Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Moorgane18 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
The Fallen Star, Tome 1 The Fallen Star, Tome 1
Jessica Sorensen   
Ce premier tome de cette série est très sympa et m'a donné envie de lire la suite. Les thèmes sont originaux et j'ai apprécié l'héroïne.

par ness86
Promise, Tome 1 Promise, Tome 1
Ally Condie   
Magnifique livre, l'histoire est intrigante et on est tout de suite plongée dans l'univers de Cassia cette jeune fille si troublante par le fait qu'elle est au départ un parfait petit pion et qu'en fin de compte elle se révèle bien plus maligne que d'autre. Les description sont très bien faite et je n'ai eu aucun mal à m'imaginer la ville, plus particulièrement le quartier où elle et ses parents, ainsi que ses amis, vivent. Toutefois je trouve dommage qu'il n'y est pas plus de description de la maison et de l'école.

Une chose est sur : Ce livre ne sera pas gardé par les officiels plus tard...

par Elboise
Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding
Jamie McGuire   
http://leden-des-reves.blogspot.ch/2013/04/beautiful-jamie-mcguire.html

Aaaah! Me revoici, me revoilà pour une petite chronique! Ca va me détendre en cette période d'examen... (si seulement!)
Alors, alors, alors, alors! A Beautiful Wedding... encore un bouquin, même trop petit, qui nous parle de mon coup de coeur? Mais comment vouliez-vous que je passe à côté de ce bijou pur et simple? Alors que Beautiful Disaster vous est enfin accessible (en Français, c'est loin d'avoir tout son charme, je vous l'assure, le simple poulette me rebute...), je continue ma route avec Abby et Travis!

Dans ce petit Spin-off, si on veut, nous découvrons ce qu'il s'est réellement passé à Vegas. Eh oui! Comment s'est passé le mariage si précipité de nos deux héros? Hein? Il fallait que je sache!
Et je ne suis pas du tout déçue du voyage... ouh non!

Dans A Beautiful Wedding, le récit est alterné entre Abby et Travis, ce que j'ai trouvé... exquis. Oui, vraiment! Savoir ce qui motive Abby, comment se sent Travis... tout ça crée une alchimie tout simplement géniale. Surtout que rien n'est rose mais tout est tellement fort, tellement... tellement Beautiful!
L'intensité des sentiments est toujours présente, des deux côtés. Abby qui se demande si elle fait bien, Travis qui n'ose pas croire à sa chance et qui a l'impression qu'Abby va le lâcher parce qu'elle va réaliser qu'elle mérite bien mieux... Jamie McGuire a su me faire tomber amoureuse de Travis une troisième fois, faut le faire!

Alors oui, encore une fois, nos personnages sont loin d'être parfaits. Ils sont bourrés de défauts, et néanmoins perclus de valeurs, d'amour, ils sont entiers. Entiers et avec un caractère bien trempé.

J'ai eu du mal à me détacher du bouquin, les rares fois où je devais m'en décrocher (comme pour aller dormir parce qu'il y avait examen le lendemain AHEUM), ce qui m'a une fois de plus prouvé le pouvoir addictif de cette histoire. Le seul bémol qui n'en est pas vraiment un, ce sont les scènes olé olé auxquelles nous avons droit, puisque moi je m'en passerais bien, comme d'habitude. M'enfin...

146 pages pour retrouver Abby et Travis, 146 pages pour prolonger encore l'histoire et comprendre un peu mieux nos deux personnages, 146 pages de bonheur pour une lectrice comme moi qui aime cette saga! Honnêtement... j'ai rarement vu 24h décrites avec autant de brio et me tenir en haleine aussi bien! J'ai fondu, je me suis inquiétée (tout en connaissant la suite, évidemment), me suis émerveillée, et tout et tout!
Avec ce tome 2.5, Jamie McGuire signe une nouvelle fois un succès chez moi. Ce n'est pas un coup de coeur, juste en dessous, un petit coup de coeur, mais qu'est-ce que j'ai été contente de retrouver mon couple favori pendant quelques pages!

En revanche, en ce qui concerne l'extrait de Red Hill à la fin... très utile! Je ne lirai pas ce livre, j'ai le coeur trop peu accroché pour ceci xD

Enfin bref, un dernier voyage avec les héros de Beautiful, voyage réussi, j'ai été transportée, comme d'habitude, émue et ravie. Bravo, Jamie, et merci, merci, merci.
Ce sera un 19.5/20 pour moi!
Pushing the Limits, Tome 3.5 : Red at Night Pushing the Limits, Tome 3.5 : Red at Night
Katie McGarry   
Un peu déçue par ce tome ! Il est trèèès court et c'est encore et toujours la même histoire ^^ Je commence à m'en lasser, Katie McGarry devrait changer un peu d'histoires : toujours le bad boy (ou bad girl) qui vient du mauvais côté de la ville qui rencontre la good girl (ou good boy), le deux sont attirés, ils ont un secret, ils finissent ensemble ! Donc voilà, pas vraiment d'originalité !
Autrement, j'adore le style de cet auteur et j'aime bien les personnages qu'elle décrit. :)

par Elena98
Chroniques des vampires, Tome 2 : Lestat le vampire Chroniques des vampires, Tome 2 : Lestat le vampire
Anne Rice   
Ce livre m'a été conseillé par quelqu'un qui en était fan. Moi j'avoue qu'il m'a parfois un peu ennuyé. Je crois que c'est la façon dont elle écrit, mais sans pouvoir en être sûr. L'histoire par contre est vraiment très bonne. On apprend comme Lestat de Lioncourt, quittant sa famille, va se rendre à Paris avec un ami, et se qui va s'y passer. Comment il va devenir un vampire, et ce que ça va impliquer pour lui et son entourage. Sa vie va se transformer, sa personnalité. Son créateur l'aura laissé avec un héritage de questionnement et de vision de la vie qui ne le lâchera pas et participera à la construction de ce qu'il va devenir. Un vampire libertin, libéré et désireux de savoir, de connaître.
Ainsi, à la recherche des anciens, il rencontrera Armand, puis Marius...
L'approche des vampires de Anne Rice est assez singulière, s'écarte de la tradition vampirique des pieux dans le coeur, des crucifix et de l'ail. Ces vampires là ont l'air plus "vrais", plus réels dans leur psychologie qui est très bien développée. On vit vraiment dans ce monde et on en apprend la complexité de cette vie, et à la fois l'anarchie qui règne dans ce qu'on pourrait croire être une société de vampires. Mais il n'en est rien, Lestat s'en aperçoit vite. Tout chez les damnés n'est qu'anarchie, incompréhension, perditude, solitude. Rien ne les unis que leur mode de vie.
Cette biographie de Lestat précède bien évidemment Entretien avec un vampire dans la chronologie, mais il a été écrit après ; il est le 2nd dans la chronique des vampires. La fin du livre fait directement lien avec la Reine des Damnés qu'il introduit.
Alexia, Tome 1 : Quand Nous Étions Morts Alexia, Tome 1 : Quand Nous Étions Morts
Francesc Mirallès   
Houlala ! Je pense qu'il va me falloir un peu de temps afin de me remettre totalement de cette superbe lecture ! Alexia est un roman ensorcelant, aux allures gothiques, ce qui lui donne un côté fascinant et qui laisse donc émaner du livre une certaine crainte, chose que j'ai adoré.
On suit Christian, une jeune espagnol de dix-sept qui vient de connaître la mort brutale de son frère jumeaux. Cet adolescent erre désormais comme une âme en peine dans notre monde. En effet, il passe sa vie cloitré entre les quatre murs de sa chambre, il lit des contes de littérature ancienne portant sur des histoires d'amour qui perdurent après la mort et, surtout, Christian se rend dans le cimetière non loin de chez lui.
Ce lieu l'apaise et lui permet de trouver un peu de paix intérieure. Puis au moins, ici, personne ne lui pose de questions et ne le regarde comme l'élève à éviter. Contrairement à tous les étudiants de son lycée. C'est lors d'une de ses visites quasi-quotidiennes dans "son" cimetière qu'il va entendre un chant. Il provient d'une voix douce et magique, presque surnaturelle. Cette voix magnifique provient d'une jeune fille : Alexia.
A la fois mystérieuse et hypnotique, Alexia attire immédiatement Christian. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'elle appartient à un groupe assez particulier nommé "Les Pâles". Pourquoi ? Parce qu'il est composé de deux autres personnes, Lorena et Robert, qui se maquillent le visage en un blanc évanescent, ce qui rend leur apparence fantomatique.
Très vite, Christian va se lier d'amitié avec ces trois étranges personnages... Mais va également très rapidement apprendre que pour entrer dans leur groupe, quelques épreuves sont de mise. C'est là que je cesse de vous dévoiler le début de l'intrigue, car je crois sincèrement qu'il faut que vous découvriez cet univers sombre et ténébreux par vous-même.
Mais pour vous mettre l'eau à la bouche, sachez que ce roman est unique. Alexia est un livre comme j'aimerai pouvoir en lire beaucoup plus souvent ! Les protagonistes sont tous surprenants et merveilleux. A l'instar du monde dans lequel Francesc Miralles nous mène, d'ailleurs. C'est vrai, vous avez déjà lu des livres parlant de cimetières, d'esprits, d'âmes et de morts, vous ? Pour moi la réponse était non, et je ne regrette pas le moins du monde de l'avoir fait. Une fois que l'on pénètre dans cette histoire passionnante et déchirante, il est très difficile de s'en échapper. De plus, l'écriture est superbe, et la mise en page aussi. Elle renforce l'atmosphère étouffante du roman et nous permet de tourner les pages sans que nous nous en apercevions.
En parlant de cette atmosphère... Elle a été délicieusement déroutante. On plonge littéralement dans un océan de noirceur poétique. Les mots se consument telle la flamme d'une bougie tant ils sont stupéfiants. L'auteur arrive à nous faire vibrer d'émotion, autant d'enchantement que d'effroi. J'ai dû me retourner plusieurs fois pour vérifier que personne n'était en train de m'épier pendant ma lecture ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre. D'ailleurs, pour rendre ma lecture encore plus "vraie", j'écoutais en même temps la chanson du livre. Elle se nomme "When We Where Dead" ( Quand Nous Étions Morts... ) et est chantée par Nikosia. Ce simple fait que le roman possède son propre air de musique m'a transporté ailleurs !
Ailleurs... Voilà un mot qui décrit bien Alexia, le livre en lui-même, j'entends. Christian ne rêve plus que de s'abandonner à autre monde, un endroit sans douleur ni peine... Ce désir est si oppressant qu'on ne se rend pas même compte que les lignes qui passent sous nos yeux nous emmènent avec elles vers la fin.
Et la fin ! Quel final ! J'ai cru que mon coeur ne tiendrait jamais ! Les révélations se bousculent, les mensonges s'entrechoquent et la romance du livre s'enflamme ! Je suis resté scotché par tout ce que j'apprenais ! Francesc Miralles a vraiment réussi à m'entraîner sans peine dans son univers mélancolique. Je pense n'avoir rien d'autre à ajouter, si ce n'est que la suite me paraît bien loin maintenant... Mais je n'ai pas trop à me plaindre, ce tome-ci s'achève avec un fin qui me plaît. Elle va très bien pour cette histoire fabuleuse.
Un conseil ? Achetez Alexia. Cet aspect gothique et nostalgique de Christian est vraiment captivant. Mais c'est surtout l'intrigue, noire, alarmante et brillante qu'il serait regrettable de louper.

par Jordan
Une semaine avec lui Une semaine avec lui
Monica Murphy   
C'est super prévisible comme histoire, mais ça n'en reste pas moins intense et addictif puisqu'on veut à tout prix savoir ce qu'ils cachent tous les deux...

par Lusylila
Lux, Tome 1 : Obsidienne Lux, Tome 1 : Obsidienne
Jennifer L. Armentrout   
Ok. Hum alors comment dire? (Respire Alexiane, respiiiiiiire). Ce livre est volcanique!! je ne trouve pas d'autre mots. Entre l'humour ravageur, les scènes d'actions énormissimes et l'histoire d'amour sauvage je ne vois pas comment on ne pourrait pas aimer ce livre. Le personnage masculin est une vraie enflure (une enflure digne de magazines Hugo Boss) mais on l'adore pour son humour noir et sarcastique. L'héroïne est trop drôle, une vraie geek accro à ses bouquins et à son ordinateur. Ça fait plaisir enfin une héroïne qui nous ressemble!
En bref, je suis totalement sous le charme.
Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident
Elizabeth Chandler   
Cela fait un moment que je suis en possession de ce livre et que je n'arrivais pas à l'ouvrir, parce que je savais que j'allais me sentir mal...
C'est un très bon livre, vraiment ! [spoiler]L'amour qu'il y a entre Ivy et Tristan est enviable. Et leur "séparation" cruelle !! Je disais que j'hésitais à le lire, non pas parce que Tristan meurt mais à cause de ce qu'allais ressentir Ivy... cette profonde tristesse, ce désespoir, l'envie de mourir, de ce laisser aller... tout ces sentiments que l'on ressentirait si ça nous arrivais. Les passages sur les ressentis d'Ivy, ses larmes, sa foi perdue, m'ont fait pleurer, parce que je ne peux faire autrement que de m'imaginer moi à sa place.[/spoiler] Donc je m'en vais lire le second tome et je conseil bien sur à ceux qui hésiteraient : Allez-y foncez ! Il en vaut la peine !!

par tammii
L'Héritage des Syrénas, tome 1 : Poséidon L'Héritage des Syrénas, tome 1 : Poséidon
Anna Banks   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/08/the-syrena-legacy-tome-1-of-poseidon.html

Ce qui m'a tout de suite attirée vers ce roman est définitivement la mythologie et les créatures qu'a choisi de développer Anna Banks. En effet rares sont les romans qui s'intéressent aux sirènes, et encore plus rares sont ceux où c'est le protagoniste masculin qui s'avère être un sirène de rang royal. Parce que bizarrement lorsqu'on parle sirène on a forcément l'image d'une créature féminine à la chevelure de rêve (je blâme La Petite Sirène de Disney pour ce cliché), or dans Of Poseidon le mythe de cette créature est définitivement dépoussiéré et modernisé d'une bien belle et originale manière.

Si côté protagonistes on reste dans une configuration très habituelle des romans Young Adult, les personnages savent nous être tout de même sympathiques. Emma est une héroïne plutôt débrouillarde qui prend les révélations sur ses particularités avec une certaine philosophie. Elle ne fait jamais l'autruche et prend les problèmes à bras le corps, bien décidée à aller au fond des choses. Sa relation avec Galen, notre prince Syrena, se base quasi exclusivement sur des secrets et des non-dits ce qui peut parfois la rendre exaspérante malgré son côté mignon. Les deux jeunes gens ne cessent de faire un pas en avant puis deux en arrière, alors que Galen en rajoute en se culpabilisant sur l'éventualité que Emma soit héritière du pouvoir de Poseidon et donc par la loi Syrena promise à son frère aîné Grom (bonjour les réunions de famille après ça !). Cette problématique semble donc toujours se nourrir de nouveaux éléments et, sous prétexte de forts tempéraments propres aux Syrena, les personnages tombent alors dans des attitudes parfois extrêmes. Personnellement cela m'a somme toute un peu choquée (ou alors c'est tout à fait normal de balancer quelqu'un à travers une baie vitrée) et sûrement pas fait rire, or je crois que l'humour qui nous était promis reposait grandement sur ces supposés comiques de situation... Ou alors j'ai raté les dialogues censés être hilarants. Allez savoir. Toujours est-il que je ne qualifierais pas ce récit de drôle (pas que ce soit gênant en soi, mais autant le clarifier puisque c'est ce qu'on nous vend en quatrième de couverture).

Néanmoins tout ces petits défauts sont bien vite oubliés et mis de côté face à la mythologie proposée par l'auteure. Si les personnages sont un peu clichés et que l'intrigue ne renferme pas de gros secrets à cause d'indices tout sauf discrets, on peut tout de même souligner que Anna Banks a mis le paquet sur l'originalité de son univers. On est complètement entraînés dans ce monde inconnu qu'on découvre avec plaisir et pour lequel nous sommes insatiables. Personnellement je me suis réjouie de chaque détail qui nous été présenté et une fois le roman terminé j'avais déjà hâte de lire la suite pour en découvrir toujours plus. Le fait est que puisque Galen passe énormément de temps à s'occuper d'Anna en surface, on voit peu le royaume Syrena et on reste donc à espérer le découvrir plus en profondeur par la suite. Puisqu'il s'agit d'un tome 1 cela ne m'a pas gênée car il faut tout de même être réaliste sur le nombre d'informations de base à déjà présenter. On ne connait pas les personnages, il faut donc leur donner vie et leur créer des liens un minimum solides, tout en intégrant l’élément surnaturel qui ici nous laisse peu de points de comparaisons avec d'autres romans existants. Ainsi la partie fantasy du récit est distillée de manière assez juste afin que nous soyons intrigués et prêts à revenir pour la suite avec grand plaisir.

Ainsi Of Poseidon est un premier tome de trilogie satisfaisant et intrigant. Si les personnages ne sont pas particulièrement innovants ils ont le mérite d'être sympathiques, et si il y a peu de suspens cela passe au second plan face à l'originalité de la mythologie proposée. Le monde des Syrena promet d'être passionnant et il est clair que The Syrena Legacy s'annonce comme une trilogie montant en puissance au fil des tomes !

par Althea