Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de morgane2413 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Starcrossed, Tome 1 Starcrossed, Tome 1
Josephine Angelini   
Haaaa cette lecture... Quel plaisir ! Ça fait énormément de bien de trouver un livre comme Starcrossed... On ne se prend pas la tête, l'écriture est fluide, l'atmosphère est parfaite et les personnages sont vraiment attachants, bref, c'est génial !
Dès le début, j'ai su que j'allais adorer l'histoire. Rien que le fait qu'elle se déroule sur l'île de Nantucket ( un lieu qu'encore aucune de mes lectures ne m'avait fait découvrir ), un endroit paradisiaque, gorgé de soleil et bordé par l'océan, m'avait déjà conquis ! En effet, le cadre est vraiment sublime. Les décors sont superbes, on s'y croirait presque ! On a l'impression qu'en insistant un peu, on pourrait sentir le sable sur nos pieds. Rien qu'avec ça, j'adorais déjà l'intrigue... Mais avec les personnages, elle est devenue un pur délice !
Helen, une lycéenne de seize ans, vit sur l'île depuis sa plus tendre enfance. Son seule problème est qu'elle est très grande pour son âge. A cause de ça, beaucoup de gens ont la fâcheuse tendance à la fixer. Tous ces regards tournés vers elle la font souffrir physiquement. En effet, elle est tellement timide que lorsque l'attention est portée sur elle, ça la blesse. Mais ce problème, elle aurait pu s'en accommoder cette année, comme elle l'a fait auparavant. C'était bien sûr sans compter sur l'apparition de la famille Delos à Nantucket, et surtout l'arrivée de Lucas dans le lycée d'Helen à la rentrée.
Au moment où cette dernière le voit dans les couloirs le premier jour de cours, une haine intense et une colère profonde s'emparent d'elle. C'est ainsi qu'ils vont se mettre à se battre, devant tout le monde... Rien que d'y repenser, j'ai envie de relire ce livre ! La relation entre Helen et Lucas est vraiment géniale à découvrir ! On change complètement de style. Ici, les deux protagonistes se détestent. Pourquoi ? Hé bien ( sans vous spoiler ) ils sont destinés à être maudits. En effet, une ancienne malédiction les poussent à se haïr.
Et là, on arrive à ce que j'ai le plus aimé dans le roman : cette fameuse malédiction ! Je ne vous en parlerai pas plus en détails, mais elle remonte à la Guerre de Troie. On apprend que durant cette sanglante bataille, les dieux eux-mêmes avaient participé à la tuerie. Des dieux comme Zeus, Aphrodite et Athena. Ca ne vous rappelle rien ? Les mythes grecs !
Cette partie du livre est vraiment impressionnante, prenante et saisissante. J'ai adoré pouvoir découvrir la mythologie grecque. Ce fût vraiment un énorme plaisir. On revisite le passé et ses secrets. L'auteure arrive à nous faire remonter le temps sans aucune contrainte. J'ai été happé par le fait qu'elle ait réussie à moderniser les vieilles légendes et qu'elle puisse ainsi nous faire découvrir une histoire sensationnelle !
De plus, l'écriture de Josephine Angelini est très fluide. On ne se perd pas dans les descriptions, le cadre de Starcrossed est très bien décrit et l'histoire d'amour ( oups, en aurais-je trop dis ? ) entre Helen et Lucas est juste splendide. Je pense que je vais regretter cette romance d'ailleurs ! Ce mélange de haine et de passion m'a énormément plu. Mais bien sûr, que serait une histoire sans sa dose de méchants ?
Ici, les ennemis des Delos sont nombreux. Creon, un ennemi de la famille, est prêt à tout pour tuer Helen. Pourquoi ? Vous le découvrirez en lisant le roman ! Mais sachez d'ores et déjà qu'il y a des morts et de grosses trahisons dans ce livre. D'ailleurs à la fin, les masques tombent, les mystères s'éclaircissent finalement et toute la pression accumulée au cours de notre lecture peut enfin redescendre... Un peu.
Pour conclure, je ne peux que vous conseiller ce roman ! A la fois innovant et fascinant, cette association entre mythologie grecque et histoire d'amour maudite ne pourra que vous toucher. Helen et Lucas sont également deux héros que j'adore. Comme vous l'aurez compris, Starcrossed est une lecture très rafraîchissante. Son décor, son ambiance et son cadre sont merveilleux. Une lecture qui procure beaucoup de plaisir à la découvrir.

par Jordan
Le revenant Le revenant
Michael Punke   


J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire.
La première partie est assez inégale je trouve. Il y a des passages très passionnants, où l'on est embarqué par l'histoire puis d'un coup, tout retombe comme un soufflet. La faute à certaines longueurs qui alourdissent le récit.

À un moment, j'ai failli mettre de côté cette lecture tant je n'avançait pas mais certains éléments m'ont donné envie de continuer et j'ai bien fait. :)

Ma lecture est redevenue intéressante vers la fin de la première partie, notamment grâce au personnage de Hugh Glass.
Sa quête de vengeance après avoir été lâchement abandonné à la mort par ses "amis" après son agression par un grizzly est passionnante, on a envie de découvrir s'il va pouvoir récupérer de son agression et s'il va retrouver ceux qui l'ont laissé pour mort et l'ont dépouillé.

Grâce à la quête de Hugh , on découvre les territoires de l'ouest américain tels qu'ils étaient au début du 19e siècle, c'est un vrai voyage à travers le temps mais certaines descriptions traînent trop en longueur et ralentissent le rythme de l'histoire.

La deuxième partie du récit, elle, souffre moins de longueurs.
Le récit devient captivant. Les événements s'enchaînent plus rapidement, bien que certains chapitres se passent plusieurs mois après le précédent, nous tenant en haleine.

Par contre , la fin est un peu brusque et l'on se dit "tout ça pour ça! " . Je trouve la conclusion trop rapide et je m'attendais à quelque chose de différent.

J'ai bien aimé ce livre mais sans plus, je ne le relirai sans doute pas.
Mais j'irais peut être au ciné voir l'adaptation qui en a été faite avec Leonardo Di Caprio dans le rôle de Hugh Glass.
Légendes du monde émergé, Tome 2 :  La Fille du sang Légendes du monde émergé, Tome 2 : La Fille du sang
Licia Troisi   
ce livre est super génial fantastique sublime, parfait= tout ça multiplié par 100. vous imaginez un livre comme ça entre vos mains ? et ba y dur pas longtemps.

par morgane.j
La Pensionnaire du bourreau La Pensionnaire du bourreau
Olivier Dutaillis   
C'est un très bon livre sur la révolution ainsi que sur la Terreur, qui mêle très bien faits historiques (j'ai appris beaucoup de choses), et histoire palpitante d'une jeune femme attachante.

par nathou2
L'Existentialisme est un humanisme L'Existentialisme est un humanisme
Jean-Paul Sartre   
Il s'agit de la retranscription d'une conférence alors l'écriture a le mérite d'être accessible. Sinon Sartre tient ici un argumentaire qui se tient pour répondre aux critiques adressées à l'existentialisme. Je pense que c'est un ouvrage à lire pour toute personne qui s'intéresse à cette philosophie afin d'éviter bien des confusions.

par Brindilla
Barbe bleue Barbe bleue
Amélie Nothomb   
Ce livre est un chef d'oeuvre... ! Franchement j'ai retrouvé tout ce que j'aimais chez Amélie : Des personnages mystérieux, des dialogues sublimes, son humour noir et le champagne. Franchement je l'ai dévoré et je ne regrette pas d'avoir attendu un an pour le lire. Vivement la sortie du prochain. L'idée des couleurs est géniale, et comme d'habitude la fin est inattendue. J'ai adoré.

par MFHPT
Les Trois Mousquetaires Les Trois Mousquetaires
Alexandre Dumas   
Le roman à lire lorsqu'on est coincé au lit. On vit, on palpite au rythme de l'écriture de Dumas. J'ai ri beaucoup, pleuré, un peu. J'ai vécu des formidables aventures bien qu'étant collé sur ce maudit lit. Merci M. Dumas.
La Ferme des animaux La Ferme des animaux
George Orwell   
Je ne pensais pas du tout trouver dans ce bouquin ce que j'y ai découvert, à savoir une réplique du communisme et ce qu'il a entrainé dans cette ferme.
Je trouve que ça montre si bien ce contre quoi les idéologies tentent de lutter, mais qui finit toujours par être rattrapé par la réalité, à savoir : la tendance humaine vers l'omnipotence, le pouvoir, la supériorité. C'est si beau, pourtant, dès le début on ne peut qu'être émerveillé ; c'est une révolution ! Sage l'Ancien l'avait prédit, son discours a fait chavirer les cœurs et tout le monde y a cru. Oui, mais voila. Une fois le pouvoir renversé, que faire ? Comment ne pas commettre les même erreurs, et s'assurer que tout est fait pour le mieux pour tout le monde ?
Ce livre m'a fait penser au livre de Werber "Le Papillon des Etoiles", à travers la reproduction d'un passé qu'on voulait abolir, presque inconsciemment, normalement. Comme si tout ça était justifié.

Mais forcément, comment croire que ceux qui, à un moment, prennent un quelconque pouvoir, voudront s'en défaire, le rendre au peuple, à celui qui a mené la révolte ? Encore faudrait-il que chacun partage l'idéologie, et soit sincère. Je revois encore, dans ce récit, celui de ces communautés utopiques, telle qu'Auroville, qui a succombé sous la pression du monde extérieur pour finalement reproduire les schémas, les erreurs, les modes de fonctionnement du monde qu'ils avaient quitté.

Ici, non seulement la réalité prend le pas sur le rêve, par la pression du social et de la nécessité matérielle, mais en plus, ceux qui détiennent le pouvoir semblent mener les esprits pour leur propres buts, qui va vers toujours plus de pouvoir, plus de privilèges, plus d'aliénation... Que faire alors, sinon une nouvelle révolution ? Mais la révolution est-elle destinée à suivre cette ellipse pour revenir, chaque fois, au point d'où elle a commencé ?
Le Journal d'un fou Le Journal d'un fou
Nicolas Gogol   
Poprichtchine est dément... En plus d'intercepter un dialogue épistolaire entre deux chiens (qu’il avait précédemment entendu discuter), Poprichtchine se proclame roi d’Espagne.
Son désir pour les jeunes filles est son paroxysme avec la douce Sophie, fille de son patron.
Gogol nous entraine dans la chute de ce personnage frustré par son travail, par sa classe social et par cet amour impossible. De rien, il devient roi… De roi, il est considéré comme fou…
Est-ce la folie d’un homme ? Ou une histoire fantastique avec des chiens dotés de parole ?


par Leah
Tobie des marais Tobie des marais
Sylvie Germain   
Grand Prix Jean Giono 1998

par Nadia974
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3