Livres
547 381
Membres
584 431

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Juste quand je croyais me faire à l’idée d’avoir embrassé un loup-garou, marmonna-t-elle. Juste quand je commençais à concevoir l’idée d’éventuellement, peut-être proposer d’avoir des relations sexuelles avec un loup-garou. J’essaie d’imaginer comment je pourrais raconter cette histoire à ma meilleure amie. Je crois que ça ressemblerait à ça : tu vois, je ne l’ai jamais vu à la lumière du jour. C’est ce loup-garou, je ne connais même pas son nom. Nom d’un chien, il est vraiment multidimensionnel. Tu sais ce qu’elle me répondrait ? Elle me dirait, fuis, Sid, fuis. Fuis loin, le plus vite possible. À côté d’elle, il s’était raidi.

— Relations sexuelles ? demanda-t-il tout bas. Elle prit sa main avec emphase et la posa sur ses genoux. — Je t’apprécie et tu comptes pour moi, probablement trop pour mon propre bien. J’ai énormément d’empathie pour la situation dans laquelle tu te trouves et j’accepterai ton aide avec gratitude pour le sort de bataille de demain soir. Mais à part ça, soit tu me montres ton visage et tu me dis ton nom, soit tu dégages de ma chambre. Il rit sous cape. Il avait l’air en colère.

— Tu ne retiens pas les coups quand tu t’y mets, hein ?

— Non. Désireuse de mettre un peu de distance entre eux, elle se décala pour s’asseoir à la tête du lit, aussi loin de lui que possible. Il allait partir. Elle en était certaine. Ses secrets étaient trop importants pour lui. Cela lui faisait mal au cœur. Puis la pièce brilla d’une lumière dorée, la flamme de la bougie reprenant vie. Elle fixa cette dernière une brève seconde. Elle brûlait avec une intensité surnaturelle, haute de presque trente centimètres. Du coin de l’œil, elle aperçut l’homme, grand et large d’épaules, se lever du lit. Il se déplaça et mit un genou à terre devant elle, déposant ses deux mains sur le lit, de part et d’autre des cuisses de Sidonie. Elle l’observa, les yeux gourmands, se délectant avidement de chaque détail. Il était fortement bronzé, avait les cheveux châtains, un visage intelligent à la structure osseuse saillante et de brillants yeux noisette. De petites rides s’échappaient du coin de ses yeux et encadraient sa bouche, dénuée du moindre sourire. Il avait l’air d’avoir trente-sept ans. Il n’y avait pas le moindre signe de son âge avancé à part, peut-être, la restreinte sans fond, disciplinée, qu’elle lisait au fond de ces yeux brillants. Le regard de Sidonie papillonna partout à la fois, remarquant d’autres détails, comme si elle prenait un instantané de ce moment.

Afficher en entier

— Je suis métisse vietnamienne, murmura-t-elle, rebutée par le concept. Je dois vraiment la déranger. Il resserra son bras autour de ses épaules.

— Elle n’a pas la moindre idée de ce qu’est une Vietnamienne. Tu la déranges parce que tu es une humaine aux cheveux noirs et qu’elle croit que les Faes Lumineux sont une race supérieure. Et bien qu’elle doive détester l’admettre car tu es clairement d’une race inférieure et que ton physique ne ressemble pas à celui d’une Fae de la Lumière, tu es aussi d’une beauté à couper le souffle. Elle est toujours jalouse de la beauté d’autrui. Ah. C’était autre chose. Il la trouvait vraiment d’une beauté à couper le souffle ? Sid sentit ses joues rougir de plaisir et fut soulagée que l’obscurité cache ce détail.

Afficher en entier

Elle avait l’impression d’avoir fait un bond dans le temps ou… ou bien comme si elle n’était pas tout à fait sur la Terre qu’elle connaissait. Comme si elle n’était plus du tout sur Terre. La gorge sèche, elle crut s’étouffer alors que la panique menaçait de s’installer définitivement.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode