Livres
487 308
Membres
478 204

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Matoline 2019-07-29T13:57:03+02:00

Chapitre 3 :

Sören

«…Oh non. Elle est plutôt du genre à me défier avant de se pencher sur la table et de tendre son joli cul vers moi.

— Miss Licorne… Si je m’attendais.

Elle s’enflamme dans la seconde. Mais cette fois son regard noisette se plante droit dans le mien. Intéressant.

— Ravie de vous revoir, monsieur Løve !

Au vu de ses sourcils froncés, pas sûr qu’elle dise la vérité.

— Pour votre parfaite information, je m’appelle Rose Legrand. J’apprécierais que vous vous en souveniez.

Très intéressant.

— Vraiment ? Je ne crois pas que vous me l’ayez dit ? Vous me l’avez dit ? je répète en portant deux doigts à mes lèvres, comme pour les humer. Pour être honnête, ce n’est pas la première chose qui me revient en mémoire à propos de notre rencontre.

Elle hoquette. Je ne pensais pas que la peau pouvait prendre autant de nuances de vermeil et je m’amuse assez à les classer : de rose pâle à rouge, très rouge. Voire quasiment cramoisi.

Laure nous dévisage l’un après l’autre, interloquée.

— Mais… vous vous connaissez, tous les deux ?

— Oui…

– Non !

La réponse nous a échappé en même temps. Cette fois, Miss Licorne n’hésite plus. Elle me fusille littéralement de ses grands yeux qui pourraient paraître innocents, alors que je rassemble toute ma volonté pour conserver ma façade d’impassibilité. Elle se fissure un peu plus à chaque fois que la fille au nom de fleur plonge dans l’embarras. Et là, elle y est jusqu’à son joli cou.

Elle tente de reprendre une attitude professionnelle, se tourne vers ma D.R.H.

— En fait, madame, j’ai déjà rencontré M. Løve. Le soir où votre start-up a reçu le prix de…

Je laisse échapper un petit rire et la mâchoire de la fille se contracte.

— …le prix de la licorne de l’année.

Bien assis dans le fond de mon fauteuil, je me délecte du spectacle. Vraiment à croquer.

Inconsciente du malaise de son interlocutrice, Laure ouvre des yeux ronds de stupéfaction.

— Mais c’est génial ! Vous savez donc que c’est grâce à ce prix que l’entreprise de Sören a décollé. En fait, vous avez assisté à son ascension !

Oh, bordel ! Je me mords la lèvre pour ne pas éclater de rire.

— On peut dire ça, Laure, c’est vrai. Miss Li… Legrand était présente lorsque je me suis… élevé.

Doigts joints, je mime le geste d’une fusée qui s’envole tandis que je reprends :

— Elle ne peut pas ignorer à quel point ce fut… dur. Avec des à-coups répétés. Jusqu’à l’explosion finale.

Laure m’observe, front plissé de perplexité, certainement étonnée de me voir débiter plus de trois mots d’affilée sans grogner. Mais je m’en fiche, d’elle. Je reste fixé sur Miss Licorne. Impossible de savoir ce qui domine dans ses beaux yeux : la fureur ou la honte. Sans doute un peu des deux. En tout cas, le mélange est… fascinant...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par allie 2019-11-18T22:28:59+01:00

– Je vous ai vue…

La bouche pleine des trois canapés au saumon que je viens d’avaler d’un coup, je dévisage avec des yeux ronds le grand type splendide qui s’adresse à moi.

Note pour moi-même : privilégier la consommation des canapés par paires, c’est moins étouffant en cas de flagrant délit.

Il me fixe sans sourire, avec un air entendu.

OK… captée…

– Je ne vois absolument pas de quoi vous parlez, je rétorque en levant le nez vers son visage viril, aussi dignement qu’on peut l’être avec de la mie de pain plein la bouche.

… et qui vous empêche d’articuler sans cracher.

– Vous savez très bien que si… Vous rougissez et vous avez caché votre main droite derrière votre dos.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2019-07-29T13:56:26+02:00

Chapitre 2 :

Rose

«… La main ferme de l’inconnu se contracte immédiatement après sur ma taille et je m’effondre, chiffe molle dépenaillée, le cœur battant frénétiquement, mais le corps inerte.

Tout juste si je sens que Canon se retire. Sonnée par le plaisir, incapable d’ouvrir les yeux, je l’entends qui enlève le préservatif et se rhabille.

Au micro, le présentateur a repris la parole :

— Et c’est maintenant la récompense que vous attendez tous, celle de la start-up dite « Licorne de l’année ». J’appelle pour le recevoir le jeune, mais brillant, Sören Løve, connu pour reverser une partie de ses gains à la reforestation, le concepteur du désormais fameux jeu pour Smartphone, Chocolate Crush.

— Je vais vous laisser, ma jolie, il semblerait que je sois attendu à la tribune et je déteste être en retard. Vous devriez vous rhabiller.

Les fesses à l’air, les yeux désormais entrouverts, j’essaie de me convaincre que je me suis assoupie et que j’ai donc mal compris. Et que mon inconnu aux yeux et cheveux sombres ne peut pas répondre à ce patronyme d’Europe du Nord qu’aucune stagiaire dans le milieu des start-up n’ignore, mais auquel ne répond aucune image, même volée, sur Internet.

J’essaie de me convaincre… Mais j’entends immédiatement après le bruit d’une clef qui tourne dans la serrure, puis d’une porte qui s’ouvre avant de se claquer.

Connard-arrogant, le meilleur coup de ma vie, vient de me donner l’orgasme de ma vie avant de se barrer pour recevoir un prix.

Tout va bien...»

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode