Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MlleKiwi91 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
HS 7244 HS 7244
Lorraine Letournel Laloue   
Alors comment dire, je viens de terminer ce livre et je suis complètement « en rage » je n’ai JAMAIS eu une telle émotion JAMAIS ! Putain la claque (désolé de mon langage, mais ça le mérite tellement) que je viens de me prendre… Impossible d’en ressortir indemne, MON DIEU.
J’avais eu ce genre de sentiment en fermant «Ttoutes blessent la dernière tue » ou encore « Meurtre pour rédemption », croyez-moi, je viens de dénicher la petite sœur de Karine Giebel et elle se nomme Lorraine LETOURNEL LALOUE.

L’auteure Ose, dénonce, met le doigt là où ça fait mal elle va loin très loin, elle embarque le lecteur dans cette horrible histoire et dans cette thématique violente et dure ! Cependant par respect je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler cette thématique, car moi une fois dedans j’ai été BLUFFEE je n’ai rien vu venir et j’ai adoré ! Je n’ai pas d’autre mots je suis complètement fan de l’écriture, du style, de l’histoire et de l’ambiance de cette auteure.
Heureusement pour moi, je savais que c’était une femme avant de lire ce livre, mais purée qu’elle est « couillue » permettez-moi l’expression, que ce livre est ignoble, glauque, parfois même dégueulasse.
L’histoire en 2 mots (par respect pour les futurs lecteurs) Marius en visite en Russie avec sa moitié Camille se retrouve enfermé avec d’autres personnes pour subir des « expériences » et sévices corporels. Je ne dirai pas quelles souffrances, j’ai éprouvé en étant simplement derrière ce livre, une impression d’être dans ce cachot, de pouvoir toucher ces personnages tellement ils sont réels. Je n’arrive pas à le décrire, c’est tellement frais, j’en tremble encore ! Et pour ceux et celles qui me suivent vous savez que je suis une lectrice « exigeante » que mes coups de cœur se comptent sur les doigts de la main, mais là, c’est INDENIABLE, c’est une avalanche de sentiments !!! Mon dieu comment je peux dire ça pour un tel livre… C’est ignoble !
Au-delà de Marius qui m’a transmis sa souffrance, j’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage de Sylvain également. Ce personnage si fort qui endure également les pires châtiments, les pires humiliations  mon cœur se brise.

Le pire !!! C’est qu’il s’agit d’un fait divers RÉEL et là, on se dit, mais M**** comment on peut, comment … mais pourquoi… Il m’a fait réagir sur la dure réalité de la vie… Il m’a donné envie de creuser le sujet de mon côté. Il m’a fait bondir sur l’atrocité de la nature humaine ; les larmes coulent à la fin, la boule à la gorge devient une boule au ventre et le coup de cœur éclate.
PUBLIC AVERTI, mais vraiment, il y a dans ce livre une pépite.
Merci Netgalley pour cette découverte et Belfond qui signe une fois de plus une pépite !!!!

par kaliscrap
Le Marchand de sable, Saison 1 Le Marchand de sable, Saison 1
Gaïa Alexia   
Le marchand de sable, conte de notre enfance qui permettait à nos parents de nous berner pour aller se coucher et bien dormir. Ici dans ce roman, nous serons bien loin de la douceur de cette histoire, Nicolas et Pimprenelle n’ont qu’à bien se tenir !

Depuis quelque temps, Nola voit un homme étrange dans ses rêves, celui-ci la terrifie si bien qu’elle s’empêche de dormir pour ne plus le voir. Devenue insomniaque, elle fera des recherches pour savoir qui il est, allant même jusqu’à se faire suivre par un psy pour être sur de ne pas devenir folle. Seulement quand l’homme aussi sexy que terrifiant devient réel, Nola ne sera plus quoi penser, ni quoi faire pour le fuir et ne plus le voir apparaitre. C’est déboussolée, à la fois attirée et apeurée que Nola va finir par rencontrer Le marchand de sable, ne sachant pas pourquoi sa présence l’angoisse autant qu’il la soulage, lui fait du bien sans qu’elle ne comprenne pourquoi. C’est face à un homme séduisant, le Bad boy tatoué, rebelle jusqu’au bout des ongles que Nola devra faire face à des découvertes qu’elle n’attendait pas. Elle va se retrouver souvent confronter à Mane de son vrai nom, à son caractère explosif et destructeur mais aussi à ce regard envoutant et rempli de tristesse.

C’est face à une héroïne au premier abord banale que nous allons suivre cette histoire. Nola est étudiante, elle suit des cours à la fac, peinant dans quelques matières et plus précisément celle sur les Dieux Nordiques. Elle trouvera un allier pour l’aider à remonter ses notes, un professeur en total décalage avec le corps professoral qui sera lui redonner espoir en cette matière sans pour autant la lui rendre plus simple. Nola va dans ce premier tome faire face à beaucoup de chamboulements, faire la connaissance de nouvelles personnes, de nouveaux décors, elle va devoir gérer des émotions inconnues pour elle et qui la bousculeront.

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, c’est un texte assez prenant, surtout sur la seconde partie de roman, la première partie m’ayant fait sentir quelques passages un peu longs. C’est à la fois un roman fantastique, romancé mais aussi pédagogique car on apprend beaucoup de choses en le lisant sur les dieux Nordiques. Une fois bien ancrée dans l’histoire et une fois avoir fait la découverte de points importants, il est difficile de s’en détacher. C’est dans le doute et l’euphorie que nous avançons, perdant la notion du temps et du monde qui nous entoure tellement on est happé par l’histoire de Nola et Mane. Les personnages qui nous sont présentés sont intrigants. Nola est tout en simplicité, elle va se dévoiler et s’ouvrir au fil des pages, nous offrant une héroïne attachante et touchante. Mane lui est beaucoup plus difficile à cerner, surtout au départ, on ne sait pas qui il est vraiment, dans le sens où on ne devine pas ses intentions envers Nola : est-il bon ou mauvais ? quel est son but ? tant de question dont les réponses vont petit à petit nous être révélées. Les personnages secondaires vont aussi jouer un rôle important dans cette histoire, certain m’ont surpris, d’autres me font douter sur leur motivation et leur manière d’être.

Gaia Alexia a encore une fois donner à son livre une fin à se taper la tête contre un mur, c’est frustrée que j’ai refermé mon livre, attendant maintenant avec impatience la sortie du second tome.

https://www.livresavie.com/le-marchand-de-sable-saison-1-de-gaia-alexia/

par Natoche
Take Me Away Take Me Away
Lorraine Joy   
Bon. Pour tomber sous le charme de cette histoire, il aurait fallu 200 pages en moins et surtout que l’auteur se réfrène en matière de péripéties. En effet, au bout du énième coup du sort, j’ai dû me rendre à l’évidence et admettre que cette succession de rebondissements manquait de véracité. C’est dommage, parce qu’il y a un véritable potentiel dramatique dans l’histoire ! Mais l’auteur ne sait pas s’arrêter, elle rajoute mille et une couches au drame, au point de donner à son roman un air de telenovela brésilienne.

Je n’ai rien contre les telenovelas brésiliennes, certains auteurs font ça très bien... On avance avidement dans l’histoire, impatient de savoir quand et comment le destin va se dresser sur la route tragique de nos héros... Seulement, ici, l’imbrication est mauvaise et peu crédible. C’est l’effet « écriture en feuilleton », propre à Wattpad, avec des intrigues qui donnent l’impression de se rajouter au gré de l’avancement dans l’histoire. Au bout d’un moment, il y a une perte dans la cohérence et l’addition de rebondissement ne fonctionne plus. Ou du moins, perd l’adhésion du lecteur.

S’ajoute à cela une écriture franchement brouillonne ! Avec beaucoup de phrases alambiquées ou malhabiles... sans parler des répétitions ! L’auteur répète sans arrêt les enjeux qui se jouent dans le quotidien de ses héros... au bout de la cinquième fois, c’est juste agaçant. J’ai l’impression que ça remet en cause ma capacité d’analyse et de mise en perspective. Mon ego n’apprécie que très peu.

En parlant d’ego, celui du héros, Zac, est carrément insupportable et même plus ses considérations égoïstes et égocentriques sont horripilantes ! Il ramène tout à lui, systématiquement. Une fois ce constat fait, difficile de le trouver chevaleresque, même quand il est d’un soutien sans faille auprès de l’héroïne. Il faut dire que, globalement, le type est toxique. Sa personnalité est en tout point détestable, misogyne aussi possible, violent et vindicatif pour rien, il s’emporte pour tout...

Face à lui, Angélia, c’est la pépite du roman. Elle est forte, intelligente, généreuse. Bouleversante dans ses questionnements et ses doutes perpétuels. Impressionnante dans sa lutte vers la résilience. L’auteur a parfaitement construit sa personnalité, entre faille et éclat, faiblesse et bravoure.

Verdict : Angélia méritait tellement mieux ! Par ailleurs, dans ce roman il y a une banalisation de violence ordinaire qui est particulièrement gênante. J’ai été très mal à l’aise plus d’une fois, notamment quand la violence (verbale ou physique) était à l’encontre de femmes. Au vu du thème du roman, c’est très maladroit de la part de l’auteur.

Bonus : le cadre n’est pas très clair... à mi-chemin entre une histoire qui se déroule sans doute en France, mais des infos franchement américaines (ou inversement selon les passages). J’admets un toc de lecture ici : ça me perturbe beaucoup de ne pas pouvoir situer une histoire.

par Biibette
Le Livre perdu des sortilèges Le Livre perdu des sortilèges
Deborah Harkness   
CONQUISE !!!
Ce livre est PASSIONNANT et INTELLIGENT.
J'ai été littéralement séduite par ce premier ouvrage qui a fait l'unanimité de la critique à travers le monde. Voici une histoire riche et aboutie, avec des personnages étoffés et accomplis.
Le récit se déroule dans le monde universitaire, mélangeant les sujets comme l'histoire, la génétique, l'Alchimie ainsi que les différentes créatures surnaturelles. L'écriture est raffinée et on sent une maturité certaine dans l'approche et le développement de l'intrigue.
Ce livre est réellement plus consistant que la plupart du même acabit. Les personnages paraissent également plus crédibles et concrets que les protagonistes masculins fantasmagoriques d'autres auteures.
Une histoire envoutante, en un mot : SUBLIME !
A DECOUVRIR SANS DELAI

par ccmars
Sexy Lawyers, Tome 1 : Objection Sexy Lawyers, Tome 1 : Objection
Emma Chase   
Déçue et ennuyée... une lecture énervante.[spoiler]10 ans sans tomber sur l'idée de le rejoindre a washington ! on fait passer jen pour une pauvre provinciale qui attend comme une pigeonne alors que lui ne se prive de rien de son coté[/spoiler] je ne l'ai même pas terminer