Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mokamo : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Science et religion Science et religion
Bertrand Russell   
Aristote avait enseigné que la vitesse de chute d’un corps était proportionnelle à son poids ; autrement dit, si l’on faisait tomber, de la même hauteur et au même instant un corps pesant dix livres et un autre pesant une livre (par exemple), le corps pesant une livre aurait dû prendre dix fois plus de temps pour atteindre le sol que le corps pesant dix livres. Galilée, qui était professeur à l’Université de Pise, mais qui n’avait aucun égard pour les sentiments des autres professeurs, avait l’habitude de faire tomber des poids du haut de la Tour Penchée au moment même où ses collègues aristotéliciens se rendaient à leurs cours. Les masses de plomb petites et grosses atteignaient le sol presque en même temps : Galilée en concluait qu’Aristote avait tort, mais les autres professeurs en concluaient que Galilée était méchant. À la suite d’un certain nombre d’actions malicieuses, dont celle qui précède est typique, il s’attira la haine éternelle de ceux qui pensaient que la vérité doit être recherchée dans les livres, et non dans les expériences.

par Saph
Maintenant ou jamais Maintenant ou jamais
Primo Levi   
De 1943 à 1945, durant les deux dernières années de la guerre, une poignée d'hommes et de femmes ont parcouru toute l'Europe, depuis la Biélorussie jusqu'à Milan.

Pour fuir ? Non, pour se battre. Juifs russes et polonais, ils allaient conquérir au péril de leur vie une dignité nouvelle. Derrière eux, ils laissaient les ghettos, le souvenir des anciens pogroms, de familles exterminées par les nazis. Devant les attendait la Palestine.

Certes, il faudrait lutter encore pour devenir des citoyens à part entière. Mais c'était " maintenant ou jamais ". Ils l'avaient décidé, ce serait maintenant.

Fondée sur des documents et témoignages authentiques, l'admirable fresque de Primo Levi nous entraîne dans les coulisses de l'histoire officielle, à la rencontre de héros anonymes dont la foi souleva des montagnes.

par rosemary
L'Homme qui rit L'Homme qui rit
Victor Hugo   
Emporté dès le début par l’ambiance morose qu’a créé Hugo, comme le dit l’éditeur, ce fut un incroyable coup de gueule, en parti parce que c’est mon 1er Victor Hugo, mais aussi parce que le livre lui-même est complètement absorbant, ce qui revient à la 1ère raison : je ne connaissais pas le style de l’auteur. Ce fut pour moi, dès le début, logique et sûr que Victor Hugo était un maître de la littérature, même si je le savais déjà, point de culture général que tout le monde connaît. Avec ce livre, j’ai maintenant la certitude que V. Hugo est un auteur extraordinaire.

Dans ce livre, on découvre l’horreur du genre humain, propre à ce roman, qui exagère la réalité, mais qui quand même nous rappelle parfois de tristes réalités … V. Hugo a choisi de modeler dans ce livre des personnages cruels, emprunts d’une certaine folie, les comprachicos, dont on n’entend réellement parler qu’au début du livre, mais tout au long du récit on sent leur présence.

Le personnage principal, « L’Homme qui rit », est terriblement attachant. J’ai essayé parfois de me représenter sa face, mais c’est vain, V. Hugo, je suppose, désire que l’on n’imagine pas sa face, mais que l’on sente la réaction de ceux qui la voient. Son destin, au début, est horrible, mais s’améliore à la fin ... On s’attendait à ce qu’il revienne auprès de sa famille … (j’essaye de ne pas vous en dire trop) ….

La toute fin constitue un point final important pour la vision qu’on a de l’histoire : elle est pour moi un mini chef d’œuvre d’écriture, une force et une inspiration incroyable. Elle est émouvante, poignante, lumineuse, mais triste. Original, elle permet de clôturer pour toujours cette histoire extraordinaire.

GTO, tome 1 GTO, tome 1
Toru Fujisawa   
Eikichi Onizuka, ancien chef de gang très réputée, décide de devenir professeur. Il est engagée et se retrouve dans la pire classe de tous le collège et essaie, avec ses propres méthode, de gérer la classe.

Onizuka s'attire souvent des ennuis à cause de ses gaffes en tout genre et protège ses élèves quelque soit la situation. Grâce à ses aventures, on peut découvrir des personnages au passé étonnant et qui sont prêt à tout pour le virer !

par Melfine
City & Gender City & Gender
Julie Maroh   
Intelligent, cette BD nous donne des exemples du sexisme, des attentes de la part de l'autre sexe et des préjugés liés au genre. Très court, mais qui nous fait voir les relations différemment.
Angelo Angelo
Jean Giono   
Angelo, le héros du Hussard sur le toit, part de Turin après avoir fort joliment tué d'un coup de sabre M. le baron Schwartz, espion autrichien. Il passe la frontière en grand uniforme de colonel des hussards de Sardaigne, sur un cheval admirable. Les conspirations, les dangers, les amours ne vont point manquer à Angelo qui se trouvera aux prises avec le subtil vicaire général d'Aix-en-Provence, le marquis de Théus, avec la charmante Anna Clèves qui l'aimera sans espoir, avec Pauline enfin, cette femme si belle qu'il sauvera un jour.

par Rika
Blue exorcist, Tome 1 Blue exorcist, Tome 1
Kazue Katō   
Je suis tombée sur ce manga totalement par hasard et je le regrette pas^^. Je n'avais jamais lu Kazue Kato, mais ces travaux ont l'air interressant!!! Vivement que je lise le tome 2.
Henry IV Henry IV
William Shakespeare   
Une très bonne pièce, un très bon moment de lecture! J'ai encore plus aimé que Richard II, car il y a dans ce volet l'humour qu'il manque au précédent. Mais ce n'est pas au détriment de l'émotion et des intrigues de cour, des coups d'état et des scènes de champ de bataille.
Le Rouge et le Noir Le Rouge et le Noir
Stendhal   
Cet ouvrage de Stendhal a fait peur à bien des lycéens.
Pour ma part, ce livre fut comme un défi.
L'histoire est riche en rebondissements et en intrigues, mais il faut le lire rapidement pour ne pas se lasser.
Ce livre reste une de mes plus belles expériences de lecture et certainement un des ouvrages qui m'a poussé à ne pas négliger la littérature classique .


par Gambit
La circoncision La circoncision
Bernhard Schlink   
Cette circoncision est le sujet d'embrouilles d'un jeune couple, lui est allemand et elle est juive, des problèmes mineurs vont donc se présenter.

par Serafima