Livres
494 888
Membres
493 575

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mon désir le plus ardent



Description ajoutée par Hillja 2018-01-18T17:46:44+01:00

Résumé

Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 37 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Hillja 2018-03-04T13:42:46+01:00

Aucun adultère dans mon passé. Je n’ai jamais fait marcher quelqu’un, jamais couru plusieurs lièvres à la fois. De la monogamie en série. Et quand c’est terminé, c’est terminé. Mon côté Reine des glaces.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Croquignolle 2020-04-03T15:04:35+02:00
Diamant

On connaît Sea, Sex and Sun.

Ici, c'est plutôt River, Love and Rock'n Roll !

Jamais une histoire d'amour et de famille, rythmée par la maladie de l'un de ses membres n'aurait su m'attirer auparavant.

Jamais je ne me serais intéressée à ce livre si je n'avais vu ce titre dans une liste Babelio et lu quelques chroniques élogieuses d'amis babeliotes.

Je l'avoue, le début a été très difficile. J'ai dû relire deux fois les premières pages. L'écriture est hachée, désordonnée, très loin des codes que j'ai l'habitude d'apprécier.

Mais j'ai tenu bon. J'y pressentais un trésor.

J'ai appris au fil des pages à lâcher prise sur le style d'écriture pour me laisser happer par la force des émotions, la pureté d'un amour, la complicité des membres d'une famille, la violence d'une maladie qui s'installe progressivement, la beauté de la vie quand on accepte de la voir du bon côté.

Mon désir le plus ardent est une pépite bouleversante d'émotions, une histoire d'amour qui repousse toutes les limites, un roman aux personnages terriblement attachants, un récit qui ouvre tous les possibles.

J'ai été émue. Très émue.

Et cela est rare lors d'une lecture. J'ai la larme facile quand je regarde un téléfilm - même sans intérêt parfois - à la télé. Mais les livres ont souvent de la peine à m'émouvoir à ce point. Je peux compter sur les doigts de la main les livres qui m'ont fait pleurer.

Mon désir le plus ardent a été une bombe lacrymogène à différentes étapes du roman.

J'ai été touchée par l'amour sans conditions de ce couple de super-héros qui, au lieu de taire les difficultés et les souffrances, décide de les affronter d'une manière ou d'une autre pour les transformer en aventure.

J'ai été touchée par Mady et sa manière d'appréhender, d'apprivoiser sa maladie en mettant tout en oeuvre pour lui laisser le moins de chance possible.

J'ai été touchée par les deux enfants, débarqués dans cette famille originale qui a développé le même amour, le même humour que leurs parents à la destinée singulière.

Quelle leçon de vie !

Une fois de plus, ce roman m'apporte l'hypothèse que l'Amour est plus fort que tout, que tout arrive quand on y croit et que l'optimisme est la plus belle des vertus.

Et moi, plus que jamais, j'ai envie d'y croire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maizena79 2020-03-11T11:55:55+01:00
Pas apprécié

Texte très introspectif et dramatique. Le déni et la colère de la malade sont étouffants à la longue. Les retours dans le passé ne sont pas toujours judicieux selon moi et parfois trop longs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emrys98 2020-01-31T18:41:26+01:00
Lu aussi

Je n’ai pas vraiment été convaincue par cette lecture. Elle a eu l’avantage de me faire sortir de ma zone de confort, ce que j’ai apprécié, mais ça ne va pas plus loin.

En fait, problème numéro un et pas des moindres, j’ai très rapidement pris en grippe le personnage principal, Maddy. Je trouvais cette femme tout simplement égocentrique, et ce dès les premiers chapitres. Son comportement le jour de son mariage notamment, et ses réflexions juste après avoir prononcé ses vœux… non c’est rédhibitoire pour moi. Et elle ne s’arrange pas au fil du récit ! J’aurais aisément pu le lui pardonner si elle avait été une gentille fille ayant de la marge au début du récit, mais comme je l’ai dit, ce n’est pas le cas. Lorsqu’elle se met à parler de l’égoïsme des autres (alors que son mari est pour sa part adorable) ou de son amour inconditionnel pour les siens, je ne l’ai tout simplement pas trouvée crédible.

Autre point négatif à mon goût : ce que je vais appeler les scènes « au lit ». Je ne suis pas contre le fait qu’il y en ait des descriptions dans les bouquins, surtout quand c’est bien amené et pertinent dans la narration, mais là c’était tout simplement trop.

Sinon, il y a tout de même des points positifs. La manière dont est abordée l’évolution de la maladie est bien faite. J’ai aimé le fait que l’auteur fasse de grands sauts temporels entre les chapitres. Même si cela m’a désarçonnée au début, j’ai finalement trouvé ça assez osé, et cela permettait d’être confronté à la maladie avec plus d’acuité, puisque, même si elle est vécue comme progressive par les protagonistes, nous en voyions les effets avec toute la violence que souligne la comparaison entre deux pages qui se suivent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2019-12-06T07:12:36+01:00
Lu aussi

"Mon désir le plus ardent " de Pete Fromm (283p)

Ed. Gallmeister

Bonjour les fous de lectures...

Voici une belle histoire...ATTENTION … pas une histoire " cucul la praline" à l'eau de rose ! SIMPLEMENT une belle histoire.

Wyoming.

Maddy et Dalton sont deux jeunes adultes épris de nature et de liberté.

Leur vie tourne autour de la rivière qui les fait vivre.

Ils sont guide de pêche et de rivière ( organisateur de descentes en rafting)

Ils étaient fait pour se rencontrer.

Entre ces deux là c'est le coup de foudre ( j'ai dit que ce n'était pas du Barbara Cartland faites moi confiance bon sang !!)

Ils sont jeunes, ils sont beau, s'aiment passionnément et croient en la vie.

PATIENCE… j'ai dit pas de l'eau de rose.

Lorsque Maddy attend son premier enfant, sa santé se dégrade.

Plus rien ne sera comme avant.

Nous suivons l'évolution de ce couple au gré de l'évolution de la maladie de Maddy.

Ils s'accrocheront, faibliront parfois mais jamais ne renonceront.

Ils continueront à construire leur famille vaille que vaille.

L'histoire de Maddy et Dalton évolue par pallier comme la maladie de Maddy.

On vit leurs colères, leurs découragements mais jamais leur abandon. L'humour et la complicité saura toujours prendre le dessus.

Peter Fromm a l'art de raconter cette histoire comme si c'était une histoire simple de tous les jours.

Pas de pathos excessif, pas de mièvrerie bien au contraire.

On rit, on s'engueule, on dit des gros mots et cela fait du bien!

Il a réussi le paris de nous faire refermer ce livre en étant certes triste... mais surtout heureux .

Plongez-vous sans hésiter dans ce livre et ne vous fiez pas aux premières pages qui ont peut-être un peu trop un goût de miel.

CE N'EST PAS DU GNANGNAN à 2 BALLES

Afficher en entier
Diamant

L'avis de #Lilie : Nous faisons ici connaissance avec Maddy. Passionnée de nature, elle ne s’intéresse pas aux garçons de son âge, jusqu’à sa rencontre avec Dalton. A partir de là, leurs vies vont être bouleversées et ils vont tout faire à deux. Pourtant, l’enfant désiré tarde à venir et Maddy se sent, au fil des jours, de plus en plus diminuée. Que va-t-il lui arriver ? Leur vie de couple surmontera-t-elle les épreuves que la vie va leur imposer ?

Le personnage de Maddy est un peu atypique. Ce n’est pas une héroïne « classique » dans la mesure où sa passion, c’est la nature. Son amour pour Dalton va la transformer mais elle ne perdra jamais ni son franc-parler ni sa fierté. J’ai trouvé qu’elle était très attachante malgré une apparence un peu rude car c’est une femme qui veut s’assumer et qui a du mal à admettre quand ça ne va pas. Forte tête, elle peut paraître excessive mais personnellement, j’étais assez admirative de sa force de caractère. Quand à Dalton, on le découvre au fil des pages. Lui aussi passionné de nature, il ferait tout pour sa famille. Éperdument amoureux, il a parfois du mal à communiquer avec son épouse. Pourtant, on le sent entier, intègre, travailleur et cherchant toujours à faire au mieux pour ses proches. J’ai été touchée par ce personnage et par ce couple, dont l’amour transparait au fil des pages.

Avec ce roman, je suis passée à deux doigts du coup de cœur à cause de la narration, un peu particulière. En effet, c’est une narration qui part souvent dans des digressions, ou dans des phrases très longues, et qui, parfois, fait perdre le fil de l’histoire. Après un petit temps d’adaptation, je me suis néanmoins régalée et j’ai eu beaucoup de mal à poser le livre. Les personnages sont touchants et l’émotion transparaît entre les lignes. Leur parler vrai est également un point fort, qui peut être dérangeant pour certains, mais pour ma part, cela donnait une dose de sincérité supplémentaire à l’histoire. J’ai également trouvé l’écriture très visuelle car je me suis retrouvée en plein cœur des États-Unis, le long des rivières. Enfin, je dois dire que ce roman est une belle histoire d’amour, loin des clichés, juste un bel amour, vrai, entre deux personnes avec un tempérament de feu.

Pour conclure, « Mon désir le plus ardent » est un roman nord-américain que je recommande à tous les amateurs de romans d’amour et d’histoires bouleversantes. Ici, vous serez propulsés en plein cœur du Wyoming avec deux protagonistes sincères, touchants et haut en couleur. De mon côté, j’ajoute Pete Fromm à la liste des auteurs à suivre car cette première lecture m’a largement convaincue !

Afficher en entier
Or

C’est assez difficile de parler de ce roman. On peut commencer par la forme : chaque chapitre est un instantané de la vie de Maddy et Dalt, de leur rencontre à la fin. Ces sauts de puce temporels peuvent être un peu frustrants, mais ils fonctionnent très bien, à la façon d’autres histoires comme Un jour de David Nicholls (que j’aime passionnément).

Jeunes, Maddy et Dalt sont fous de rafting : le sport, la nature, l’eau sont leurs éléments, ils en font leur métier. Ils sont bourrés d’humour, ont une conception de la vie bien à eux et ont une relation fusionnelle, intense, évidente. Quelques années plus tard, quand Maddy apprend qu’elle a une sclérose en plaques, leur vie prend un virage à 180 degrés, et pas dans le bon sens. Mais, bon gré, mal gré, Maddy et Dalt affrontent tout ensemble, avec leur humour et leur incroyable capacité à ne jamais baisser les bras.

Ce roman est un vrai coup de cœur, car à part la relation plutôt hors-norme qui lie Maddy et Dalton, l’histoire est terriblement réaliste. Je ne connaissais pas du tout cette maladie qu’est la sclérose en plaques, mais être dans la tête de Maddy quand elle s’attaque à son physique de sportive, puis à son cerveau, est absolument bouleversant. Ne plus pouvoir faire confiance à son corps quand on a dévalé des rapides de classe V, ne plus se rappeler des running jokes avec son mari, ne plus pouvoir aligner trois mots alors que son esprit est encore vif : voilà ce que ça fait. Et l’auteur décrit parfaitement à la fois l’impuissance du couple face à cette terrible maladie et sa volonté de rester « les Veinards », ceux à qui la vie sourit parce qu’ils se sont trouvés, peu importent les difficultés.

C’est un livre émouvant, mais pas du tout déprimant, au contraire. Il y a un parfait équilibre entre la célébration des plaisirs de la vie et les sacrifices qu’on peut être amené.e à faire. Ce roman est aussi très dynamique, la personnalité flamboyante des héros les rendant très attachants sans tomber dans le misérabilisme.

Un roman que je vous recommande chaudement !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-06-23T15:32:21+02:00
Diamant

Quand nous faisons la connaissance de Maddy et Dalt, ils sont jeunes, beaux sans peur et parfaitement confiant en l’avenir. Ils gagnent leur vie comme guide de rafting sur la rivière Snake. Ils se marient et nous les suivons dans le tourbillon de la vie. Dès les premières pages, on se doute que quelque chose d’inquiétant rôde. C’est Maddy qui nous raconte leur histoire, eux qui combattaient les rapides des rivières, vont être amenés à mener une autre sorte de combat. Très rapidement je me suis sentie en lien avec Maddy, sa façon d’être une battante qui ne lâche rien est admirable. Sa personnalité est attachante et elle manie l’humour corrosif comme personne. Une femme à l’esprit vif, superbe, au destin tragique qui sera entourée d’un amour infini et c’est ce qui fait toute la différence. Ce récit aurait pu sombrer dans le pathos et le drame mais grâce à la voix toujours digne de Maddy, c’est avec une sérénité toute relative que nous suivrons le cours de sa vie. Ce n’était pas une lecture aisée et j’ai souvent dû faire des pauses quand l’émotion montait en flèche. Puisqu’ils se définissent comme « des veinards » je suppose que l’on peut les croire. Ce livre nous amène à réfléchir sur la maladie, la mort, la résilience, le don de soi, la dévotion, l’amour. Pete Fromm a su donner au personnage de Maddy une crédibilité parce qu’il ne nous épargne ni les mauvais moments ni ses sautes d’humeur ou ses défauts. La qualité des dialogues entre les membres de cette famille est saisissante et apporte un réalisme cru. Une histoire douce amère qui vient prendre sa place dans mes coups de cœur. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par softyfristy 2019-05-27T06:36:33+02:00
Diamant

un vrai coup de coeur pour cette magnifique histoire d'amour, tout en justesse. Des personnages sublimes, qui font bloc contre la maladie, jusqu'au bout ils vont vivre, se construire, jamais baisser les bras et aimer la vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anneso44 2019-05-04T21:45:48+02:00

Ce roman est mon coup de cœur de ce début d’année. Je n’ai pas tout de suite compris à quel point j’allais l’aimer. C’est brut et doux à la fois. Je l’ai lu en quelques jours et par moment dans le train, j’avais envie de pleurer... j’ai été tellement touché par cette magnifique histoire d’amour...mais pas que. L’histoire d’une femme forte, déterminée et qui se bat chaque jour pour sa famille, pour elle. En bref, je l’ai adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-07-14T15:40:59+02:00
Diamant

Lorsque j'ai commencé à lire ce roman, je n'avais pas lu le résumé et je me suis demandé qui était cette femme avachie sur une chaise roulante qui avait l'air d'avoir 110 ans, surtout que le chapitre suivant, je me retrouvais avec des jeunes qui venaient de s'envoyer en l'air…

Le rapport (pas le sexuel), je l'ai vite compris, mais je me suis laissée porter par les flots à la fois tumultueux et doux de cette histoire d'amour comme on en voit peu en littérature ("Nos âmes la nuit" de Kent Haruf m'avait fait le même effet).

Maddy et Dalton sont un jeune couple non conventionnel, épris de la nature sauvage et surtout des rivières que l'on descend. Maddy et Dalton, c'est le couple improbable, celui que l'on pense trop jeune pour arriver à s'en sortir, ceux que l'on dit qu'ils vont casser rapidement.

Pourtant, si Dalt a l'air un peu fantasque, un peu doux rêveur, qu'il ne veut pas toujours voir ce que Maddy essaie de lui faire comprendre, on peut dire que ce jeune homme a non seulement des couilles, mais aussi du coeur parce que peu de maris auraient fait ce que lui a fait : rester avec son épouse malade.

Pour certains, un SP, c'est génial car c'est un livre gratuit envoyé par un quelconque Service Presse d'une quelconque maison d'édition. Mais pour Maddy, SP veut dire Sclérose en Plaques, et là, on ne rigole plus.

Sans jamais sombrer dans le pathos ou le récit neuneu à la guimauve, Pete Fromm nous entraîne dans le quotidien pas facile de ce jeune couple qui tire le diable par la queue, alors que Maddy et Dalton auraient plus envie de jouer à la bêbête à deux dos…

Maddy est une battante, elle ne se laisse jamais aller, préférant s'enfermer toute seule dans sa maladie plutôt que de se lamenter devant les autres, préférant même que son mari ne prenne pas de disposition pour faire face à la dégénérescence qui ne manquera pas de se produire au fil du temps.

Un livre beau, profond, lumineux, malgré la maladie, malgré leurs soucis, sans jamais sombrer dans voyeurisme, Maddy va nous raconter son quotidien avec la SP et ses soucis avec l'assurance santé qu'elle ne possède pas…

Même dans le final bouleversant, l'auteur ne choisit jamais la solution de la facilité qui consisterait à sombrer dans le voyeurisme de bas étage juste pour faire pleurer les lecteurs.

C'est beau, c'est poignant, c'est bien écrit, c'est bourré d'espoir, d'amour, de vie pas facile et de courage.

J'ai terminé cette lecture avec le coeur en larmes et les yeux en vrac… Ou le contraire.

Afficher en entier

Dates de sortie

Mon désir le plus ardent

  • France : 2018-04-05 (Français)
  • France : 2019-05-02 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 37
Commentaires 11
Extraits 10
Evaluations 20
Note globale 8.28 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode