Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MlleViolette : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Starcrossed, Tome 1 Starcrossed, Tome 1
Josephine Angelini   
Haaaa cette lecture... Quel plaisir ! Ça fait énormément de bien de trouver un livre comme Starcrossed... On ne se prend pas la tête, l'écriture est fluide, l'atmosphère est parfaite et les personnages sont vraiment attachants, bref, c'est génial !
Dès le début, j'ai su que j'allais adorer l'histoire. Rien que le fait qu'elle se déroule sur l'île de Nantucket ( un lieu qu'encore aucune de mes lectures ne m'avait fait découvrir ), un endroit paradisiaque, gorgé de soleil et bordé par l'océan, m'avait déjà conquis ! En effet, le cadre est vraiment sublime. Les décors sont superbes, on s'y croirait presque ! On a l'impression qu'en insistant un peu, on pourrait sentir le sable sur nos pieds. Rien qu'avec ça, j'adorais déjà l'intrigue... Mais avec les personnages, elle est devenue un pur délice !
Helen, une lycéenne de seize ans, vit sur l'île depuis sa plus tendre enfance. Son seule problème est qu'elle est très grande pour son âge. A cause de ça, beaucoup de gens ont la fâcheuse tendance à la fixer. Tous ces regards tournés vers elle la font souffrir physiquement. En effet, elle est tellement timide que lorsque l'attention est portée sur elle, ça la blesse. Mais ce problème, elle aurait pu s'en accommoder cette année, comme elle l'a fait auparavant. C'était bien sûr sans compter sur l'apparition de la famille Delos à Nantucket, et surtout l'arrivée de Lucas dans le lycée d'Helen à la rentrée.
Au moment où cette dernière le voit dans les couloirs le premier jour de cours, une haine intense et une colère profonde s'emparent d'elle. C'est ainsi qu'ils vont se mettre à se battre, devant tout le monde... Rien que d'y repenser, j'ai envie de relire ce livre ! La relation entre Helen et Lucas est vraiment géniale à découvrir ! On change complètement de style. Ici, les deux protagonistes se détestent. Pourquoi ? Hé bien ( sans vous spoiler ) ils sont destinés à être maudits. En effet, une ancienne malédiction les poussent à se haïr.
Et là, on arrive à ce que j'ai le plus aimé dans le roman : cette fameuse malédiction ! Je ne vous en parlerai pas plus en détails, mais elle remonte à la Guerre de Troie. On apprend que durant cette sanglante bataille, les dieux eux-mêmes avaient participé à la tuerie. Des dieux comme Zeus, Aphrodite et Athena. Ca ne vous rappelle rien ? Les mythes grecs !
Cette partie du livre est vraiment impressionnante, prenante et saisissante. J'ai adoré pouvoir découvrir la mythologie grecque. Ce fût vraiment un énorme plaisir. On revisite le passé et ses secrets. L'auteure arrive à nous faire remonter le temps sans aucune contrainte. J'ai été happé par le fait qu'elle ait réussie à moderniser les vieilles légendes et qu'elle puisse ainsi nous faire découvrir une histoire sensationnelle !
De plus, l'écriture de Josephine Angelini est très fluide. On ne se perd pas dans les descriptions, le cadre de Starcrossed est très bien décrit et l'histoire d'amour ( oups, en aurais-je trop dis ? ) entre Helen et Lucas est juste splendide. Je pense que je vais regretter cette romance d'ailleurs ! Ce mélange de haine et de passion m'a énormément plu. Mais bien sûr, que serait une histoire sans sa dose de méchants ?
Ici, les ennemis des Delos sont nombreux. Creon, un ennemi de la famille, est prêt à tout pour tuer Helen. Pourquoi ? Vous le découvrirez en lisant le roman ! Mais sachez d'ores et déjà qu'il y a des morts et de grosses trahisons dans ce livre. D'ailleurs à la fin, les masques tombent, les mystères s'éclaircissent finalement et toute la pression accumulée au cours de notre lecture peut enfin redescendre... Un peu.
Pour conclure, je ne peux que vous conseiller ce roman ! A la fois innovant et fascinant, cette association entre mythologie grecque et histoire d'amour maudite ne pourra que vous toucher. Helen et Lucas sont également deux héros que j'adore. Comme vous l'aurez compris, Starcrossed est une lecture très rafraîchissante. Son décor, son ambiance et son cadre sont merveilleux. Une lecture qui procure beaucoup de plaisir à la découvrir.

par Jordan
Agatha Doyle au service de sa Majesté Agatha Doyle au service de sa Majesté
Caroline Triaureau   
Les plus : 2 pages au début du livre présentent les personnages et à la fin de l'histoire, 2 pages parlent un peu plus d'Agatha Christie, Hercule Poirot ou encore Sherlock Holmes et de leurs enquêtes + 2 pages d'une "visite guidée" de Londres + 2 pages d'histoire de l'Angleterre et de l'Irlande. Bref, un roman bien documenté.

Les moins : L'histoire en elle-même manque parfois un peu de rythme et il y a un peu trop de digressions historiques qui font perdre le fil du récit.

Ce qui m'a amusée, moi qui suis grande amatrice de polars, ce sont les clins d’œil : Le nom et le prénom de l'héroïne tout d'abord "Agatha Doyle" mélange d'Agatha Christie et Sir Arthur Conan Doyle, puis ses amis Hercule et Sherlock (Merci à Hercule Poirot et ses petites cellules grises ainsi qu'à Sherlock Holmes !) sans parler de Miss Marple (charmante vieille dame détective chez Agatha Christie, qui se retrouve ici transformée en sévère professeure d'anglais !!). Tout ça expliqué dès les premières pages.

Malheureusement, on sent bien l'écriture d'un professeur qui sous prétexte d'un roman policier divertissant veut à tout prix instruire ses lecteurs !

par Nath56
Vous parler de ça Vous parler de ça
Laurie Halse Anderson   
Ce livre m'a bouleversée. J'aimerais pouvoir vous exprimer à quel point. Il a changé ma vie à jamais. Cette histoire,intelligente, belle, et vraie, marque un tournant décisif sur l'opinion qu'on se fait des gens ayant vécu quelque chose de terrible. Melinda est une jeune fille adorable, qui a vécu des choses difficiles et se tait dans un mutisme étrange, et on la comprend. On la comprend, non pas parce qu'on pense que c'est une réaction normale dans ce genre de cas ou autre, non, on la comprend parce qu'elle est proche de nous, s'explique sans vraiment le faire, mais c'est limpide. Ce livre a également quelques touches d'humour avec les noms des profs, notamment (Chewbacca et Cou-de-taureau, par exemple), mais aussi avec sa narration légèrement moqueuse et tellement touchante. J'avoue avoir été bouleversée, du début à la fin, et c'est tout ce que je peux dire dessus, je cris, et c'est à la fois bien suffisant et tellement dommage. Mais aussi, je ne veux pas vous raconter toute l'histoire. En bref, un régal. À lire absolument.

par Thea2077
Afterworlds Afterworlds
Scott Westerfeld   
Alors, je ne sais pas trop par où commencer pour vous parler de livre... Je viens à peine de sortir d'une sorte de panne de lecture, et pour me remotiver j'ai eu la brillante idée (sarcasme) de lire un bouquin de 670 pages : mais que m'est-il passé par la tête ? C'était l'erreur du siècle.
Pourtant, tout s'annonçait bien : un roman à deux voix - Dieu, que j'aime ça -, une histoire qui commence par un attentat terroriste - du jamais vu dans la YA, super - , une histoire contemporaine avec une histoire avec comme sujet la mort - cocktail explosif !
Même quand j'ai commencé à lire les quatre premiers chapitres, je trouvais ça super intéressant, et les pages défilaient sans aucun problème. L'histoire de Darcy, était aussi prenante que celle de Lizzie !
Mais on est pas chez les Bisounours, alors tout ça s'est bien vite gâté !
Le fait que le roman, alterne un chapitre sur deux entre Darcy, et Lizzie, me plaisait au début, car quand à la fin du chapitre sur Darcy, on avait envie de savoir ce qui lui arrivait, il fallait lire celui sur Lizzie. Et quand on avait terminé avec Lizzie, et qu'on avait trouvé la chapitre prenant, il fallait attendre ... Normalement, ça aurait du nous pousser à lire plus. Cependant, ça n'a pas été la cas. Je trouve que cela ralentissait le rythme du roman, et empêchait l'attachement aux personnages. J'aurais souhaité également que les deux héroïnes soient un peu plus reliées.
Parlons maintenant des deux histoires :
- Darcy :
Son histoire souffre de beaucoup de passages inutiles, et de moments carrément ennuyant. Elle est attachante, certes, mais pas très mature selon moi parfois : sa jeune soeur, Nisha, me paraissait plus dans le coup. Cependant, cette plongée dans le monde de l'édition m'a bien plu. Sa relation avec [/spoiler]Imogen[/spoiler] était une réelle surprise : j'ai trouvé ce couple attachant, bien que le début de leur histoire me semble confus. J'ai également bien aimé avoir un extrait de Pyromancer, le roman d'Imogen, qui m'a paru très intéressant. Les parents de Darcy sont très tolérant, et j'aime bien sa mère. J'aurais pourtant aimé que son histoire aille plus loin, au moins, jusqu'à la sortie d'Afterworlds ! J'aurais voulu savoir si le livre allait bien marcher, et comme s'appellerait "Untitled Patel" !
- Lizzie :
C'est avec son histoire que j'ai eu le plus de mal. Le premier chapitre est très prenant en effet, et l'action est présente depuis le début. Pourtant, je me suis sentie très éloignée de ce personnage, et n'ai pas réussi à m'y attacher. Par contre, il y a certains passages, qui m'ont fait carrément flipper [spoiler]- Quand, Lizzie et Mindie vont dans l'école, et qu'il y a une voix qui les hante - Quand, on rencontre pour la première fois les quatre petites filles. [/spoiler] Ces moments font carrément peur, et j'en ai même fermé le livre. Enfin, l'auteur a réussi le tour de force de m'effrayer : bon après, je ne lis pas de livres à la Stephen King !
Et je passe au gros point noir de l'histoire : la romance.
Eh oui, je D-E-T-E-S-T-E absolument, les Instant Love ! Là, on a bien à faire, au coup de foudre le plus rapide de l'histoire de l'humanité : roulage de pelle après deux minutes de discussion, j'appelle ça des champions ! Et malheureusement, Yamaraj, notre sexy dieu de la mort, n'est pas non plus rentré dans mes Book Boyfriends ! Sa personnalité est fade, et pas très exploité.
L'histoire de Mindie, est intéressante, mais lassante à la fin - car tout tourne autour de ça. De plus, je trouve que quelques points de l'histoire sont mal exploités, voire pas exploités, et tout reste un peu fouillis.
Pourtant, il y a bien un moment épique : [spoiler]quand Lizzie tue le méchant homme : whaou, ça m'a agréablement surpris, dit la psychopathe qui trouve que tuer des gens ça peut être intéressant. [/spoiler]
La fin entre Yama et Lizzie, m'a paru parfaite.
Et suis-je la seule, a trouver que Lizzie serait trop bien avec l'Agent spécial Reyes?

Pour conclure, un roman satisfaisant, mais qui peine à me séduire, avec ses personnages pas assez développés, son histoire parfois fouillis, et ses passages qui traînent en longueur.
La mécanique du coeur La mécanique du coeur
Mathias Malzieu   
Superbe duel entre deux hommes pour les beaux yeux d'une demoiselle. Je l'ai dévoré !

La métaphore poétique est omniprésente et naît dans chaque mot, chaque phrase, chaque page de cet ouvrage. Ce conte « cinématographique » rappelle l'univers de Burton. On devine facilement que Jack, c'est Mathias Malzieu. Miss Acacia est la muse amoureuse Olivia Ruiz. Une belle histoire d'amour sur l'amour et ce qu'elle entraîne aussi avec elle (la haine, la jalousie, l'abandon, le doute, la mort...)
Le Rouge et le Noir Le Rouge et le Noir
Stendhal   
Cet ouvrage de Stendhal a fait peur à bien des lycéens.
Pour ma part, ce livre fut comme un défi.
L'histoire est riche en rebondissements et en intrigues, mais il faut le lire rapidement pour ne pas se lasser.
Ce livre reste une de mes plus belles expériences de lecture et certainement un des ouvrages qui m'a poussé à ne pas négliger la littérature classique .


par Gambit
Princess Bride Princess Bride
William Goldman   
J'ai connu le film avant le livre et c'est dommage, j'aurais voulu découvrir cette histoire au fil des pages...
Liriel83 décrit très bien cette oeuvre que j'ai beaucoup aimée. UNE HISTOIRE CULTE A DECOUVRIR

par ccmars
Le joyau Le joyau
Jacques Montfer   
Un petit mot de l'auteur.

Certains passages pourront choquer les lecteurs "bien pensants", lesquels d'ailleurs ne devraient pas être lecteurs, puisque bien pensants. Comme disait Brassens, ils n'auront qu'à relire Paul Claudel.
Cet oeuvre est dérisoire, je le sais, mais c'est l'une des miennes. Est-elle littéraire seulement ? Je suis persuadé que la plupart de mes lecteurs seront tout de même très excité en parcourant ces lignes. C'est bien là le principal !
Il est encore à noter que toutes les situations évoquées ici, jusqu'à celles qui pourraient sembler outrancière ou invraisemblables, sont pourtant du domaine du vécu.

Jacques Montfer.


source : amazon

par allissia
Quand Dieu était un lapin Quand Dieu était un lapin
Sarah Winman   
Livre emprunté sur un coup de tête pour sa très jolie couverture... et je ne le regrette pas.

Par rapport à mes précédentes lectures en Anglais (YA notamment), j'ai remarqué la différence de langage assez rapidement : bien que le vocabulaire employé ne soit pas d'une complexité folle, il y avait une nette augmentation du niveau d'expression, qui était plus exigeant pour la compréhension, mais également plus satisfaisant à lire. Enfin, satisfaisant... j'avais quand même l'impression de traverser les pièces d'une grande et belle maison munie d'une toute petite lampe torche, en appréciant l'histoire par fragments et non dans son ensemble.
Un peu de frustration, donc, mais c'est le prix de la lecture en VO.

Quant à l'histoire, je l'ai trouvée très belle et touchante, mélancolique et drôle à la fois. J'ai adoré le moment où Elly dit à Arthur "I'm unpopular and that hurts" et où il lui répond "Popularity, my dear, is as overrated as a large member". Sur quoi Elly demande "What member?". Je trouve que ce passage résume assez bien l'esprit du roman : touchant par les souffrances des personnages et la façon dont ils se réconfortent entre eux, avec parfois des décalages et des incompréhensions, des heurts.

Un joli roman.
La Voleuse de livres La Voleuse de livres
Markus Zusak   
Un livre parfait selon moi ! À la fois bouleversant, triste, cocasse... je manque de mots pour le décrire ! Un vrai chef-d'oeuvre ! Ceux qui sont intéressés par la Deuxième Guerre mondiale et par les livres seront charmés par ce livre ! Je le recommande à tous. Bonne lecture !

par Pamie