers au combat.
Du coup, le dénouement arrive comme "un cheveu sur la soupe", trop facilement, c'est vraiment dommage.

par Adèle
Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 2 : La Rose des Ténèbres Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 2 : La Rose des Ténèbres
Gena Showalter   
SUBLIME!
J'ai adoré ce tome, bien supérieur au premier selon moi.
La "Mort" et le "Chaos", deux personnages torturés chacun à leur manière, et qui dès le début semblent dans l'incapacité de ne pas éprouver de désir envers l'autre.
Malgré une tension sexuelle évidente, rien ne sera simple pour ces deux âmes, que rien ne prédestinait à l'amour.
A LIRE!

par ccmars