Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mlle_Inconnue : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Nés à minuit, Tome 1 : Attirances Nés à minuit, Tome 1 : Attirances
C.C. Hunter   
Ce livre m'a completement déboussolé !!! Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il soit aussi bien réalisé ! Quand on rentre dans l'action on ne peux plus en ressortir...la preuve je n'ai pas arrêté avant de l'avoir terminé !!! Et je l'ai même classé dans ma liste de diamant ce qui est très rare !^^En résumé je vous le conseille fortement!!!
La reine des glaces ...pour qui ce livre a fait fondre son coeur...lol
L'homme au parapluie et autres nouvelles L'homme au parapluie et autres nouvelles
Roald Dahl   
Un livre simple à lire, qui permet de travailler l'anglais intelligemment, avec des nouvelles plutôt sympathique à lire.

par SarahPLG
Crazy Zoo, Tome 2 Crazy Zoo, Tome 2
Kōhei Horikoshi   
Dans cette suite, le zoo fait la connaissance avec l'aquarium Ushimitsudoki, qui a lui aussi des animaux transformés et un directeur qui rêve de retrouver une apparence humaine.
Mais la comparaison entre les 2 s’arrête là, le bonheur des animaux de l'aquarium n'étant pas une priorité, le directeur voulant à n'importe quel prix retrouver sa vrai forme, il fait enlever le phoque. Le directeur du zoo, Hana Aoï et quelques annimaux vont tout faire pour le récupérer.

par Mieldrita
Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
Joanne Kathleen Rowling   
Je le conseille à tout lecteur ! Quelque soit son âge, son niveau de lecture, Harry Potter est une perle ! Il se démarque par sa simplicité, son scénario révolutionnaire certes mais qui s'inscrit dans un monde que Rowling parvient à recréer parfaitement ! En tout cas à ne pas manquer.

par Romaiin
Journal d'un chat assassin Journal d'un chat assassin
Anne Fine   
J'ai beaucoup aimé cette lecture, c'est frais et plein d'humour, et le scénario connaît un petit retournement de situation bien sympathique à la fin du livre. Un livre qui plaira aux plus jeunes, mais aussi aux plus vieux. Plein d'ironie, c'est surtout pour son humour qu'il mérite d'être lu.
Le Manoir, Tome 1 : Liam et la Carte d'Éternité Le Manoir, Tome 1 : Liam et la Carte d'Éternité
Évelyne Brisou-Pellen   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2013/08/le-manoir-tome-1-liam-et-la-carte.html

Ce livre, c'est vrai que quand il est sorti, je n'avais pas du tout dans l'idée de l'acheter car il ne me tentait pas beaucoup et puis... je ne sais pas, il ne me disait rien. Puis au fur et à mesure que les gens lisaient je voyais qu'il plaisait et qu'il étonnait. J'ai été curieuse de savoir pourquoi du coup je l'ai acheté et je ne regrette pas ! Certes, le début a été assez difficile et long mais lorsque vient la révélation, je n'ai pas réussi à lâcher le roman et j'ai dévoré les dernières pages !

Liam est un garçon de quinze ans qui sort d'une maladie assez grave. Pour reprendre du poil de la bête, ses parents décident de l'envoyer dans un manoir où il pourra se reposer et reprendre peu à peu possession de ses moyens. Là-bas, il fera des rencontres assez bizarres et drôles et tout cela va l'intriguer au plus haut point. Des événements vont se produire qui va le faire tiquer et mener une mini-enquête. J'ai beaucoup aimé le personnage de Liam, car bien qu'il n'ait que quinze ans il est très intelligent, rationnel et mature. Il ne se plant jamais, essaye de vivre malgré l'absence de ses parents et souhaite aider ceux qui vivent avec lui.

L'action se concentre vraiment sur le manoir. Liam sortira de temps en temps mais ce ne seront que de brèves sorties mais qui seront importantes pour la suite. Au fur et à mesure de son aventure, il fera des découvertes qui vont complètement changer sa vie. Après un début assez difficile parce que j'avais du mal à rentrer dans l'histoire et que je ne comprenais pas vraiment où l'auteure voulait nous mener, les dernières pages ont été vraiment magiques ! L'auteure a réussi en une seule révélation à me surprendre au point que je ne pouvait plus lâcher cette lecture afin d'en savoir le fin mot de l'histoire. Et encore, il me reste des questions en suspend qui seront sûrement éclairées dans le tome 2 que je compte bien acheter dès sa sortie !

Les personnes qu'il rencontre dans ce manoir ont toutes leur propre personnalité qui les différencie vraiment les uns des autres. D'abord les criquets (surnom donné de la part de Liam) qui sont deux frères Pol et Jean-Charles. Deux jeunes garçons qui sont plein de vie, qui courent partout, qui rient. Bref, la joie est au rendez-vous avec eux, moi je les ai adorés, ils apportaient une touche de fraîcheur. Ensuite, Léonidas, un homme assez... bizarre. Au début on a du mal à s'attacher à lui et puis quand Liam fait vraiment sa connaissance, on se rend compte qu'il est intéressant à suivre. Et vient Cléa, une jeune fille faisant son apparition après Liam qui va pousser se dernier à vraiment se poser des questions sur ce manoir et sur ce qu'il renferme. Sans le savoir et le vouloir, l'intrigue va tourner autour d'elle, car c'est grâce aux sentiments assez forts qu'il a pour elle qu'il va mener une enquête plus approfondie. Et encore, je ne vous ai cité que les personnages que je pense être les principaux ! Mais il y en a tant d'autres à découvrir et à apprécier !

Un autre point fort (mais ça c'est moi, ça n'a rien à voir avec la lecture ou autre), j'ai aimé comment elle parlait de la Bretagne, et plus précisément du Finistère. MON Finistère. J'aime quand des auteurs parlent avec autant d'amour d'une région qui leur tient à cœur, et encore plus lorsqu'il s'agit de la mienne. Alors merci Évelyne Brisou-Pellen d'avoir réussi à décrire en trois ligne une seule ville avec autant de plaisir et si peu de mots.

En résumé, après un début assez dur du fait que je n'arrivais pas à rentrer dans le récit et que je ne comprenais pas où l'auteure voulait en venir, le moment de la révélation a donné le ton et a fait remonter cette histoire d'un coup, en un claquement de doigts. Qu'un auteur réussisse a remonter autant un roman qui pourtant ne nous touchait pas plus que cela, je n'ai qu'un mot : bravo. Certes ce roman est classé en jeunesse, mais le style d'écriture est loin de l'être. Cette histoire peut convenir à un jeune comme à un adulte. Une lecture que je conseille évidemment pour passer un bon moment et être surpris alors qu'on ne s'y attend ! Ce roman devient très vite addictif ! Vivement que le tome 2 sorte, j'ai encore plein de questions à éclaircir !

Justine P.

« Il se vanta auprès de Cléa que ses parents étaient « pétés de tunes » et qu'ils avaient une maison à Deauville, sur la Promenade des Planches, où il se « pétait la belle vie avec ses potes, à fumer des pétards ». Un discours pétant, on ne pouvait pas dire moins. »

« Brest. Je filai tout au bout du continent, tout au bout de la France, tout au bout de la Bretagne. Finistère, la fin de la terre. »

par just2iine
Alice au pays des merveilles Alice au pays des merveilles
Lewis Carroll   
Beaucoup de personnes me disent que c'est le dessin animé de Disney qui leur a le plus fait peur, eh bien moi, c'est exactement le contraire x) Je suppose que c'est parce que la richesse et l'originalité de l'univers et des personnages correspondaient assez à mon imaginaire (Claude Ponti et compagnie)...

Enfin bref, toujours est-il que comme le Petit Prince de Saint Exupéry, Alice au Pays des Merveilles est un de ces livres qu'on peut lire étant enfant et qui pourtant ne perd rien de son intérêt au fur et à mesure qu'on grandit, car il comporte différents niveaux de lecture qui nous concernent tous.
Je regrette beaucoup de ne pas être assez douée en anglais pour ne pas pouvoir apprécier pleinement l'écriture du livre en lisant la version d'origine. (les traducteurs ont fait beaucoup d'effort pour traduire les jeux de mots, mais la plupart, comme le nom du chat, sont tout simplement intraduisibles en français...)

Pour ma part, ce que j'ai particulièrement aimé, c'est que l'histoire décrivait bien ce qui se produit dans un vrai rêve, tous les phénomènes inexplicables sur le moment ne nous étonnent absolument pas, par exemple la tortue qui se transforme... ce genre de choses.

En ce qui concerne la version de Tim Burton, j'ai beaucoup apprécié son interprétation de la Reine Rouge (en revanche, je ne supporte pas la Reine Blanche) et tout ce qui la concernait, mais j'ai regretté qu'il reprenne autant d'éléments du Disney d'origine... qui est génial, mais je ne trouve pas que Tim Burton ait besoin de ça. Enfin c'était sans doute dans son contrat... Et la fin m'a franchement déçue, elle n'a absolument aucun intérêt, et ce d'autant plus qu'on la connaît depuis le début.
The Sun Is Also a Star The Sun Is Also a Star
Nicola Yoon   
Nicola Yoon est une auteur que j’ai eu le plaisir de découvrir avec Everything Everything, une lecture aussi addictive que rafraichissante. Ouvrir un de ses livres, c’est la certitude de passer les prochaines heures alpagué à sa plume, complètement conquis par son univers le temps de quelques heures. Et avec ce deuxième titre, Nicola Yoon fait mouche. Encore ! J’ai passé un merveilleux moment avec The Sun is also a star.

Dans cette histoire, on suit deux personnages que tout oppose. D’abord Natasha, une adolescente d’origine jamaïcaine. Lorsqu’elle avait huit ans, elle est partie vivre aux États-Unis. Malheureusement, sa situation et celle de sa famille sont très précaires, et le couperet tombe : ils doivent quitter le territoire le soir-même. Pour Natasha dont toute la vie et les souvenirs se trouve aux États-Unis, la nouvelle est très dure à encaisser. De l’autre côté, on suit Daniel. Ses parents sont d’origine sud-coréenne et il est né sur le sol américain. Le jeune homme se prépare à un rendez-vous pour intégrer une prestigieuse université. Rien ne prédestinait Daniel et Natasha à se rencontrer ce jour-là. Et pourtant, le temps de 24h, ils vont vivre l’aventure la plus étourdissante de leur vie.

The sun is also a star a un petit quelque chose de magique. Un petit quelque chose qui le distingue des autres romans. Un petit quelque chose qui le rend unique en son genre. D’abord dans le choix des protagonistes principaux. Deux profils, deux caractères, deux éducations. Ils sont un peu comme les deux faces d’une même pièce. Natasha est le pragmatisme personnifié. Amère de la vie, révoltée et désespérée, elle ne croit plus en grand-chose et ne jure que par les faits. Pour Daniel, c’est bien le contraire. Si lui non plus n’a pas l’impression d’avoir le choix dans la vie, il se permet tout de même de rêver d’autre chose, de spéculer sur la vie en général et de croire. Et puis un jour, comme ça, par hasard, les vies de Daniel et Natasha se télescopent. Et ça fait de nombreuses étincelles !

On peut appréhender ce livre de multiples façons différentes. Sous des dehors simples et divertissant, il délivre beaucoup de messages et je suis certaine de ne pas en avoir fait le tour en une seule lecture. C'est un roman qui nous présente l'humain, tout simplement. L'humain sous son jour le plus avantageux, mais aussi le plus cruel ou le plus malheureux. C'est un livre qui nous parle de la vie, de la famille, du patrimoine, des petits moments de bonheur simple qu'il faut savourer, de l'importance de se souvenir et de pardonner, sur les rêves que l'on poursuit, les rêves dont on se nourrit et des murs que l'on place dans notre conscience par peur de souffrir. Il serait complètement insensé de définir The sun is also a star avec un seul mot. Parce que ce livre ne fait que parler de la vie dans sa plus pure essence.

On prend conscience de toutes ces choses au fur et à mesure de la lecture. Et c’est sûrement pour ça que ça n'a pas été un coup de cœur immédiat. Ça s'est fait petit à petit. Progressivement. Mais Nicola Yoon, aussi lentement qu’assurément, est parvenue à mettre dans le mille.

En plus de suivre Natasha et Daniel, on attrape ici et là quelques bribes d'histoires, des tranches de vie de personnes qui croisent leur route. Parfois tristes ou pleines d'espoir, ces tranches de vie ont fait vibrer la corde sensible en moi. Le plus surprenant, c’est qu’elles finissent par influencer le devenir du duo. Et pas toujours de la façon qu’on s’imagine.

The Sun is also a star, c’est aussi l'une des romances les plus douces que j'ai pu lire jusqu'à présent. Elle se laisse lire. On se surprend à baisser la garde devant les mots de Nicola Yoon. J’ai surtout apprécié de découvrir un couple mixte. Parce que là encore, ça soulève énormément de questions.

J'ai aimé découvrir et apprivoiser ces cultures qui tout à coup s'entrechoquent les unes aux autres. Ces cultures qui tentent de demeurer intacte dans une société qui a tendance à les brasser. On se rend vraiment compte à quel point l'immigration engendre des conflits intimes chez les gens. Ces immigrés qui sont malgré tout très attachés à leurs racines, qui font des enfants sur le sol américain et qui tentent de garder cette identité bien à eux, malgré les éléments extérieurs qui poussent leurs descendants à emprunter d'autres chemins. C'est un sujet qui m'a toujours passionnée, et le retrouver dans un roman aussi beau, ça n'a fait que confirmer mon coup de cœur. 

En définitive, les messages que cherchent à transmettre Nicola Yoon sont clairs. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de penser. Chacun à sa propre histoire et sa manière de voir la vie et d'appréhender l'avenir. J'ai aimé qu’elle ne nous montre pas LE chemin à suivre, mais juste tous les petits ruisseaux qui tracent leurs sillons et cherchent à se faire une place, malgré les embûches et les imprévus qu'ils rencontrent sur leur route. 

Arrivée à la fin, je n’osais croire que ça puisse se terminer comme ça après l’ascenseur émotionnel que j’avais vécu auprès de Daniel et Natasha. J’étais subjuguée et suspendue à la plume de l'auteur pour connaître le fin mot de l'histoire. Et je n’ai pas été déçue ! Ça non !

En résumé, The sun is also a star est une histoire qui se termine sans bruit, mais qui a l’effet d’un coup de poing. Je suis tombée sous le charme de Daniel, le poète optimiste et rêveur, et de la pragmatique Natasha, qui ne jure que par les faits tangibles. Nicola Yoon est une merveilleuse auteur qui a de la magie au bout de la plume. Un très beau coup de cœur pour une très belle histoire.  

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/contemporaine/the-sun-is-also-a-star-nicola-yoon