Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mlz-anonyme : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Red Queen, tome 4 : War Storm Red Queen, tome 4 : War Storm
Victoria Aveyard   
Bonjour,
Je constate que tout comme moi la sortie de War storm version française est un mystère pour beaucoup. C'est pour cela que j'ai contacté les éditions JC Lattès / Le Masque, qui ont publié les trois premiers tomes de la saga Red Queen, sur sa date de sortie. Alors bonne nouvelle: ce livre va bel et bien sortir en France dans cette édition ! Mais il va falloir encore un peu de patience car sa sortie est prévue pour automne 2019...
Voila j'espère que j'en ai aidé certain, maintenant il ne reste plus qu'à attendre.
La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 1 : L'Ange mécanique La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 1 : L'Ange mécanique
Cassandra Clare   
Oh. mon. dieu. Ça y est, j'ai fini. C'est genre vraiment trop trop bon. J'avais de grandes attentes vu à la cité des ténèbres qui était, selon moi, un chef d'oeuvre et il répond totalement à mes attentes. Croyez moi, Cassandra Clare a une fois de plus réussi à me plonger profondément dans son univers. Vivement Clockwork Prince!!
The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 1 : La Princesse de la Nuit The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 1 : La Princesse de la Nuit
Cassandra Clare   
Wahouuuuuuu. J'ai finis ma lecture hier soir, mais j'avais besoin d'une bonne nuit de sommeil pour mettre mes idées au clair. J'en ressort complètement chamboulée.
Je n'ai pas de mots pour décrire ma lecture. Pour moi, ce livre est un pur produit de Cassie Clare. La patte de l'auteure est totalement indéniable.

Déjà le livre est gros (tant mieux): il faut bien une petite vingtaine d’heures pour le lire. L’histoire se déroule comme une histoire type de Cassie Clare. Le début met du temps à démarrer: ce livre étant le premier tome d’une nouvelle série, l’auteure doit créer le décor avant de rentrer dans le vif: il faut le temps que l’intrigue et les personnages se mettent en place, que le lecteur s’imprègne de Los Angeles et de ses plages, si différent de New-York. J’ai mis une bonne centaines de pages avant de littéralement plonger dans le bouquin.
Puis, petit à petit, nos Chasseurs d'Ombre enquêtent, découvrent des indices les menant à différents endroits et sur différentes pistes. Ils ne comprennent pas toujours ce que ceci ou cela vient faire là, tandis que des histoires d’amour et de profondes amitiés se développent en parallèle. Et puis d'un coup, tout s'éclaire. Les indices s'assemblent tous ensemble et voilà que débarque le chapitre de « la bataille finale, la résolution, le pourquoi du comment, le ‘ahhh mais je comprend maintenant’ » , peut importe comment vous voulez l'appeler. Et après ça ? Cassie nous fait le plaisir de nous laisser encore une petite centaine de pages pour qu'on se remette de nos émotions et qu'on anticipe la suite. Elle termine son livre sur des ouvertures, de nouveaux indices éparpillés ça et là, des doutes et des questions, des moments qui nous déchirent le coeur et on adore la détester pour ça, parce que ce sentiment d'inachevé et d’incomplet fait que nous mettre l'eau à la bouche pour le prochain tome.

Je commencerait pas dire que ce qui m’a le plus dérangé dans ce livre est une impression de "déjà-vu":
Bien que les personnages, le décor et l'intrigue soient différents, on se retrouve plongés dans le monde des Chasseurs d'Ombres. Alors certes l’héroïne en fait partie depuis sa plus tendre enfance, et donc par conséquent on découvre des faces cachées de ce monde, mais au fil de ma lecture, j'ai retrouvé des scènes qui me faisait penser à d'autres: des conversations qui me rappelait certaines de TMI et TID; une scène où l'un des personnages est blessé et un autre reste a son chevet, comme Will & Jem l'ont fait si souvent; une scène de bal…
Cependant, cela ne m’a pas tant dérangé que ça, même si j’aurais aimé encore plus de nouveautés. (Ne vous inquiétez pas, il y en a plein!).

Le point fort du livre ? LES PERSONNAGES !!!
En lisant certaines critiques, j’ai vu que beaucoup disent que ce livre est différent des autres Chroniques, et dans un sens, c'est vrai. Les personnages n'ont rien à voir avec ceux de TMI & TID, et ils paraissent beaucoup plus mûrs et vieux. Ils ne sont pas choqués par le mot "sexe", possèdent leur permis de conduire, et ne sont pas naïfs face aux personnes et au danger autour. Ils sont suspicieux, n'hésitent pas à mal agir volontairement. Ils font des erreurs, gardent beaucoup de secret et ils mentent en toute connaissance de cause. Ils assument les conséquences de leur acte, et ne se demandent pas si et comment ils auraient pu faire autrement. Ils ont pris une décision et ne reviennent pas dessus. J'ai aimé cet aspect plus âgés des personnages.

Emma, tout d'abord, se distingue beaucoup de Tessa et de Clary. On a pas cette impression qu'elle est l'Élue, celle qu'on attend pour sauver le monde. C'est une Chasseuse d’Ombre comme les autres, bien qu'elle se démène pour devenir meilleure. Elle prend beaucoup de risques pour s’améliorer. Elle est badass, a une répartie mordante, est super drôle, mais pourtant elle n'a pas un coeur de pierre, un coeur de guerrière féroce. A certains moments, elle reste une adolescente comme les autres, un peu fifille sur les bords, et c'est ça qu'on aime.
J'ai mis du temps à cerner Julian. C'est un personnage très énigmatique. Il n'a rien a voir avec Will & Jace, qui sont plutôt sarcastiques et sûrs d'eux. Ils est beaucoup plus calme et responsable. Cependant, Julian possède aussi cet aspect "d'homme brisé" qu'émane de Will & Jace. Il ne faut surtout pas le sous-estimer, il est tout aussi féroce. Je me souviens de lui du haut de ses douze ans, tenant l'épée mortelle dans sa main, ou encore de son visage paniqué lors de sa cérémonie de parabatai avec Emma (dans The Shadowhunters Academy). Eh bien il a bien changé. Étant obligé de prendre soin de sa famille après la mort de ses parents, le pauvre doit porter le lourd fardeau de "papa" lorsqu’il a à peine douze ans. Je crois que c'est le personnage le plus humain que Cassie Clare ai créé. Il ne fait pas héros comme les autres, inaccessible, super-puissant ou quoi. Il fait beaucoup d'erreurs, doit prendre des décisions vraiment très difficiles et il nous rappelle constamment que l'humain n'est pas parfait.
Au début, je comprenais pas comment on pouvait l’imaginer meilleur ami avec Emma tant ils sont différents. La première fois qu'on les voit ensemble il est comme distant, garde des secrets. Pas du tout comme ça que je les avait imaginé. Cependant, vous inquiétez pas, ce sentiment s'est évaporé au fil des pages, et je suis devenue complètement gaga de Jules & Em.

La tribu des Blackthorn est juste géniale.
J'ai complètement craqué pour Mark, pour tout ce qui lui ai arrivé, pour la façon dont Cassie la transformé en autre chose, quelque chose d'attendrissant et de féroce.
J'adore les jumeaux: Ty est juste mon petit chouchou. J'aime l’idée que Cassie est décidé de créer un personnage décalé, pas facile à comprendre. Les réflexions de Ty sont pleines de bon sens, candides mais à la fois complètement réalistes. Ce personnage remet vraiment tout ce qu’on pense de l’être humain et la normalité en perspective et c’était comme une bouffée d’air frais.
Dru, Livvy & Tavvy sont cools aussi, mais encore un peu trop jeunes et en retrait pour vraiment se démarquer dans le livre.
Du coté des nouveaux personnages, j'ai adoré Kieran, Diego, et Cristina. Kieran est juste parfait, et son histoire et ce qui lui arrive m’a juste brisé le coeur. Diego, j'ai encore du mal à cerner sa personnalité et ce qu’il vient faire là, mais c'est un personnage intriguant qu'on a hâte de découvrir. Cristina est juste la meilleure amie parfaite pour Emma. J’ai aimé leur relation, car Emma n'est pas ce genre d’héroïne qui garde tout pour elle pour sois-disant protéger les autres. Elle confie ses secrets à Cristina et c'est juste ce qu'on voulait. Cristina est droite et respectable, et donne les meilleurs conseils du monde. Ce sont ses répliques que j’ai relu plusieurs fois tellement la vérité et la sagesse émanaient de ses paroles.
Comme d’habitude, tous les personnages sont liés entre eux. De belles amitiés naissent, et de belles histoires d’amour aussi. Cristina et Emma, Mark et Emma, Diego et Cristina, Kieran et Mark, Julian et Emma, Cristina et Mark, Ty et Mark et j’en passe ! Ils sont tous liés, et chaque relation est différente. Du Cassandra Clare tout craché!

Petite parenthèse, revoir les personnages de TMI et TID, c'était juste magique ! Magnus, Clary, Jace, Tessa, Jem... J'ai aimé les voir décrit par des personnes qui ne sont pas leurs amis proches. Ca donne une autre dimension à leur personnage. Ici, Jace & Clary sont des héros, leur histoire d'amour est la plus splendide de tout le monde des Chasseurs d'Ombre. "Les meilleurs Chasseurs d'Ombre de leur génération". Alors que pour nous ils sont juste... Jace et Clary. Jace, ce Chasseur d'Ombre brisé par son père qui pense qu'aimer c'est détruire, et Clary, cette petite rouquine maladroite prête à tout pour sauver sa mère. Quand on a été dans leur tête pendant 6 tomes, c'est difficile de les imaginer comme les grandes stars qu’ils sont.

Et la fin... Lors d'une interview Cassie avait lâcher la bombe de ce que serait la dernière phrase et en finissant le livre je me suis dit "Nannnn mais sérieux ??? MAIS QUELLE TORTURE! Pourquoi????!"
Je sais pas comment je vais faire pour attendre un an.

Au final, j'ai complètement adoré ce livre: les personnages sont juste magiques, l'intrigue aussi, et on sent que la suite promet d’être fabuleuse. A partir du milieu du livre, le rythme s'accélère, tout s'enchaine et c'est impossible de le lâcher. Cependant, je ne saurais vous dire si j'ai adoré le livre pour lui même, ou si c'est parce que j'était comblée de joie de replonger dans le monde des Chasseurs d'Ombre.

Ps: si vous comptez le lire en anglais, prenez un dictionnaire à coté, car le style de Cassie Clare est assez soutenu! ;)


Uglies, Tome 5 : Secrets Uglies, Tome 5 : Secrets
Scott Westerfeld   
J'ai bien aimé le guide principalement les passages qui racontent l'histoire détaillé de la chute des rouillés et la manière dont Scott Westerfeld nous donne les cas dans lesquels tout pourrai effectivement se réaliser !
Ce qui était aussi très intéressant c'était les détails sur la manière dont Scott à écrit Uglies mais aussi pour qu'elle raison tel personnage à tel nom et pas un autre je ne savais pas que les auteurs apportaient une tel importance au nom des héros.
Et toutes les inventions du futur qui existe déjà !

Je trouve que tout ces élément rendent l'histoire bien plus crédible !!

par Edenz
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
http://wandering-world.skyrock.com/3084867159-La-Selection-Tome-1-La-Selection.html

Mon dieu !!! Mon dieu, mon dieu, mon dieu ! La Sélection, c'est tout simplement une bombe ! Si ce roman n'est pas un coup de coeur ( mais presque ), c'est un énorme coup de foudre ! Je suis complètement fan de ce livre ! En le terminant hier ( à deux heures du matin quand même, c'est vous dire si j'étais pris par l'histoire ), un seul et unique mot résonnait dans mon esprit : "Génial, génial, génial !". J'ai adoré !!!
Nous faisons la rencontre d'America Singer, jeune femme de seize ans, qui est une Cinq. Au début du roman, nous apprenons qu'elle a reçu une lettre indiquant qu'elle doit remplir un formulaire pour participer à la Sélection. Qu'est-ce que la Sélection ? Une émission télévisée où trente-cinq candidates vont devoir s'affronter à coup de robes somptueuses, de coiffures parfaites et de têtes-à-tête avec le prince Maxon pour être couronnée princesse et devenir l'épouse de ce dernier.
Sauf qu'America n'est franchement pas décidée à participer au show. De toute manière, son coeur est déjà pris par Aspen, un Six, qu'elle fréquente secrètement depuis deux ans. Sauf que lorsqu'il va l'obliger à s'inscrire à la Sélection et qu'il va déclarer la fin de leur relation, America va vite changer d'avis. En plus, en faisant partie de l'émission, elle permet à sa famille de récolter des chèques dont elle a énormément besoin pour vivre. Entre obligation pour les gens qu'elle aime et sa propre opinion, America sait qu'elle décision elle doit prendre. C'est donc l'esprit plein d'appréhension et d'angoisse qu'elle va postuler à la Sélection... Et être choisie parmi des centaines de milliers d'adolescentes.
Commence alors une aventure aussi inattendue qu'extraordinaire pour America... Et pour nous ! Dès lors que la Sélection débute, on ne peut plus lâcher le roman ! J'ai été absorbé par l'intrigue comme cela m'est rarement arrivé ! Je ne voyais même plus les pages défiler ! L'univers de Kiera Cass est juste exceptionnel ! Nous sommes réellement plongés au coeur d'un monde dystopique, où les habitants sont classés par castes, où une Quatrième Guerre Mondiale a eu lieu, et où les États-Unis ne sont plus que des ruines. Ouaw, ouaw, ouaw !!! Comment ne pas être conquis, sérieusement ?
Surtout quand l'héroïne que nous suivons nous subjugue complètement ! Si America était en face de moi, je ne lui dirais qu'une chose : "Je t'aime !" ! Non, vraiment. A mes yeux, elle est parfaite ! Drôle, décapante, émouvante, déterminée, elle défend ses valeurs et est adorable. Elle ose parler au prince Maxon comme s'il ne régnait pas sur l'île Illeá ! Parce qu'elle "ne fait aucune différence entre les castes". Sage parole, n'est-ce pas ? Celle-ci nous permet de passer de merveilleux moments lorsque Maxon et America sont ensemble. Entre réflexions piquantes et discours touchants, j'ai adoré voir leur relation évoluer au jour le jour. L'auteure parvient vraiment à rendre leur rapprochement hyper réaliste. Mon dieu, j'en veux encore !!!
Évidemment, un petit triangle amoureux va voir le jour. Même si America tente d'oublier Aspen, il reste irrémédiablement gravé dans sa mémoire. Mais, inévitablement, elle s'attache au prince Maxon. Résultat, les sentiments d'America sont vite confus. Mais, et c'est là que ce personnage fait toute la différence, elle va réussir à faire un choix. Rien qu'avec ça, je proclame ma team : Team America ! Puis même, moi qui ne choisis habituellement pas de protagoniste masculin préféré, je peux, sans hésiter, dire que j'adore Maxon ! Entre Aspen et lui, ma décision est vite prise !
Côté écriture, je dois bien avouer que la plume de Kiera Cass est époustouflante ! On se perd corps et âme dans son récit. De plus, elle parvient à décrire chaque chapitre de façon prenante et haletante. On reste en haleine de la première à la dernière page. Les rebondissements se suivent mais ne se ressemblent pas. On passe du rire à l'inquiétude en quelques secondes ! Puis si on touche à America, je craque ! C'est dingue de voir à quel point je me suis attaché à elle !
Bien sûr, je ne suis pas le seul. Le prince Maxon va également tomber sous son charme. D'ailleurs, leur idylle est un des plus beaux que j'ai pu lire pour un premier opus. A chaque nouveau rendez-vous, j'étais aux anges ! Je poussais des petits cris et mon coeur battait la chamade ! J'étais en train de vivre leurs rencontres avec eux. C'était vraiment fabuleux ! Fabuleux et très, très, rafraîchissant. Dans le fond, je me demande si ce n'est pas ça qui a principalement joué sur mon ressenti : le fait que La Sélection soit un ouvrage décalé, léger, drôle et poignant, tout en étant vraiment passionnant, captivant, et doté d'une histoire d'amour palpitante. Je suis complètement en extase devant ce livre !
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, La Sélection est LE livre à lire ! L'univers dystopique qui y est développé est fascinant, et on rencontre des personnages réellement insolites. America s'est définitivement faite une place au sein de mes héroïnes préférées. Je l'aime ! Le récit que nous offre Kiera Cass est un vrai cocktail de surprises qui possède une romance vraiment mignonne et épatante. Ce roman est divertissant, vivifiant, et nous fait passer de vrais moments de bonheur. Attendre la suite est déjà une vraie torture ! Bref, si vous hésitez à vous procurer La Sélection, foncez vous l'acheter ! J'en ressors plein d'étoiles dans les yeux et l'esprit encore embué par la beauté et la perfection de ce roman !

