Livres
472 781
Membres
445 777

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mon ami Ben : un chat sauve un enfant de l'autisme



Description ajoutée par feerie 2011-06-26T16:56:40+02:00

Résumé

Dans un texte autobiographique, Julia, mère célibataire londonienne, raconte la difficulté d’élever Georges, son petit garçon autiste. Coupé du monde, renfermé sur lui-même, Georges, neuf ans, montre une grande violence envers les autres en général, et sa mère en particulier. L’arrivée d’un chaton aussi seul et perdu que lui va permettre au petit garçon de reprendre goût à la vie et de surmonter enfin sa terrible maladie. C’est grâce à ce chat nommé Ben, et à son caractère peu commun, que Georges va pouvoir s’ouvrir aux autres et rendre à sa mère tout l’amour qu’elle lui a donné.

Mais, un jour, cet équilibre retrouvé bascule. Parce que ses maîtres le laissent à l’occasion d’un court voyage, Ben s’échappe et Georges s’effondre sur lui-même. C’est alors que Julia va se livrer, par amour pour son fils, à une quête désespérée pour retrouver le chat. Six mois passeront sans entamer sa volonté, et elle devra traverser le pays malgré la neige et les centaines de kilomètres, pour pouvoir enfin déposer Ben dans les bras de son fils pour Noël.

Afficher en entier

Classement en biblio - 131 lecteurs

Extrait

J'étais loin de me douter qu'un chat errant dont l'aspect misérable suggérait qu'il venait de se faire tabasser par un autre matou serait la clé qui libèrerait l'amour et l'imagination si longtemps restés emprisonnés à l'intérieur de George

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Cela faisait des années que je voyais passer ce livre sur la blogosphère, et des années que je le cherchais vainement dans les bibliothèques des environs. C’est finalement dans les rayonnages d’une bibliothèque spécialisée dans l’autisme que j’ai fini par le dénicher, comme quoi, l’acharnement, ça paye. Autant vous dire qu’il s’est aussitôt placé tout en haut de la pile à lire prioritaire, juste après les services de presse les plus urgents ! Et pour tout vous avouer, il n’a pas fait long feu … je l’ai dévoré en une seule après-midi, affalée sur le canapé avec un chat roulé en boule sur les genoux et l’autre en train de me grignoter les pieds. Je crois que mes deux boites à ronrons étaient attirées par le joli petit chaton de la couverture !

Ce témoignage, c’est celui de Julia, jeune maman célibataire qui se rend rapidement compte, en dépit des nombreuses affirmations de ses proches, que son petit George n’est pas un petit garçon comme les autres, et que le temps seul ne suffira pas à améliorer les choses. Violent, renfermé sur lui-même, ne supportant pas qu’on le touche et semblant ne pas remarquer l’univers qui l’entoure, Georges ne sera diagnostiqué autiste que très tardivement. Avant qu’un psychiatre n’énonce cette réalité, Julia s’est vue qualifiée à de très nombreuses reprises de mauvaise mère, incapable de gérer les caprices de son enfant. Déconcertée face aux comportements de Georges, ne sachant comment l’aider à sortir de ce cocon d’angoisse hystérique dans lequel il semble continuellement enfermé, Julia va être aidée par un chat errant, petite boule de poils au grand cœur qui va, sans qu’elle ne sache comment, réussir à percer la bulle de Georges et lui faire découvrir l’Amour.

Chroniquer un témoignage, c’est délicat. Ce n’est pas comme de la fiction, dont on peut se permettre de relever des incohérences, des lenteurs ou des clichés dans l’intrigue. C’est d’autant plus difficile lorsque l’on se retrouve à chroniquer un témoignage aussi émouvant, aussi poignant, aussi beau que celui-là. J’ai le sentiment que quoi que je dise, cela ne sera pas suffisant pour faire comprendre à quel point j’ai trouvé ce livre magnifique. Une belle histoire d’amour et d’espoir, voilà finalement ce que nous offre Julia Romp à travers cet ouvrage, que certains blogueurs ont trouvé bien trop romancé pour être sincère et spontané, mais que j’ai pour ma part trouvé vraiment superbement bien écrit … et rempli d’émotions. Je l’avoue sans honte : j’ai beaucoup pleuré au cours de ma lecture, au moins que les deux chats se sont mis à miauler comme pour me demander ce qui n’allait pas. Car il y a bien une chose que ce livre met en évidence, c’est bien que ces petites boules de poils sont terriblement attachées à leur maitre et qu’elles se préoccupent de leur bien-être !

L’auteure commence par nous raconter la naissance de Georges et toutes les difficultés qu’elle a rencontrées pour cohabiter avec cet « étranger » qu’est son enfant. Cette première partie est là pour « poser le contexte », pour nous montrer à quel point le quotidien était difficile avant l’arrivée de Ben, afin que les changements nés de la rencontre avec ce petit félin soient plus visibles. Elle exprime le désespoir, l’incompréhension, mais également la honte : à force de se faire regarder de travers par les voisins et les médecins, à force de se faire qualifier de mère indigne par les instituteurs et les services sociaux, Julia croyait vraiment que le problème venait d’elle, qu’elle était une mauvaise mère pour cet enfant, que tout était de sa faute. Personne n’a réellement cherché à l’aider, à aider Georges, tout le monde se contentait de juger sans savoir. Jusqu’à la rencontre avec un psychiatre un peu plus perspicace que les autres, qui pose enfin le diagnostic : autisme.

Mais la jeune maman va également se rebeller face aux affirmations de ces médecins spécialistes : elle refuse d’accepter que son fils soit incapable de faire preuve d’amour et d’empathie pour autrui. Elle refuse de baisser les bras, de s’avouer vaincue face à cette maladie, de laisser les terribles pronostics médicaux se réaliser. Alors elle va se battre, encore une fois, non plus contre le regard des autres mais contre cet autisme qui empêche son petit garçon d’apprécier ses démonstrations d’amour, qui l’enferme dans son monde en ne lui laissant pas de fenêtre vers l’extérieur. Elle ne sait pas encore comment elle va parvenir à tenir cette promesse qu’elle s’est faite à elle-même, qu’elle a faite à son fils, mais ce serment est désormais son seul moteur. Et c’est là que Ben entre dans leur vie. Un petit chat apparemment banal, mais qui va accomplir des miracles. A ses côtés, Georges va progressivement s’ouvrir, s’épanouir, s’apaiser. Ses efforts vont être plus que spectaculaires, et il va même finir par accepter de bouleverser ses habitudes, ses rituels, d’être en contact avec de nombreux inconnus, pour aider sa mère à soutenir une collecte en organisant une animation de Noël dans son jardin. Si ce n’est pas de l’altruisme, il va falloir dire à Julia ce que c’est ! Grâce à Ben, la jeune maman va réussir à dialoguer avec son enfant. Grâce à Ben, Georges va progressivement apprendre à exprimer ses émotions. Preuve en est ce passage, écrit de la main de Georges :

« Avant l’arrivée de Ben, je ne voulais aimer personne. Je ne savais pas ce que c’était que l’amour. Je n’y pensais pas vraiment. Je me souviens juste que je savais que Maman était là pour veiller sur moi. Mais c’est différent maintenant. »

Puis arrive le drame, la tragédie, le désastre. Ben disparait, du jour au lendemain. Et Georges se renferme à nouveau sur lui-même, s’enferme dans sa chambre, refuse de manger, d’aller à l’école, de discuter avec sa mère qu’il affirme détester. Dévastée par le repli de son fils, mais également par l’absence du soutien silencieux que lui apportait le petit chat, Julia Romp se lance à la recherche de leur sauveur à quatre pattes. Pendant des mois, jours après jours, elle va distribuer des tracts, coller des affiches, se rendre partout où des gens affirment avoir vu Ben … J’ai tellement pleuré pendant cette partie. Parce que c’était terrible que de voir cette belle harmonie être brisé en mille morceaux, c’était terrible que de voir ce petit garçon en pleine évolution retomber dans son apathie et sa violence de départ, c’était terrible que de voir cette maman chercher sans relâche cette petite boule de poils indispensable à leur foyer. Une fois encore, Georges exprime à merveille la douleur née de cette disparition :

« Quand Ben est parti, j’ai cru qu’il était mort. Mort, disparu pour de bon. Je ne sais pas pourquoi j’ai cru ça. Maman l’a cherché, des gens ont appelé et l’ont fait pleurer. On aurait dit que la maison était vide. Je n’avais plus personne pour jouer avec moi et je restais dans ma chambre. Il me manquait terriblement. Les larmes sortaient de mes yeux et elles me brulaient quand je me disais qu’il était parti pour toujours. »

En bref, je pense que cela ne sert à rien de m’éterniser plus longtemps : vous l’aurez compris, ce témoignage a été un véritable coup de cœur. Pour moi qui était déjà persuadée depuis bien longtemps que les animaux avaient bien plus de cœur et de compassion que les humains, pour moi qui était déjà convaincue qu’ils étaient capables de résoudre bien des maux et bien des problèmes, cet ouvrage n’a fait que me conforter dans mes certitudes. Ce témoignage est vraiment bouleversant, Julia Romp est à la fois une maman extraordinaire qui fait vraiment tout son possible pour aider son fils et une écrivaine fantastique qui fait naitre des ouragans d’émotions à travers ses mots. Ce livre n’est pas uniquement un témoignage sur l’autisme, c’est avant tout une déclaration d’amour pour ce chat qui a réussi là où tout avait échoué, pour ce petit animal qui a sauvé non seulement ce petit garçon des abimes où il se trouvait, mais également sa maman qui sombrait peu à peu dans la dépression. Si vous n’avez pas peur de verser des torrents de larmes, n’hésitez vraiment pas à lire ce très bel ouvrage !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2018/01/mon-ami-ben-julia-romp.html

Afficher en entier
Argent

Une histoire très touchante, qui nous montre à quel point un animal peut être bien plus que cela, bien plus important qu’une simple compagnie. Et ce d’autant plus que nous n’avons pas ici une fiction, mais un témoignage poignant de la place qu’occupent ces petites boules de poils dans nos cœurs et nos vies.

L’auteure écrit bien, on pourrait tout à fait se dire que l’on est dans un roman. Même s’il y a toutefois quelques petits bémols dans l’écriture, comme parfois des scènes qui s’enchaînent de façon un peu décousue, passant à un lieu et une date différents sans préambule, sans même un saut de ligne pour annoncer un nouveau paragraphe et un nouveau contexte, ce qui aurait donné un peu plus de cohérence.

L’auteure ne chercher jamais à en faire trop, à tenter de nous tirer une larme etc. On sent la sincérité dans ses mots, on sent qu’elle parle avec son cœur.

On est très vite plongé dans cette histoire d’une mère célibataire affrontant mille et une difficultés, sans jamais renoncer à tout faire pour son enfant autiste.

C’est le témoignage poignant d’une femme forte et courageuse, qui nous entraîne avec elle dans un quotidien de tourments, nous présentant ses rencontres aussi adorables et sympathiques pour les uns, qu’exécrables et affreusement méchantes pour d’autres. J’ai éprouvé beaucoup de compassion pour cette maman face à toutes les situations qu’elle a vécues. Et j’ai très bien reconnu mes deux chats à travers Ben. ^^

Je suis contente d’être tombée sur ce livre et d’avoir partagé un morceau de la vie de Julia, George et Ben. J’aurais d’ailleurs beaucoup aimé en savoir un peu plus sur leur vie après tous ces événements, notamment comment notre petite famille a géré la vieillesse de Ben.

C’est une lecture que je conseillerai autour de moi.

Afficher en entier
Or

Un beau et émouvant témoignage qui montre comment les animaux peuvent être si important dans la vie de certaines personnes puisqu’ils peuvent être dotés de qualités (ou dotés de « pouvoirs ») qui font parfois défaut au genre humain. Cet ouvrage n’a pas pour sujet l’autisme mais il traite surtout du bonheur et de l’aide que peut apporter un compagnon à quatre pattes. Un message plein d’espoir...

Afficher en entier
Diamant

Quel beau livre, magnifiquement écrit.

C'est impressionant de voir ce petit être qui est un chat, remplir de joie la vie de ce petit garçon différent des autres.

J'ai adoré, je le relirais sans soucis.

Afficher en entier
Diamant

C'est une histoire touchante qui nous apprend à accepter les autres tels qu'ils sont. Ce livre est vraiment très bien écrit.

Afficher en entier
Argent

Une belle leçon de vie, ce livre !

Afficher en entier
Or

Mon ami Ben de Julia Romp est un livre terriblement touchant. dès le début, grâce au résumé, on sait quels vont être les évènements de l'histoire ainsi que le dénouement. On pourrait penser "mais à qui ça sert de lire alors ?" Mais non, car bien au contraire l'auteure écrit tellement bien qu'on a sans arrêt envie d'en savoir plus sur Ben et sur l'évolution de la maladie de George. Il est vrai d'ailleurs que l'on peut réellement constater une nette amélioration, jusqu'à même que George devienne quasiment un enfant "normal", c'en est même très impressionnant !

Sincèrement, j'ai vraiment beaucoup aimé ce témoignage.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est magnifique, il nous mets face à une vérité que nous ne nous imaginons pas parfois. C'est vrai qu'on ne s'imagine pas dans la peau de certaines personnes mais ce livre montre aussi que le courage et l'amour peuvent venir à bout de tout.

Un livre très émouvant qui nous fait réfléchir et prendre conscience de beaucoup de choses.

Afficher en entier
Diamant

Il s'agit d'une histoire très touchante sur la vie d'une mère qui doit se battre contre les préjugés de notre société pour protéger son fils. Elle nous montre que le courage et l'amour peuvent prendre toutes les formes possible et qu'il ne faut pas se laisser décourager par épreuves quoi qu'il arrive car tout est possible ... même les miracles !

Afficher en entier
Diamant

C'est un livre vraiment magnifique, qui nous apprends à accepter l'autre comme il est.

J'ai adoré ce livre très touchant avec ce petit garçon autiste, George qui va pouvoir surmonter son handicap grâce à son chat et ami Ben

Afficher en entier

Date de sortie

Mon ami Ben : un chat sauve un enfant de l'autisme

  • France : 2011-05-20 - Poche (Français)

Activité récente

gismo57 l'ajoute dans sa biblio or
2018-04-03T19:31:36+02:00

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

Lecteurs 131
Commentaires 24
Extraits 4
Evaluations 28
Note globale 7.96 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode