Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mivou : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La Cité de l'oubli La Cité de l'oubli
Sharon Cameron   
Un livre incroyable !
J'ai apprécié ce livre post-apocalyptique futuriste (comme la plupart du temps) avec, pour ma part, un énorme respect envers les réactions humaines à l'état pure !
Au début je n'étais pas vraiment tenté par l'histoire mais je ne regrette rien !
Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
Les âmes vagabondes est vraiment un livre génial ; c'est l'un des seuls qui a autant joué avec mes émotions, au point de me faire pleurer. J'crois bien que c'est tout simplement LE meilleur de livres que j'ai lu. Bien plus émouvant et beau que l'autre saga à succès de Stephenie Meyer. Son vrai talent, c'est de faire vivre les émotions à ses lecteurs avec l'attachement qu'on porte aux personnages.
Dépassé les premières pages et un début assez difficile à prendre, je le concède, on peut plus lâcher l'histoire en cours de route. Ça serait comme abandonner les Humains aux mains des âmes ^^
On rentre vraiment dans l'histoire à ce moment là, quand Gaby rejoint les humains, et on vit vraiment cette incroyable histoire à travers elle. Alors impossible de s'arrêter, on veut toujours savoir ce qu'il se passe si on tourne la page d'après. Ce livre est vraiment addictif, je crois.
Sinon, toujours les longues descriptions de la part de l'auteur, ce qui nous permet vraiment de bien visualiser le décors, et imaginer les personnages à merveille. Ce livre vaut la peine d'être lu, malgré un début assez difficile. Parce que l'histoire qui suit et si juste, si belle, on se met si facilement à la place de Gaby, l'âme dans un corps humain, mais aussi on comprend tout à fait Mel, coincé dans la tête de son hôte.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, Gaby est obligée de faire des choix, décisifs pour son avenir au sein de la petite communauté d'humains avec qui elle vit.
Et quand vient la fin... Ce sont ses amis qui prennent une bonne décision pour elle.
Une fin surprenante, et un second tome attendu avec impatiente... J'espère avec toujours autant d'émotions, et qu'il nous transportera comme le premier à pu le faire. J'espère aussi sincèrement que le film adapté de cette fabuleuse histoire ne sera pas raté, qu'il retranscrira les émotions du livre à merveille et qu'il transposera correctement l'histoire du roman.
Je peux dire que c'est un livre qui m'a vraiment marqué :)

De plus, j'ai acheté la version avec le chapitre bonus, et ça vallait le coup ! [spoiler]On apprend qu'est ce qui se passe dans la tête de Melanie quand elle se retrouve à nouveau seule dans son corps [/spoiler](j'crois que j'en ai trop dit pour ce qui n'avait pas lu le livre, là, non ? :P)

par Marie.
La Légende des 4, Tome 1 : Le Clan des Loups La Légende des 4, Tome 1 : Le Clan des Loups
Cassandra O'Donnell   
http://www.my-bo0ks.com/2018/03/la-legende-des-4-tome-1-le-clan-des-loups-cassandra-o-donnell.html

Connaissant déjà Rebecca Keen de l’auteure, Cassandra O'donnell, j’avais bien envie de découvrir une autre de ses séries. La légende des 4 m’a fortement intrigué avec un résumé alléchant et une couverture vraiment sublime !
Les yokaïs sont mi-humains, mi-animaux. Loups, tigres, aigles et serpents, l’entente ne tient qu’à un fil. Et les quatre héritiers des clans se côtoient (sans vraiment le vouloir et en avoir le droit) en terre neutre, là où les humains sont tolérés. Pourtant, lorsque la menace se fait plus présent, les instincts de survie vont tout chambouler et la paix tout juste établit pourrait bien voler en éclats.
En commençant ma lecture de La légende des 4, j’étais ravie de constater que le style de l’auteure soit aussi prenant que dans son autre série (Rebecca Kean). La découvrir dans un autre genre et surtout une autre tranche d’âge est vraiment agréable. Ici, nos jeunes personnages, bien que guerriers dans l’âme, ont ce petit quelque chose qui fait qu’ils ont encore cet espoir et cette naïveté en eux.
L’univers de Cassandra O'donnell est, je dois le dire, vraiment super bien construit. On se glisse aisément dans le décor décrit avec suffisamment de détail pour s’imaginer dans l’action sans pour autant étouffer le lecteur avec des descriptions à rallonge. Le monde a bien changé. Ici, les humains sont en minorité et bien conscient des yokaïs, ces créatures si particulières. Cette tension pèse sur leur tête tout comme l’entente entre chaque clan. Car les apparences sont parfois trompeuses. Les frontières et les règles sont primordiales et un mot de travers peut vite provoquer une guerre.
On s’attache aisément aux personnages et principalement à Maya, héritière du clan des loups, Bregan, héritier des tigres et son petit frère Mika. Tous les trois sont persuadés qu’en discutant on peut préserver la paix instable qu’il y a entre leurs clans et les liens qu’ils ont établis en seront d’autant plus resserré suite aux événements. Les deux autres héritiers sont un peu plus mystérieux, Nel, l’aigle et Wan le serpent auront eux aussi leur importance au fil des chapitres. Chacun d'eux à une personnalité bien à lui, du courage à revendre et un vrai potentiel.
Les rebondissements sont nombreux et l’intrigue parfaitement menée. C’est simple, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Les pages défilent à une vitesse folle et nous surprend au fil des chapitres. L’entente entre les clans et la tolérance sera au cœur de ce premier tome. S’allier pour survivre devient une nécessité face à la menace grandissante qui soulève beaucoup de questions pour la suite.
En conclusion, ce premier tome de La légende des 4, nous plonge ici dans un univers passionnant et bien travaillé. Des personnages intéressants et attachants, une histoire qui tient la route et réserve son lot d’originalité, bref, j’attendrais la suite de pieds fermes. (Prévue pour cette année !)

