Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mmelalouve : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
L'enfant d'Emma L'enfant d'Emma
Abbie Taylor   
Histoire très triste et touchante d'une mère dont on enlève son enfant et personne qui la croit. Très émouvant.

par Bidule2
La boite aux secrets La boite aux secrets
Holly Kennedy   
L'histoire est vraiment hors norme, mais elle n'en reste pas moins géniale, je vous conseille ce bouquin, complétement addictif !
L'histoire de Dani - Enfermée, maltraitée et sauvée par l'amour L'histoire de Dani - Enfermée, maltraitée et sauvée par l'amour
Bernie Lierow    Diane Lierow   
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, il est vraiment prenant, même si j'ai déjà étais bien plus captivée par un livre, celui-ci est très bien, je le conseil fortement !
Personne n'est venu Personne n'est venu
Robbie Garner    Toni Maguire   
Poignant, écoeurant....ce livre vous retourne en dedans. J'ai du refermer le livres à plusieurs passages pour me changer les idée. J'ai trouvé cette lecture très difficile. Je lève mon chapeau a monsieur Garner pour le courage dont il a fait preuve.

(PS: si vous avez des ados qui se plaignent pour rien, faites-leur lire ce livre lol ils verront qu'ils vivent dans la ouate hihi)

par Ninidori
Tu seras notre enfant Tu seras notre enfant
Charity Norman   
Un livre acheté depuis plusieurs mois mais pris en otage par ma maman ce qui explique pourquoi il est resté plus longtemps que les autres dans ma PAL.
La première chose que j'ai envie de dire c'est que ne je m'attendais vraiment pas à ça en achetant ce livre. Attention, ce n'est pas pour autant que j'ai été déçu par ma lecture, bien au contraire. En effet, ce livre est vraiment surprenant.
Quand on lit le résumé, on s'attend à suivre les aventures d'un bébé pour qui la vie commence assez mal. Le prologue va bel et bien dans ce sens mais dès le premier chapitre, et cela pendant plus de cent pages, on a l'impression de lire une autre histoire. C'est à un tel point, qu'à un moment, je me suis demandé s'il n'y avait pas une erreur d'impression et que je ne lisais pas le livre correspondant au résumé.
Pourquoi cette impression ? Tout simplement parce que l'auteur a voulu nous raconter l'histoire de deux familles liées à ce bébé. Pour ma part, j'ai trouver le choix de l'auteur vraiment très judicieux même si, au début; j'ai eu du mal à en comprendre la raison.
Plus ma lecture avançait, plus j'en apprenais sur chaque famille, plus je savais que quelque soit la fin je serais déçue pour l'une et heureuse pour l'autre.
Côté forme, j'ai apprécié le style simple et fluide de l'auteur qui a su me faire ressentir les émotions des personnages et donc m'a permis de m'attacher à tous. Je suis, en effet, dans l'incapacité d'en préférer un à un autre. Pour ce qui est des chapitres, ils ne sont pas trop long et surtout permettent l'alternance entre chaque groupe de personnages.
Pour conclure, je dirais c'est un livre très agréable qui montre que prendre une décision n'est pas toujours facile car cela n'a pas seulement un impact sur notre vie mais aussi sur celle de notre entourage voire même sur celle d'inconnu.
J'espère avoir réussi à faire passer le plaisir que j'ai eu à découvrir cette histoire car il a été très difficile pour moi d'en dire suffisamment sans pour autant spoiler ceux qui auront envie de tenter l'aventure...
Retour à Tinténiac Retour à Tinténiac
Éric Le Nabour   
Un livre qui se lit tout seul. Une histoire de vengeance (un plat qui se mange froid) et d'amour. Un homme qui change de nom, de vie et qui revient sur ses pas...

par siegrid
Pour ma mère, je n'étais rien Pour ma mère, je n'étais rien
Richard Pelzer   
C'est une histoire bouleversante. L'auteur y décrit les souffrances de la maltraitance physique et psychologique dont il a été victime. Victime en tant que "proie" de sa mère et d'un de ses frère après avoir été victime en tant que "prédateur", enfant manipulé par sa mère pour faire souffrir un autre de ses frères (évitant ainsi d'être lui-même à cette période "proie") et comprenant au fur et à mesure le "mal" qu'il inflige à son frère.
Je reste toujours dans l'incompréhension lorsque je lis ou que j'entends parler de telles histoires.

par mounzaza
Mon combat pour sauver ma fille Mon combat pour sauver ma fille
Tina Rothkamm   
Tina est une femme séparé de son mari, sans avoir eu la garde de ses deux enfants, lorsque, lors de vacances en Tunisie, elle croise le chemin d’un homme de qui elle s’éprend. Bien que vivant en Allemagne, elle ne peut s’empêcher de le rejoindre régulièrement en Tunisie. Et les choses s’accélérant, décide de finalement s’y installer en sa compagnie.

Entre l’Allemagne et la Tunisie, elle finit par tomber enceinte, et ils décident de se marier avant la naissance. C’est là que tout commence à déraper. Farid devient agressif, égoïste (plus qu’il ne l’était déjà), et les choses dégénèrent. La naissance d’Emira n’arrange rien.

De retour en Tunisie, où Farid a trouvé un emploi de médecin dans le milieu touristique, et il s’attend à ce que Tina s’adapte aux coutumes de son pays.

Mais au bout de plusieurs mois, rien ne va plus, et Tina décide de quitter son mari.

Entre garde partagée d’Emira, passage au tribunal, et rencontre de son futur nouveau mari, Tina raconte ses tribulations pour pouvoir ramener sa fille en Allemagne.

Je comprends que la situation soit difficile, que le mari de Tina soit impossible à vivre, et exagère.
Mais j’avoue avoir été chiffonnée par les démarches de Tina. Surtout par rapport à sa fille. Quand on sait que dans ce type de situation, la petite fille aurait pu disparaître Dieu sait où (et c’est d’ailleurs une chose dont elle parle dans son livre), elle alterne malgré tout des séjours en Allemagne et en Tunisie, en confiant la petite fille à ses beaux-parents.

Je comprends bien que la situation soit pénible pour trouver une solution des plus acceptables, mais j’ai bien du mal à comprendre comment il est possible de pouvoir laisser sa petite fille de moins de 6 ans dans un pays quand on se trouve dans un autre, et qu’elle soit en plus confiée à des personnes dont on a peur ???

Je m’arrêterai donc là pour mon avis. Si d’autres blogueurs l’ont lu, qu’en avez-vous pensé ?


par bebi
La Maison de fer La Maison de fer
John Hart   
Dernier livre que j'ai lu. Enormément de rebondissements, d'action, des personnages attachants (j'aurais d'ailleurs voulu en savoir un peu plus sur Julian!) et je n'ai fait que penser au fil des pages que cet ouvrage devrait être adapté au cinéma car l'intrigue est vraiment intéressante. Le suspens est au rendez-vous et le dénouement m'a particulièrement surprise !
L'enfant qui ne pleurait pas L'enfant qui ne pleurait pas
Torey Hayden   
J'ai été bouleversée par le témoignage touchant de cette enseignante, assignée à une classe d'enfants différents, présentant des troubles du comportement ou des soucis divers. Au mois de janvier, elle reçoit dans son groupe Sheila, une petite fille agressive et apeurée. Au début, le contact est difficile, mais peu à peu, elle va réussir à déchiffrer le comportement de cette enfant pleine de rire et d'intelligence, cachée derrière ce masque de dureté. Mais la situation se complique, avec des antécédents familiaux terribles : maltraitée par son père, abandonnée par sa mère sur une autoroute puis maintenant violée par son oncle : des plaies profondes pour lesquelles il faudra beaucoup de temps et d'amour pour les guérir.
La jeune femme et la petite fille vont peu à peu s'apprivoiser, tel le renard et le petit prince, et va naître entre elle un lien plus fort que le reste.
J'ai été extrêmement touchée par ce récit pas comme les autres. Je suis très intéressée par ce sujet, puisque je souhaiterais travailler dans cette branche (la psychologie infantile). L'évolution de Sheila est impressionnante, et la fin, douce et mélancolique, marquée par le poème dédié à Torey. Les émotions sont très bien transmises au lecteur, le style direct et franc, sans tabou m'a beaucoup séduit. Bref, magnifique. Je n'ai qu'une chose à dire : lisez-le (et prévoyez des mouchoirs !)

par Siolka
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4