par Jordan
La Cité des ténèbres, Tome 1 : La Coupe mortelle La Cité des ténèbres, Tome 1 : La Coupe mortelle
Cassandra Clare   
TROP BIEN
Clary, découvre sa véritable nature, c'est une chasseuse d'ombres(démons). Sa vie tranquille est complétement chamboulée. Le monde (vampires, fées, loup-garous, magie) auquel elle apartient se dévoile au fur et à mesure. Personnage central, elle est courageuse, forte et loyale. Elle rencontre Jace, chasseur d'ombre également, bad boy torturé au grand coeur. C'est un personnage "a tomber par terre". Clary va peu à peu faire tomber sa carapace. De révélations en découvertes, d'actions en surprises, le récit va s'enchainer sans temps mort et se révéler émouvant, captivant, palpitant. L'histoire est tellement prenante que vous enchainerait sur les tomes 2 et 3 sans vous en rendre compte.


par Adèle
Le Week-end Le Week-end
Natasha Preston   
Euuuh...
Mais encore ????
Il manque pas un chapitre ? Ou deux ? Ou trois ?
Non, mais sérieux ? Les éditeurs ont décidé de sacrifier l'épilogue ou l'auteure n'avait pas la possibilité de finir son roman à temps avant impression ???
Non parce que cette fin, elle est nullissime !!!
Alors ok, on va me dire que les fins rocambolesques, inattendues, les retournements de situations et tout et tout c'est trop bien c'est cool toussa toussa...oui mais là, on est bien d'accord que c'est quand même une fin à la con ???
Oui mais c'est pour laisser planer le suspense un peu plus me direz-vous...mais merde, du suspense, on en a eu en veux-tu en voilà tout au long du roman, des retournements de situations aussi, alors pourquoi cette fin stupide ?????????????
Dans les remerciements, l'auteure dit que ce roman a été amusant à écrire...tu m'étonnes, si dès le début elle savait qu'elle nous ferait un coup pourri comme ça à la fin, alors ouais, elle devait bien se marrer...
J'avais lu son roman "La Cave" que j'avais beaucoup apprécié, je me disais donc que le résumé de ce roman ci avec sa manière d'écrire ça allait être plutôt une bonne lecture...
Mouais, ben bof quoi...
Déjà l'héroïne principale...niaise, cruche, nunuche et tellement naïve que s'en était navrant...j'avais du mal avec elle, j'ai souvent levé les yeux au ciel...Ben oui, sérieux, face à Blake, c'était juste impossible à lire lorsqu'elle "fondait" d'amour pour lui...Oui oui oui, je sais je sais, un personnage a le droit d'être amoureux ! Oui mais là, c'était juste ridicule : première fois qu'ils se voient, ils sont bourrés ET drogués, couchent ensembles, et le lendemain, attention, magie : Mackenzie sait absolument tout de Blake, c'est à dire comment il est vraiment au fond de lui...
Alors oui, on peut faire confiance à quelqu'un qu'on ne connait pas mais avec qui on sent qu'on est bien, que le feeling passe ou quoi, ça ok, mais punaise, ils couchent juste ensemble, et complètement alcoolisés en plus !!!!! C'est déjà bien s'ils se souviennent qu'ils ont passé la nuit ensemble, mais de là à ce que Mackenzie sache que en vrai Blake est comme ceci, qu'il serait incapable de faire cela, et bla bla bla et bla bla bla...naaaaannnnnnnn quoi !!!!!
Rajouter à cela une fin plus que naze, et vous obtiendrez un roman qui se lit plutôt bien de part le fait que le suspense et les retournements de situations nous font douter de l'identité du tueur jusqu'à la révélation finale, mais le personnage principal niais et la fin, c'est LES trucs que malheureusement je retiens le plus de cette lecture...
J'ai un autre roman de cette auteure, "Awake", j'espère oublié ma lecture très moyenne de "Le Week-end" avec celui-ci...
Expérience Noa Torson, tome 3 : N'oublie Pas Expérience Noa Torson, tome 3 : N'oublie Pas
Michelle Gagnon   
J'avais quitté le deuxième tome à regret, car plongée dans l'histoire, je n'avais aucune envie d'en sortir. Mais voilà..., mon attente aura été finalement de courte durée !!! Puisque j'ai rapidement trouvé la suite.

L'histoire:

L'armée de Perséphone qu'a crée Noa a été décimée. Noa, Peter et les autres sont traqués, dévastés et épuisés... Ou qu'ils aillent et quoi qu'ils fassent leurs ennemis retrouvent toujours leurs traces. Y aurait-il encore un espion parmi eux?
Ce n'est pas Noa qui de jour en jour s'affaiblit.
Ni Peter pour qui il est hors de question d'abandonner.
Ni Teo et Daisy qui s'aiment à la folie !!!
Tous ensemble ils comptent affronter cet homme diabolique qui est à la tête du monstrueux projet Perséphone quitte à se jeter dans la gueule du loup !

Mon avis:

Quelques jours, quelques semaines après les événements tragiques de la fin du deuxième tome, nous retrouvons nos héros.
Fatigués mentalement et physiquement, poursuivis jours après jours, les tensions sont palpables. On le sent au rythme assez saccadé du roman.

Tout comme les émotions des personnages, assez peu nombreux ce qui les rend d'autant plus intéressants car cela nous permet de les découvrir en profondeur comme le couple de Teo et Daisy. Pour ce qui est de Peter et Noa ils sont toujours pareils. On s'attend à ce qu'il finisse ensemble, avec tout ce qu'on sait. Mais ce n'est pas le cas et je trouve que c'est mieux ainsi.
Nous rencontrons aussi un autre protagoniste assez particulier : Loki, je l'ai apprécié car quand Peter l'avait mentionné dans le premier tome je ne l'imaginais pas du tout comme ça ! Quel retournement de perspective!

Concernant maintenant la trame narrative de l'histoire, on vantait ce roman pour être un thriller palpitant. Et il faut avouer que c'est absolument le cas. Nos héros sont sans cesse pris en chasse sans que cela fasse répétitif. C'est toujours différent. L'issue n'est d'ailleurs pas toujours très heureuse...

L'auteur a fait comme beaucoup d'autres, quelque chose dont je vous ai déjà parlé en exprimant ma désapprobation la plus profonde : il a ressuscité un personnage. Je ne vous dirai pas qui mais cela m'a énormément déçu ! En plus c'était tellement prévisible!!!

Vous allez me dire il y a beaucoup de choses de prévisible dans ce livre?! Malheureusement oui, la fin, la technique est devinable mais ce qui est attendu n'est pas toujours dérangeant.

La partie que j'ai préféré est[spoiler]celle où Teo et Daisy sont kidnappé. Là, on rencontre Charles Pike et on est tenté de se dire, pendant un instant, que ce n'est peut être pas un c****** finalement ?[/spoiler]

J'ai aussi bien le personnage de sa fille qui m'a fait repenser à un téléfilm durant lequel un riche homme avait payé un chirurgien pour voler un rein à quelqu'un afin de sauver sa fille qui n'était pas au courant de ses manœuvres...
http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/3-n-oublie-pas-experience-noa-torson-de-michelle-gagnon

par PlumeVive
Expérience Noa Torson, tome 2 : Ne regarde pas Expérience Noa Torson, tome 2 : Ne regarde pas
Michelle Gagnon   
http://attrape-mots.blogspot.fr/2015/09/ne-regarde-pas-de-michelle-gagnon.html

J'avais beaucoup apprécié le premier tome de la saga Expérience Noa Torson (lire ici mon avis), j'ai donc été contente de recevoir la suite en partenariat avec les éditions Nathan (que je remercie!). Je ne me souvenais plus trop de tous les évènements du tome 1, mais heureusement, l'auteure a pris le temps de rappeler certaines actions du roman précédent, afin de nous les remettre en tête. Je n'ai donc pas du tout été perdue!

Ce deuxième opus est dans la lignée du premier tome : l’action est toujours prépondérante, et la tension palpable. Le rythme effréné, servi par une écriture fluide, est vraiment le principal atout de ce roman. On est plongé dans l’action du début jusqu'à la fin, si bien qu’il est vite impossible de lâcher le livre. Je l'ai tout simplement dévoré en quelques heures!

On retrouve des personnages que l'on avait appris à apprécier dans le tome 1, notamment Noa et Peter, les deux personnages principaux. De nouveaux protagonistes font également leur apparition, mais je vous laisse le soin et la surprise de les découvrir...!

Noa est un personnage très humain que j'ai, une fois de plus, beaucoup apprécié. On s'identifie facilement à elle, si bien que l'on tremble et que l'on doute avec elle. J'ai adoré en savoir plus sur ce personnage si attachant! Dans ce deuxième tome, Noa ne fuit plus. Cette fois-ci, elle a décidé de se battre. Et oui, elle est à présent à la tête d’un groupe d’adolescents surnommé « l’armée de Perséphone ». Bon, par contre, pour le côté réaliste... on repassera! Oui, car des adolescents de 16 ans qui font la "guerre", et qui se débrouille comme des chefs... on n'y croit pas 5 minutes. A moins que vous connaissiez (un exemple parmi tant d'autres) un adolescent lambda qui se prend une balle mais qui continue à courir tranquilou pépère ?

Quant à Peter, personnage phare du tome 1, j'ai trouvé qu'il était un peu mis de côté. Il lutte au côté de Noa, mais pas sur le même front qu'elle. En effet, il aide la petite armée d'adolescents en essayant de hacker les ordinateurs de la société qui dirige le Projet Perséphone. Les points de vue s’alternent ce qui nous permet de suivre les évènements du point de vue de Noa, mais aussi de Peter.

Peter et Noa ne se trouvant pas aux mêmes endroits, la romance tant attendue ne se met pas en place. Malgré quelques passages touchants, je reste sur ma faim, surtout que je me serais bien passée du triangle amoureux...

La fin de ce deuxième tome est explosive, et nous laisse dans l'appréhension la plus totale. De nombreuses questions restent sans réponse... ce qui laisse supposer un tome 3 décapant! Il me tarde de découvrir comment vont s’en sortir nos héros… et comment ils vont arriver à se dépatouiller entre les griffes de leurs redoutables ennemis…
Les Oubliés, tome 2 : Jour Un Les Oubliés, tome 2 : Jour Un
Lena Jomahé   
Pour découvrir l'entièreté de ma critique, c'est par ici : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2017/04/11/les-oublies-tome-2-jour-un-lena-jomahe/
------------------------------------------------------------------

--- Et tout s’effondre… ---

Quelle déception MO-NU-MEN-TALE ! Certes, si je ne m’attendais pas à un chef-d’œuvre suite à la lecture du premier tome, le second est encore plus consternant.

Il débute notamment avec le retour de Clara, personnage entouré de mystères. Cependant, on ne doute pas un seul instant de la nature des liens qu’elle entretient avec Gabriel : [spoiler]ils sont frère et sœur, c’est une évidence ! Pourtant, son comportement se rapproche davantage de celui d’une petite amie, et pour cause[/spoiler] : Léna Jomahé a, semble-t-il, beaucoup de mal à décrire les émotions de ses personnages sans tomber dans l’excès. Sincèrement, ils passent leur temps à fondre en larmes ou à s’embrasser ! Les détails s’accumulent à ce propos, ce qui nuit grandement à la crédibilité de l’ouvrage.

Bien entendu, comme dans le premier tome, l’amour grandiloquent entre Gabriel et Eléa m’était profondément insupportable, mais sur ce point, je savais déjà à quoi m’en tenir. Par bien des aspects, Les Oubliés pourrait d’ailleurs se définir comme un roman à l’eau de rose pour adolescents…

--- Trop de tout ---

Autre problème que je tiens à souligner : tout est trop « lisse ». En résumé, il y a les méchants d’un côté et les gentils de l’autre, ce qui fait de chaque personnage une parfaite caricature. Citons, par exemple, Félicia la peste par excellence, ou encore le tortionnaire d’Eléa qui, bien entendu, aime faire souffrir… Quant au Grand Gouverneur, il est lui aussi victime du cliché de l’homme assoiffé de pouvoir. Un brin de finesse, de nuance aurait donc été le bienvenu !

Et, perdue au milieu de ce tumulte, l’action peine à se dérouler. On a l’impression que chaque instant dure une éternité, noyé sous des tonnes de détails inutiles.
  • aller en page :
  • 1
  • 2