par Carole94P
La Légende des 4, Tome 2 : Le Clan des Tigres La Légende des 4, Tome 2 : Le Clan des Tigres
Cassandra O'Donnell   
http://www.unbrindelecture.com/2018/11/la-legende-des-quatre-2-le-clan-des.html
Un second opus vraiment génial qui se lit tout seul tellement on est investi dans l'univers de Bregan, Maya , Nel et Wan. L'intrigue est rondement menée avec toujours pus de connaissance et d'attachement pour les représentants de chaque espèce de Yokaïs. Cet univers dystopique est riche et abouti , on prend un grand plaisir à découvrir cette nouvelle aventure captivante . Vivement la suite !
À tout jamais À tout jamais
Nicholas Sparks   
Une histoire très émouvante que je recommande.

par Mivou
Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers
Ransom Riggs   
Fait rare, j'ai acheté ce livre tout juste deux semaines après sa sortie. C'est un magnifique objet, parsemé d'images, décoré... Bref, de très bonne qualité et qui m'a attiré tout de suite de par sa couverture mystérieuse. N'ayant pas vu le résumé à l'intérieur du rabat, je me suis contentée de lire les quelques lignes derrières, disant que nous allions évoquer le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité. Publié aux Editions Bayard, ce premier roman de Ransom Riggs est à vendre à 14,50€ et je n'ai qu'une chose à dire : de par la qualité et la beauté de l'objet et aussi pour son histoire particulière, foncez vous le procurer !

Je ne vous résumerais pas l'histoire. Un des attraits du roman est justement ce côté mystérieux. Si certains l'ont jugé légèrement inquiétant par sa couverture, il n'en fut rien pour moi et c'est plutôt intriguée que j'ai commencé ce livre. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre ! Et j'ai avalé tout bonnement ces 450 pages.

450 pages qui se lisent relativement vite car nous n'avons pas affaire à de grandes narrations. Les pages sont aérées, la police n'étant pas spécialement grande mais les interlignes sont plutôt espacés. De plus, certaines pages ne comportent qu'une photo, ou le numéro du chapitre.
Puisque j'évoque ces photos, si étranges et si bizarres mais qui attirent immédiatement l'attention, je tiens à préciser, pour augmenter l'étrangeté du bouquin, qu'une note en fin de roman nous apprend que très peu d'entre elles sont truquées. Je serais curieuse de savoir lesquelles !
Ces photos apportent un plus à l'histoire. Elles nous permettent de mieux entrapercevoir les choses, les personnages, les lieux. Elles m'ont permis de mieux me figurer ce "monde".

Les personnages sont attachants mais je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec eux. Comme tout dans le livre, ils possèdent leur part de mystères, ce qui les rends difficiles à les cerner, autre que Jacob, notre protagoniste.
Les idées de l’histoire sont très intéressantes, mais encore survolées dans ce premier tome. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'une série, j'ai lu ce roman comme un one-shot et j'ai été un peu déstabilisée vers la fin, ne comprenant pas où l'auteur voulait en venir (mais quand j'ai appris que c'était un premier tome, j'ai mieux saisi ^^). On peut reprocher à ce roman, pourtant addictif, les défauts d'un premier tome : une histoire un peu longue à s'installer. C'est vrai et nous ne savons pas grand-chose en refermant le livre : il reste un part entière de mystères à découvrir !
Sans trop vous évoquer l'histoire en elle-même, je tiens à préciser que les horreurs de la seconde guerre, la persécution des juifs ainsi que le nazisme, sont très en arrière-plan dans ce premier tome, mais seront mis certainement davantage en avant dans le second. Contrairement à la classification du futur film (il va peut-être être adapté pour Tim Burton), je ne qualifierais pas ce roman d'épouvante ou d'horreur. Certes étrange, je ne l'ai pas trouvé effrayant, et il demeure dans le genre fantastique pour moi. Mais le film peut être adapté d'une autre manière...

L'écriture n'est pas un atout du livre, elle se fond avec le reste. Fluide, simple et sans attrait particulier, c'est tout de même elle qui nous entraîne, à l'aide des photos. On arrive rapidement au milieu de l'histoire sans s'en rendre compte !

Conclusion :

Pour décrire ce livre, un seul mot me vient : particulier. L'histoire en elle-même n'est peut-être pas innovante, bien que je n’aie jamais lu de roman lui ressemblant. Mais ce livre prend sa force de part un magnifique travail d'édition qui lui a donné une couverture intrigante qui attire l'œil. C'est vraiment un magnifique objet, parsemé de photos authentiques pour la plupart, qui augmentent le mystère. Si on peut lui reprocher quelques défauts d'un premier tome, à savoir un début un peu lent le temps d'installer l'histoire, il n'en fut pas moins une lecture addictive et très mystérieuse ! Le nazisme et la seconde guerre sont plutôt en second plan, mais ils vont prendre de l'avant dans le second tome (la fin le suggère...)
Vous l'aurez compris, ce roman est à découvrir pour tous les amateurs de fantastiques, à ceux qui aiment Tim Burton (ce qui n'est pas mon cas) et à tous ceux qui hésitent encore : laissez-vous tenter !

par Freelfe
Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 2 : Hollow City Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 2 : Hollow City
Ransom Riggs   
Un second tome riche en rebondissements, à la hauteur du premier! On se plonge encore plus profondément dans le monde des particuliers, et c'est un régal! Les personnages sont toujours autant attachants. (D'ailleurs, véritable coup de cœur pour Addison.) La fin, pleine de suspense, ne nous donne qu'une envie: lire la suite!

par Cymille
Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 3 : La Bibliothèque des âmes Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 3 : La Bibliothèque des âmes
Ransom Riggs   
«No one can hurt you as badly as the people you love.»

J'ai l'impression que j'ai perdu tous mes mots entre la première et la dernière page. Alors aussi banal que ça soit dit comme ça, j'ai adoré cette trilogie.

Ransom Riggs a une imagination que j'ai aimé du début jusqu'à la fin. L'univers, l'histoire et les personnages qu'il a créé et a partagé m'ont tout bêtement transportée !
Et puis, il a cette plume qui vous fait voyager, entraînante et fluide.
Que demander de plus ?

Depuis sa sortie, je jetais régulièrement des coups d’œil à La Bibliothèque des âmes qui m'attendait sagement dans ma PAL. À plus d'une reprise j'ai failli me jeter dessus et le dévorer mais aussi bête que ça semble, je tenais vraiment à lire ce livre à quelques jours de Halloween.
J'ai presque envie de me féliciter d'avoir réussi parce que c'était sérieusement pas du gâteau ! ^^

Au-delà de l'histoire que j'adore comme pas possible, je suis toujours en adoration face aux photos. Je suis vraiment fan de ce qu'elle apporte autant à l'histoire qu'à l'atmosphère du livre.
Un pur régal.

Ce n'est pas vraiment surprenant si je dis que je me suis attachée aux personnages, n'est-ce pas ? Les enfants particuliers qui vous font vous sentir tristement normal même avec toutes les différences du monde sont très attachants.
Quand je me suis lancée dans cette trilogie, je ne m'attendais pas à tant les aimer. Et c'est peut-être comme ça pour tout le monde et pour n'importe quel livre dans lequel on se lance sans savoir qu'il va nous retourner dans tous les sens du terme. Mais sérieusement, je les adore au-delà de tous les mots du monde !
Et je dois bien avouer qu'ils vont me manquer, ces enfants particuliers.

Quant à la fin, je dois dire que je ne m'attendais pas trop à ça. En fait, je m'attendais plus à ce qu'il se passe l'exact contraire. C'est une fin que j'ai adoré, n'allez surtout pas croire que ce n'est pas le cas !
Mais je dois avouer que [spoiler] 1. une part de moi n'aurait pas trouvé ça trop dommage si Jacob n'avait jamais revu ses amis. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi.
2. Je m'attendais donc à ce que Jacob reste avec les particuliers. Quitte à ne pas revoir ses parents. Je ne m'attendais pas à ce que ce soient les particuliers qui restent avec Jacob.
Au final, j'aime beaucoup l'idée que maintenant ils vont tous vieillir normalement, un jour après l'autre.[/spoiler]
J'aurais jamais osé imaginer cette fin avant que Ransom Riggs nous l'offre pour clore son histoire.

En conclusion, Miss Peregrine et les enfants particuliers est une trilogie que je recommande sincèrement. C'est original, entraînant et tout simplement, ça vaut mille fois le détour !
Et puis, pour la période d'Halloween, c'est parfait.
Oh et vous savez quoi ? Même quand c'est pas la période d'Halloween, c'est parfait. ;)

«my brain is a hope-making engine.»

par Sheo
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan